Partagez | 
 

 You and Me..... Friendzone....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Administratrice

avatar



Juliet Carlson


DISCUSSIONS : 447
CREDIT : ava : casielsilencio
MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    Dim 10 Juin - 22:15



friendzone
elliott robinson & juliet carlson

La tension était palpable entre nous deux, mais je ne pouvais pas faire autrement : il fallait que je sache ce qu’il se passait entre lui et moi. Si c’était bien ce que je pensais, alors cette histoire allait être très étrange. Je ne savais pas ce que je devais faire. Elliott était homosexuel, et depuis le jour où je l’avais rencontré, jamais il n’avait eu de tendance bisexuelle, alors je devais me faire des idées. Il n’était pas amoureux de moi, c’était impossible. Il aimait les hommes, il détestait les femmes, leurs corps, leur beauté, leurs façons. Il était homo, point barre ! Malheureusement pour moi, il me confirma bien qu’il avait été inspiré par sa propre vie, et de ce fait, par la mienne. Que devais-je alors comprendre ? J’avais tant de questions, et surtout, comme d’habitude quand j’étais avec lui, mais là, en dix fois plus exacerbé, je ne ressentais plus ma dépression, je n’étais plus « mal ». Mon cerveau était en ébullition et c’était tout ce qu’il me fallait pour sortir de ma bulle solitaire.

« Tu ne le publieras pas ? sursautai-je, un peu surprise. Pourquoi ? Je suis sûre que ce sera super. »

Et personne n’avait besoin de savoir que c’était sa vie, l’inspiration de ce potentiel bouquin. Il n’avait pas besoin de raconter l’envers du décor, ce qui l’avait inspiré. Chaque écrivain devait garder une part de mystère, un rideau sur sa vie privée… J’en étais presque déçue. Pour une fois que j’inspirais quelqu’un qui m’aimait, je ne voulais pas qu’il cache ses écrits. Mais je voyais bien que le sujet était tendu, parce qu’il me tourna le dos brusquement, comme s’il avait honte. Je ne voulais pas l’ennuyer, mais je devais savoir… tout savoir !

Je ne savais que penser de tout cela. Il avait tort, ça ne me décevait pas, bien au contraire. Je me sentais flattée, et également, je ne comprenais pas tout parce que c’était totalement illogique qu’il ait pu craquer pour moi. Parce que j’étais hétérosexuelle, je sortais d’une relation compliquée, j’avais eu un enfant avec un homme, et lui.. il était tout sauf attiré par les femmes. Combien de fois l’avais-je vu draguer des hommes très beaux, certes, mais des hommes… jamais de femme. Alors pourquoi sortais-je du lot ? C’était inattendu. Et même si l’amour nous faisait faire et dire des choses totalement stupides et n’avait aucune règle, il était quand même curieux que cela arrive.

« Tu sais bien que tu seras toujours le meilleur ami que j’ai.. pour toute la vie, et ça ne changera jamais ! le rassurai-je avec un sourire, en essayant d’accrocher son regard. »

Je le fixai quelques secondes de plus, avant de m’approcher doucement, pour ne pas lui faire peur ni le faire fuir. Une fois à une bonne cinquantaine de centimètres de lui, je pris mon courage à deux mains :

« Elliott, réponds moi honnêtement… Tu es amoureux de moi ? »

Il savait combien je pouvais parfois être franche, poser des questions qui pouvaient faire mal et sans ajouter de tact à tout cela… mais là, il s’agissait de lui… et de moi également, alors j’étais en droit de savoir, par tous les moyens.

« Je vais pas te cracher à la figure ni t’insulter de tous les noms si tu me dis oui… rajoutai-je, en essayant de le convaincre. Parce que tu sais… si un jour je dois me remettre avec un homme, ça ne pourrait être qu’avec toi. »

Mes mots eurent l’effet d’une bombe chez lui, je le vis, et je l’assumai totalement. Mais c’était vrai. Il était mon meilleur ami. Il savait tout de moi. Je savais tout de lui - à part le fait qu’il s’inspirait de notre relation pour écrire, a priori. Si un jour, un homme devait me faire chavirer le coeur de nouveau, ce serait évidemment lui.
black pumpkin



__________________________

 (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Elliott Robinson


DISCUSSIONS : 153
MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    Lun 11 Juin - 17:54





You and Me.... Friendzone...

Juliet & Elliott

Le fait que Ju’ soit en face de moi, me perturbe encore plus. Je ne voulais pas la décevoir et j’ai l’impression que je fais exactement ça. Je suis le pire des amis même si elle dit le contraire. Aujourd’hui tout changera entre elle et moi. Notre amitié va en être complètement perturbé, il y aura quelque chose de changé à tout jamais. Et ça me fait peur.

Plus aucun mots n’arrivent à sortir de ma bouche quand elle me demande si je suis amoureux d’elle pour de vraie. Je pensais que j’étais assez clair dans mon livre, je me déclarais à elle avec toute la sincérité que j’ai en moi. Je pensais vraiment être clair, mais peut-être était ce trop subtil et que maintenant Juliet veut réellement savoir ce que je pouvais ressentir à son égard.

Ju’ est bien trop près de moi, je pouvais sentir son souffle arriver sur ma peau et ça me donnais des frissons. J’avais envie de lui crier que je l’aime, mais ma gorge rester serré. Moi qui en temps normal n’étais pas avar de parole, pour une fois je suis muet comme une carpe.
Ma belle blonde me dit qu’elle ne se voit pas avec un autre homme que moi. Mais je suis gai depuis tout petit…. Rien n’avait de sens…

- Juliet…. Je….

Une de mes mais se glisse dans la sienne, et mon regard plonge directement dans le sien. Mon coeur s’accélère comme à chaque fois. Pourtant j’ai l’impression que mon cerveau c’est mis sur pause et que je suis un simple spectateur de la situation. Je sens pourtant mon coeur battre à tout rompre dans ma poitrine, mon souffle s’accélérer mais surtout, je vois le visage de Ju’ se rapprocher. Malgré tout je reprend le dessus, et je dépose mes lèvres sur son front. Je ne pouvais pas l’embrasser, elle a très bien pu me dire ça, juste pour avoir des infos, Juliet est très forte dans se domaine.

- Je je suis amoureux de toi, oui....

Je lui avais dis, de toute façon je ne pouvais plus le garder pour moi, il était bien trop tard pour continuer de lui mentir, de lui cacher mes sentiments. Mais je ne pouvais pas l’embrasser de force, il était hors de question. Et puis, ça va donner quoi les lèvres d’une femme ? Est-ce que c’est plus doux, plus petit que celles d’un homme ? Je n’y arriverai jamais, je ne suis pas habitué aux femmes.

Je regarde Juliet j’avais un peu peur de sa réaction en faite, elle va réellement me prendre pour un fou.
 




©Kali'



__________________________

Le talent provient de l'originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger. Guy de Maupassant

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Juliet Carlson


DISCUSSIONS : 447
CREDIT : ava : casielsilencio
MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    Lun 11 Juin - 20:38



friendzone
elliott robinson & juliet carlson

Tout s’accélérait sans qu’on y comprenne rien. Je n’aurais peut-être pas dû être aussi franche avec Elliott, et lui demander, comme ça, de but en blanc, s’il était réellement amoureux de moi. Et puis, j’avais quand même dit d’autres choses… notamment le fait que je ne pourrais me remettre qu’avec lui si je devais être avec un homme à nouveau. Ca devait lui faire un choc d’entendre une chose pareille sortir de ma bouche, surtout que je n’aurais jamais pu imaginer que la situation changerait du tout au tout comme ça. Nous étions si proches, nous nous touchions presque, et je sentais la respiration accélérée par le stress de mon meilleur ami. Il hésita quelques instants, et je sentis sa main accrocher maladroitement la mienne. Je la serrai doucement en attendant sa réponse, qui ne venait pas. C’était bien beau de prononcer mon prénom, mais je voulais simplement entendre la réponse à ma question… Inexorablement, nous étions en train de nous rapprocher, de plus en plus, et quelques secondes auraient suffi pour que l’on s’embrasse, j’en étais sûre. Au lieu de quoi, il préféra poser ses lèvres toutes douces sur mon front, comme il en avait l’habitude. Simplement, cette fois-ci, la réponse arriva pour de bon.

Elle était positive.

Il était amoureux de moi.

Et je ne savais pas quoi en penser. Je ressentais une intense chaleur, dans le ventre, comme si le bonheur reprenait enfin ses droits en moi, comme je pouvais être heureuse à nouveau. C’était quelque chose que je n’avais plus ressenti depuis des mois, voire des années. Je ne savais pas définir cette sensation, c’était un fourmillement qui partait de mes orteils et qui remontait jusque dans mon ventre. Ça bouillonnait. C’était intense, chaud et incroyable. Je savais qu’Elly le ressentait aussi. Il me fixait, et je ne savais pas vraiment quoi répondre, face à cela. J’étais éberluée, je ne pensais pas qu’il aurait l’audace de me le dire… et désormais, j’étais comme une idiote. Et pourtant, je savais que ce que je ressentais, moi non plus ce n’était pas que de l’amitié. De là à dire que j’étais amoureuse, c’était peut-être un bien grand mot, parce que je ne pensais pas pouvoir tomber amoureuse de quelqu’un à nouveau. Mais il était clair que ce n’était pas de l’amitié. Je ressentais quelque chose de bien plus fort pour lui.

Ses yeux cherchaient du réconfort dans les miens, cherchaient à leur tour une réponse à toutes leurs interrogations. Et je fis une chose que je n’allais pas regretter, mais qui m’avait complètement dépassée. Mes actes avaient dépassé ma pensée, et mon cerveau n’avait pas eu le temps de réfléchir que mes mains avaient déjà agrippé les joues d’Elly et que mon visage s’était rapproché du sien au maximum pour finalement ancrer mes lèvres aux siennes. C’était un premier baiser assez étrange, parce que je n’étais qu’à moitié consciente de ce que je faisais, en plus, j’étais dans un état pitoyable, pas coiffée, non démaquillée, avec une haleine de chacal… c’était affreux pour lui, je ne devais vraiment pas être sous mon meilleur jour !

Lorsque je me détachai finalement de lui, je le regardai sans comprendre ce qu’il venait de se passer.

« Waw.. lâchai-je, doucement. »

Je ne savais que dire d’autre, parce que j’étais perdue, mais d’une façon des plus agréables. Je ne voulais pas que ce moment s’arrête, mais il fallait bien que l’on se sépare. Son regard était aussi perdu que le mien, et nous ne savions pas exactement ce que nous étions en train de faire. Nous étions comme deux adolescents qui découvraient l’amour…
black pumpkin



__________________________

 (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Elliott Robinson


DISCUSSIONS : 153
MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    Lun 11 Juin - 23:48





You and Me.... Friendzone...

Juliet & Elliott

Le fait que Ju’ soit en face de moi, me perturbe encore plus. Je ne voulais pas la décevoir et j’ai l’impression que je fais exactement ça. Je suis le pire des amis même si elle dit le contraire. Aujourd’hui tout changera entre elle et moi. Notre amitié va en être complètement perturbé, il y aura quelque chose de changé à tout jamais. Et ça me fait peur.
Mon premier baisé avec une femme était imminent, je le sais. Le regard que Juliet me fait est inédit. Elle ne me l’avait jamais fait, il est encore plus beau que les autres jours. Elle n’allait pas me jeter alors, elle voulait toujours être mon amie et peut-être même bien plus.
Petit à petit je vois le visage de Ju’ s’approcher du bien, ses mains sur mes joues et en quelques secondes qui me paraissent des heures, ses lèvres contre les miennes. J’avais l’impression que mon coeur allait sortir de ma poitrine comme dans les dessins animés. Les lèvres de Juliet sont douces et fines, c’est si agréable de sentir cela. Mais le plus beau pour moi, c’est bien ce que je ressens, c’est fort et je sais que c’est réellement de l’amour que j’ai à son égard.

Je souris timidement après la réaction de Juliet après notre baisé. J’ai le sentiment de revenir 10 ans en arrière et que c’était la première fois que j’embrassais quelqu’un. C’était un peu le cas, c’est bien une première pour moi, et si on continue, tout sera une première…. Ca me fait un peu peur, mais je sais qu’avec Juliet tout ira bien, on se connaît si bien et puis j’ai toujours été le plus doux dans mon couple.

- Tu ne regrettes pas ? Parce que moi non….

J’avais peur que ça soit le cas, qu’elle a essayé un nouveau truc histoire de se remettre dans le bain, et qu’au final je soit juste le mec de transition. Dans un sens je préfère que ça soit avec moi qu’avec un gros nul, qui ne la respecte pas et qui serai avec elle juste pour le sexe. Je ne suis pas un homme comme ça, et puis je l’aime vraiment énormément, je pense à elle quand je me lève et c’est à Ju’ que je pense avant de fermer les yeux. Elle est présente pendant toute la journée, du matin au soir, et il est vrai que je lui envoie souvent des messages, histoire de savoir comment elle va, c’était plus fort que moi, je devais m’assurer qu’aujourd’hui elle allait bien.

Le sourire qu’elle me fait, me rassure, mais j’ai toujours se doute, est-ce qu’elle va vouloir faire un bon bout de chemin avec moi, moi l’homosexuelle qui est amoureux d’elle.
Je reprend sa main dans la mienne, et je ne quitte pas son regard des yeux.
 




©Kali'



__________________________

Le talent provient de l'originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger. Guy de Maupassant

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Juliet Carlson


DISCUSSIONS : 447
CREDIT : ava : casielsilencio
MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    Mar 12 Juin - 20:25



friendzone
elliott robinson & juliet carlson

Ce baiser que nous avions échangé et tout ce que j’avais pu espérer chez un homme. Il était si doux avec moi, c’était inespéré. Après Adrian, je n’avais plus embrassé qui que ce soit, et d’ailleurs, je n’avais pas embrassé un autre homme que lui. Elliott n’était que le deuxième homme qui avait le privilège de goûter à mes lèvres, et je ne savais pas s’il se rendait compte de cela. En tout cas, je n’avais pas de point de comparaison, alors il pouvait avoir confiance en lui. Il avait l’air très fier de lui, en voyant mon regard, et mon sourire. Ce premier contact s’était bien passé, même très bien… Je lui faisais confiance à cent pour cent.

« Non Elly, je ne regrette pas… »

Ma voix était plus rauque mais plus douce que je ne l’aurais cru. J’étais sous le charme, vraiment contente qu’Elliott m’ait avoué la vérité, réellement. C’était peut-être une nouvelle histoire qui allait commencer, peut-être que tout s’arrangerait finalement, avec cette relation qui démarrait. Parce que c’était ce qui allait se dérouler, n’est ce pas ? Nous allions nous mettre en couple, tous les deux, s’il était amoureux de moi ! Peut-être que j’arriverais enfin à me sortir de cette situation infernale qu’était devenue ma vie depuis qu’Adrian était parti et que j’avais perdu tout le sens de mon existence…

« Je ne sais pas pourquoi mais ça me rassure beaucoup que tu sois amoureux de moi… »

Je serrai doucement sa main, et heureuse comme jamais, me rapprochai de lui pour me caler dans ses bras en souriant. Je humai à plein nez son odeur si rassurante. J’étais trop bien contre lui, cette matinée ne devait être qu’un rêve et je n’étais pas encore réveillée, je n’avais sûrement pas lu ce manuscrit et Elliott ne m’avait pas avoué ses sentiments, c’était impossible…

« Comment ça t’est venu ? »

C’était la seule question qui me brûlait les lèvres, c’était évident. Après tout, il était homosexuel, et c’était vraiment très bizarre qu’il change de bord, d’un coup d’un seul, alors qu’il m’avait toujours dit qu’il aimait les hommes et uniquement les hommes. Je n’étais pas encore devenue si masculine que cela, même si j’avais parfois quelques aspects un peu mâles…
black pumpkin



__________________________

 (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Elliott Robinson


DISCUSSIONS : 153
MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    Mer 13 Juin - 23:12





You and Me.... Friendzone...

Juliet & Elliott

Je suis vraiment soulagé quand elle me dit que non, qu’elle ne regrette pas et ça me fait du bien. Toutes mes craintes disparaissent en une parole. Ju’ ne me rejette pas, elle ne se moque pas non plus de moi. Tout était donc parfait.
Le fait qu’elle vienne se nicher dans mes bras, me plais bien surtout que maintenant elle est au courant de tous mes sentiments pour elle. Tout ira de mieux en mieux maintenant.

- Je ne sais pas pourquoi mais ça me rassure beaucoup que tu sois amoureux de moi…

Pourquoi elle me dit ça ? Elle aussi avait des sentiments cachés avant aujourd’hui ? Où c’est juste le fait que c’est moi, et qu’on se connaît par coeur ?! Quoiqu’il en soit, je ne dois pas me poser trop de question. Je dois vivre le moment présent, et consolider notre nouvelle relation. Et ça ne va pas être du gâteau pour moi…

- Comment ça t’est venu ? 

Je l’embrasse dans les cheveux et caresse son dos.

- Comment m’est venu le fait d’aimer un être humain autre qu’un homme ? Je ne sais pas… C’est juste toi… les autres femmes je les regarde pas comme toi je te regarde. C’est juste toi….

Je ne pouvais pas l’expliquer c’était ainsi. J’étais amoureux d’elle, il n’y a rien d’autre à dire du pourquoi, l’amour ne s’explique pas. A mes yeux, l’amour n’a pas de raison, on aime c’est tout. Si on devait toujours tout commenter et dire pourquoi ceci ou pourquoi cela, on y arriverai jamais. Et puis on serai la magie de l’amour dans tout ça.

- Tu seras l’unique femme de ma vie…

Juliet c’est Juliet…. La seule et unique nana en qui j’ai le plus confiance et entre elle et moi il y aura toujours ce truc, cette petite chose qui fait qu’on ne pourra jamais se faire la tête. Je me dis que c’est le destin qui nous a mis ensemble sur la route. On ne c’était pas parler pendant un temps, après notre rencontre. Puis il a suffit d’une pizza livré chez elle pour qu’on ne se sépare plus. Alors je me dis que pour une fois le destin à été gentil avec moi, avec nous. Elle est ma Juliet….

Je lui souris quand elle relève la tête, puis un peu timidement, je l’embrasse à nouveau, et je dois bien avoué que j’ai un peu de mal à quitter ses lèvres.
 




©Kali'



__________________________

Le talent provient de l'originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger. Guy de Maupassant

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Juliet Carlson


DISCUSSIONS : 447
CREDIT : ava : casielsilencio
MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    Sam 16 Juin - 12:11



friendzone
elliott robinson & juliet carlson

Evidemment, la situation était compliquée, pour lui comme pour moi. Comment en étions-nous arrivés là ? C’était impossible que ce soit la vérité. Nous ne venions pas de nous embrasser, et sûrement étions-nous encore en train de dormir, et je devais être en plein rêve… Pourtant, je ressentais bel et bien les mains d’Elliott sur mon corps, sur mes hanches, ses doigts qui pressaient doucement ma peau, pour y croire eux aussi tant bien que mal. Mon dos tressaillit alors qu’il le caressa. J’étais aux anges, sans trop savoir expliquer pour quoi. A vrai dire, je pense que j’étais juste heureuse de voir que je pouvais encore croire à l’amour, même après ce qu’Adrian m’avait fait subir. J’étais soulagée, dans un sens, parce que je me disais que je n’allais pas finir toute seule, un jour. Je ne savais pas si j’allais être douée dans cette relation, je ne savais même pas non plus à quoi elle aboutirait, mais ce que je savais, c’était que je pouvais encore avoir des sentiments, être heureuse avec un homme et avoir confiance en quelqu’un.

« Heureusement que tu ne regardes pas les autres femmes, en étant homo, parce que je me poserais des questions, tout de même ! plaisantai-je pour dédramatiser un peu la situation. »

Je savais parfaitement qu’il aurait du mal à comprendre cette relation, à tenter d’accueillir le fait qu’il serait plus bisexuel que totalement homosexuel… Ca ne me dérangeait pas. Il fallait que sa remise en question future se passe bien, il ne fallait pas qu’il doute de trop et surtout je ne devais pas le faire douter, moi-même. J’allais simplement l’accompagner, être là pour lui, répondre à ses questions quand il aurait besoin… Je doutais qu’il ait un jour eu une relation hétérosexuelle, et je ne savais pas si je devais avoir peur ou être flattée par cette idée. Quoi qu’il en fut, je lui faisais totalement confiance et je savais qu’il n’allait pas me dégoûter de toute relation humaine. Pas Elly. C’était l’homme le plus gentil du monde. C’était sûrement pour cela que j’étais si rassurée qu’il soit tombé amoureux de moi.

« Je suis désolée de ne pas pouvoir dire la même chose pour toi… parce que… j’ai eu Adrian, avant… mais j’aurais aimé qu’il n’y ait que toi, je te jure ! »

Quand je voyais tout ce qu’Adrian m’avait fait vivre, sans le vouloir, bien sûr, je ne le blâmais pas totalement non plus - même s’il me fallait bien un accusé - je me disais aisément que j’aurais préféré ne jamais le connaître, ne jamais vivre avec lui, tomber éperdument amoureuse de lui et lui faire un enfant. Parce que ça ne m’avait apporté que de la souffrance, et que j’aurais préféré ne jamais vivre cela, pour ne pas avoir à tout oublier…

« Tu seras l’unique gay de ma vie, tentai-je en riant. Je suis vraiment contente, tu sais… »

C’était la réalité, et il pouvait le voir dans mes yeux, à mon avis. Ils devaient briller de mille feux, des étoiles devaient y étinceler, et surtout, ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas été aussi heureuse que c’était forcément voyant.
black pumpkin




Spoiler:
 

__________________________

 (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Elliott Robinson


DISCUSSIONS : 153
MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    Lun 25 Juin - 11:05





You and Me.... Friendzone...

Juliet & Elliott

Dans mes bras, je sentait Juliet peu tendu tout au contraire de moi. J’ai l’impression de rêver. J’avais tellement peur de lui dire ce que je ressentais pour elle, que je m’étais fait des films d’horreur. Je suis rassuré et c’est grâce à elle. Elle trouve les mots qui me font avoir moins peur de cette relation. Je ne sais pas où ça va nous mener, est-ce que je vais accepter le fait d’aimer une femme ? Est-ce que je vais pas tout faire foiré avec mes manières de gay ? Je me pose beaucoup de questions et même encore plus maintenant qu’elle est au courant de tout.
Je lui souris quand elle me dit que je serai l’unique gay de sa vie, j’espère bien parce que si tous les homo tombe amoureux d’elle, je ne vais pas être d’accord.

- Tu es encore plus belle quand tu souris.

Je caresse sa joue, il était rare se beau rictus, je ne l’ai pas vue beaucoup ces derniers mois. Et pourtant il est si magnifique ça lui va si bien. Je voudrais tant qu’elle le garde le plus longtemps possible.

Son ventre se met à réclamer à manger, de ce fait je la lâche un peu pour aller au fourneaux et lui faire réchauffer des crêpes.
En attendant je lance le sujet de discussion de la soirée d’hier. Elle c’était bien amuser, et au vue de sa tête au réveil, je me demande si elle n’a pas mal au crâne.

- J’ai de l’aspirine si tu as besoin, en plus de bonne crêpes.

Je ne me revendique pas cuisinier, mais je sais faire des crêpes, enfin j’espère bien.
Une fois le ventre reput, et une bonne douche pour Juliet, on se pose dans le canapé, pour chiller toute la journée, dans les bras l’un de l’autre mais aussi s’embrasser pas mal.

 




©Kali'



__________________________

Le talent provient de l'originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger. Guy de Maupassant

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You and Me..... Friendzone....    

Revenir en haut Aller en bas
 

You and Me..... Friendzone....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: Loft d'Elliott Robinson-
Sauter vers: