Partagez | 
 

 Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



Ian Macgillivray


DISCUSSIONS : 4
MessageSujet: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 1:50

IAN JAMES MACGILLIVRAY



SHOW YOURSELF



BEAUTIFUL, ISN'T IT ?



•PHYSIQUE :

Grandeur : 6' 2½" (1,89 m)
Cheveux : Roux
Yeux : Bleu

•CARACTERE :
Orgueilleux ~ Jaloux ~ Ambitieux ~ Rancunier ~ Secret ~ Généreux

• TON HISTOIRE :
Suffit d’interroger mes collègues de travail pour savoir que je ne suis pas le type le plus souriant et le plus affable. Je n’aime pas parler inutilement pour meubler le silence. Mes parents avaient l’habitude de dire qu’ils devaient m’arracher pratiquement les mots de la bouche. Je suis quelqu’un de direct et franc. Avec moi pas de détour on sait rapidement à quoi s’en tenir. Je n’aime pas les gens qui se prennent pour ce qu’ils ne sont pas et encore moins ceux qui se croient tout permis. Avec moi, c’est tout blanc ou tout noir. Je ne suis pas daltonien, mais je ne connais pas le gris !  

Depuis que je suis tout petit, je préfère la solitude. J’aime chasser en solo et me retrouver dans la nature pour me détendre. J’aime également passer du temps à lire en silence. Très peu pour moi les sorties dans les bars pour boire un coup.

Mes proches vous diraient certainement de vous méfier de moi. Je donne l’apparence d’un type calme et posé, mais en dedans je suis aussi bouillant et imprévisible qu’un volcan en éruption. Il ne faut surtout pas me chercher parce que croyez-moi vous finirez avec mon poing sur la gueule.

Je suis natif de l’Écosse. L’histoire de ce pays coule dans mes veines et j’y suis très attaché. J’ai toujours été un passionné d’histoire. Lorsque j’étais enfant, je pouvais écouter mon grand-père pendant des heures lorsqu’il me racontait les heures glorieuses de notre beau pays. Il me parlait du système des clans et des batailles que les Écossais ont faites pour gagner leur liberté envers les Anglais. Avide d’en savoir davantage sur le sujet, j’ai profité de mes études universitaires à Édimbourg et puis à Londres pour faire mes propres recherches. Aujourd’hui, je suis incollable sur tout ce qui touche l’histoire de mon pays. J’en suis fier et en l’honneur de mes ancêtres, je porte régulièrement nos couleurs dans les évènements officiels et familiaux.

Question physique, je suis roux, c’est une évidence lorsqu’on me regarde. Je n’en ai pas honte cela fait partie de mes gênes. J’ai hérité de la tignasse de mon grand-père et j’en suis très fier. C’est d’ailleurs à cause de mes cheveux que mes proches m’ont surnommée « Le Rouge ». Dans la famille, nous sommes tous très grands et bien bâtis. Et finalement, les jeunes femmes qui sont passées dans mon lit ces dernières années m’ont toujours dit que mes yeux bleus et mes talents au lit les avaient fait fondre. Sur ce sujet, je laisse parlé les expertes, je ne vais certainement pas les contredirent !

***

Je suis né Écosse par un beau jour d’avril. Je suis le quatrième enfant et dernier fils de Duncan MacGillivray et d’Annabelle Fraser. À la mort de mon grand-père, mon paternel a hérité d’un titre, de terres et d’une charge au parlement à Édimbourg. Inutile de vous dire que je n’ai jamais manqué de rien dans la vie. Ma pauvre mère a dû se sentir bien seule dans notre vaste demeure entourée seulement d’homme. En effet elle n’a mis au monde que des garçons, l’aîné Malcom vit toujours en Écosse et il est avocat, les deux autres sont des jumeaux, Brian et Alexander, ils sont tous les deux dans l’armée et sont postés un peu partout sur le globe pour défendre les intérêts de la Grande-Bretagne. J’ai vécu une grande partie de mon enfance dans la résidence de mes ancêtres à Édimbourg, mais lorsque mes parents ont divorcé, j’ai décidé de partir vivre avec ma mère en Irlande. J’étais alors au début de mon adolescence et je voulais m’affranchir de l’autorité de mon père et de mes frères. Choisir de vivre avec ma mère était un moyen pour moi d’affirmer ma différence. Du moins, c’est ainsi que je le voyais à l’époque.

Sérieux et discipliné, je n’ai jamais eu de difficulté en classe. J’ai toujours réussi à me hisser dans les premiers de classe sans grande difficulté ce qui me laissait beaucoup de temps libres pour cultiver d’autres passions. Tout d’abord, la chasse et l’équitation, mais également les jeux vidéo et l’informatique. Très jeune, je me suis intéressée aux ordinateurs, à leur fabrication, mais surtout avec tout ce qu’il était possible de faire avec ces appareils. Mon choix de discipline pour mes études universitaires n’a pas été très compliqué. Je me suis inscrit d’abord en informatique et ensuite en gestion pour décrocher un MBA.

***

Limerick, 1997

Il y des moments dans la vie qu’on n’oublie jamais. Ce sont des moments charnières qui changent tout. Mon moment à moi a été lorsque, j’ai croisé la route d’Helen Lynch pour la toute première fois. Avant de la connaître, les femmes n’occupaient qu’un rôle très accessoire dans mon existence. J’avais eu quelques petites amies au lycée, mais rien de très important ni de signifiant.  A bientôt 18 ans, je n’avais encore jamais connu mes premiers émois amoureux, mais dès lors que j’ai croisé ses yeux aux couleurs de l’océan et son sourire angélique, j’ai su que c’était elle. Sa beauté, son élégance et sa douceur m’ont alors totalement ensorcelée. Dès lors, je voulais tout savoir sur elle. Elle occupait toutes mes pensées.

Nous sommes devenus d’abord des amis et des confidents. À mon plus grand plaisir, nous nous sommes rapidement trouvé plusieurs points communs et une passion commune pour la musique. Un brin rebelle et avide de tout partager avec l’autre, je me rappelle toutes ces nuits ou nous avons discrètement quitté nos maisons pour nous rejoindre dans le jardin public pour pouvoir parler ou encore nous retrouvé au pub pour boire une Guiness en cachette de nos parents. De fil en aiguille, notre amitié s’est transformée en sentiment plus profond. Nous étions dès lors inséparables et c’est dans les bras d’Helen que j’ai approfondi l’art du baiser et des câlins. Cet été de 1997 a été de loin le plus beau de ma vie. Nous étions amoureux fou et c’est tout naturellement que nous avons connu ensemble notre première nuit d’amour.

Malheureusement pour nous, une menace flottait au-dessus de nos têtes. J’allais bientôt devoir quitter l’Irlande pour rejoindre Londres pour faire mes études universitaires. La seule idée de devoir la quitter me rendait fou, mais je ne pouvais pas l’obliger à me suivre si loin de chez elle et de son côté elle était déjà inscrite à la faculté de musique.

Quand vint le moment de la séparation, nous nous sommes promis de rester en contact via des lettres et des appels fréquents. J’avais également prévu de revenir à Limerick pour les vacances de fin d’année et en été. Ce n’était pas parfait ni pour elle ni pour moi, mais au moins nous étions toujours là l’un pour l’autre. Contre vents et marées notre amour s’est épanoui et resté fort.

Les années ont passé. Elle a obtenu son baccalauréat en musique et débuter à enseigner la musique alors que moi je débutais des études en gestion après avoir décroché un diplôme en informatique. À l’époque, je me souviens lui avoir demandé des milliers de fois de déménager avec moi à Oxford, mais elle refusait de quitter son frère et sa sœur. J’étais impatient de commencer ma vie avec elle, mais Helen voulait pouvoir s’accomplir professionnellement avant de s’engager à plein temps avec moi. Résigné et incapable de lui refuser quoi que ce soit, j’ai continué à l’aimer à distance.  

Et puis, c’est là que les ennuis ont commencé. Vous savez ce qu’on dit. Loin des yeux loin du cœur et bien je crois que pour moi ç’a été fatidique. Si j’avais été présent jamais elle ne se serait laissé séduire par ce voyou. Jamais il n’aurait réussi à lui tourner la tête. Avec du recul, je sais que c’est ma faute. J’aurais dû agir, mais je n’ai rien fait. Je l’ai laissée libre de choisir. Et malheureusement pour moi, c’est lui qui a gagné.

C’est bien connu toutes les filles craquent pour les « Bad Boy ». Ces mecs arrogants au possible qui se pavanent comme si le monde leur appartenait. Ces gros balourds au corps tatoué, ces semi-alcoolos qui fréquentent les paradis artificiels et qui ont la bouche en cœur pour vous vendre du rêve. Je ne sais pas quel sort il a lancé à ma belle Helen, mais il lui a tourné la tête et le cœur au point qu’elle a accepté de l’épouser.

Aujourd’hui encore, je ne comprends toujours pas ce qu’elle a préféré chez lui et après avoir erré sur cette terre durant plusieurs années en la cherchant dans chacune des femmes que j’ai croisées, je suis décidée à retourner vers elle et l’arracher au bras de ce voyou. Cette fois plus question de baisser les bras. Tous les coups seront permis.


BEDIND THE SCREEN



PRENOM; Danielle
ÂGE;44 ans
TON AVIS SUR LE FORUM;
TES GOUTS (musique, films, séries);
AUTRE CHOSE ?
CODE A REMPLIR;

Code:
Sam Heughan • Ian Macgillivray
Code:
Ian Macgillivray • TOWN OUTSIDERS


©️ maxou'

__________________________

Mo Nighean Donn
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.


Dernière édition par Ian Macgillivray le Sam 24 Nov - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Declan Neil McFarlane


DISCUSSIONS : 134
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 10:34

Boooooon à la base c'était moi ^^
Du coup j'ai changé, j'ai trouvé un autre beau écossais ^^
L'histoire des jumeaux caché on le fait déjà à moitié ^^

Mais qu'il est beau se Sam !
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ludivine Reding


DISCUSSIONS : 7
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 11:30

Ce choix est excellent ... dsl de te voler ton Sam, mais je suis convaincu que tu préfère l'avoir dans le lit d'Helen

__________________________

I AM WHO I AM


Tell me somethin' girl
Are you happy in this modern world?
Or do you need more?
Is there somethin' else you’re searchin' for?

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Declan Neil McFarlane


DISCUSSIONS : 134
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 11:36

En effet ^^ Helen et Ian c'est juste miam miam
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Juliet Carlson


DISCUSSIONS : 456
CREDIT : ava : casielsilencio
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 12:22

Franchement, je préfère que Ian soit Sam, et que Declan soit MICHAEL FUCKING GORGEOUS FASSBENDER PUTAIN.

__________________________

 (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ludivine Reding


DISCUSSIONS : 7
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 14:21

Ok je pense que tu aimes Fassbender

__________________________

I AM WHO I AM


Tell me somethin' girl
Are you happy in this modern world?
Or do you need more?
Is there somethin' else you’re searchin' for?

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Helen Lynch Murphy


DISCUSSIONS : 12
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 14:22

Je ne suis pas encore sur qu'elle l'aime bien.... j'ai encore un petit doute !

__________________________

J'ai deux amours...

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ludivine Reding


DISCUSSIONS : 7
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 14:25

On aime se détester

__________________________

I AM WHO I AM


Tell me somethin' girl
Are you happy in this modern world?
Or do you need more?
Is there somethin' else you’re searchin' for?

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Juliet Carlson


DISCUSSIONS : 456
CREDIT : ava : casielsilencio
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 14:25


__________________________

 (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ian Macgillivray


DISCUSSIONS : 4
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 14:28

My love ....

__________________________

Mo Nighean Donn
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Helen Lynch Murphy


DISCUSSIONS : 12
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Mer 21 Nov - 15:01

Okay clem tu l'aimes ton michael ^^



Je suis là mon amouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur

__________________________

J'ai deux amours...

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Olivier Simon Metcalfe


DISCUSSIONS : 425
MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    Dim 9 Déc - 19:13

Oh il me plait bien ce Ian

__________________________

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ian Macgillivray ~ UN ÉCOSSAIS PRÊT A RECONQUÉRIR SON PREMIER AMOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA PAPERASSE :: LES PRÉSENTATIONS :: LES FICHES EN COURS-
Sauter vers: