Partagez | 
 

 [TERMINE] First class day.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: [TERMINE] First class day.   Ven 31 Jan - 22:46


Je savais que j’aurais dû investir dans un réveil. Pourquoi n’avais-je pas réglé l’alarme de mon téléphone, aussi ? Quand j’étais rentré chez moi, dans ce minuscule studio un peu crasseux de West End, je m’étais purement et simplement écroulé sur le lit, encore habillé. J’avais passé la journée à faire du repérage en ville. Toronto était au moins deux fois plus grande que Détroit. J’avais d’abord rejoins la CN Tower, la seule chose que je connaissais. Je m’étais ensuite assis sur un banc dans Queen’s Park où j’ai rempli ce journal sans voir le temps passer. J’ai ensuite erré dans la ville, en passant un peu dans tous ces quartiers qui m’étaient totalement inconnus. J’étais arrivé le matin même, en fait. Ma mère avait refusé de me lâcher seul dans la ville plus tôt. Bref. Revenons-en à mon réveil. Ou en l’occurrence, à l’absence de celui-ci.

Il était 8h49. Et mon premier cours commençait à 9h00. Tout en enfilant un t-shirt et des sous-vêtements propres, j’attrapai mon horaire de cours. Je ne savais même pas par quoi je commençais. A voilà, 9h : Musique. Je fronçais les sourcils. Musique ? Je n’en avais jamais fait de ma vie. J’avais bien acheté une guitare quand j’avais 15 ans, pour plaire aux filles, mais je n’étais pas capable d’aligner 3 accords correctement. Je tournai les pages pour arriver au descriptif du cours. « Apprendre les bases théoriques de la musique, professeur : A. L. Pollini. » Pas très informatif. Quoiqu’il en soit, pas question que je rate mon premier cours. Je sortis, presque en courant, attrapant mon sac et ma veste au passage.

A 9h03, j’étais dans les couloirs de l’université, cherchant désespérément la salle de classe. Qui avait eu l’idée de faire des bâtiments aussi grands ? Alors que j’arrivai enfin devant la porte de la classe, je m’arrêtai deux minutes pour reprendre mon souffle et retrouver mon calme. Après avoir couru dans les couloirs en se frottant les cheveux, j'avais besoin de me reprendre si je ne voulait pas passer pour un fou. Je devais avoir environ dix minutes de retard. Certes, le cours de musique ne devait pas être le plus important de mon cursus, mais je n’allais pas sécher ma première heure sous prétexte que j'étais en retard. Comme on dit, mieux vaut tard que jamais, non ?

Le cœur battant encore un peu vite, je me plaçai devant la porte, relevai mon sac sur mon épaule et pris une grande inspiration avant d’entrer.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Sam 1 Fév - 17:23


C'était une journée comme les autres à première vue. Rien de nouveau sous la lune. Toronto était enneigée, mais ça ne m'empêchait pas d'aller travailler. J'étais un Allemande, et comme toute bonne Allemande, je savais conduire sur et sous la neige. Je savais qu'il n'y aurait pas beaucoup d'élèves, ce matin là. Surtout à neuf heures. Ils allaient tous dormir et personne ne se soucierait de mon cours. Tant mieux, ce serait plus simple à mener.
Je m'étais préparée et habillée chaudement avant de réveiller les enfants et de leur donner leur petit-déjeuner. Leopold était encore un peu fatigué de son séjour à l'hôpital, où les médecins lui avaient découvert de l'asthme, et je le ménageais, ces derniers temps. J'espérais qu'il ne fasse pas trop le fou à la crèche. Une fois les enfants lavés, habillés, préparés, je les fis grimper en voiture et sans perdre de temps, je les emmenai à la crèche, alors qu'ils s'émerveillaient de la neige, partout là-dehors.
J'eus à peine le temps de saluer les employées de la crèche qu'il fallait que je reparte vers l'université si je voulais arriver à l'heure. Les autres mamans me regardèrent froidement, comme tous les matins, et, à présent habituée à ce comportement puéril, je ne les regardai même pas.

Une demi-heure plus tard, j'étais saine et sauve sur le parking de l'université, prête à donner mes cours pour la journée. Je pensais à David, c'était un lundi que l'on s'étaient rencontrés, lui et moi. J'espérais qu'il aille bien. Il faudrait que je retourne le voir, un de ces jours. Il avait sûrement besoin de discuter, de rêver et de voyager... Dès que j'aurais le temps, je n'y manquerai pas !
A neuf heures, j'accueillis mes élèves dans ma salle de classe et commençai mon cours sans plus tarder. Comme prévu, ils n'étaient pas des masses et la moitié d'entre eux dormaient les yeux ouverts, ou bien affalés sur leur table. Je soupirai intérieurement : la journée allait être très longue.

Soudain, la porte s'ouvrit sur un jeune homme que je n'avais encore jamais vu dans mes cours. Il regardait l'horloge, au dessus de moi. Dix minutes de retard, presque un quart d'heure. Je faillis ne même pas lui dire bonjour et lui demander de repartir, mais je me retins. Ce n'était pas la peine d'être de mauvaise humeur dès le lundi matin. Je le regardai fixement, en attendant des excuses, ou quelque chose du genre. Comme il ne parlait pas, je pris la parole à sa place :

- Vous êtes en retard, monsieur .. ?

Et pourquoi personne ne m'avait pas prévenue que j'aurais un nouvel étudiant, ce matin là ? L'administration avait encore bien fait son travail, visiblement.. Du coup je ne connaissais même pas son nom. Enfin, ce serait lui qui aurait honte, pas moi !

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Sam 1 Fév - 18:26


La première chose que je vis fut l’horloge. Pourquoi était-ce justement ça qui m’avait sauté aux yeux ? Je savais très bien que j’étais en retard, et tout semblait vouloir me le rappeler. De cette fichue horloge aux regards que la classe portait sur moi. Les élèves ressemblaient à de vrais zombies. J’avais envie de m’enfuir en courant, mais je restais figé sur place. Je remarquai une femme debout, certainement ma professeure. Elle me fixait elle aussi, d’un regard différent mais tout aussi effrayant. Elle semblait agacée. J’aurai du toquer avant d’entrer. Pourquoi n’avais-je pas toqué ? Et pourquoi je restai planté là, incapable de prononcer le moindre mot ?

« Vous êtes en retard, monsieur .. ? »

Je repris mes esprit, m’efforçant de former une phrase correcte avec sujet verbe et tout. Mais tout le monde continuait de me fixer. D’ailleurs il n’y avait pas grand monde dans la classe. Peut-être aurai-je du sécher finalement ?

« Je… euh… Ryan. Je m’appelle Ryan. Ryan Rivers. »

Je passai la main dans mes cheveux. Ma bouche se tordit en une sorte de sourire gêné qui me donnait vraiment l’air idiot.

« Je suis désolé, j’ai pas pensé à enclencher mon réveil, et puis je me suis perdu dans les couloirs, c’est vraiment grand ici et en plus je viens d’arriver en ville c’est plutôt énorme j’habitais Détroit avant et puis j’ai dû trouver un t-shirt propre et.. »

Je m’interrompis. Qu’est-ce que je racontais ? Mes phrases ne venaient même pas dans le bon ordre. Je venais de passer du stade d’élève négligeant qui arrivait en retard à celui de débile complètement perdu. Pas vraiment génial comme première impression.

« Enfin, je suis vraiment désolé, mad…»

Je ne savais pas par quoi continuer. Madame, Mademoiselle ? J’étais incapable d’estimer son âge. Elle avait l’air plutôt jeune, physiquement. Mais je croyais déceler dans ses yeux une certaine maturité. Comme si elle avait vécu plein de choses. Pourquoi c’était si compliqué de s’adresser à une femme d’abord ? Je trouvai un compromis qui me sembla acceptable.

« …Professeure. »
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Sam 1 Fév - 22:44


Le grand dadais qui me faisait à présent face, d'une tête plus grand que moi en réalité, ne savait apparemment plus trop où se mettre. Pourquoi avait-il cet air de débile perdu ? Il n'était pas bien réveillé, visiblement. Super, encore un demeuré...

- Je… euh… Ryan. Je m’appelle Ryan. Ryan Rivers.

Il se passa la main dans les cheveux, et je ne sus pas exactement si c'était pour faire le type branché et beau gosse ou bien simplement parce qu'il était gêné. Peut-être un peu des deux, en fin de comptes. Non, à voir sa tête, il était seulement gêné. Et nouveau. Ça devait jouer, je ne devais donc pas être trop méchante avec lui.

- Je suis désolé, j’ai pas pensé à enclencher mon réveil, et puis je me suis perdu dans les couloirs, c’est vraiment grand ici et en plus je viens d’arriver en ville c’est plutôt énorme j’habitais Détroit avant et puis j’ai dû trouver un t-shirt propre et..

Je le regardai alors que la plus grande majorité de mes élèves, à présent réveillés par cette intrusion, éclataient de rire en l'entendant déblatérer tout ce qu'il avait pu faire le matin même avant d'arriver ici. Personnellement, ça ne me faisait pas rire du tout. Il était en retard, et il se permettait de faire son intéressant ? Quand j'étais au conservatoire, j'aurais été mise à la porte en moins de temps que ça. En fait, je n'aurais même pas osé entrer.

- Enfin, je suis vraiment désolé, mad… dit-il avant de se rattraper : …Professeure.

Je le toisai du regard. Je n'étais pas si vieille que ça, quand même. Enfin, techniquement, il pouvait m'appeler madame, j'étais encore mariée. En réalité, tout cela m'importait peu. Il était en train de me déranger, il disait des âneries, et tout ce que je voulais, c'était que cette classe se calme et retourne à son état amorphe d'avant. Il pouvait simplement aller s'asseoir, tout de même, ou bien c'était trop compliqué pour lui ?

- Allez-vous trouver une place, monsieur Rivers ? Ou bien cette salle de classe est-elle aussi trop grande par rapport à Detroit pour que vous puissiez vous y retrouver ?

Un groupe d'élèves ricanèrent en m'entendant répondre sur ce ton si sarcastique. Je les identifiai d'un regard et ils s'arrêtèrent immédiatement. Ce n'était pas le moment de m'énerver.
Au final, le dénommé Ryan se débrouilla pour mettre un pied devant l'autre et rejoindre un banc. Je le fixai jusqu'à ce qu'il soit assis, et avant de reprendre mon cours où il en était avant qu'il ne l'interrompt, je lui lançai une dernière pique :

- Vous viendrez me voir à la fin du cours, monsieur Rivers.

Puis je repris mon cours en parlant donc des bases du solfège, chose que je détestais faire. Mais je n'avais pas le choix, toutes ces personnes avaient choisi cette matière en option, et comme j'étais nouvelle, c'était moi qu'on avait collée à cette place. Ils l'avaient fait exprès, pour voir si je tiendrais pendant tout le second semestre. C'était mal me connaître. Je n'étais pas du genre à abandonner..

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Sam 1 Fév - 23:30

Au regard qu’elle me lança, je sentis que mes excuses ne lui faisaient ni chaud ni froid.

« Allez-vous trouver une place, monsieur Rivers ? Ou bien cette salle de classe est-elle aussi trop grande par rapport à Detroit pour que vous puissiez vous y retrouver ? »

Elle me toisait toujours, l’air exaspérée. Bien, j’avais déjà envie d’abandonner les cours de musique, avant même de les avoir commencés. Et les autres élèves me tapaient sur le système. Qu’est ce qu’ils avaient à ricaner comme ça ? Légèrement énervé par cette scène désastreuse, je me trainai jusqu’au banc libre le plus proche. Avant même que je n’aie sorti un stylo et un bloc de feuille, la professeure s’adressa à nouveau à moi.

« Vous viendrez me voir à la fin du cours, monsieur Rivers. »

Je levai les yeux vers elle, mais elle avait déjà repris son cours, comme si de rien était. Pourquoi voulait-elle me voir ? J’avais peut-être un papier à remplir, un truc du genre. J’avais toujours détesté l’administration.

Pendant le cours, j’observais un peu les élèves. Aucun d’entre eux ne semblait réellement intéressé par le solfège. On était lundi matin, aussi. Je reportai mon attention sur la prof. Elle aussi, avait l’air blasée. Son propre cours ne semblait pas la passionner plus que ça. En même temps, ça devait pas être palpitant l’état de léthargie de la classe. Je ne me sentais pas vraiment à ma place ici. L’université se trouvait dans un quartier assez luxueux, et ce milieu m’avait toujours mis mal à l’aise.

Je me surpris à apprécier le cours. Je ne connaissais pas du tout la musique, et ça me plaisait d’apprendre, même les bases. Quand la sonnerie retentit, je n’avais pas regardé l’heure une seule fois. Les élèves commencèrent à sortir, reprenant vie tout à coup. Bientôt la classe fut vide. Je rassemblai mes affaires et m’avançai vers la prof. Persuadé qu’elle allait encore me faire une remarque sur mon arrivée tardive, je m’excusais encore une fois.

« Je suis désolé d’être arrivé en retard. Ça ne se reproduira plus. »

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Dim 2 Fév - 22:14

Rapidement, mes élèves retrouvèrent leur torpeur habituelle, et je pus reprendre mon cours où il en était. Ce n'était pas passionnant, le solfège et j'avais beaucoup de mal à les y intéresser. Les voir affalés sur leurs tables me donnait envie de faire la même chose, sauf que j'étais la prof et que je ne pouvais pas faire ça. Mais le solfège ... rien de plus barbant ! Si seulement on m'avait donné une meilleure matière ! J'aurais pu m'épanouir dans cette dernière et faire aimer la musique aux élèves. Là, j'avais l'impression que c'était une purge pour eux..

Durant le cours, j'observai le petit nouveau, Ryan. Il me semblait bizarre. Il était perdu, il parlait comme un mec qui n'aurait pas toute sa tête, et il faisait son intéressant. Il faudrait que je l'ai à l'oeil, celui-là, si je ne voulais pas que mon cours soit perturbé. Malgré tout, c'était peut-être le seul qui suivait tout ce que je disais. Enfin... il faisait sûrement ça pour que je sois aimable avec lui à la fin du cours. Peut-être même que la semaine suivante, il ne serait plus là.

Enfin, l'heure s'acheva. J'avais réussi à captiver l'attention de trois élèves. C'était un nouveau record pour du solfège. Mais je ne savais pas comment le rendre attirant, sinon, c'était clair que je pourrais leur faire un cours génial. Mais c'était de la théorie pure, et la théorie, en musique, c'est toujours long et ennuyeux.
Alors que je rangeais mes feuilles, pendant que mes élèves s'empressaient de partir, mon nouveau arriva devant le bureau. Je le regardai de haut en bas. Mieux réveillé, il semblait être vraiment navré de s'être fait remarqué en début d'heure.

- Je suis désolé d’être arrivé en retard. Ça ne se reproduira plus.

Je souris en hochant la tête. Je n'avais pas envie de passer pour la méchante prof, cette fois encore. Déjà que tout le monde me jugeait dans cette université, alors si en plus je devenais le grand méchant loup, je n'aurais plus qu'à me trouver un nouvel emploi si je ne voulais pas finir en dépression. Je n'étais pas une personne dure. Je trouvais juste que ces gamins n'avaient pas assez de rigueur, comparé à mon cursus. Et ça m'exaspérait parce qu'ils pouvaient tous faire de grandes choses, j'en étais persuadée.

- Je vous conseille très vivement de mettre votre réveil à partir de maintenant... Passons ! J'ai fait remplir une fiche à mes autres élèves, pour les connaître un minimum, et j'aimerais que vous m'en fassiez une également.

Je lui tendis une feuille imprimée et un crayon pour qu'il remplisse les quelques infos que je demandais, et tout en le regardant faire, je plissai les yeux, en me souvenant alors qu'il était en effet nouveau...

- Que faites-vous à Toronto ? Vous étiez à Detroit, vous n'avez pas pu rester là-bas ?

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Lun 3 Fév - 19:10


Elle me sourit et hocha la tête. Je me détendis un peu, soulagé. Elle n’avait pas l’air si terrible en fin de compte. Et puis, ce n’était pas si mal la musique. Je devrais demander à mes parents de m’apporter ma guitare qui doit prendre les poussières dans un coin de ma chambre à leur prochaine visite. Même si je doute que quelques cours de solfège fassent de moi un virtuose.

« Je vous conseille très vivement de mettre votre réveil à partir de maintenant... Passons ! J'ai fait remplir une fiche à mes autres élèves, pour les connaître un minimum, et j'aimerais que vous m'en fassiez une également.»

Je pris la feuille et la survolais avant de commencer à la remplir. Il s’agissait pour la plupart d’information générales, le nom, le prénom, l’âge,… La plupart des étudiants en première année devaient avoir entre 17 et 19 ans. Je n’avais que deux ou trois ans de plus, mais cet écart me faisait réaliser les années perdues lorsque j’étais à Détroit…

« Que faites-vous à Toronto ? Vous étiez à Detroit, vous n'avez pas pu rester là-bas ? »

Je relevai la tête du formulaire et hésitai l’espace d’un instant. J’aurai pu raconter n’importe quoi, mais je n’avais ni envie de mentir, ni envie de raconter ma vie. Je l’avais déjà fait en rentrant en classe, en fait. J’essayai de prendre un ton détaché, exercice qui ne me réussissait pas trop.

« Disons que j’ai eu des problèmes… personnels. J’ai dû quitter la ville quelques temps. »


Je détournai les yeux, pensif. Avais-je réellement bien fait de revenir en ville ? Pas plus tard qu’hier, je m’étais déjà posé la même question, quand ce détective privé m’avait abordé. Il était peut-être trop tôt ? Non. J’avais déjà perdu assez de temps avec mes conneries. Il fallait que je reprenne mes études. Je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même si je ne parvenais pas à résister.

« Mais je voulais reprendre mes études, et j’ai profité de l’occasion pour changer d’air. Et comme j’ai été accepté ici… »

Je m’interrompis. Je ne comprenais toujours pas comment j’avais pu être admis, avec un dossier comme le mien. Peut-être que l’université devait remplir des quotas…

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Mer 5 Fév - 11:41


Alors que je terminais de lui demandais ce qu'il faisait ici à Toronto, je le vis s'arrêter quelques secondes, et relever la tête du formulaire. J'avais dû toucher un point sensible. Ce n'était pas mon intention, au contraire, je voulais simplement m'informer sur mon nouvel élève, rien de plus. Pourtant, il paraissait hésiter, comme si me dire pourquoi il avait déménagé était difficile, voire douloureux.

« Disons que j’ai eu des problèmes… personnels. J’ai dû quitter la ville quelques temps. »

Il tourna la tête à mon opposé, et je compris que ces "problèmes personnels" avaient dû être assez intenses et mauvais pour qu'il décide de bouger, de tout changer, de recommencer une vie. Exactement comme ce que j'avais décidé de faire en venant ici à Toronto. Dans un sens, j'étais heureuse de savoir que je n'étais pas la seule à avoir fait cela. Dans un autre sens, j'étais déçue pour lui. Parce qu'il était jeune et que d'après ce qu'il avait déjà rempli sur sa fiche, il avait vingt-et-un ans. Et c'était trop tôt pour changer de vie.

« Mais je voulais reprendre mes études, et j’ai profité de l’occasion pour changer d’air. Et comme j’ai été accepté ici… »

Je hochai la tête, sans lui demander davantage de précisions, j'avais bien compris que ce n'était pas spécialement glorieux et qu'il n'avait pas forcément envie d'en parler. Néanmoins, j'étais touchée par ce qu'il m'avait dit, et je serais sûrement plus touchée que n'importe qui d'autre, vu mon passé. Je me demandais vraiment quel genre de problèmes il avait pu avoir. Il avait l'air parfaitement normal pour un jeune homme d'une vingtaine d'années.

- Je comprends, je ne suis pas originaire de Toronto non plus. J'ai fait mes études à New-York et j'aurais dû y rester, si...

Je m'interrompis en me rendant compte que j'allais trop loin. Je n'allais pas parler de ma vie privée avec un élève alors que je détestais tout déballer comme ça. Je n'allais pas me laisser attendrir au point de tout lui raconter. Déjà qu'il le savait peut-être à l'avance... il était jeune, il pouvait me connaître. Enfin, je ne savais pas, je ne savais plus qui était susceptible de connaître le groupe, maintenant qu'il n'était plus... Il faudrait que je recommence à me comporter comme quelqu'un de normal. Mais une fois que la célébrité vous capture, elle vous laisse difficilement reprendre vos droits. Pourtant, on dirait que je pouvais redevenir une personne lambda. Ce que je voulais plus que tout au monde, finalement !

- Désolée, je ne veux pas vous importuner avec ça, vous pouvez finir de remplir et partir pour vos autres cours, bien entendu...

J'avais coupé court à la conversation, je m'en rendais bien compte, mais je ne voulais pas parler de choses qui fâchaient. Ce n'était ni l'endroit, ni le moment.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Lun 10 Fév - 16:58

Je ne la connaissais pas assez pour savoir si elle était le genre de personnes à s'intéresser aux problèmes des autres, mais j'en doutais. Elle hocha la tête sans poser plus de questions, ne souhaitant sans doute pas plus que moi que je raconte ma vie. Pourtant, après quelques secondes de silence, elle prit la parole. Son ton était lointain, même un peu mélancolique.

- Je comprends, je ne suis pas originaire de Toronto non plus. J'ai fait mes études à New-York et j'aurais dû y rester, si...

Elle s'interrompit et sembla réfléchir un instant. Peut-être qu'elle repensait à ce qui lui avait fait quitter New-York. Je n'avais aucune idée de quoi il s'agissait, et elle ne me donna pas l'impression d'avoir envie d'en parler. Ce qui était logique après tout, elle ne me connaissait absolument pas et il n'y avait aucune raison qu'elle me parle d'elle. Et même si elle m'avait donné envie d'en savoir plus, je ne comptais pas lui poser plus de questions. Je suis peut être curieux, mais je sais respecter la vie privée des gens. C'est plutôt pour la mienne que j'ai du mal...

- Désolée, je ne veux pas vous importuner avec ça, vous pouvez finir de remplir et partir pour vos autres cours, bien entendu...

Je relevai la tête vers elle avant de reprendre le remplissage du formulaire. Je lui aurai bien dit qu'elle ne m'importunais pas, mais il n'était pas difficile de comprendre que c'était plutôt elle qui n'avait pas envie de continuer. Je répondis aussi brièvement que possible aux questions restantes et rendis le formulaire. En fait, je n'avais plus cours avant l'après-midi, mais je ne voulais pas m'éterniser et retarder ma professeur. Elle avait certainement d'autres cours.

"Oui, bien sur, voilà le formulaire."

Je lui rendis avec un sourire. Je l'observais un instant, me demandant ce qu'avait pu vivre cette femme. Chacun avait une histoire, un parcours. Souvent, on était trop obsédé par sa propre vie pour se préoccuper de celle des autres... Mais qu'est ce qu'une vie ?... Rien. Un fil, venant de nulle part n'allant nulle part, perdu parmi des millions de million d'autres fils identiques mais dont le possesseur se croit le centre de l'univers. Je me surpris dans ces réflexions un peu trop philosophiques pour moi. A force de voir un psy j'allais finir par penser comme lui. Se poser des questions tout le temps, c'est bon pour personne.

Et pourtant elles revenaient sans cesse ces questions. Avais-je bien fait de reprendre des études, de m'installer en ville ? Est-ce que j'étais capable de m'en sortir, de suivre des cours ? Pourquoi je me sentais si perdu alors que cette cure était censé tout arranger ? Est-ce que c'était vrai ce qu'on disait sur les addictions, qu'elles étaient impossibles à effacer totalement ? Pourquoi cette fille de 17 ans était morte et pas lui ? Était-ce vraiment possible de tout effacer ? Des questions inutiles, mais qui me tourmentaient sans cesse.

"Et vous n'avez pas eu trop difficile pour vous habituer à cette nouvelle ville ?"

J'avais posé cette question sans vraiment faire attention, juste parce qu'elle me traversait l'esprit. Ça ne faisait peut être que deux jour que j'étais à Toronto, mais je ne m'y sentais pas à ma place... J'espérais sincèrement que ce sentiment allait bientôt s'estomper.

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Lun 10 Fév - 18:37


J'avais failli me laisser aller, et en dire plus que je ne devais. C'était déjà la deuxième fois et ce n'était pas bon du tout. Pourquoi étais-je si bavarde ? Tout le monde se fichait de ma vie. Je devrais le savoir ! Et d'ailleurs, c'était très bien comme ça. Maintenant, le jeune homme - quel était son nom déjà ? Ah oui, Rivers, Ryan Rivers. - me regardait sans rien dire, comme s'il attendait que je dise quelque chose de plus. Je lui avais pourtant dit de finir de remplir la fiche et de partir.
Il finit par baisser la tête et j'obtins alors gain de cause. Quand il eut terminé, quelques minutes plus tard, alors que j'avais fini de ranger mes affaires, il me fit un sourire aimable, que je lui rendis avec plaisir. Je parcourus le formulaire des yeux quelques instants. Il avait eu un parcours atypique, selon mes impressions. Et il y avait un trou de nombreux mois dans son parcours. Enfin, c'était normal, il était en reprise d'études, il avait dû travailler entre temps. Quand j'eus fini de lire, je rangeai soigneusement la feuille dans mon classeur et refermai mon sac, en décidant cette fois d'enfiler manteau et écharpe pour finalement quitter la salle.

- Et vous n'avez pas eu trop difficile pour vous habituer à cette nouvelle ville ?

Il me surprit avec sa question. Evidemment, ça avait été très difficile pour moi, je passais de la Grosse Pomme à une ville de plus petite envergure et d'une vie de famille et de couple glorieuse à une vie de mère célibataire. Mais malgré tout, Toronto me plaisait. Elle était agréable. Il faisait bon y vivre, pour le moment. Mais il me demandait certainement ça pour une autre raison. Il ne devait pas avoir vécu la mort d'un proche pour déménager, du moins je ne l'espérais pas, alors sa question devait sûrement porter sur l'environnement et Toronto en elle-même.

- C'est vraiment agréable de vivre ici. Je n'y suis pas depuis très longtemps, presque deux mois pour être honnête et j'y ai déjà mes repères. Vous verrez, vous vous y ferez.

Je m'interrompis doucement, en le regardant avec un sourire. J'espérais avoir répondu à ses interrogations. Puis, alors que je fermais le dernier bouton, je lui fis un clin d'oeil et ajoutai :

- Bientôt, vous connaîtrez assez la ville pour ne plus vous perdre, et vous n'arriverez plus en retard, n'est-ce pas ?

Je pris mon sac et l'invitai à rejoindre la sortie. Je n'avais plus cours avant deux heures, mais j'avais quand même quelques copies à corriger et mes cours à préparer. Il avait certainement mieux à faire, lui aussi, de son côté.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Lun 3 Mar - 20:56

Tout en prononçant ces mots, je reportais mon attention sur mon interlocutrice. Elle avait remis son manteau et son écharpe, attrapé son sac et semblait prête à partir. Je n'avais pas encore fini ma phrase et je la regrettais déjà. Je ne voulais pas paraître collant ou indiscret ou je ne sait quoi d'autre. Elle me regarda un instant, l'air décontenancée, puis elle me répondit avec un sourire.

"C'est vraiment agréable de vivre ici. Je n'y suis pas depuis très longtemps, presque deux mois pour être honnête et j'y ai déjà mes repères. Vous verrez, vous vous y ferez."

Elle s'interrompit doucement. C'est vrai que les rares personnes que j'avais rencontré depuis mon arrivée s'étaient montrée plutôt accueillante, et le cadre de la ville était bien plus beau qu'à Détroit. A priori, rien ne s'opposait à ce que je m'adapte. Je devrais bientôt me sentir mieux, je suppose. Elle me fit un clin d'œil et continua :

"Bientôt, vous connaîtrez assez la ville pour ne plus vous perdre, et vous n'arriverez plus en retard, n'est-ce pas ?"

Je lui rendis un sourire un peu gêné. C'est sur que demain, je mets un réveil. Elle prends son sac et m'invite à sortir de la classe, ce que je fais.

"Désolé de vous avoir retardé. Au revoir !"

Après l'avoir saluée, je tourne les talons et me dirige vers l'entrée tout en fouillant pour trouver mon horaire dans mon sac. Il va vraiment falloir que je me mette en tête le plan de cette université.


Quelques jours plus tard, je suis de retour devant la même salle de classe. Cette fois, j'ai bien réglé mon réveil, je m'y retrouve mieux dans l'école et dans Toronto aussi. Je commence à m'habituer à la ville ainsi qu'à l'accent canadien, je me sens un peu mieux que le premier jour, même si j'ai toujours pas l'impression d'être chez moi. Quoi qu'il en soit, je ne voulais absolument pas arriver en retard.
C'est pour ça que j'ai plus d'une demi-heure d'avance.

Je soupire en regardant ma montre. Au moins je ne serai pas en retard cette fois. Je me mets à tourner en rond sans vraiment savoir quoi faire. Je pourrai descendre à la cafétéria, prendre un café ou même faire un tour dans le parc mais je préfère ne pas risquer d'oublier de faire attention. Je décide donc de rester dans le couloir et m'appuie contre le mur avant de me laisser glisser par terre. Je vérifie pour la trente deuxième fois mon horaire, ainsi que ma classe et le cours que je dois suivre. J'ai bien musique à 9h00 dans ce local. Eh bien, je n'ai plus qu'à attendre.




__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Lun 3 Mar - 23:47


Nous prîmes tous deux congé l'un de l'autre, Ryan et moi. Je le regardais s'éloigner vers son prochain cours, alors que je fermais la salle de classe à clefs, et que je retrouvais mon bureau. Il m'avait intriguée, ce petit nouveau. Je le trouvais très aimable, et finalement je l'avais jugé un peu vite. Mais je jugeais toujours trop vite les élèves qui arrivaient en retard. J'avais toujours été une élève modèle, toujours à l'heure, qui faisait toujours ses devoirs... la petite fille allemande typique. Au final, je comprenais aisément qu'on ne trouve pas son chemin dans une université aussi immense. C'était impressionnant. Mais il allait s'habituer, comme tout le monde. Il faudrait juste un peu de temps.

Les jours passèrent. Et bien entendu, ils se ressemblaient tous. C'était un quotidien qui me plaisait de plus en plus, finalement. J'étais contente de retrouver mes élèves maintenant. Disons que depuis que cette étudiante avait interrompu un de mes cours pour me poser des questions sur Matthew et que d'autres élèves m'avaient défendue, je les adorais. Pas tous, bien sûr, mais je me rendais compte qu'ils n'étaient pas tous idiots. Alors je partageais aisément mon temps entre mes enfants et mon travail et j'adorais ça. J'oubliais de plus en plus ma tristesse, je redevenais normale, même si son souvenir était encore là.

Revint alors le-dit lundi, où je commençais avec mes options musique. Je repensais à Ryan, j'espérais qu'il soit à l'heure, cette fois. Il avait intérêt, sinon je ne pourrais que dire qu'il le faisait exprès. Mais il semblait vraiment honnête et sincère quand nous avions discuté, lui et moi. J'étais contente de voir des jeunes qui étaient encore comme ça. Mais il était mature. Plus mature que certains de ces camarades. Il était plus vieux aussi. J'avais relu sa fiche avec plus d'attention, et j'avais bien compris qu'il s'était passé quelque chose. Peut-être pas de grave, mais qui avait dû le retenir quelques mois.

Quand j'arrivais devant ma salle, les bras chargés de feuilles, et un peu en avance pour préparer mes feuilles et être présente quand les élèves arriveraient, je vis une masse assise à même le sol, et je dus me concentrer quelques instants pour comprendre qu'il s'agissait de Ryan. Il avait dormi ici pour ne pas être en retard ou quoi ? Je m'arrêtai devant lui, un grand sourire aux lèvres. Il releva la tête vers moi, et je me moquai gentiment de lui :

-Ne me dis rien : tu es obligé de dormir dans les couloirs de la fac, parce que ta copine t'a jeté, ou bien parce que tu perdu tes clefs ? Qu'est-ce que tu fais ici, si tôt ?

Je l'avais tutoyé, signe chez moi, en tant que prof, que je le taquinais. Dès que le cours reprendrait, j'allais retrouver mon ton solennel et mes paroles tout aussi solennelles. Mais en attendant, il fallait bien qu'on se détende, non ? Et j'étais contente de le retrouver, cette semaine !

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Mer 12 Mar - 16:28


J'étais toujours affalé sur le sol, hypnotisé par les fissures qui zébraient le mur d'en face. Comme si elles allaient finir par s'ouvrir telles tant de fenêtre sur un autre monde. Je secouai la tête, exaspéré par mes propres réflexions. On était pas dans Doctor Who quand même. La seule évocation de cette série que j'aimais tant, plus jeune, me fît me sentir mélancolique. Tant de choses avaient été bouleversée dans ma vie à cause de mon addiction.

Depuis mes 18 ans, elle régissait les mouvement. D'abord, j'étais fasciné par son effet et par le bien qu'elle me procurait. Ensuite, j'étais obsédé par l'idée d'en avoir toujours sur moi et de ne jamais redescendre sur terre. Ce qu'on voyait dans les squats n'avait rien de réjouissant et se rendre compte de l'aspect pitoyable de l'affaire n'était jamais plaisant. Et enfin, maintenant. La peur de rechuter, l'anxiété constante qui découle du manque. Il n'était plus le petit garçon bagarreur et enjoué d'autrefois, tout ça l'avais profondément changé. Il n'était pas devenu le jeune homme qu'il aurait pu devenir si tout c'était passé différemment.

Étendu dans ce couloir froid, je pris alors une résolution. Ne plus penser constamment à mon passé, et surtout vivre sans penser sans arrêt à la drogue. Il fallait que je laisse ça derrière moi et que j'avance, sinon ça allait complètement me bouffer. Je n'avais que 21 ans, et toute la vie devant moi. Peut-être que c'était ridicule de prendre une résolution sans véritable occasion, juste parce que je m'ennuyais un peu et que l'ennui amène souvent à des réflexions personnelles... Mais sur le coup, cela me semblai courageux, honnête et important.

Plongé dans mes pensées, dans une sorte d'état léthargique, j'entendis à peine les pas résonnant dans le couloir, désert jusqu'alors. C'est seulement lorsque le claquement s'arrêta que je levai les yeux pour découvrir Mlle Polloni qui m'observait. Elle avait l'air un peu étonnée et affichait un grand sourire.

"Ne me dis rien : tu es obligé de dormir dans les couloirs de la fac, parce que ta copine t'a jeté, ou bien parce que tu perdu tes clefs ? Qu'est-ce que tu fais ici, si tôt ?"

Soudain conscient de ma position peu présentable, je me redressai vivement tout en lui souriant, mi-gêné, mi-amusé. Je me sentais plus en confiance qu'à mon premier jour et j'arrivais à paraître plus naturel.

"Je suis simplement en avance, je ne voudrai pas rater une minute de plus du cours de musique ! J'ai beaucoup à rattraper, je n'y connais presque rien. Pas que ça ne m'intéresse pas, mais je j'ai jamais vraiment eu l'occasion d'apprendre donc..."

Je lui souris à nouveau. Ce n'était pas totalement vrai, après tout j'avais eu six mois durant lesquels j'aurai eu tout le temps de m'y mettre si j'avais voulu. Et ça ne m'avais jamais traversé l'esprit. Mais maintenant, j'avais envie de m'intéresser à tout.

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Ven 14 Mar - 15:27


Enfin, Ryan sembla revenir sur terre et je le vis regarder dans quelle position il se trouvait. Apparemment, ça faisait longtemps qu'il était là, assis par terre, assez longtemps pour avoir glissé sur le sol en fonction de la façon dont il s'y sentait le mieux installé. Il se redressa précipitamment, et je souris de plus belle.

Je continuai de tourner la clé dans la serrure et je finis par ouvrir la salle, sans pour autant y entrer. Quant à Ryan, il resta par terre, en me regardant. Ce garçon était vraiment étonnant et très étrange. J'avais l'impression qu'il avait beaucoup de choses, beaucoup trop de choses pour son jeune âge. Non pas qu'il soit encore un gamin, mais il était encore jeune, il n'avait que vingt-et-un ans... et ses yeux semblaient beaucoup plus vieux que le reste de son physique.

- Je suis simplement en avance, je ne voudrai pas rater une minute de plus du cours de musique ! J'ai beaucoup à rattraper, je n'y connais presque rien. Pas que ça ne m'intéresse pas, mais je j'ai jamais vraiment eu l'occasion d'apprendre donc...

Je ne pus m'empêcher de sourire en levant les yeux au ciel. Il n'avait pas besoin de vouloir me faire plaisir, au contraire. Mais je sentais également que c'était sincère, et qu'il avait réellement envie d'apprendre. De toutes façons, je l'avais bien vu la semaine précédente : il avait suivi, alors que les autres comataient. Alors je ne doutais pas une seule seconde de la véracité de ses propos.

- J'espère que je suis assez compréhensible pour les débutants alors ? Ce n'est pas vraiment mon domaine, l'enseignement. Je suis plus quelqu'un qui pratique. Je n'ai jamais aimé la théorie, même pendant mes études.

Repensant à mes années de conservatoire, je me revoyais, dans mon lit à New-York, dans mon tout petit appartement miteux, le matin, le réveil hurlant à la mort, et mon oreiller sur la tête, en espérant mourir avant de pouvoir me rendre au cours de solfège avancé. Et voilà que maintenant, je l'enseignais et je me retrouvais à la place de cette prof que je détestais tant, qui n'était pas du tout intéressante. J'espérais être meilleure qu'elle ! Mais ça, ce n'était pas moi qui en jugeais.

- Au moins, je suis contente de voir que tu ne seras pas en retard, cette fois !

Spoiler:
 

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Mer 2 Avr - 22:46


Elle leva les yeux au ciel, mais elle afficha un sourire sincère.

« J'espère que je suis assez compréhensible pour les débutants alors ? Ce n'est pas vraiment mon domaine, l'enseignement. Je suis plus quelqu'un qui pratique. Je n'ai jamais aimé la théorie, même pendant mes études. »

Je lui souris. Tiens, elle était musicienne ? Enfin, forcément si elle enseignait la musique, mais si elle n’enseignait pas avant ça voulait surement dire qu’elle jouait dans un groupe ou un orchestre… ou autre chose. Ses yeux se perdirent un instant dans le vague. Je la scrutais, essayant d’imaginer à quoi elle pouvait penser. Je me décidai soudain à me relever, prenant appui sur ma main.

« Au moins, je suis contente de voir que tu ne seras pas en retard, cette fois !

- J’avais promis, répondis-je, mais je pense que je me suis un peu embal… »

Un bruit métallique m’interrompit et j’aperçus ma médaille d’abstinence sur le sol. Elle avait dû glisser de la poche de ma veste alors que je me penchais pour récupérer mon sac. Je ramassais vivement la pièce d’argent ornée d’un 6 et la rangeait, espérant que ma professeure n’ait pas vu de quoi il s’agissait.

Je me redressais et arrangeais un peu mes vêtements chiffonnés, tout en essayant d’avoir l’air naturel, mais mon visage crispé me trahissait. Ce n’était pas que ce sujet était tabou, mais j’étais venu à Toronto pour un nouveau départ et j’avais l’étrange impression que mon passé me rattrapait partout.

Spoiler:
 

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Ven 4 Avr - 14:08

Alors que le jeune homme me répondit qu'il m'avait promis qu'il allait être à l'heure, et qu'il pensait qu'il s'était un peu emballé, il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Il était en train de se redresser, et mes bras commençaient à souffrir à force de tenir mon sac et mes affaires, et je m'étais retournée vers la porte pour finalement entrer dans la salle et finir de préparer ce que j'avais à préparer. Nous entendîmes le bruit métallique de la médaille qui tomba de sa poche en même temps, et j'eus simplement le temps de voir une chaine au bout de laquelle une médaille argentée brillait. Il s'empressa de la ramasser mais j'avais déjà eu le temps de comprendre. Il ne fallait pas être brillant non plus pour comprendre de quoi il s'agissait, et j'avais eu un ami dépendant, autrefois à New-York. Je fis néanmoins semblant de ne pas avoir remarqué, je lui adressai un sourire et je rentrai dans la salle, sans plus de cérémonie.

Une fois dans la salle, il s'installa dans les premiers rangs et se fit tout petit, pendant que je déballais mes cours, que je sortais mes feuilles et mes cahiers pour faire l'appel, en attendant que les autres arrivent. Ils ne devraient pas tarder, mais il restait dix minutes avant le début de l'heure. Je regardais ensuite Ryan, et malgré moi, je ne pus m'empêcher de lui parler de cette médaille. Peut-être avait-il besoin d'aide, même s'il paraissait plutôt bien s'en sortir.

- Tu n'es pas obligé de m'en parler, mais j'ai vu cette médaille, Ryan...

Je lui fis un sourire rassurant, pour ne pas l'enfoncer. Loin de moi cette intention, au contraire. Je voulais simplement qu'il se sente libre d'en parler, s'il le souhaitait, s'il voulait avoir quelqu'un de confiance avec qui discuter de tout cela, même si je savais qu'il ne devait pas être tout seul à Toronto... quoique... Il venait des Etats-Unis... mais il avait eu une sorte de blackout dans sa vie. Peut-être qu'il avait fui son ancien chez lui. Peut-être qu'il était tout seul ici.

- Si tu as besoin de quoi que ce soit... d'aide, ou simplement de parler, tu pourras compter sur moi!

Je savais ce que c'était, je savais que parfois, c'était bon d'avoir quelqu'un de totalement extérieur à sa vie pour parler. Mais je n'étais pas sûre qu'il accepte. Après tout, il n'avait peut-être pas envie de tout me raconter, et je le comprendrais parfaitement !

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Sam 19 Avr - 22:36

Pourquoi je garde cette médaille sur moi déjà ? J'ai beau regretter d'avoir pris la sale habitude de la glisser dans ma poche chaque matin, il est trop tard de toute façon. Mlle Polloni s'était retournée en entendant le bruit et pourtant, elle me sourit innocemment avant d'entrer dans sa classe, qu'elle avait finalement réussi à ouvrir.

Je la suivi silencieusement. Elle n'avait pas l'air d'avoir remarqué, mais je me sentais quand même minable. Cette fichue médaille pouvait me résumer aux yeux de certains. C'est vrai, après tout, c'est si facile de définir une personne d'après ses signes distinctifs. On a beau dire tout ce qu'on veut, que l'habit ne fait pas le moine ou encore qu'il ne faut pas se fier aux apparences, neuf fois sur dix, un jeune avec une médaille telle que la mienne était un jeune toxico. Tout autant qu'un homme avec un stéthoscope est un médecin, ou une femme avec un tutu est une danseuse.

Quelques minutes passèrent durant lesquelles je regardais ma professeure s'installer et sortir ses affaires, m'efforçant de détourner les yeux discrètement quand elle regardait vers moi. Je n'avais pas toujours été aussi fuyant et facilement gêné. J'étais plutôt le contraire avant, à défier du regard et assumer fièrement toute mes conneries. Comme quoi on peut réellement changer, et en peu de temps, contrairement à ce que certains experts en psychologie essayent de nous faire croire.

Elle releva les yeux vers moi et je n'eu pas me temps de regarder ailleurs avant qu'elle ne me dise, d'un ton sincère :

- Tu n'es pas obligé de m'en parler, mais j'ai vu cette médaille, Ryan...

Je me mordis la lèvre tandis qu'elle affichait un sourire rassurant. Donc elle avait compris... D'un autre côté, c'était certainement mieux comme ça. Il devrait bien s'expliquer un jour auprès de l'administration au sujet de sa "pause" dans ses études. Autant qu'elle l'apprenne comme ça et qu'il ait une chance de se défendre, même si il n'y avait pas grand chose à dire.

- Si tu as besoin de quoi que ce soit... d'aide, ou simplement de parler, tu pourras compter sur moi!

Elle avait vraiment l'air de vouloir m'aider, ça s'entendait à sa voix. Quant à moi, j'étais partagé entre la honte que me faisait ressentir mon histoire et l'envie, le besoin de parler. Excepté à mon parrain d'abstinence et à mon psy, je n'avais parlé de mon problème à personne. Mes parents ne me posaient pas de questions et je n'avais absolument aucune envie de discuter de ça avec eux. Je n'avais plus d'amis proches, et les quelques connaissances qu'il me restait dans mon village préféraient faire comme si de rien était, ce qui au fond m'arrangeait bien.

- Je... Ça fait presque huits mois maintenant et pourtant... C'est dur.

Je me tû, secouant la tête face à mes propos décousus. En réalité je ne savais pas par ou commencer, ni de quoi parler. Ma voix, qui se voulais assurée et ferme au début de la phrase s'était brisée sur mes derniers mots. Je baissais les yeux et passais la main dans mes cheveux avant de reporter mon attention sur mon interlocutrice. Maintenant que je m'étais lancé il fallait que je continue.

- C'est surtout pour ça que j'ai voulu reprendre des études. Rester inactif, c'est le pire, ça me fait tourner en rond et j'ai le temps de penser. Et de me souvenir. Encore maintenant je tremble quand je repense au grisement que ça peut procurer... L'envie est comme une douleur constante qui brûle la moindre parcelle de mon corps...

J'avais parlé très vite, comme si ces mots étaient contenus depuis trop longtemps dans ma gorge et qu'ils ne demandaient qu'à se libérer. C'est fou ce que ça peut faire du bien. Pourtant, je ressentis le besoin de rajouter :

- Mais je je veux pas vous ennuyer avec ça, je veux juste que vous sachiez... Je vais être sérieux, je vais pas replonger.

Malheureusement, ma phrase sonnait comme si la personne que je voulais convaincre, c'était moi.

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Dim 20 Avr - 1:24

Bien entendu, et comme je m’y attendais, le jeune homme hésita longuement avant de parler. Qui n’hésiterait pas ? Ce n’était pas quelque chose que l’on souhaitait dévoiler, et sûrement pas à l’une de ses profs. Mais je n’étais pas non plus une prof comme les autres, du moins, c’était ce que j’aimais penser. Je voulais prendre soin de mes élèves. Ils étaient à la fac, ce n’était pas le conservatoire, ici, ils pouvaient se faire choyer. Et les élèves que j’appréciais, je les chouchoutais un peu. Ceux que je ne connaissais pas n’avaient ni droit aux faveurs, ni aux défaveurs. Et les autres, ceux que je détestais parce qu’ils ne foutaient rien, je pouvais prendre un malin plaisir à les emmerder jusqu’au bout. C’était bien d’être prof finalement. C’était forcément moi qui avais le dernier mot. J’étais puissante. La reine, au milieu de ses sujets.

- Je... Ça fait presque huits mois maintenant et pourtant... C'est dur.

Je le laissai parler, sans l’interrompre. Je ne voulais vraiment pas le brusquer et surtout, je voulais qu’il déballe son histoire avant que les autres élèves n’arrivent. Je n’avais pas envie qu’il se braque à cause d’eux alors qu’il était en train de se dévoiler. Ça allait le refermer sur lui-même et il ne voudrait plus m’en parler. Alors que s’il me disait tout d’un coup, et que j’avais le temps de lui dire que nous en parlerions après le cours, la situation serait différente. C’était ce que je voulais dans l’immédiat.

- C'est surtout pour ça que j'ai voulu reprendre des études. Rester inactif, c'est le pire, ça me fait tourner en rond et j'ai le temps de penser. Et de me souvenir. Encore maintenant je tremble quand je repense au grisement que ça peut procurer... L'envie est comme une douleur constante qui brûle la moindre parcelle de mon corps...

J’étais mal-à-l’aise pour lui. Je m’imaginais à sa place. Si j’avais dû raconter ça à l’une de mes professeurs. Il avait de la chance d’être tombé sur moi et pas sur une autre. Je commençais à connaître mes collègues et certains étaient vraiment horribles. Ryan n’était pas bien, j’avais presque envie de le serrer dans mes bras, mais la distance élève/prof m’en empêchait. Pourtant, c’était tout ce dont il avait besoin. Ce n’était qu’un gamin. Un grand gamin, certes, mais un gamin perdu et qui avait besoin de soutien moral, même s’il s’en sortait plutôt bien, huit mois, c’était déjà beaucoup ! Puis, enfin, il m’indiqua qu’il ne voulait pas m’importuner avec ça, mais simplement montrer qu’il n’allait pas replonger, qu’il était sérieux. Je ne remettais pas en question son intégrité.

- Je te crois, Ryan, tu n’as pas besoin de me le prouver.. C’est déjà génial que tu as réussi à tenir aussi longtemps, tu es sur la bonne voie !

Malheureusement, comme je l’avais prédit, les autres élèves commençaient à arriver et notre conversation dut se retrouver écourtée. Ce n’était que partie remise cependant et tôt ou tard, nous en reparlerions. J’eus tout de même le temps de lui souffler quelques mots :

- Si tu veux rester à la fin du cours, on pourra en discuter….

Je ne savais pas s’il allait accepter, et surtout je ne voulais pas l’obliger à le faire. Mais ce serait pour lui qu’il ait quelqu’un d’extérieur à toute l’histoire. Bien entendu, je n’étais peut-être pas la personne pour ça mais c’était déjà un début.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Jeu 24 Avr - 12:34


Elle ne sembla pas hésiter une seconde avant de répondre.

- Je te crois, Ryan, tu n’as pas besoin de me le prouver.. C’est déjà génial que tu as réussi à tenir aussi longtemps, tu es sur la bonne voie !

Je hochai la tête sans relever les yeux, pas vraiment convaincu. Elle était gentille, mais elle ne pouvait pas savoir. Ou du moins je ne crois pas. J'entendis la porte grincer légèrement. Les élèves commençaient à entrer. Je croisais finalement le regard de ma professeur qui me souffla que je pouvais rester un peu à la fin du cours pour parler si je le souhaitais. Je fis "oui" de la tête. Après tout, maintenant que j'avais commencé à déballer des choses, autant continuer.

Quand la classe fut suffisamment remplie à son goût, Mlle Polloni se leva et commença son cours. Comme la dernière fois, beaucoup d'élèves semblaient dans un état second, et se réveillaient au fur et à mesure de l'avancement du cours. Je me fis la réflexion que si l'horaire était différent, si le cours de musique était l'après-midi, les élèves seraient peut-être plus attentifs.

L'heure passa plutôt rapidement et bientôt, la sonnerie retentit. Alors que tout les élèves commençaient a remballer leurs affaires, je restais immobiles. La classe de vida aussi vite qu'elle s'était remplie et je me retrouvait à nouveau seul avec ma professeur. Ne sachant pas trop quoi faire, ou dire, je me contentai d'attendre une question.

Spoiler:
 

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Sam 26 Avr - 23:59

Le cours passa rapidement. Je le donnais sans me forcer, mais sans y prendre plaisir, comme d’habitude. Voir un amphi rempli de mollusques ne m’enchantait pas. Peut-être que s’ils étaient un peu moins mous, je serais contente de leur enseigner le solfège. En tout cas, mes autres classes n’avaient rien à leur envier. Je détestais définitivement cette heure de cours. A part Ryan, personne n’écoutait. Et encore, vu ce dont nous avions parlé juste avant le cours, je n’étais pas certaine qu’il m’écoute vraiment.

L’heure fut longue, mais lorsque tout le monde ramassa enfin ses affaires et quitta l’endroit, je soupirai de soulagement et également de résignation. Jamais ils ne pourraient apprendre quoi que ce soit sans solfège, et même avec toute la bonne intention du monde je ne serais jamais capable de les faire apprendre sans qu’ils n’y mettent un peu du leur. A la limite, Ryan s’en sortirait plutôt bien. Mais il n’avait ce cours qu’en option… et c’était un peu inutile. Il devrait prendre des cours à côté pour mieux en profiter ! Le solfège était très méthodique, théorique, mais mieux valait l’apprendre en musique !

Je rangeais lentement mes affaires pour que tout le monde ait le temps de partir, sauf Ryan. Et quand le dernier élève fut sorti, je me retournai vers lui avec un sourire. Nous allions pouvoir reprendre notre conversation là où nous l’avions laissée.

- Je t’offre un café ? Je n’ai plus cours avant cet après-midi, et si tu as un peu de temps, on peut discuter de tout ça..

Il n’avait pas trop le choix, et il accepta de bonne grâce. Je pris mon sac et mon manteau et fermai la salle après qu’il soit sorti. Puis nous quittâmes le campus de quelques centaines de mètres pour nous enfermer dans un café. Il faisait agréablement chaud à l’intérieur, ça faisait du bien. Après avoir commandé, je me concentrai sur Ryan, qui n’avait pas beaucoup de discussion, maintenant.

- J’avais un ami qui était toxico. J’ai toujours mis un point d’honneur à l’aider à s’en sortir ! Et crois-moi, tu es sur la bonne voie ! Même si chacun est différent… quand on a envie d’arrêter, on y arrive !

J’avais préféré reprendre la parole. Au moins comme ça, il n’aurait simplement qu’à me répondre, et ce serait plus simple pour lui. Parler de tout cela ne devait pas être facile…

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Mer 30 Avr - 23:05


"Je t’offre un café ? Je n’ai plus cours avant cet après-midi, et si tu as un peu de temps, on peut discuter de tout ça.."

Je hochai la tête et lui souris faiblement, mais sincèrement. J'étais content de pouvoir parler de tout ça, même si c'était difficile. Je me levai et la suivis dehors, attrapant mon sac à dos au passage. J'essayai de me détendre, mais c'était pas si facile. J'avais l'impression d'être un gosse qui devait avouer une bêtise a son instituteur, c'était plutôt désagréable.

Une fois au café arrivés au café, je m'assis en face de ma professeur. Je la laissai commander, toujours sans un mot. Elle se tourna vers moi et je m'obligeai à lever les yeux vers elle. Elle me fixa un instant avant de se lancer.

"J’avais un ami qui était toxico. J’ai toujours mis un point d’honneur à l’aider à s’en sortir ! Et crois-moi, tu es sur la bonne voie ! Même si chacun est différent… quand on a envie d’arrêter, on y arrive !"

J'étais content qu'elle ait commencé à parler. Je ne sais pas si j'aurai pilé faire moi-même. J'étais entré dans une sorte de mutisme étrange depuis le début du cours, celui causé par un poids trop important sur la conscience. J'attendis quelques secondes et pris une grande inspiration.

"J'ai failli craquer dés mon premier jour à Toronto."

J'avais lâché ça en un souffle. J'avais besoin de le dire à quelqu'un. Douglas m'en avait empêché et je m'étais persuadé que même sans lui, j'aurai refusé. Mais je n'en étais plus aussi sûr maintenant. J'avais passé les derniers mois dans un centre. J'avais du mal à l'accepter, mais le retour en ville était plus sur que prévu.

"C'est un inconnu qui m'a arrêté. Je ne sais pas ce que j'aurai pu faire sinon."

Je pris à nouveau une grande inspiration. Je commençais à me détendre légèrement. De toute façon maintenant il était trop tard. Mes mains se décontractèrent un peu, ainsi que mes épaules. Je prenais confiance petit à petit et ma voix se faisait moins hésitante. Mon interlocutrice y était pour beaucoup, elle avait l'air attentive et à l'écoute. Si elle n'en avait rien à faire et que je la dérangeais, nous ne serions pas ici, n'est-ce pas ?

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Dim 4 Mai - 12:02

Ryan semblait avoir beaucoup de mal à en parler. Il était distant, silencieux, et c’était bien la première fois depuis que je l’avais rencontré qu’il était ainsi. Il fallait dire que ça ne faisait pas longtemps, c’est vrai. Une semaine. Bon. Mais c’était déjà suffisant pour se faire une opinion sur une personne. Et Ryan ne semblait pas plus intraverti que cela. Enfin, c’était normal, vu que notre sujet de conversation n’était pas non plus un sujet très mélioratif pour lui. Il ne devait pas être fier de parler de cela, et pourtant, ça faisait partie de son histoire, et il ne devait pas le négliger. C’était en apprenant de ses erreurs et en les réglant par lui-même qu’il deviendrait plus fort et meilleur. En plus il était encore jeune, il avait encore une vie entière devant lui.

- J'ai failli craquer dés mon premier jour à Toronto.

Je me concentrai et restai muette dès lors qu’il commença à parler. Je ne voulais pas l’interrompre, même s’il ne disait pas grand-chose. Je ne voulais pas qu’il se braque ou qu’il s’énerve. Au contraire, c’était bien la dernière chose que je voulais. Ce n’était pas la peine de faire un scandale dans ce petit café. Je remarquai notamment qu’il employait le verbe « faillir », preuve qu’il n’avait pas rechuté. C’était une bonne chose, ça prouvait qu’il pouvait tenir bon, au moins.

- C'est un inconnu qui m'a arrêté. Je ne sais pas ce que j'aurai pu faire sinon.

Bon, il n’avait pas été seul pour tenir bon, certes. Mais ce n’était pas grave, l’important, c’est qu’il n’ait pas replongé là-dedans. Et tant mieux si quelqu’un l’en avait empêché, ça avait dû le marquer, et surtout, cette personne l’avait sûrement beaucoup aidé.

- Tu as discuté avec lui ? Il s’y connaissait peut-être, non ?

J’étais curieuse, mais surtout, j’essayais de lui montrer que je voulais en savoir plus, et peut-être, pour aller plus loin, essayer de l’aider à ma façon, ce que j’avais déjà l’impression de faire. Je n’avais jamais appris à aider les personnes droguées, mais c’était inné chez moi. Peu importe que je tienne à elles ou non, j’avais toujours eu un grand cœur, et j’avais failli perdre mon meilleur ami à cause de ces saloperies. Je ne souhaitais cette aventure à personne.

- Et parfois, tu as envie d’en reprendre ? Je sais pas, quand tu es énervé, ou que tu es stressé… ?

Les émotions étaient un facteur de tension et d’angoisse et si Ryan était le même genre de personne que mon ancien meilleur ami, alors il aurait les mêmes envies que lui.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Lun 19 Mai - 22:18


Elle semblait attentive, ça faisait plaisir. Elle n’avait eu aucune réaction particulière quand j’avais parlé et ça faisait du bien. Je ne savais pas trop à quoi je m’étais attendu. Probablement à ce qu’elle se lève et quitte le café sans un mot, j’en savais rien. Mais j’étais content qu’elle soit toujours bien en face de moi, même si son regard perçant me mettait légèrement mal à l’aise. J’avais pris l’habitude de me fondre dans la masse sans me faire remarquer ces derniers mois. Quand elle vit que je n’allais pas continuer tout de suite, elle embraya.

"Tu as discuté avec lui ? Il s’y connaissait peut-être, non ?"

S’il s’y connaissait ? En vérité je n’en savais rien. Il savait que c’était mal, comme tout un chacun, mais de là à dire qu’il s’y connaissait… Il avait tout de même du croiser des drogués dans le cadre de son boulot. En fait Doug et moi n’avions pas beaucoup parlé de l’incident. Il m’avait proposé du travail et depuis, c’était un peu comme si rien n’était arrivé…

"Et parfois, tu as envie d’en reprendre ? Je sais pas, quand tu es énervé, ou que tu es stressé… ?"

Je relevai les yeux vers elle et restait quelques secondes silencieux. J’aurai tellement voulu pouvoir répondre non à cette question. Mais j’avais décidé d’être honnête, et ce jusqu’au bout. Je ne pouvais pas aller de l’avant si je continuais à vouloir cacher mon addiction. Bredouillant légèrement, je repris.

Je… Oui. Ça m’arrive. Beaucoup trop souvent d’ailleurs. Quand je suis stressé, énervé, triste, fatigué, quand je m’ennuie, quand je me sens seul,…

Je soupirai doucement. La liste était très longue. Une émotion trop forte et je ressentais le manque. C’était beaucoup moins fort qu’au début de ma cure, évidemment. Mais c’était toujours bien présent. Je m’étais dit naïvement que ça passerai avec le temps. Visiblement, je m’étais trompé. Ma voix se fît moins hésitante quand je continuai.

"Le fait d’être dans une nouvelle ville, ça a bouleversé les habitudes que j’avais pris ces derniers mois. Finalement, je ne suis plus très sûr que ce soit une bonne idée de reprendre des études… Mais maintenant c’est un peu tard."

Un petit sourire forcé passa sur mon visage avant de s'effacer aussitôt. En réalité, je n'étais plus sûr de rien.

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Ven 23 Mai - 20:11

Les quelques secondes pendant lesquelles Ryan resta silencieux me firent comprendre que la réponse était positive. Evidemment qu’il avait eu envie d’en reprendre, c’était logique et humain. Je n’étais même pas déçue qu’il me dise que ce soit le cas, au contraire. Je trouvais ça normal qu’il ait eu ces envies.

- Je… Oui. Ça m’arrive. Beaucoup trop souvent d’ailleurs. Quand je suis stressé, énervé, triste, fatigué, quand je m’ennuie, quand je me sens seul,…

Oh. Alors ça devait arriver très souvent. Presque avec chaque émotion, il y avait l’envie et le manque pour aller avec. C’était terrible, et ça devait être tellement dur de faire face à tout cela. Je savais qu’il fallait une volonté de fer pour pouvoir sortir de tout ce cercle vicieux. Et malheureusement, c’était difficile. Et il n’y avait pas de médicaments pour ça. Il fallait tout faire à la force de sa volonté et de sa conscience. Il fallait se dire que s’il voulait réussir sa vie, il devait arrêter cette merde. Et pour l’instant, il y arrivait plutôt bien, d’après ce que j’avais compris.

- Le fait d’être dans une nouvelle ville, ça a bouleversé les habitudes que j’avais pris ces derniers mois. Finalement, je ne suis plus très sûr que ce soit une bonne idée de reprendre des études… Mais maintenant c’est un peu tard.

Sa voix était tout tremblotante, et mon instinct de mère voulut que je le prenne dans mes bras. Ce que je ne fis pas. Ce n’était pas à moi de le faire, même si, peut-être, en avait-il besoin. Ce n’était pas ici, à la vue de tous, que l’on pouvait faire ça et je ne devais pas me comporter ainsi avec mes élèves. Mais j’avais les hormones en ébullition à cause de mes enfants, et j’avais vraiment mal pour lui, en connaissance de cause puisque je savais ce qu’il ressentait sans l’avoir jamais ressenti par moi-même. Néanmoins, j’essayais de me concentrer sur ce qu’il venait de me dire. Il n’était pas sûr d’avoir eu réellement un éclair de génie en ayant repris les études. Moi, je trouvais ça plutôt bien, au moins, ça lui faisait passer le temps. Peut-être pourrait-il travailler, si réellement les études n’étaient une bonne idée pour lui.

- Fais ce que tu veux, bien sûr, mais tu es le seul qui m’écoute en solfège, alors j’aimerais vraiment que tu restes. Ça me donne envie de me lever le matin au moins, alors reste… au moins pour ce semestre !

J’avais presque honte de lui quémander de rester ainsi, mais si je ne devais faire mon cours qu’à une personne pour être heureuse, alors je ferais tout pour qu’il reste. Je lui fis un petit sourire, avant de reprendre la parole pour changer un peu de sujet, néanmoins, en restant dans le thème :

- Et si tu travaillais ? Tu pourrais peut-être trouver un petit boulot, pour t’occuper les mains et l’esprit ! Ce serait pas mal, quand tu n’aurais pas de cours !

Le travail était souvent un bon remède pour ces choses là. En se concentrant sur autre chose, il peut être plus facile de se remettre d’une addiction.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ryan Rivers


DISCUSSIONS : 202
MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   Sam 24 Mai - 22:04


Elle me jeta un regard plein de compassion. J’étais soulagé de ne pas y lire de reproche ou de déception. Après tout, c’est ce qui faisait le plus mal. Je me rappelais de celui de mes parents quelques mois plus tôt. Ils avaient été là pour moi, ils ne m’avaient pas laissé tomber et avaient fait tout ce qu’ils pouvaient pour m’aider. Mais la lueur de déception intense qui avait dansé dans leurs yeux au moment où ils avaient compris que je ne suivais plus mes cours, que j’avais gaspillé tant d’argent… Oui, c’était sans doute ce qui m’avait fait le plus mal. Et aussi ce qui m’aidait quand j’avais envie de replonger. Je ne voulais plus jamais revivre ça.

« Fais ce que tu veux, bien sûr, mais tu es le seul qui m’écoute en solfège, alors j’aimerais vraiment que tu restes. Ça me donne envie de me lever le matin au moins, alors reste… au moins pour ce semestre ! »

Je haussai les sourcils, un peu étonné. Elle avait l’air sincère et je ne pouvais nier que ça faisait plaisir. Je lui lançais un grand sourire pour répondre au sien. J’étais content de suivre le cours de solfège. En fait, c’était le seul qui m’intéressait vraiment. C’était un peu étrange, après tout je ne m’étais jamais senti l’âme d’un musicien. C’est peut-être pour ça que l’on dit que les meilleurs artistes sont les âmes torturées ?

« Et si tu travaillais ? Tu pourrais peut-être trouver un petit boulot, pour t’occuper les mains et l’esprit ! Ce serait pas mal, quand tu n’aurais pas de cours !
- J’ai déjà un petit boulot en fait, je travaille avec un détective privé. Je trie ses papiers, des trucs comme ça.»

Grâce à Doug, je pouvais payer mes études et mon loyer et en même temps m’occuper. Je n’arrivai toujours pas à réaliser la chance que j’avais eue dès mon premier jour dans cette ville.

«C’est vrai que ça m’aide à m’occuper. Et à survivre aussi, je ne sais pas ce que je ferai sans ce salaire… »


Je soupirai un peu. J’avais interdit à mes parents de m’envoyer trop d’argent. Ils avaient payé ma cure et mon minerval universitaire. Je m’étais promis de leur rembourser mais il fallait d’abord que je finisse mes études et que je me trouve un job… J’avais l’impression que je n’en verrai jamais le bout.

« Je ne vais pas abandonner les cours, je ne peux pas faire ça à mes parents. »


J’avais dit ça comme pour me convaincre moi-même. Je soupirai un instant. J’avais cru naïvement que tout allais redevenir normal si je recréais les conditions nécessaires. Mais ça ne suffisait pas. Une idée me traversa l’esprit et je me surpris à l’évoquer tout haut.

« Peut-être que je devrais simplement me réorienter. Vers la musique par exemple. »

Je réalisai immédiatement que c’était idiot étant donné que je ne savais jouer d’aucun instrument et que des études dans la musique ne me mèneraient certainement pas vers un job stable. Et ce n’était pas parce que le cours de solfège était celui qui me semblait le plus passionnant que ça faisait de moi un artiste. Je chassai cette idée en secouant légèrement la tête de droite à gauche.

« Enfin, non, c’est idiot, je ne sais pas faire de musique. Et puis ce n’est pas pour moi. Mais il faudrait que je trouve quelque chose que j’aime et qui me permette de trouver un bon boulot. »

__________________________

I've got high hopes. « I remember it now, it takes me back to when it all first started, But I only got myself to blame for it, and I accept the now. It's time to let it all go, go out and start again. But it's not that easy. Kodaline & unbreakable »

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINE] First class day.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] First class day.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: