Partagez | 
 

 Ludivine Reding ~ Fille de personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



Ludivine Reding


DISCUSSIONS : 7
MessageSujet: Ludivine Reding ~ Fille de personne    Mer 21 Nov - 1:16

LUDIVINE REDING



SHOW YOURSELF



BEAUTIFUL, ISN'T IT ?



•PHYSIQUE :

Cheveux : Blonds
Yeux : Bleu/Vert
Taille : 1,78 m (5′ 10″)1
Mensurations : (EU) 86-65-881.

•CARACTERE :
Douce ~ Romantique ~ Mélancolique ~ Généreuse ~ Ambitieuse ~ Sérieuse ~ Passionnée

• TON HISTOIRE :
Certains enfants naissent dans le ruisseau. D’autres sont nés avec une cuillère en or dans la bouche. Certains ont des vies dignes d’un conte de fées alors que d’autres vivent misérablement. Ma vie à moi ne ressemble à rien de tout cela. Elle est mièvre et sans intérêt. Du moins elle l’était jusqu’à ce que je décide à prendre mon destin en main. Avant ce jour de juin 2012, j’étais Béatrice. Une petite brunette portant des lunettes et des broches. J’étais hyper complexée et je faisais tout pour passer inaperçue. Ma vie était une partition incomplète jusqu’à ce que j’abandonne mon archet et mes pages de musique. J’ai quitté ma cage et je me suis envolée.

Petite rose bien esseulée
Recherche tendre jardinier
Pour cultiver des tendresses

Pour la petite histoire, je suis née à Strasbourg un jour de mai 1995 dans une famille qui n’en est pas une. Pour mes parents, la musique occupe toute la place. Il n’y a qu’elle qui a de l’importance. Qu’elle qui est choyée et aimée. Moi, je n’étais pas prévue et Dieu sait qu’on me l’a dit et redit alors j’ai rapidement compris qu’il valait mieux me faire discrète. Je suis le fruit d’une nuit de passion entre un chef d’orchestre et son premier violon. Une histoire éphémère qui a pris fin au réveil des deux amants. À ma naissance, j’avais papa qui était toujours absent et une maman qui ne savait que faire d’un bébé. Ils ont donc décidé d’un commun accord de me confier à ma grand-mère maternelle. C’est elle qui m’a élevée. Elle qui m’a aimée et choyée. Mes parents eux, je ne les voyais qu’a l’occasion de leur passage à Paris entre deux tournées.

Très jeune, on m’a fait prendre des cours de musique. Très exigeant mon père a exigé que je sache lire la musique et jouer d’un instrument. Ce fut d’abord le piano et puis je me suis passionnée pour le violoncelle. J’ai étudié intensivement la musique durant treize ans et malgré mes efforts et ma persévérance, je n’ai jamais réussi à répondre à ses standards.  

Ma mère elle a bien entendu surveillé mes études de loin, mais ce qui lui importait c’est que je ne nuise pas à sa carrière et sa vie amoureuse. Passionnée et volage, elle cumule les amants et les maris.

Heureusement, j’ai toujours eu ma mammy pour veiller sur moi. C’est elle qui m’a appris à rêver grand. Elle qui m’a initiée à la lecture et qui m’a fait découvrir les grands auteurs anglais et français. Jamais je n’oublierai nos moments de folies sur les quais de Paris lorsqu’on dépouillait les bouquinistes. C’est elle qui a mis de l’équilibre dans ma vie et qui m’a tout appris de la vie. Voyant que la musique me rendait sincèrement malheureuse, c’est elle qui m’a encouragée à demander mon émancipation lorsque j’ai eu seize ans. Elle qui m’a persuadée que je devais briser mes chaînes et voler de mes propres ailes. Décidée à faire mes propres choix pour ma vie, j’ai rempli les documents pour ma demande d’émancipation. Quelques mois avant mes 17 ans, le juge m’a donné ma liberté. Ce fut probablement le jour le plus heureux de ma vie. Malheureusement, quelques mois après ma mammy a succombé à un cancer fulgurant. C’est le cœur en mille morceaux que je l’ai portée en terre. Sa disparition a fait un énorme vide dans ma vie. Elle était la seule personne qui comptait dans ma vie. Ma seule source d’affection. Mon héritage en poche, j’ai abandonné définitivement mon archet, j’ai teint mes cheveux et prit un billet pour l’Amérique. Je n’étais dès lors plus Béatrice. Je me transformais alors tout doucement en Ludivine.

La vie est tellement belle
Des que tu deviens celle ou celui qui aime

Septembre 2016

Je suis étudiante au baccalauréat en littérature anglaise. Finis les cours de musique et les répétitions sans fin. Aujourd’hui, ma vie est bercée des mots des sœurs Brontë, de Jane Austen et Shakespeare. Il m’arrive de les trichés avec des auteurs français du magnifique 19e siècle quand je me m’ennuie de la langue maternelle.

Ici, loin de l’Europe et de mes parents, je me suis refait une vie bien à moi. La seule chose qui me manque est ma mammy, mais elle est dans toutes mes pensées et jamais je n’oublierai toutes les belles choses qu’elle m’a apprises.

Depuis que je me suis installée à Vancouver, j’occupe mon temps entre mes études, mes recherches pour préparer ma demande de Master et un petit boulot que j’occupe à mi-temps. Grâce à l’héritage que j’ai eu de ma grand-mère, j’arrive à payer mes frais de scolarité et ma pension dans l’une des résidences de la fac, mais si je veux poursuivre mes études pour un autre cycle je dois ménager. Je travaille donc quelques heures semaines serveuse dans un petit restaurant près de l’université. J’aurais pu trouver mieux et plus payant comme donnée des cours de musique à des enfants, mais je ne veux absolument pas retourner en arrière.

Aujourd’hui, ma vie ne ressemble à rien de ce qu’elle était avant mon départ de Paris. J’ai des amies, je sors avec elle en boîte, je m’amuse et je suis enfin en phase avec mon âge. Fini le temps où je restais enfermée chez moi par peur d’affronter le monde. Je suis une femme assumée et j’ai délaissé mes grosses lunettes pour des lentilles et renouvelé ma garde-robe de fond en comble.

Tout ce qui me manque, c’est l’amour. Le vraie. Celui que je lis dans les romans et qui chaque nuit me fait rêver. Je rêve d’un amour absolu et partager. Je suis probablement trop idéaliste puisque je voudrais un homme qui saurait combler tous mes manques. Et Dieu sait qu’ils sont nombreux.

Et puis un jour, il a croisé ma route. Entre nous, ce fut d’abord une relation étudiante-professeur. J’ai rapidement été subjuguée par sa passion pour la littérature et sa façon d’enseigner et puis j’ai été attirée par l’homme. Il ne ressemblait à aucun autre homme que j’avais croisé jusqu’alors. Il avait les manières et l’intelligence d’un Monsieur Darcy et la maturité d’un Jean Valjean. Pour moi, il est devenu mon prince charmant. Ayant rapidement remarqué qu’il n’était pas indifférent à mes charmes féminins, nous avons commencé à nous voir en secret. À lui, j’ai offert mon innocence et mon cœur, et ce même si je souffrais de ne pas l’avoir que pour moi. J’ai pensé pouvoir l’en détourner, mais malgré tous mes efforts, je n’y suis pas arrivée.

L'inacceptable
Qui vient tout bousculer
Une erreur de là-haut
Qu'on a pas demandé
Mais il y a l'inacceptable
En plein vol, foudroyé
Et qui vient tout reprendre
Tout ce qu'on vous a donné
Et vous laisse
Comme une impression
Une impression d'inachevé...


De cette folle passion est né notre fils. Dès sa conception, je me suis sentie honteuse de reproduire plus ou moins l’histoire de mes parents, mais heureusement entre moi et Stewart, il y avait de l’amour. Amour qui a toujours été absent entre mon père et ma mère. Ne voulant pas d’une famille brisée dès sa conception, j’ai exigé de Stew qu’il quitte sa femme. Il me l’avait déjà promis plusieurs fois, mais il n’en a rien fait et puis un véritable cauchemar a bouleversé nos deux vies. Mon petit bébé. Mon fils. Mon petit chéri est parti rejoindre les anges. Ce cadeau immense que la vie m’avait donné m’a été repris. Dès lors, j’avais l’impression de vivre en enfer. D’être punie pour toutes mes fautes et le chagrin m’a consumée. Plus rien n’avait d’importance. J’étais brisée et je ne voulais plus vivre. Incapable d’accepter cette perte, j’ai tout quitté. J’ai erré pendant plusieurs mois sans domicile fixe afin de trouver une raison de continuer. Une raison de m’accrocher à la vie.

Juillet 2018

Après plusieurs mois de réflexions, j’ai décidé de reprendre mes études pour obtenir mon diplôme. Grâce à mon excellent dossier, j’ai pu m’inscrire au cours d’été pour terminer mon baccalauréat. J’ai longtemps hésité à revenir a Vancouver, mais comme j’y avais encore de bons amis et que je n’avais aucune racine ailleurs, j’ai fait le pari que nous pourrions nous éviter. Et si j’avais tort…


BEDIND THE SCREEN



PRENOM; Danielle
ÂGE; 44 ans
TON AVIS SUR LE FORUM; Trop heureuse de vous rejoindre mes puces  
TES GOUTS (musique, films, séries);
AUTRE CHOSE ?
CODE A REMPLIR;

Code:
Gigi Hadid • Ludivine Reding
Code:
Ludivine Reding • TOWN OUTSIDERS


©️ maxou'

__________________________

I AM WHO I AM


Tell me somethin' girl
Are you happy in this modern world?
Or do you need more?
Is there somethin' else you’re searchin' for?



Dernière édition par Ludivine Reding le Sam 24 Nov - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1731
MessageSujet: Re: Ludivine Reding ~ Fille de personne    Mer 21 Nov - 10:30

Saluuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut toi !!

Je ne sais pas si je dois tout répéter parce que tu sais déjà tout ^^
Contente que tu sois venu ici !!!!

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ludivine Reding


DISCUSSIONS : 7
MessageSujet: Re: Ludivine Reding ~ Fille de personne    Mer 21 Nov - 11:30

Merci poutchinette Smile

__________________________

I AM WHO I AM


Tell me somethin' girl
Are you happy in this modern world?
Or do you need more?
Is there somethin' else you’re searchin' for?

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Juliet Carlson


DISCUSSIONS : 456
CREDIT : ava : casielsilencio
MessageSujet: Re: Ludivine Reding ~ Fille de personne    Mer 21 Nov - 12:21

MDR, je sais même pas pourquoi cette fiche reste aussi longtemps dans les fiches en cours, parce qu'elle est parfaite
(c'est Clem, by the way)

(je vais quand même laisser tes deux fiches là pour que Nath puisse les lire facilement, histoire d'en apprendre davantage, elle est en UK en ce moment... ;))

__________________________

 (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ludivine Reding


DISCUSSIONS : 7
MessageSujet: Re: Ludivine Reding ~ Fille de personne    Mer 21 Nov - 14:24

Pas de soucis. Je vais devoir modifier la mention de Vancouver pour Toronto. J'ai complètement loupée le coup hier en copiant-collant l'histoire.

J'ai mis un gif de Stew qui est furax ... il est mignon même fâchée lol

__________________________

I AM WHO I AM


Tell me somethin' girl
Are you happy in this modern world?
Or do you need more?
Is there somethin' else you’re searchin' for?

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Olivier Simon Metcalfe


DISCUSSIONS : 425
MessageSujet: Re: Ludivine Reding ~ Fille de personne    Dim 9 Déc - 19:06

Bienvenue sur le forum (avec un peu beaucoup de retard )
Maintenant tu peux valider la fiche ^^
Je lis les autres ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ludivine Reding ~ Fille de personne    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ludivine Reding ~ Fille de personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA PAPERASSE :: LES PRÉSENTATIONS :: LES FICHES EN COURS-
Sauter vers: