Partagez | 
 

 « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Ven 6 Déc - 21:23

Jonathan ne se départit pas de son sourire et me regarda toujours avec cette même sincérité que j'appréciais de plus en plus, suite à ce qu'il s'était passé le matin même. J'avais l'impression de vraiment lui devoir quelque chose, grâce à cela. J'espérais que l'incident de la matinée n'allait jamais se reproduire. Je savais pourtant que ça serait le cas. Peut-être plus avec ce groupe-ci d'étudiants, mais avec un autre, un autre jour.
 
Pas de café pour moi, de plus vous ne me devez aucune explications cela est du domaine de votre privée, et comme je suis votre employé mais aussi votre élève vous ne me les devez encore moins. De plus vous ne me connaissez pas, qui vous dit que je ne vais rien dire au premier journaliste qui me paiera une petite fortune avec les informations que vous me donneriez pour le pauvre étudiant que je suis ?
 
Je savais qu'il avait parfaitement raison, bien sûr. Mais pourquoi ne voulait-il rien savoir alors que je lui proposais de le faire... ? C'était étrange, malgré tout. Enfin je pouvais aussi comprendre qu'il préférait ne pas savoir, pour garder une certaine logique. Quoi qu'il en soit, c'était comme il le voulait, mais j'avais tellement l'impression de lui devoir quelque chose, de devoir lui raconter la raison de toutes ces questions... J'avais l'impression de lui avoir caché. En réalité, j'imaginais qu'il était au courant de tout à l'avance. Tout le monde savait pour Matthew, même les gens qui n'étaient pas fans du groupe.

- Comme tu veux... Mais saches que je te fais confiance. Et que c'est pour ça que je serais prête à te raconter.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Sam 7 Déc - 19:45

Je la regardais surprise de ma décision, mais j’étais ainsi, là où on ne m’attend jamais, une tare si j’écoutais ma mère.
 
Comme tu veux... Mais saches que je te fais confiance. Et que c'est pour ça que je serais prête à te raconter.
 
Prête ?? J’en doute, sans vouloir vous offenser vous ne m’auriez jamais dit cela si l’incident de ce matin ne c’était pas produit, vous n’êtes pas encore prête comme vous le dite pour parler ouvertement de ce qui vous blesse, car justement la blessure est bien trop ouverte, bien trop récente pour en parler. C’est votre vie privée, certes je me doute que vous avez besoin de parler, de vous confesser ou tout simplement besoin d’une épaule ou vous pourriez vous consoler, je le conçois parfaitement, mais tant que vous prendrez pour excuse l’incident de ce matin, je ne pourrais vous apportez un ou le soutien que vous attendez de part, et je ne vous donnerez rien tant que vous ne serez pas véritablement prête pour cela … et puis comme je le disais avant c’est votre vie privée, je ne suis qu’a votre service depuis seulement quelque jour, ce qui est bien trop tôt pour que vous m’en parliez, vous ne me connaissez pas, « l’habit ne fait pas le moine » comme on dit alors ne vous fiez pas à ce que je montre … Je vous le répète, vous ne me devais rien, enfin juste un salaire à la fin du mois
 
Je m’abaisse en souriant pour prendre ma guitare, et embrasse les deux petits leur disant d’être sage, de ne pas faire de bêtises et me dirige vers le salon.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Sam 7 Déc - 20:37

J'essayais de paraître convaincante. Je pensais ce que je disais, mais je n'étais pas sûre à cent pourcent non plus que c'était une bonne idée de faire ça. Cependant, je lui faisais totalement confiance, et je trouvais important qu'il sache. Après tout, il me connaissait, c'était indéniable, il connaissait Matthew aussi, et surtout il s'occupait de mes enfants, qui un jour, poseraient des questions, et, s'il était encore avec nous à ce moment là, auraient besoin de réponses. Et je n'avais pas envie de paraître plus idiote que la moyenne en ne lui disant rien et en le laissant le bec dans l'eau.
 
Prête ?? J’en doute, sans vouloir vous offenser vous ne m’auriez jamais dit cela si l’incident de ce matin ne c’était pas produit, vous n’êtes pas encore prête comme vous le dite pour parler ouvertement de ce qui vous blesse, car justement la blessure est bien trop ouverte, bien trop récente pour en parler. C’est votre vie privée, certes je me doute que vous avez besoin de parler, de vous confesser ou tout simplement besoin d’une épaule ou vous pourriez vous consoler, je le conçois parfaitement, mais tant que vous prendrez pour excuse l’incident de ce matin, je ne pourrais vous apportez un ou le soutien que vous attendez de part, et je ne vous donnerez rien tant que vous ne serez pas véritablement prête pour cela … et puis comme je le disais avant c’est votre vie privée, je ne suis qu’a votre service depuis seulement quelque jour, ce qui est bien trop tôt pour que vous m’en parliez, vous ne me connaissez pas, « l’habit ne fait pas le moine » comme on dit alors ne vous fiez pas à ce que je montre … Je vous le répète, vous ne me devais rien, enfin juste un salaire à la fin du mois

Je restais silencieuse, en réfléchissant, alors qu'il allait récupérer sa guitare, puis faire une bise aux enfants en leur disant d'être sages. Je le regardai faire. Je comprenais parfaitement tout ce qu'il venait de me dire. Mais malgré tout, j'avais l'impression que ce serait mieux quand il le saurait. Peut-être que lui ne se jugeait pas prêt à entendre ce que j'avais à lui dire. Peut-être qu'il ne le voulait pas. Et peut-être avait-il aussi raison en disant que je ne prenais que l'excuse de ce qu'il s'était passé le matin même... Quoi qu'il en soit, j'étais un peu déçue. Non pas que j'aurais "aimé" partager ces souvenirs si durs avec lui, mais je pensais que ça aurait un peu d'importance pour lui. Mais peu importait. Je comprenais son refus, malgré tout.
Je le suivis dans le salon, en souriant, encore et toujours, et en laissant les enfants dans la salle de musique. Ils étaient calmes et sages, ils n'allaient pas faire de bêtises.

- Tu vas revenir à mes cours alors ? Je t'ai convaincue ? Je n'avais plus autant envie de travailler après ce qu'il s'est passé, mais j'ai fait de mon mieux. C'est... pas trop mon truc, les cours !

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Sam 7 Déc - 20:59

Je pose la guitare prêt de la porte et commence à mettre ma veste quand je la vis, elle m’avait suivis ayant ce sourire, ce sourire faux, je l’avais vu depuis le début ce sourire.
 
Tu vas revenir à mes cours alors ? Je t'ai convaincue ? Je n'avais plus autant envie de travailler après ce qu'il s'est passé, mais j'ai fait de mon mieux. C'est... pas trop mon truc, les cours !
 
Je risque de revenir oui, je ne sais pas si je suivrais le programme en entier cependant …

Je reprends ma guitare et la regarde

Madame Polloni, vous aurez toute mon attention lorsque vous serez vraiment sur de vous, pas après un incident à la fac à cause de bécasse qui ne savent pas tenir leur place, pas parce que une tierce personne vous rappel votre ancienne vie, mais bien parce que cela vient de vous et seulement de vous. Je le sais vous êtes célèbre, vous avais eu un époux célèbre, je ne suis pas idiot, mais c’est parce que vous êtes une personne célèbre que je veux tout savoir de vous ou de comment il était, je m’en fous complètement, pour moi, à mes yeux vous êtes simplement une femme, une veuve, une mère de deux petits monstre en bas âges, une femme qui est blessé et qui se cache derrière un sourire pour qu’on la laisse tranquille. Gardé cela en tête, je ne vous vois pas comme les autres peuvent vous voir, je vous traite comme n’importe quelle personne.
 
Elle me fixe, comme si je venais d’une autre planète, alors je lui souris, prend sa main ou je lui dépose un baisé et lui dit de sourire maintenant en face de moi seulement si ce dernier est franc, elle a pas besoin de jouer de rôle devant moi, et lui dit alors de profiter de ses enfants ce soir, que demain nous somme samedi et qu’ainsi c’est le week end, qu’elle oublie les tracas de la semaine et qu’elle ce ressource puis je prends la porte et pars pour chez moi
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Sam 7 Déc - 21:53


Jonathan était assez imprévisible, j'en avais bien l'impression. Mais je comprenais qu'il me dise tout cela, mais j'avais néanmoins voulu détourner le sujet de conversation de notre sujet premier, celui que j'avais mis sur le tapis. Il valait mieux, très certainement.
 
Je risque de revenir oui, je ne sais pas si je suivrais le programme en entier cependant …

Il retourna près de sa guitare après avoir enfilé sa veste et me regarda de nouveau, me sondant de son regard si perçant. J'avais l'impression qu'il pouvait lire en moi, comme dans un livre ouvert... comme Matthew le faisait auparavant. C'était dérangeant, autant que c'était plaisant, dans un sens, de retrouver ce regard si particulier.

Madame Polloni, vous aurez toute mon attention lorsque vous serez vraiment sur de vous, pas après un incident à la fac à cause de bécasse qui ne savent pas tenir leur place, pas parce que une tierce personne vous rappel votre ancienne vie, mais bien parce que cela vient de vous et seulement de vous. Je le sais vous êtes célèbre, vous avais eu un époux célèbre, je ne suis pas idiot, mais c’est parce que vous êtes une personne célèbre que je veux tout savoir de vous ou de comment il était, je m’en fous complètement, pour moi, à mes yeux vous êtes simplement une femme, une veuve, une mère de deux petits monstre en bas âges, une femme qui est blessé et qui se cache derrière un sourire pour qu’on la laisse tranquille. Gardé cela en tête, je ne vous vois pas comme les autres peuvent vous voir, je vous traite comme n’importe quelle personne.

Une fois de plus, je me retrouvais comme une conne devant lui, sans pouvoir rien dire de plus. Il avait tellement raison. Je me cachais derrière mon sourire. Bien sûr que je le faisais. Depuis bientôt un an, mes sourires étaient faux, parce que si je ne m'entraînais pas à les falsifier, je ne pourrais plus jamais sourire. Et puis, c'était plus plaisant de faire face à une personne souriante qu'à la vraie moi.
Soudain, Jonathan me prit la main en l'embrassant doucement, avant de me dire de ne plus sourire faussement devant lui, mais seulement quand je voulais sourire franchement. Je n'étais pas sûre que c'était une bonne idée. Néanmoins, je ne pouvais nier qu'il avait raison. Je devais faire ça et arrêter d'être fausse. Il ajouta que c'était le week-end et que je devais me changer les idées et profiter de mes enfants.  
Puis, il quitta la pièce et j'entendis la porte d'entrer se refermer. Je réfléchis quelques instants à ce qu'il venait de me dire. Il était plein de bon sens ce jeune homme. Je devais le garder pour les bons conseils.
Enfin, je rejoignis mes enfants et passai la soirée avec eux avant de les coucher, puis d'aller me coucher moi même après un bon moment passé dans la salle de musique à réfléchir.

Le lundi suivant, après le long week-end très reposant que je me fis, j'étais prête à retourner en cours. Je n'étais pas gonflée à bloc, j'avais toujours peur de soudaines questions, qui pourraient arriver à tout moment, mais j'avais envie de me bouger. Jonathan m'avait fait réfléchir, et je ne pouvais plus me renfermer sur moi même et ne pas avancer. J'avais déjà fait le plus difficile, maintenant je devais finir le travail commencé et oublier la douleur que la perte de l'homme de ma vie avait entamé en moi. Il était temps.

La journée passa plutôt rapidement. Les enfants me manquèrent plus que d'habitude. C'était certainement parce que je les avais eus tout le week-end avec moi et que le début de semaine était rude. J'avais hâte de les retrouver le soir-même.
Je fus ravie de voir que mes cours se passèrent plutôt bien. Personne ne vint me poser de questions, mais je sus rapidement que la nouvelle du cours de la semaine précédente s'était répandue comme une trainée de poudre. Tout le monde savait que des étudiants m'étaient venus en aide après qu'une pimbêche m'ait bombardée de questions. Je ne savais pas si c'était vraiment une bonne chose.

Le soir-même, j'arrivai à la maison assez tôt, encore une fois. Je me demandais si Jonathan avait ramené sa guitare, cette fois-ci. J'avais très envie de l'entendre jouer. Je ne l'avais pas beaucoup entendu la dernière fois. Et je devais dire qu'un peu de musique ne me ferait pas de mal. J'en jouais, mais j'avais envie d'en entendre.
J'entrouvris la porte de la salle de musique après avoir vu qu'il n'y avait personne dans le salon. Encore une fois, j'entendis un joli son de guitare sèche. Surtout, je reconnus la chanson qu'il jouait. C'était l'une du groupe. J'avais raison quand je disais qu'il connaissait bien notre famille. Mais malgré cela, je lui faisais encore plus confiance. J'avais foi en lui. Vraiment.
Je me surpris à sourire en entendant cette chanson que nous jouions tous les soirs sur scène, avant. Je repensais à Dom et me demandais ce qu'il pouvait bien faire en ce moment même. Je devrais sûrement l'appeler. Mais je n'arrivais pas à renouer avec New-York. J'avais peur que tous les souvenirs refassent surface, que mes démons reviennent, que Dom m'en veuille, aussi. C'était mon meilleur ami, mais j'avais l'impression qu'il me détestait parce que j'étais partie. Bien sûr, il ne m'avait pas retenue parce qu'il savait que c'était ma décision, et qu'elle était prise, mais je savais que ça ne lui avait pas plu. Je n'avais pas le choix, tout simplement !

Quand il termina la chanson, je décidai d'entrer. Les enfants me sautèrent dans les bras, comme tous les soirs et je les embrassai tous les deux avant de regarder Jonathan avait une sincérité réelle, cette fois :

- Tu la joues très bien.. J'aurais presque cru entendre l'originale !

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Sam 7 Déc - 22:21

Le week end passa trop lentement à mon gout ou peut être étais ce le fait que je ne supportais pas la femme avec qui j’étais, ce qui était fort possible, elle incarnait tout ce que je détestais dans ce bas monde. Heureusement le lundi arriva enfin, je partis en cour mais ne m’y intéressa pas, j’étais ici juste pour voir un autre milieu, le monde réel en fait. Observer les visages d’étudiant comme tout le monde, bercer dans leur problème et leur désillusion, pour simplement voir l’envers du décor que j’ai eu tout ce week end.

Je finis par partir, voir mes potes du groupe et passer la journée avec eux, à jouer, à rire aussi, à parler de femme, de sexe, d’alcool, de concert, et de notre rêve de groupe, bref une conversation de mec. Mais je m’y cours à tout dès l’instant qu’ils cherchèrent le boulot que je faisais et partis alors pour la crèche avec deux heures d’avance. Je regardais alors la crèche, les parents qui étaient là tôt pour simplement commérer sur les parents qui ne sont pas encore là, puis sourire devant ses dernier et faire comme si de rien n’était  et hélas ce monde en est peuplé. Je finis par entrer quand c’est l’heure et aide Johanna à mettre son blouson idem pour Leopold et ont part pour la maison.

Sur le chemin, le petit Leo est dans mes bras caché dans mon cou, il était fatigué, et Jo elle, dans la poussette, à parler. Une fois à la maison et le gouter engloutis Leopold retrouve une bonne énergie ce qui me fit sourire, car il l’a surtout eu quand j’ai sortis ma guitare. Il s’approcha de moi comme sa sœur et je leur fait toucher les cordes, jouer un peu ce qui me fit sourire car ils se mettaient à rire ou étaient surpris par le son que ça faisait. Puis je m’installai confortablement et commença une mélodie leur disant avant de commencer à la jouer qu’elle était de leur papa.

Tu la joues très bien.. J'aurais presque cru entendre l'originale !
 
Je la regardais puis me leva par respect

Je suis très loin d’avoir le talent qu’il avait de plus jamais je ne me permettrais de dire que je l'ai et pardonnez-moi, vous ne vouliez peut être pas que je la joue, ça me semblait une bonne idée vu qu’ils avaient l’air de bien réagir à cette mélodie pour … désolé.

Je rangeai ma guitare et regarda le petit Leopold qui me tape que le bras

Désolé mon petit monstre, c’est finis pour aujourd’hui, oublie pas, je suis ici que le temps ou ta maman n’est pas là, pas un minute de plus, ni une minutes de moins.
 
Je souris car il se met à bouder et je lui fais une grimace ce qui le fit rire
 
C’est mieux ainsi, continue de sourire petit monstre.

Je me lève la guitare sur le dos près à partir
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Sam 7 Déc - 22:36

Surpris, Jonathan me regarda avant de comprendre qu'en effet, j'étais déjà rentrée, puis il se releva pour me parler. Je ne voulais pas lui faire peur, ni le surprendre, ce n'était pas mon intention, mais visiblement, je l'avais fait quand même. Il avait l'air tellement dans son monde, aussi...

Je suis très loin d’avoir le talent qu’il avait de plus jamais je ne me permettrais de dire que je l'ai et pardonnez-moi, vous ne vouliez peut être pas que je la joue, ça me semblait une bonne idée vu qu’ils avaient l’air de bien réagir à cette mélodie pour … désolé.

Je haussai un sourcil, sans en rajouter. Je pensais au contraire qu'il avait énormément de talent. Pour pouvoir jouer ce que Matthew jouait, il fallait s'accrocher, et il l'avait très bien fait. Pas parfaitement, évidemment, mais c'était normal. Il était doué. Et il avait le talent nécessaire pour pouvoir jouer nos chansons. Et en effet, mes enfants réagissaient à cette mélodie. Il la connaissait par coeur, c'était leur berceuse.
Alors que Jonathan rangeait sa guitare, Leo lui tapa sur le bras. Je le regardai faire d'un air réprobateur, mais c'est Jonathan qui fut le plus rapide et qui lui parla :

Désolé mon petit monstre, c’est finis pour aujourd’hui, oublie pas, je suis ici que le temps ou ta maman n’est pas là, pas un minute de plus, ni une minutes de moins.
 
Leo bouda quelques instants, avant de rire aux éclats en voyant la grimace du jeune homme. C'était tellement bon de l'entendre rire. J'adorais ça, entendre son rire si innocent. Il me manquait.
 
C’est mieux ainsi, continue de sourire petit monstre.

Puis, Jonathan réajusta la position de sa guitare sur ses épaules, prêt à partir, avant de commencer à s'avancer vers la sortie de la salle de musique. Je le suivis, tout en lui parlant :

- C'est normal qu'ils reconnaissent ce que tu joues. Je leur chante cette chanson tous les soirs avant qu'ils ne dorment.

Jonathan s'arrêta à demi en me regardant, mi-surpris, mi-amusé. J'esquissai un ersatz de sourire, pas encore sûre d'être vraiment prête à le faire sincèrement. Je devais faire des efforts avec lui, il m'avait dit de ne sourire que lorsque je le pensais franchement alors je devais m'appliquer.

- C'est leur berceuse. Leur père l'avait composée pour eux. Et je persiste à dire que tu t'en sors très bien avec ! Elle n'est pas facile et tu y arrives vraiment, vraiment bien !

Je le raccompagnai jusqu'à la porte d'entrée, alors qu'il ne me répondait rien, puis le remerciai à demi mots pour l'avoir jouée. Je savais que c'était bon pour les enfants, qu'ils l'entendent venant de quelqu'un d'autre. Et j'avais cru comprendre qu'il leur avait d'abord expliqué de qui venait cette chanson. S'ils grandissaient en sachant que leur père était musicien, ce serait plus facile pour moi de leur expliquer toute l'histoire, c'était très bien.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Dim 8 Déc - 18:18

Je pars vers la porte d’entrée comme chaque soir au final, j’avais une petite routine et je m’en rends compte. Je l’écoute tout en avançant et voir alors un début de sourire mais elle s’arrêta mes paroles avait dû l’atteindre.

C'est leur berceuse. Leur père l'avait composée pour eux. Et je persiste à dire que tu t'en sors très bien avec ! Elle n'est pas facile et tu y arrives vraiment, vraiment bien !
 
J’enfilai ma veste puis la regarda.

Si vous m’autorisez je continuerais de la jouer, sinon je changerais de chanson c’est juste qu’elle est un très bon exercice pour mes mains.

J’ouvre et ferme mes mains a plusieurs reprises, en ce moment elles me faisaient mal, mais bon j’en avais l’habitude et je ne m’arrêterais pas de jouer juste pour si peu. Je me stop et enfile mes gants pour affronter le froid

Enfin bref, je respecterais la décision que vous prendrez, le bien être des petits et de vous passe avant mes caprices de musicien

 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Lun 9 Déc - 20:01

Jonathan prit le temps d'enfiler sa veste en m'écoutant et en relativisant mes paroles. J'avais dit cela sur un ton que je voulais détaché, mais j'avais bien senti ma voix dérailler. Fort heureusement pour moi, je savais tenir mes notes, même quand l'émotion était - trop - forte.

Si vous m’autorisez je continuerais de la jouer, sinon je changerais de chanson c’est juste qu’elle est un très bon exercice pour mes mains.

Je lui fis un mince sourire, le plus sincère que je pouvais lui donner, c'est à dire pas grand chose, malheureusement. Il pouvait continuer à la jouer, je n'allais pas lui interdire. Moi même je la faisais écouter aux enfants et je la jouais au piano, ou bien je la chantais pour eux avant qu'ils n'aillent dormir. Je n'allais pas lui interdire de la jouer. Et puis... la musique était faite pour ça, pour être jouée. Sinon ce ne serait pas aussi amusant et convivial.

Enfin bref, je respecterais la décision que vous prendrez, le bien être des petits et de vous passe avant mes caprices de musicien

Je hochai la tête, je savais qu'il prendrait notre bien-être très à coeur et je devais l'en remercier, c'était très agréable de sa part. C'était les enfants les plus importants bien entendu, mais j'étais heureuse de savoir que quelqu'un veillait un tant soit peu sur moi.

- Tu peux la jouer autant que tu veux. Comme toutes les chansons du groupe. Je ne peux pas empêcher les gens de les jouer, et tu aurais tort de t'en priver, si tu trouves que ce sont de bons exercices !

Je lui tendis son écharpe d'un geste amical, puis le regardai sans rien dire. La décision lui appartenait : voulait-il s'enfuir comme tous les autres soirs, ou bien rester un peu, maintenant que nous avions commencé une discussion ?

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Lun 9 Déc - 20:13

Elle me répliqua assez rapidement que je pouvais la jouer comme tout autre musique du groupe ce qui me fit un peut sourire, mais je savais très bien que je ne la jouerais plus, du moins ici, ce privilège lui revient à elle, c’était une chanson qui se voulait intime vu qu’elle était la berceuse de ses petits monstres, il m’en faut en choisir une autre maintenant.

Je la vis me tendre l’écharpe qui m’appartenait et que je cherchais tout à l’heure, et la pris pour l’enrouler de plusieurs tour autour de mon cou et je la vis baisser un peu la tête.
 
Je vous prie de m’excuser, je pars rapidement car ce soir c’est répétitions avant le concert du jeudi soir de demain quoi. Comme prévu je viendrais chercher les petits à la crèche et vous les ramènerais chez vous et si vous le désirez enfin surtout les petits je resterais parler un peu plus vendredi
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Lun 9 Déc - 21:36


Jonathan s'occupa de son écharpe et je décidai de me laisser un peu en retrait pendant qu'il prenait sa décision. Il était en train de l'enrouler autour de son cou, ça voulait dire qu'il allait encore une fois partir. Ça ne me dérangeait pas, mais un jour, j'aimerais vraiment qu'il reste pour le dîner, juste une fois. J'étais sûre que ça ferait plaisir aux enfants et qu'il serait ravi lui aussi.
 
Je vous prie de m’excuser, je pars rapidement car ce soir c’est répétitions avant le concert du jeudi soir de demain quoi. Comme prévu je viendrais chercher les petits à la crèche et vous les ramènerais chez vous et si vous le désirez enfin surtout les petits je resterais parler un peu plus vendredi

Cette fois-ci, je lui souris très franchement. Ce serait avec plaisir qu'il pourrait rester plus longtemps vendredi, cette fois pas en tant que baby-sitter, mais en tant qu'ami, si c'était ce qu'il était bien sûr. Et pour moi, il l'était !

- Quand tu veux ! Vendredi sera parfait, si ça te convient !

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Lun 9 Déc - 21:46

Je la vis sourire et je vis surtout rapidement qu’il était sincère comme si elle attendait que je ne cesse de partir dès qu’elle arrivait.

Quand tu veux ! Vendredi sera parfait, si ça te convient !
 
Je fis un signe de tête et m’accroupis en voyant le petite Leopod et sa sœur venir vers moi

Vendredi ça me va, du moins si les petits monstres sont d’accord pour partager leur maman quelque heure avec moi.
 
Je souris, et les embrassa avant de me relever et de saluer leur mère pour partir à ma répétition.
Je répète une bonne parties de la nuit, ce n’était pas simple car le stress monte rapidement chez mes potes qui ont peur de recevoir je ne sais quoi à la figure vu que le public et loin d’être le même que dans notre pays. Ont à tout à refaire ici, personne ne nous connais, on est des nouveau, d’un autre pays, on doit s’intégrer à leur culture, à leur valeur tout ça en s’imposant niveau musique, c’est loin d’être l’idéal.
 
Puis le jeudi arriva, je passe une bonne journée, je vais chercher les petits comme promis à leur mère ce qui lui avait permis de prendre un peu de temps pour elle, et les déposa chez eux mais repartis rapidement n’ayant pas le temps, et devant monter une scène, et répéter encore un peu. Enfin vendredi arriva, je récupère de la soirée du jeudi, et je souris une fois avec les petits, ils s’en moquent que je sois fatigué, je dois être partout en même temps pour eux et je le fais.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Lun 9 Déc - 22:07


Jonathan termina par embrasser les enfants qui étaient finalement sortis de la salle de musique, et partit, en m'adressant un petit sourire. J'étais contente qu'il accepte de rester plus longtemps vendredi. C'était une bonne chose. Je pensais que nous avions une conversation qui attendait. De ma part comme de la sienne, très certainement.

J'attendis le vendredi avec impatience, je devais bien le dire. Le jeudi soir, Jonathan me déposa les enfants. J'avais voulu me reposer un peu, penser à moi pour un jour, et ça m'avait fait le plus grand bien. Je l'avais encouragé pour le concert du soir-même, je savais ce que c'était d'être stressé pour un concert, mais tout allait bien se passer, j'en étais persuadée. Il avait du talent, et j'étais sûre que son groupe devait être du même acabit que lui. C'était bien.

Le vendredi soir, je rentrai des cours exténuée, mais aussi très énervée. J'avais hâte que l'on discute lui et moi. Je sentais que ça allait être très intéressant, et puis il venait d'Europe, alors c'était un peu un compatriote, je voulais bien avoir des nouvelles de notre cher continent. Il était encore dans la salle de musique avec les enfants quand j'arrivai, et cette fois, il ne jouait pas notre chanson à Matthew et à moi, mais une autre, une plus ancienne, que j'aimais moins. C'était moins douloureux à entendre, et ça m'allait très bien.
J'entrai dans la salle de musique et vins m'asseoir près des enfants, à même le sol, de la moquette pour mieux insonoriser. Je les serrai contre moi en les embrassant sur la joue, chacun leur tour et regardai Jonathan qui finissait sa chanson.

- Je réitère mon compliment, tu joues très bien. Comment ça s'est passé hier soir ?

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Lun 9 Déc - 22:17

Je jouais une mélodie toujours de leur papa quand leur mère arriva, je ne m’arrêtais pas pour autant je détestais cela d’ailleurs, arrêter de jouer au beau milieu d’une chanson que je la joue ou que je l’écoute, j’avais horreur de cela.

Je réitère mon compliment, tu joues très bien. Comment ça s'est passé hier soir ?
 
Je souris qu’un peut, j’étais fatigué, et puis je relevai mon visage pour qu’elle le voit en entier et son regard se pose sur mon arcade sourcilière.
 
J’ai connue mieux comme concert je dois l’avouer, mais on ne peut pas plaire à tout le monde, mais je dois bien dire que ce qui m’a le plus épuisé était l’attente aux urgences.
 
Je pose ma guitare et regarde le petit Leopold qui va sur elle taper sur les cordes
 
Fait attention petit monstre, ça va pas te plaire si une corde ce casse
 
Je souris quand il me regarde et il fait plus attention, faisant comme je lui avais montré un peu plus tôt dans l’après midi. Je repose mon regard sur les deux femmes devant moi et je vois Johanna bien calée contre sa mère.

La maitresse des petits m’a chargé de vous dire que la petite Johanna à passer beaucoup de temps seule aujourd’hui
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Lun 9 Déc - 22:39


Jonathan avait l'air absolument épuisé. Je le regardai d'un oeil inquiet. Il avait toujours des cernes monstrueusement grosses sous les yeux, je me demandais s'il dormait ou non. C'était étrange, mais ce n'était pas mes oignons.
 
J’ai connue mieux comme concert je dois l’avouer, mais on ne peut pas plaire à tout le monde, mais je dois bien dire que ce qui m’a le plus épuisé était l’attente aux urgences.
 
A ces mots, je remarquai enfin la blessure à l'arcade de Jonathan. Au départ, je n'avais vu qu'une tâche rouge, mais je n'y avais pas prêté plus attention que ça. Et maintenant que j'avais compris qu'il s'était passé quelque chose, je ne savais pas si je devais m'énerver ou bien m'inquiéter. Je penchais plutôt pour la seconde option. Mais je n'allais rien dire pour le moment.
 
Fait attention petit monstre, ça va pas te plaire si une corde ce casse

Je regardai alors Leopold qui s'amusait avec la guitare de Jonathan. Il avait l'air heureux de toucher à un instrument. Je faisais attention maintenant, je n'avais pas envie qu'il se blesse avec une corde.
Soudain, le jeune homme me montra Johanna.

La maitresse des petits m’a chargé de vous dire que la petite Johanna à passer beaucoup de temps seule aujourd’hui

Je baissai la tête vers Johanna qui se cacha dans mon gilet en rougissant. Elle avait l'air fatiguée, elle aussi. D'habitude, elle ne restait pas toute seule, elle allait vers les autres, ou vers son frère. Que se passait-il ? Elle était peut-être de mauvaise humeur ? Et puis, nous arrivions bientôt au mois de décembre, et elle devait se souvenir, ou bien sentir que c'était bientôt l'anniversaire du jour où Matthew nous avait quitté...

- Alors mon ange, tu n'as pas voulu rester avec les autres aujourd'hui ? Tu vas faire un gros dodo ce soir et demain ça ira mieux ma chérie...

Elle ne me répondit pas, et je regardai de nouveau Jonathan en haussant les épaules. C'était étrange, mais j'allais surveiller ça de plus près. Peut-être couvait-elle une maladie... Enfin pour ce soir, il n'y avait rien à faire à part la mettre au lit tôt !

- Qu'est-ce qu'il t'est arrivé hier soir ? Pourquoi tu es allé aux urgences ?

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Mar 10 Déc - 20:10

Je la regarde avec sa fille, qui se cache toujours. Elle est une bonne mère je le vois chaque jour et je le vois ce soir car elle s’inquiète pour sa fille. Sans réponse de la petite elle me regarda en haussant les épaules, je penchais pour un début de maladie mais bon on verra par la suite.
 
Qu'est-ce qu'il t'est arrivé hier soir ? Pourquoi tu es allé aux urgences ?
 
Je baisse la tête je pensais que ça ce devinait facilement mais bon, si je dois lui donner des explications je le ferais. Elle a peut-être peur après tout que je sois un nerveux et un violent qui peut péter un câble à tout moment.
 
Pas grand-chose d’intéressant, un mec qui aimait pas ce qu’on faisait et qui m’a lancé sa bière à la figure …

 
Pour moi c’était quelque chose de banal enfin de compte, puisque ce n’était pas la première fois que je vivais cela, mais ce que j’oublie de lui dire et que je ne lui dirais pas, c’est qu’il m’avait aussi envoyé cette bouteille en pleine tête car monsieur ne supportais pas que sa copine me regarde. Je regarde le petit Leopold qui vient contre moi et il se pose pour jouer avec un de mes bracelets
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Mar 10 Déc - 20:39

Jonathan baissa la tête et soudain, j'eus très peur de sa réponse. S'il me répondait qu'il s'était battu ou qu'il avait pris part à une bagarre, il était clair que je ne pourrais pas le garder. Il suffisait que ça recommence, et que cette fois, les enfants soient avec lui... c'était leur sécurité avant tout, même si j'avais foi en lui !
 
Pas grand-chose d’intéressant, un mec qui aimait pas ce qu’on faisait et qui m’a lancé sa bière à la figure …

J'ouvris de grands yeux. Je n'avais jamais assisté à un concert dans un bar. Je ne savais pas à quel point les gens pouvaient être violents quand ils n'aimaient pas quelque chose. Ça me paraissait abominable ! Surtout que Jonathan jouait très bien, et que j'étais persuadée que son groupe était aussi bon que lui ! J'avais eu la chance de commencer avec le groupe très tard, quand ils étaient déjà très connus, et j'avais eu la seconde chance de me faire apprécier dès le début par les fans, surtout. Je me rendais à présent compte de ce que ça aurait pu donner s'ils n'avaient pas apprécié le tournant que l'on avait pris en m'incluant dans le groupe ...

- Il y a de meilleures façons de dire qu'on n'aime pas quelque chose... tu as dû te faire recoudre ? Tu aurais dû m'appeler, je t'aurais laissé te reposer et j'aurais trouvé une solution !

Malgré tout, je comprenais qu'il ait voulu venir quand même. Il ne voulait pas me faire faux bond, et il me dirait certainement que ce n'était rien et qu'il n'avait même pas mal. C'est ça les mecs, ils ne connaissent jamais leurs limites !
Je regardai Leopold qui s'était calé dans les bras de Jonathan. Il semblait vraiment l'apprécier, et lui aussi paraissait fatigué. J'espérais que Leo soit quelqu'un de bien, comme Jonathan, comme son père. Je m'en voudrais qu'il soit malheureux, un jour...

- J'espère au moins que vous n'avez pas eu que des avis négatifs...

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Mer 11 Déc - 20:52

Elle me fixa, presque horrifié de ce que je venais de lui dire, faut dire qu’on ne voit pas ça tous les jours.

Il y a de meilleures façons de dire qu'on n'aime pas quelque chose... tu as dû te faire recoudre ? Tu aurais dû m'appeler, je t'aurais laissé te reposer et j'aurais trouvé une solution !J'espère au moins que vous n'avez pas eu que des avis négatifs...
 
Je souris, et regarde le petit Leopold rapidement avant de regarder de nouveau sa maman, qui sous son air de patronne s’inquiétait un peu pour moi ce qui me fit, je l’avoue bizarre. Mais pour moi ce n’était pas une raison de ne pas venir bosser, et puis j’ai besoin de l’argent qu’elle me donne pour vivre.
 
Ce n’est pas une raison valable pour moi de pas venir bosser, j’ai pris l’habitude, dans mon pays ca finissait toujours comme ça, le tout est de ne pas répondre, de pas s’enflammer et puis sans ce boulot j’aurais du mal à vivre et boucler les fins de mois
 
Je lui fis un grand sourire, mais regarda mon portable quand il sonna. Je coupe la sonnerie et embrasse Leopold dans ses cheveux avant de me lever et de partir en m’excusant vers la salle de bain ou je commençai à laver ma plaie à mon arcade. Je vis ma patronne dans le miroir qui grimaça un peu. J’avais pas l’habitude mais je savais quoi faire dans ces cas-là et si j’ai pas envie de garder de marque je dois garder tout ca propre.
 
Leopold si tu y touches je te jure que je ne ramènerais plus jamais ma guitare

Il c’était faufilé entre sa mère et la porte dans la salle de bain et commença à s’aventurer vers le petit placard de produit de beauté de sa mère mais en entendant ma voix et ma menace il pose ses fesses par terre et attend. Vu que j’ai finis je le prend dans mes bras l’appelant le petit monstre et le chatouille ce qui le fit rire.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Jeu 12 Déc - 12:46


J'etais soucieuse pour lui maintenant. Je ne pensais pas qu'on pouvait autant vouloir faire du mal à quelqu'un de cette façon. Il ne faisait que jouer sa musique. Depuis quand balançait-on une bière à la tête de quelqu'un ? C'était n'importe quoi.

Ce n’est pas une raison valable pour moi de pas venir bosser, j’ai pris l’habitude, dans mon pays ca finissait toujours comme ça, le tout est de ne pas répondre, de pas s’enflammer et puis sans ce boulot j’aurais du mal à vivre et boucler les fins de mois

Son téléphone sonna subitement. Je le regardai, surprise. C'était une alarme visiblement. Il lâcha Leopold qui resta par terre alors que le jeune homme se redressai. Je le suivis du regard alors qu'il partait dans la salle de bains. J'embrassai tendrement Johanna avant de la déposer à côté de son frère, puis je suivis Jonathan jusqu'à la salle de bains. La sonnerie de son téléphone était bien une alarme et elle lui rappelait de changer son pansement et de nettoyer sa plaie. C'était judicieux. Ainsi il n'aurait pas à revenir aux urgences. Soudain, Leopold se faufila dans la salle de bains. Je le regardai en souriant, mais commençai à vouloir l'arrêter quand  il s'approcha de mon meuble, rempli de produits en tout genres. Jonathan fut plus rapide que moi toutefois et se baissa pour l'empêcher s'y toucher.

Leopold si tu y touches je te jure que je ne ramènerais plus jamais ma guitare

Je ne pus m'empêcher de sourire en entendant les éclats de rire de mon fils. Il était adorable. Il semblait vraiment bien s'entendre avec Jonathan et c'était très appréciable. Johanna semblait l'adorer aussi elle me l'avait dit. Il faudrait que je garde une oeil sur elle.

- Pourquoi ton groupe et toi êtes partis d'Irlande ? C'est le terre de U2, vous étiez prédestinés à devenir un excellent groupe !

Je ne m'y connaissais pas trop en matière de musique mais je savais que malgré tout, les meilleurs groupes de tous les temps venaient du Royaume Uni. On m'avait toujours dit que la musique britannique et irlandaise était plus recherchée que la musique américaine. Je ne savais pas si c'était une vérité générale mais je me disais que ça plairait à Jonathan que je lui dise ça.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Jeu 12 Déc - 15:02

Je souriais car le petit riait et un enfant qui rit c’est une des meilleures mélodies au monde. Je vois la petite Johanna ce cacher contre la jambe de sa mère et je souris surtout vis-à-vis de ce que me dit ca mère.

Pourquoi ton groupe et toi êtes partis d'Irlande ? C'est le terre de U2, vous étiez prédestinés à devenir un excellent groupe !
 
Tiens donc, je me rappelle pas vous avoirs dit un jour que je venais d’Irlande, vous avez fait des recherches sur moi.
 
Je la vis rougir un peu ce qui me fit d’avantages sourire, mais ça me rassurait aussi qu’elle ait fait c’est recherche là, elle ne m’a pas choisis seulement pour ma tête. Je la suivis dans le salon ou je déposai le petit monstre pour qu’il continue de jouer et me posa sur le sofa face à sa mère.
 
Il y a U2 oui mais il n’y a pas que ce groupe qui a connu un grand succès, encore heureux j’ai envie de dire. Mais on a quitté un par un l’Irlande en fait, notre batteur Rick c’est marié avec une fille d’ici, il était le premier a partis, notre bassiste Ben qui est le petit frère de Rick à pas supporter la distance donc il est venue le rejoindre, Dan a suivis le plie pour la musique et je suis arrivé le dernier car j’avais des choses à régler dans mon pays tout simplement. Après en ce qui concerne la musique ont joué surtout pour notre plaisir, on ne vise pas de carrière, on laisse ça pour les autres.

Je lui souris même si la fatigue est là, je lui disais la vérité, je m’en foutais pas mal de faire carrière dans la musique, tout ce que je voulais c’était où et quand je le voulais et non pas jouer tel morceaux à tel endroit, et faire tel chiffre avec, c’était clairement pas pour moi.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Sam 14 Déc - 11:07

Parler de U2 semblait faire plaisir à Jonathan, visiblement, et j'étais toute fière de moi, parce que je venais de placer quelque chose dont Matthew serait fier.
 
Tiens donc, je me rappelle pas vous avoirs dit un jour que je venais d’Irlande, vous avez fait des recherches sur moi.

Je ne pus m'empêcher de rougir violemment. J'en avais trop dit. Mais en même temps, c'était un peu normal aussi, non ? J'étais une mère ! J'avais le droit de regarder qui gardait mes enfants, non ? C'était légitime ! Alors oui, en effet, dès que j'avais su que Jonathan était étudiant dans la même fac que moi, j'avais décidé de chercher son dossier pour en savoir plus sur lui. Et ce que j'y avais trouvé m'avait conforté dans mon choix !
 
Il y a U2 oui mais il n’y a pas que ce groupe qui a connu un grand succès, encore heureux j’ai envie de dire. Mais on a quitté un par un l’Irlande en fait, notre batteur Rick c’est marié avec une fille d’ici, il était le premier a partis, notre bassiste Ben qui est le petit frère de Rick à pas supporter la distance donc il est venue le rejoindre, Dan a suivis le plie pour la musique et je suis arrivé le dernier car j’avais des choses à régler dans mon pays tout simplement. Après en ce qui concerne la musique ont joué surtout pour notre plaisir, on ne vise pas de carrière, on laisse ça pour les autres.

Tout d'abord, je ne connaissais aucun autre groupe mis à part U2 venant d'Irlande. Ma formation et mes goûts personnels ne m'avaient jamais habitués à écouter autre chose que de la musique classique. Je ne m'étais ouverte à la musique radiophonique que bien plus tard, en rencontrant le groupe. Et malheureusement, Matthew, qui pourtant s'obstinait à vouloir me faire découvrir plein de choses, n'avait pas eu le temps de continuer sa tâche. Et j'en étais vraiment désolée...
Quant à leur volonté de ne pas faire de carrière, je n'allais pas l'obliger à faire quoi que ce soit, mais ce serait dommage qu'il décide de ne pas prolonger sa passion en carrière, parce que pour ce que j'avais entendu, il était vraiment doué et il pourrait devenir encore meilleur.

- Pourquoi ne pas faire de carrière ? Pardon, je suis peut-être trop indiscrète, mais après tout, tu es doué... et tu fais des études de musique, c'est bien pour une raison, non ?

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Lun 16 Déc - 20:11

Pourquoi ne pas faire de carrière ? Pardon, je suis peut-être trop indiscrète, mais après tout, tu es doué... et tu fais des études de musique, c'est bien pour une raison, non ?
 
Je souris aussitôt ses questions posées car au final, on me le demandait souvent. Pourquoi tu fais des études dans la musique si tu ne veux pas percer ? Pourquoi tu ne veux pas percer ? Qu’est-ce que tu veux faire de ta vie si tu ne joues pas ? etc etc …  Je ne donnais jamais de réponse car bon j’en avais pas à l’époque ou tout simplement je n’ai pas envie de répondre me disant que cela ne regardais que moi et seulement moi.

J’ai fait le choix de ne pas faire de carrière ni les autres d’ailleurs car cela ne nous intéresse pas tout simplement, on garde notre musique comme un hobbie, on n’a pas envie d’avoir des contraintes de temps pour écrire et composer nos musique, de contraintes marketing ou autre, mais simplement nous au moment et aux lieux qu’on désire tout simplement mais aussi car chacun des membres s’épanouie dans son boulot, plus que d’autre d’ailleurs. Pour ce qui est de mes études, j’étudie la musique car elle me passionne, chaque note à ses émotions, et j’aime donner ou faire retranscrire mes émotions, c’est un des plus beaux-arts au monde et si je le pouvais et quand je le voudrais je me lancerais peut être en tant que prof pour la guitare ou alors bosser dans les studios pour les plus grands mais aussi les amateurs pour en apprendre toujours plus, mais une chose est sur, je reste jamais à la même place et ne fais jamais les mêmes choses.
 
Je la regarde mais regarde les petits de temps en temps, toujours avoir un œil sur eux car on c’est jamais ce qu’il peuvent imaginer.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Mer 18 Déc - 16:22

J'étais persuadée que Jonathan pouvait faire quelque chose de génial avec son talent. Mais j'avais l'impression qu'il avait déjà son idée bien définie et bien à lui quant à ce qu'il voulait faire de sa vie. Je caressais doucement les cheveux de Johanna en souriant.Si mes enfants devenaient musiciens, alors je serais la maman la plus fière au monde et j'étais sûre que Matthew, de là où il pouvait bien être serait fier aussi.

J’ai fait le choix de ne pas faire de carrière ni les autres d’ailleurs car cela ne nous intéresse pas tout simplement, on garde notre musique comme un hobbie, on n’a pas envie d’avoir des contraintes de temps pour écrire et composer nos musique, de contraintes marketing ou autre, mais simplement nous au moment et aux lieux qu’on désire tout simplement mais aussi car chacun des membres s’épanouie dans son boulot, plus que d’autre d’ailleurs. Pour ce qui est de mes études, j’étudie la musique car elle me passionne, chaque note à ses émotions, et j’aime donner ou faire retranscrire mes émotions, c’est un des plus beaux-arts au monde et si je le pouvais et quand je le voudrais je me lancerais peut être en tant que prof pour la guitare ou alors bosser dans les studios pour les plus grands mais aussi les amateurs pour en apprendre toujours plus, mais une chose est sur, je reste jamais à la même place et ne fais jamais les mêmes choses.

Je comprenais son point de vue. C'était vrai que pour être musicien de profession, il fallait s'accrocher au tout début, et c'était normal. Mais une fois que la popularité du groupe prend de l'ampleur, là, le groupe peut faire ce qu'il veut et prendre du temps pour faire un album et une tournée. Malgré cela, je comprenais tout à fait la position de Jonathan.

- Je vois. Tu fais ce que tu veux après tout. Et donc, tu vas finalement me dire quel est ce fameux second job ? Ca m'intéresse vraiment, tu sais. Je ne vois pas beaucoup d'étudiants qui travaillent pour les études mais toi, si. Alors ?

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Jonathan Anderson


DISCUSSIONS : 322
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Mar 7 Jan - 11:55

Je la regarde avec un large sourire, elle désirait toujours savoir ce que je faisais comme autre profession mais je ne lui dirais pas car la réaction des personnes est différente et que j’ai besoin du boulot qu’elle me donne pour payer mon loyer mais aussi manger.
 
Je vois. Tu fais ce que tu veux après tout. Et donc, tu vas finalement me dire quel est ce fameux second job ? Ca m'intéresse vraiment, tu sais. Je ne vois pas beaucoup d'étudiants qui travaillent pour les études mais toi, si. Alors ?
 
Je regarde la petite Johanna qui est bien calme et heureuse contre sa mère et je souris toujours.

Comme je vous l’ai dit la dernière fois, je préfère ne rien dire car j’ai besoin du travail que vous me donnez pour ne pas vivre sous un pont.
 
Je m’installe bien et le petit Leopold décide de venir jouer sur mes genoux alors je le laisse faire, le taquinant de temps en temps. Puis regarde de nouveau sa mère.
 
Vous devriez venir nous voir jouer un de ces jours pour nous donner votre avis, mais attention aux bouteilles volantes.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   Mer 8 Jan - 15:48


J'espérais, certainement un peu naïvement que Jonathan pourrait enfin se confier et me raconter ce en quoi consistait son deuxième job. Après tout, si c'était un domaine que j'avais expérimenté, peut être que je pourrais lui donner des conseils et l'aider comme je pouvais.

Comme je vous l’ai dit la dernière fois, je préfère ne rien dire car j’ai besoin du travail que vous me donnez pour ne pas vivre sous un pont.

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi il me disait cela à chaque fois. Pourquoi son second job me ferait assez sortir de mes gonds pour que je puisse vouloir le licencier ? C'était impossible. Je comptais sur lui et peu importait ce qu'il faisait à côté. Après tout, il s'etait bien fait envoyé une bouteille de bière à la tête. Et je n me lui avais rien,dit au contraire, je m'etais inquiétée pour lui.

Vous devriez venir nous voir jouer un de ces jours pour nous donner votre avis, mais attention aux bouteilles volantes.

Je souris. Ce serait avec plaisir que je viendrai les voir jouer. Mais il faudrait que je trouve aussi quelqu'un pour garder les enfants, puisque ni lui, ni moi ne pourrions les garder. Et c'était hors de question que je sorte dans un bar en emmenant les enfants avec moi. Déjà que je n'avais pas envie qu'ils se retrouvent dans les pages des magazines à mes côtés, pour les protéger, alors si en plus on les voyait dans un bar, avec une bouteille de bière collée sur la tête parce qu'un abruti leur aura balancée, ce n'etait pas la peine.

- Ce serait avec plaisir ! Dès que j'aurai trouvé quelqu'un pour les garder ponctuellement une soirée, je viendrais. Tu n'auras plus qu'à me donner l'heure et le lieu.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Working hard to get my fill, everybody wants a thrill... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: