Partagez | 
 

 I need your help

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: I need your help    Ven 13 Fév - 21:50


   
                


   
❝ I need your help ❞


Je me regarde dans le miroir au-dessus du lavabo et passe doucement mon index sur l'arête de mon nez encore déformée par le coup de poing que m'avait mis Adrian. Il y avait bien d'autres traces de ce passage à tabac en règle auquel il s'était livré sur moi, mais c'était mon nez et les cernes bleutés sous mes yeux qui étaient les plus flagrantes, les autres hématomes sur mon corps je pouvais les cacher plus facilement. Je n'avais pas répliqué quand il avait commencé à me frapper, je méritais amplement cette correction et au moins cela m'avait permis de m'expliquer avec Juliet. Je ne suis pas certain que les explications que je lui avais fourni à propos de mon geste aient suffit à lui ôter cette terreur qu'elle avait quand elle me regardait, mais au moins tout était clair maintenant.
Je passe rapidement à la douche et tout en m'habillant je repense au coup de fil de maitre Bernstein, l'avocat qui s'occupait de mon divorce à Chicago. Il m'avait clairement fait comprendre que mon affaire était très mal engagée, Betty ne voulait céder sur aucun terrain et avait même intenter une action contre moi en invoquant que soi-disant, la dernière fois que j'étais passé la voir, je l'avais menacée, ce qui était faux bien sur. Je ne pouvais pas toujours subir, je devais trouver un moyen de faire pression, la battre à son propre jeu, mais je ne voulais en aucun cas être hypocrite et fourbe comme elle.
Ce matin, au lieu de descendre jouer au sous-sol comme tous les jours depuis quelques temps maintenant, je décide d'aller prendre l'air. Et puis je devais passer chez Record Company et déposer une petite annonce au studio de musique, il était temps que je retourne travailler et qui sait, peut-être qu'un groupe cherchait un musicien. Peu importait que ce soit pour enregistrer sur place ou pour partir en tournée, d'une ça me changerait les idées et de deux, si on allait jusqu'au procès, c'était toujours un plus que d'avoir un travail.
Dans le métro, j'ignore les gens qui détournent le regard ou alors, au contraire, qui me regardent avec insistance, cherchant sans doute ce qui avait pu m'arriver pour avoir le visage dans cet état. Dès que je sors du tunnel sombre, je remets mes lunettes de soleil, j'avais de la chance, il faisait beau aujourd'hui. Je passe d'abord à la maison de disque pour signer quelques papiers pour un enregistrement live que j'avais fait avec les Fire Broken, puis je pousse jusqu'au studio. La réceptionniste me regarde avec des yeux ronds mais ne pose pas de questions quand je lui demande gentiment de mettre en ligne mon annonce. Nous parlons un moment et elle semble assez réceptive à mon charme malgré mon visage abimé. J'arrive même à lui soutirer son numéro de téléphone.
En sortant, j'achète un journal au kiosque et rentre dans un café pour me réchauffer un peu. Je m'installe à une table un peu reculée et commande un café avant de me plonger dans les nouvelles du jour quand mon oreille est attirée par la conversation qu'ont deux hommes installés à une table pas très loin de la mienne

- Non mais il y a anguille sous roche là !
- Tu crois qu'elle te trompe ?
- Elle ne veut plus que je la touche ! Tu en déduirais quoi toi ?
- Hum ... fais la suivre

Mais oui ! Pourquoi je n'avais pas pensé à ça tout seul ! Un détective privé pourrait chercher des choses sur Betty ! Pourquoi pas après tout ? Elle avait peut-être tout comme moi des cadavres dans ses placards ! Je n'étais pas souvent à la maison et qui sait ce qu'elle faisait derrière mon dos ? En plus j'en connaissais un à qui je pouvais faire toute confiance : Douglas ! Et puis, si je me souviens bien, il m'avait proposé son aide quand j'étais allé chez lui pour répéter et je ne pense pas qu'il revienne sur sa proposition.
Je cherche l'adresse de son agence sur internet et par chance ce n'est pas très loin. Je paye ma consommation et rechausse mes lunettes, ravi de cette idée. Je me rends à pieds à l'adresse que j'avais gardé sur mon téléphone, ce n'est pas très loin. Arrivé en bas de l'immeuble, je lis la plaque pour m'assurer que je suis au bon endroit et appui sur la sonnette. Il se passe quelques secondes et je me dis qu'il travaille peut-être à l'extérieur, après tout il devait passer la majeure partie de son temps dehors à surveiller et à filer ses cibles, du moins c'est comme ça que je voyais son métier, quand un grésillement de l'interphone retentit. Un oui interrogatif prononcé par une voix que je reconnais me confirme qu'il est bien là

- Bonjour Douglas, c'est Connor ! Je sais que je n'ai pas rendez-vous, mais j'aurais peut-être une affaire à te confier

D'une voix enthousiaste il me dit d'entrer et m'indique l'étage et la porte à laquelle je dois me rendre. Arrivé à destination je prends une grande inspiration avant de frapper. Il vient m'ouvrir en personne et s'apprêtait à me saluer quand il s'arrête net dans son geste et ne peut s'empêcher de me dévisager. J'avais déjà oublié que j'avais une tête de boxeur mis KO

- Oui je sais ... le panneau a gagné ... mais il m'a eu par surprise aussi !

Je souris et on finit par s'étreindre. En dehors du fait qu'il pourrait peut-être m'aider dans mon combat contre ma femme, j'étais vraiment content de le revoir. Cependant, c'était bien que je lui parle de ma demande dans son agence, cela rendait les choses plus formelles ...


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.


Spoiler:
 

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Dim 15 Fév - 18:01

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Ma vie avait été un peu chamboulé ces derniers jours. Je me suis séparé d'Amelia, ça n'allait plus vraiment entre nous, et c'était mieux qu'on se sépare maintenant, que de continuer à se fréquenter et à se disputer à chaque fois qu'on se voyait. J'étais amoureux, certes, mais je ne voulais pas non plus me pourrir la vie. Et puis…. Il c'était passer un petit truc avec une autre fille, et j'étais un peu perdu. Mais le choix était vite fait, je ne voulais pas me prendre la tête.

Et donc pour changer, et m'occuper l'esprit pour ne pas trop penser à mes choix, je me plonge dans mon travail. J'avais quelques affaires intéressante, mais rien de bien prenant comme l'affaire de mademoiselle Carlson. Ca c'était une sacré affaire, et c'est une enquête comme ça qui ne me fait pas regretter de ne plus être flic. Même si j'ai eu besoin d'un petit coup de main de Liz. Et la soirée qui avait suivie ensemble, était fort agréable. Mais je m'égare un peu là.

Tranquillement entrain de taper mes rapports d'enquêtes, vue que mon cher employé est aux abonnés absent depuis plusieurs semaines, je devais reprendre une organisation et surtout passer bien plus de temps ici, pour ne pas prendre trop de retard dans mon administration. J'étais en pleine concentration pour pouvoir finir rapidement se rapport et ensuite je sais pas, aller sûrement me faire une petite séance de guitare avant de me plonger dans un film avec une bière. Vive le gros cliché, mais je m'en fiche un peu, je dois bien le dire.
Quand mon interphone, retentit, je me demande bien si je n'avais pas oublié un rendez-vous, mais à ma connaissance, je n'avais rien prévu. Quand j'ai entendu la voix de Connor, je me demande bien ce qu'il fait là. Nous nous étions pas revue depuis la petit séance chez moi de musique, qui avait été plus que génial.

- Bonjour Douglas, c'est Connor ! Je sais que je n'ai pas rendez-vous, mais j'aurais peut-être une affaire à te confier

Une affaire ? Oh ça va être intéressant ça ! Enfin, si c'est ce que je pense, ça va être pas trop jouissif. Avant de me faire des idées, il faut mieux qu'il m'explique ce qu'il veut. Je lui ouvre donc la porte.

- Entre mon vieux. Deuxième étage, troisième porte à droite.

Ca faisait bien longtemps que nous nous étions pas vue, j'avais hâte de savoir ce qu'il se passe dans sa vie, si il a refais des concerts, et surtout si il n'avait pas craqué. J'espère fortement qu'il avait tenue le coup.
Il toc rapidement, et je vais lui ouvrir, j'allais lui tendre ma main pour le saluer heureux de le revoir, mais je me stop rapidement. Il était bien amoché, que lui était il arrivé ?

- Oui je sais ... le panneau a gagné ... mais il m'a eu par surprise aussi !

Un panneau ? Mais ils se foutent tous de ma tronche, ceux qui me mentent ouvertement. Il c'était battu, mais avec qui ? Je m'étendrais plus tard sur son problème de bagarre. Réellement content de le voir, je l'enlace rapidement et virilement. Je le fais alors entrer dans le bureau et je lui fais comprendre qu'il pouvait s'installer. Je lui propose un café, qu'il accepte. Je verse alors deux cafés, que je réchauffe rapidement au mico-onde, puis je m'installe à ma place, mon café entre les mains.

- Alors l'ami, comment ça va ? A part se panneau qui a eu l'avantage sur toi !

Un panneau… non mais franchement, je n'y crois pas une seule seconde, ces marques étaient vraiment des coups. Et ils n'avaient pas loupé leur cible.


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Mar 17 Fév - 11:32


   
                 


   
❝ I need your help ❞



Après une étreinte rapide et virile Doug m'invite à entrer et me désigne un siège face à son bureau tout en me proposant gentiment un café que j'accepte de bon coeur, après avoir arrêté l'alcool, la caféine était devenue ma meilleure amie. Il récupère les deux tasses dans le micro-ondes et me tend la mienne avant de s'installer derrière son bureau avec la sienne. Il me traitait donc comme un client normal et ce n'était pas plus mal, cela m'aiderait à lui raconter certaines choses.
Je lui faisais confiance, sinon je ne serais pas venu, je savais qu'il saurait faire la part des choses et que ce que j'allais lui confier allait rester entre nous. Ce dont j'avais un peu plus peur c'est que notre amitié naissante pourrait en pâtir, mais de tout façon s'il fallait en passer par là pour que je puisse revoir mes enfants un jour, je n'hésiterai pas une seconde

- Alors l'ami, comment ça va ? A part se panneau qui a eu l'avantage sur toi !

Je sens la commissure gauche de ma lèvre remonter légèrement, je voulais sourire mais cela devait plus ressembler à un rictus qu'a un véritable sourire. Je me rends bien compte à son ton légèrement ironique que le coup du panneau n'avait pas marché, il n'était pas tombé dedans. J'aurais du m'en douter, Doug n'était pas tombé de la dernière pluie et il avait sans doute déjà vu une paire de gars amochés dans des bagarres, mais pouvais-je lui dire de but en blanc que je m'étais fait tabasser par le mec d'une femme que j'avais agressée ? Non surement pas, nous n'étions pas encore assez proche pour ça, je décide donc d'esquiver le sujet pour l'instant malgré que je vois qu'il attendait plus une réponse à sa dernière phrase qu'à son poli "comment ça va ?" mais je n'allais pas pour autant enjoliver les choses

- Pas trop bien à vrai dire ... Suite à un souci personnel j'ai rebu un verre ...

Le sourcil de Doug se soulève légèrement et je devine tout de suite qu'il s'inquiète pour moi, il doit penser que mon visage meurtri est le résultat d'un excès de boisson et je préfère le laisser penser ça pour l'instant, de toute façon si on y réfléchissait bien, ce n'était pas faux

- ... mais j'ai suivi une thérapie avec un addictologue à l'hôpital, tout est rentré dans l'ordre maintenant. Et puis je le revois régulièrement, c'est mieux pour moi

Pour cette thérapie j'avais du en passer par mes problèmes avec Betty puisqu'ils étaient la cause de cette rechute, et le médecin m'avait proposé un suivi régulier pendant toute la procédure. Sur le coup j'avais refusé, mais après le coup de fil de l'avocat j'étais revenu sur ma décision, je pense que j'en aurais besoin. Et puis c'était toujours bien d'avoir une oreille complètement impartiale pour vous écouter parce que je me voyais mal me confier à Ella ou à Doug, même si là j'allais devoir lui révéler une partie de l'histoire. Mais au moins voilà, ça c'était fait, même si j'avais un peu menti par omission à Doug. On peut mettre l'alcool de côté et passer à la chose qui m'avait amené ici

- D'ailleurs c'est pour ce souci que je viens te voir, j'espère que tu pourras m'aider

Douglas avait retrouvé le sourire et je pouvais voir dans ses yeux une petite lueur d'excitation. Ce devait être comme cela à chaque fois qu'un nouveau client venait lui exposer une nouvelle affaire. Cela me faisait penser à moi quand je déchiffrais une partition pour la première fois, cette excitation d'entendre le son que pouvait rendre ce que des notes écrites sur un bout de papier. Ce devait être pareil pour lui, ce petit moment excitant avant de savoir qui, où, quand ou comment, même si la suite n'était pas à la hauteur du résultat espéré. Il prend un crayon et un bloc de papier et me lance un regard plein d'impatience, il ne va pas être déçu ...


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Ven 20 Fév - 22:13

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Je me demande si Connor allait me dire encore des bobards, ou si j'allais avoir le droit à la vérité. Quand même, si il pensait qu'il pouvait me mentir sur ses blessures, ils se mettaient le doigt dans l’œil. Mais à voir son visage se déformé il va me cacher la vérité. Tant pis, je le serai bien un jour, je ne suis pas détective pour rien. Et puis je suis son ami, il ne peut qu'être sincère avec moi.

- Pas trop bien à vrai dire ... Suite à un souci personnel j'ai rebu un verre ...

Il a bu un verre ? D'où la tronche bien amoché…. Mais qu'est-ce qu'il lui a pris, pourquoi il est retombé dedans ! Et pourquoi il ne m'avait pas appeler à ce moment là ! Il aurait dut, je serai venue le rejoindre, ou du moins essayer de le convaincre de ne pas le faire. Enfin, maintenant que c'est fait, je ne vais pas refaire le monde.

- ... mais j'ai suivi une thérapie avec un addictologue à l'hôpital, tout est rentré dans l'ordre maintenant. Et puis je le revois régulièrement, c'est mieux pour moi 

Bon, il s'est vite repris en main, c'est une bonne chose, mais quand même, pourquoi il a craquer comme ça, je le pensais bien plus fort que l'appel de l'alcool. Il m'avait même plutôt l'air bien avec sa, je veux dire, qu'il n'en avait pas spécialement honte, puisqu'il m'en a parler dès la première fois que nous nous sommes vues.
De ce fait, je me demande bien ce qui à bien pu le rendre si faible. Qu'est-ce qui à bien pu le pousser à avaler de l'alcool ?

- D'ailleurs c'est pour ce souci que je viens te voir, j'espère que tu pourras m'aider

Pour se soucis ? Mais de quoi ou qui il peut s'agir ! Voilà qu'il m'avait titiller mon intérêt encore plus profond pour son affaire. Je prend une gorgé de café, et je pose ma tasse à moitié vide sur le côté. Je devais ouvrir en grande mes oreilles pour que je sois le plus apte à l'aider.

- Je t'écoute… dis moi tout.

En quelques secondes, mon cerveau s'est mis en marche à trente miles à l'heure. Il avait bu à cause d'une femme… c'était la chose la plus logique, pourquoi il voudrait se m’effondre dans l'alcool sinon ? Mais qu'elle femme ? Il serait tombé amoureux, un coup de foudre, et du coup il est tout triste parce qu'il ne connais pas son nom…. Avec un seul prénom, ça peut être difficile de la retrouver, mais je suis assez doué pour pouvoir y arriver, si il a au moins une description à me faire.
Ou alors, c'est un problème avec ses enfants…. Il ne pouvait plus les voir et du coup ça le mine… J'ai toujours du mal à croire qu'il est papa…. Ça m'avait fait un petit choc quand il me l'avait dit, mais après tout, c'était une bonne chose d'avoir une famille, mais il fallait s'en occupé. Sur beaucoup de point avec lui, je n'étais pas totalement d'accord avec ses actes, mais, il faisait de son mieux. C'était peut être pour ça qu'il voulait me voir, pour… pour je ne sais pas….


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Mer 25 Fév - 22:33


   
                 


   
❝ I need your help ❞



Doug était tout à mon écoute. Il devait sans doute se poser mille questions, mais son visage ne reflétait rien, il était concentré et attendait. Je me demandais par où je devais commencer, c'était difficile pour moi de me confier. Je lui avais déjà parlé de ma femme et de mes enfants quand j'étais allé répéter chez lui juste avant de tourner avec les Broken Fire, et le connaissant un peu quand même j'étais sur qu'il n'avait pas oublié. Seulement évoquer encore une fois mes problèmes de demandait un minimum de concentration pour ne pas me laisser emporter par mes émotions, je me devais de lui exposer ça clairement et surtout calmement. Je finis mon café et prend une grande inspiration avant de commencer

- Tu te souviens, quand j'étais venu chez toi pour répéter, j'avais évoqué qu'éventuellement ma femme et moi allions peut-être divorcer ... et bien j'ai fini par engager la procédure

Doug ne semble pas plus surpris que ça. Il savait déjà que je n'aimais plus ma femme et que c'était réciproque mais que mes enfants comptaient beaucoup pour moi. Je lui explique donc succinctement que c'est à cause d'eux que j'ai fini par me lancer dans une procédure qui va s'avérer longue et compliquée, vu que ma future ex-femme n'était pas du tout conciliante et qu'elle allait me mettre des bâtons dans les roues à chaque étape.
Ça y est ! J'étais énervé ! Tout en parlant à Doug je sentais mes doigts se crisper sur la tasse vide que j'avais toujours entre les mains sans que je puisse rien y faire. C'était plus fort que moi et je sais bien que cela va être un gros problème si ne n'arrive pas à me contrôler si dès que je parle de ma femme je m'énerve de la sorte. Non seulement pour mes interlocuteurs qui pourraient voir en moi quelqu'un de sanguin qui ne sait pas se maitriser, mais aussi pour moi-même, la preuve en était les deux verres que j'avais bu dans l'avion et qui avaient eu des conséquences dramatiques.
Je passe ma main sur mon visage, m'arrachant une grimace au passage, pour essayer de chasser l'image de Juliet qui s'était imposée à moi. Quand je relève les yeux vers mon interlocuteur, je le vois interrogatif mais c'est vrai que mon attitude pouvait le déconcerter, alors je me justifie comme je peux

- Je ... c'est difficile pour moi de parler de ma femme sans m'énerver ... Bien sur tu sais que de mon côté j'ai aussi beaucoup de choses à me reprocher, je suis loin être exempt de tous reproches entre l'alcool et les filles, mais ...

Doug avait un peu tiqué quand j'avais dit "les filles". Déjà j'aurais du employer le mot "femmes", celles qui partageaient mon lit n'étaient pas des putes non plus. Et en plus il savait maintenant que Lorie, la jolie petite serveuse du bar où on s'était rencontrés n'était pas ma petite amie mais juste une parmi tant d'autres, même si j'avais eu quand même un peu d'affection pour elle. Mais je n'étais pas ici pour lui parler de moi

- Je voudrais savoir si ma femme est aussi irréprochable qu'elle le prétend, tu peux m'aider sachant qu'elle vit à Chicago ?

Je suppose qu'il avait déjà du mener ce genre d'enquête, je ne devais pas être le premier à avoir des difficultés pour divorcer. Et puis je ne doutais pas de sa réponse puisqu'il m'avait déjà proposé son aide, J'espérais juste qu'il ait aussi le droit d'enquêter sur le sol américain ...


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Dim 1 Mar - 23:04

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Parfois je me trouvais très malsain de vouloir savoir les problèmes des gens, parce que je me disais toujours que j'allais pouvoir les résoudre. Car sans problème, je n'aurai pas de travail, et parfois, quand j'y pense je n'était pas fière de moi. Il fallait que les hommes soient dans une mauvaise situation pour que moi, je puisse vivre. Et le plus malheureux dans tout ça, c'est que ça m'excitait d'avoir une affaire. Et là, en plus de ça, c'était un ami. Connor, je le considérais comme tel, un ami. J'avais bien envie de me foutre des baffes pour ne pas être si heureux que Connor est besoin de mon aide.
Je regarde mon ami, bientôt client, qui a bien du mal a se confier à moi, ce que je peux comprendre. Après tout, je pouvais le juger, sauf que ce n'était pas mon genre.

- Tu te souviens, quand j'étais venu chez toi pour répéter, j'avais évoqué qu'éventuellement ma femme et moi allions peut-être divorcer ... et bien j'ai fini par engager la procédure

C'était donc bien une femme, sa femme avec qui il ne s'entend pas bien… Connor c'était enfin lancé, et il avait bien fait, mais le problème c'était de gagner le divorce maintenant, à tous les coups, il n'a pas fait de contrat de mariage et la moitié de sa fortune va se retrouver dans les poches de sa femme. Par la suite, il évoque ses enfants, qui sont au nombre de trois, ce n'était pas rien. L'imaginer papa, me fait toujours autant bizarre. Comment pouvait il être papa ? Je lui en voulait un peu de ne pas être plus avec eux, mais c'était un choix qu'il avait fait, et aujourd'hui, il veut se racheter, il veut changer les choses et se rapprocher de ses enfants, et c'était tout à son honneur, même si j'ai peur que sa soit trop tard à leur yeux.
Reportant mon regard sur lui, je remarque facilement que sa colère montait, ça devait vraiment l'embêter d'être loin d'eux, ou alors, c'est sa femme qui fait chier… Comme quoi…. Être célibataire ce n'est pas si mal…. Enfin, il n'y a pas que des avantages…. Mais c'est autre chose.

- Je ... c'est difficile pour moi de parler de ma femme sans m'énerver ... Bien sur tu sais que de mon côté j'ai aussi beaucoup de choses à me reprocher, je suis loin être exempt de tous reproches entre l'alcool et les filles, mais ...

Les filles ? C'était un vrai coureur de jupon alors ? Je ne le voyais pas comme ça… je le pensais plus sage, mais bon, dans le milieu de la musique tout est différent aussi… Mais de là a avoir une fille chaque soir… je trouvais ça un peu beaucoup, et a mes yeux, ce n'était pas réellement respecté une femme… Mais bon, je n'allais pas le juger, j'avais eu aussi quelques aventure d'un soir, et ce n'est pas pour autant que je ne respecte pas la gente féminine.

- Je voudrais savoir si ma femme est aussi irréprochable qu'elle le prétend, tu peux m'aider sachant qu'elle vit à Chicago ? 

Je le regarde, voilà, alors où il voulait en venir, que je trouve des choses encore plus compromettante sur sa femme que sur lui…. Le fait que ça soit à Chicago va rendre les choses un peu plus compliqué, mais je suis assez doué pour trouver.
Alors avec un petit sourire, je lui répond :

- Si elle cache des choses, tu peux me faire confiance, je trouverai.

Certes, j'avais bien moins de contact en Amérique, mais je pouvais réussir à me débrouiller pour trouver une chose que sa femme avait pu faire et qui l'incriminerai pour son divorce.

- Tu veux savoir pourquoi ? La raison, c'est plus le divorce ou la garde de tes enfants ?

Je devais savoir, pour avoir un angle de recherche. Si c'était pour la garde des mômes, les questions et les recherches ne sont pas les mêmes. Autant savoir ce qu'il voulait vraiment, et l'utilité des informations trouvées !


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Lun 2 Mar - 4:59


   
                 


   
❝ I need your help ❞




J'attendais presque avec impatience la réponse de Doug et quand je vois la petite lueur de contentement dans son regard je sais qu'il va me répondre positivement. J'aimais bien les gens qui avaient confiance en eux et en leur capacités, surtout d'un point de vue professionnel. C'était important dans mon métier, même si parfois aux yeux des non initiés cela pouvait passer pour de l'arrogance et un égo surdimensionné, mais la plupart du temps c'était justifié. Et puis Doug m'avait déjà démontré qu'il ne lâchait pas facilement une affaire, quand nous avions répété il aurait pu renoncer devant certaines partitions assez ardues

- Si elle cache des choses, tu peux me faire confiance, je trouverai

Le petit sourire de Doug qui accompagne ces paroles finit de me rassurer complètement, c'est vrai, que Betty vive à Chicago ne devait pas lui rendre la tâche facile, mais cela n'avait pas l'air de le déranger, il devait aussi avoir l'habitude de mener des enquêtes à l'étranger on dirait.
Cependant, il redevient rapidement sérieux et perd son sourire, il semble réfléchir. Je me doutais bien qu'il allait me poser des questions. Sur le chemin qui m'avait mené jusque son agence, j'avais rassemblé dans ma tête différentes inforomations sur ma femme, son état civil, son adresse et celle des ses parents et des amis que je lui connaissais, ainsi que différentes choses qui pourraient lui être utile

- Tu veux savoir pourquoi ? La raison, c'est plus le divorce ou la garde de tes enfants ?

Par contre, je ne m'attendais pas à ce genre de questions. Je perds mon sourire mais j'arrive quand même à masquer mon trouble. Pourquoi voulait-il savoir ce genre de choses ? Etait-ce juste de la curiosité mal placée ou avait-il vraiment besoin de savoir pour son enquête ? Je penche rapidement pour la seconde option, ce n'était vraiment pas le genre de Doug de chercher à me déstabiliser

- C'est surtout pour mes enfants ... j'ai essayé plusieurs fois de m'arranger à l'amiable pour les avoir un peu, ne serait-ce que pendant les vacances, mais elle ne veut pas ...

Mes doigts se crispent à nouveau sur ma tasse en repensant à ma dernière visite où elle n'avait même pas voulu que j'embrasse mon petit dernier sous le pretexte que celui-ci dormait et que j'allais le réveiller

- ... le divorce reste la seule solution pour que je puisse avoir officiellement un droit de garde !

Même si j'avais un ton assez déterminé, je sens d'un coup un certain pessimisme prendre le dessus devant l'ampleur de la tâche qui m'attend, et surtout devant le peu de chances que j'avais d'obtenir gain de cause. Si j'étais juge, avec un passif lourd comme le mien, je ne laisserais surement pas des enfants à ma garde

- Tu es certain que tu pourras trouver ne serait-ce que même si elle a traversé la route en dehors des clous ou bien une petite contravention ?

C'était un peu mettre en doute ses compétences, mais j'avais besoin de me rassurer. Et puis de toute façon même si elle avait fait ça, cela ne me servirait à rien. En fait j'espérais qu'il trouve des choses bien plus compromettantes ...



© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Lun 2 Mar - 22:34

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



La tête de Connor avait changé. Ma question lui déplaît ? Il devra faire avec, parce que d'autre questions qui suivent pourront aussi l'offusquer. Mais c'était mon travail, je devais savoir exactement ce qu'il voulait, pour l'aider au mieux que je le pouvais.

- C'est surtout pour mes enfants ... j'ai essayé plusieurs fois de m'arranger à l'amiable pour les avoir un peu, ne serait-ce que pendant les vacances, mais elle ne veut pas ...

Pour ses enfants, je dois donc trouver des informations surtout sur son rôle de parents et dénicher ce qu'il faut pour l'incriminer. Je vais tout faire pour aider Connor à revoir ses enfants. Un père devait voir grandir et prendre part dans la vie de ses enfants.

- ... le divorce reste la seule solution pour que je puisse avoir officiellement un droit de garde !

Il avait l'air vraiment très désespéré. Et ça me faisait mal au coeur de le voir comme ça. Je devais lui rendre ses enfant, je devais faire en sorte que ses gosses puissent avoir un père. En plus d'aider mon ami, je vais prendre cette enquête très personnellement.

- Tu es certain que tu pourras trouver ne serait-ce que même si elle a traversé la route en dehors des clous ou bien une petite contravention ?

Je lui fais oui de la tête, je voulais qu'il puisse serrer ses enfants dans ses bras, et les couvrir d'amour. Je voulais que ces enfants aient ce que je n'avais pas eu… Et aucun enfant ne devait ressentir se vide que j'ai connu, et que je connais encore aujourd'hui.

- Ici ou ailleurs, le boulot est le même tu sais. Je trouverais, ce qu'il faut pour que tu puisses avoir tes enfants. Si il y a… et puis après, ça sera le travail de ton avocat. Je peux amener que des preuves…

Je ne voulais pas non plus lui faire croire que j'allais trouver LE truc qui ferrai tout changé pour lui. Si elle était irréprochable, je ne pouvais pas lui inventer des photos, ou des infractions. Il ne devait pas mettre tous ses espoirs sur moi. Connor ne pouvait pas sortir de mon bureau en se disant que c'était gagné. Et en même temps, je ne voulais pas le décevoir.

Je sors mon carnet, prend mon stylo, et je regarde Connor. Il était venue le temps des questions, je devais avoir une base d'information pour pouvoir commencer mes recherches. D'abord sur internet, même si je ne pense pas trouver quelque chose. Je sais que je vais devoir aller la bas, en Amérique, une fois encore…

- Il me faut quelque truc pour commencer, le nom de ta femme, son nom de jeune fille, son adresse, son parcours scolaire, son métier, ses amis….

J'espérais qu'il allait pouvoir ton me dire, qu'il connaisse assez sa futur ex femme pour que je puisse trouve quelque chose, voir peut-être un petit casier judiciaire… ça serai un bon point pour mon ami. J'ai quand même assez peur pour ce que ça pourra donner à la fin, parce que son travail n'était pas le plus stable du monde, et c'était un mauvais point pour avoir la garde de ses enfants. Et je ne voulais pas que Connor soit triste, il ne méritait pas du tout ça. Et si ça n'allait pas dans son sens, j'avais peur qu'il se remette à boire pour de bon. Je serai à ses côtés oui, mais je ne pourrai pas être h 24, avec lui pour le surveiller…. Alors j'allais vraiment me démener pour qu'il ai gain de cause.


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Ven 3 Avr - 13:55


   
                 


   
❝ I need your help ❞



Bien sur que la raison première de cette démarche auprès d'un détective privé était de pouvoir passer du temps, voir beaucoup plus de temps que je n'en avais eu auparavant, avec mes enfants, mais même si je cache à Doug que gagner cette bataille contre ma femme me mettrait aussi en joie, il doit bien s'en douter. Il a cependant assez de tact pour ne pas emmener la conversation dans ce sens et me rassure une seconde fois en me disant que s'il y avait le moindre truc pas net il le trouverait

- ... Si il y a… et puis après, ça sera le travail de ton avocat. Je peux amener que des preuves…

Evidemment il ne pouvait pas inventer des choses pour la compromettre, et ce n'était pas non plus ce que je lui demandais, cela avait était clair depuis le début pour moi que Doug était un gars foncièrement honnête et droit, il ne ferait rien de répréhensible, même pour aider un ami. Mais par contre j'étais certain qu'il ferait tout son possible pour m'aider.
Nous entrons dans le vif du sujet quand je vois qu'il sort un petit carnet de son tiroir et attrape un stylo dans le pot à crayons posé sur son bureau

- Il me faut quelque truc pour commencer, le nom de ta femme, son nom de jeune fille, son adresse, son parcours scolaire, son métier, ses amis….

- Betty Léonore Lemsworth, née le 23 Février ...

J'avais bien fait de me remémorer différentes choses sur ma femme en venant ici. Je lui récite son état civil, celui de ses parents, enfin de son père puisque sa mère était décédée à sa naissance. Je détaille aussi à Doug tout ce que je connais sur son entourage, du moins celui que nous avions en commun quand nous vivions encore ensemble, ses frères, ses amis, les endroits où nous avions l'habitude de sortir, ses habitudes de vie aussi, enfin celles dont je me rappelle, puisque je dois bien avouer que durant notre vie commune je ne m'étais jamais préoccupé de quoique ce soit, mais je fouille dans les moindre recoins de ma mémoire pour trouver ne serait-ce que le nom d'un magasin où elle avait l'habitude de faire ses courses, ou bien le nom de la baby-sitter qui venait garder les enfants quand nous sortions encore parfois.
Tout en parlant, je fixais le crayon de Doug en train de glisser sur le papier pour noter mes dires, m'assurant sans doute inconsciemment qu'il n'omette aucune information, mais même si ne je décrypte pas toutes ses notes, je suis sur qu'il saura se relire et ne laissera aucune piste de côté.
Je termine enfin et Doug relève les yeux vers moi en souriant, puis il se lève et rempli un verre d'eau qu'il me tend. Il avait bien vu, parler sans arrêt pendant près de 20 minutes m'avait asséché la gorge. Je vide le verre d'un trait et le repose mais je suis loin de lui rendre son sourire, encore concentré à chercher si je n'avais rien oublié. Il me laisse dans mes pensées avec toujours son petit sourire, puis relis rapidement ses notes avant de refermer son petit carnet. Il devait sans doute se dire comme moi qu'il avait là de quoi commencer son enquête, mais je n'étais pas bien sur qu'il y ait des choses intéressantes à creuser malgré la masse d'informations que je lui avais fourni, aussi j'ai une autre idée

- Tu peux aussi enquêter sur mes enfants s'il le faut, je te donne l'autorisation. Je ne sais pas où Josh, mon aîné, en est dans sa vie, mais Lilly va à la Lincoln Park High School, il y a un département des arts visuels et je sais qu'elle aime ça ...

J'avais toujours dans mon téléphone cette série de selfies qu'elle avait faite et puis depuis toute petite elle avait toujours pris plaisir à poser devant l'objectif. Je souris à quelques souvenirs qui remontent dans ma mémoire, puis je me reconcentre sur Doug

- Ah oui, et je verse tous les mois une pension à Betty sur ce compte à la Citibank ...

Il rouvre son carnet et note avec soin le numéro du compte et le nom de la banque. Je ne demandais jamais à Betty de me rendre compte de ce qu'elle faisait de l'argent que je lui versais tous les mois, et je me rends compte maintenant que c'était peut-être un tort, après tout c'était quand même moi qui le gagnait ce fric ! Elle, elle ne foutait rien, à part le dépenser. Je me mors la lèvre. Je n'avais pas le droit de dire ça. Elle avait quand même pris soin de nos enfants, et de moi aussi quand j'étais au plus bas ... mais je ne dois pas me laisser attendrir, après tout ce n'était pas moi qui voulait la guerre !
Je laisse Doug ranger à nouveau son carnet, cherchant dans ses yeux ce qu'il pouvait bien penser de cette histoire, mais son regard ne laisse rien deviner. Ce ne devait pas être facile pour lui de faire la part des choses quand il travaillait pour quelqu'un qu'il connaissait, tant soit peu que cela lui soit déjà arrivé

- Je comprendrais que cela t'embête de travailler pour moi, tu préfèrerais peut-être que je m'adresse à quelqu'un d'autre ?


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Lun 6 Avr - 17:18

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Tout ce qu'il allait pouvoir me dire était bon a prendre. Prêt à noter la moindre petit information qui pourrait faire toute la différence. Je suis tout ouïe pour l'écouter.

- Betty Léonore Lemsworth, née le 23 Février ...

Un bon début, avec ça, je vais pouvoir trouver ses papiers de naissance et tout ce qui va avec. Et même la plus petite infraction à la loi, son avocat pourra creuser la dessus. Il continue de me parler de sa femme, j'avais l'impression qu'il me récitait sa leçon. Mais au moins j'allais avoir de la matière pour trouver des informations. En espérant que mon travail pourra l'aider à retrouver ses enfants.
J'avais pas mal de trucs, j'allais pouvoir commencer mon enquêtes, et pour cela, un petit tour aux USA sera sûrement fortement obligatoire. Faire une recherche à distance, c'est vraiment pas facile. Et puis je préfères avoir les gens en face de moi pour savoir si les personnes me mentent.

- Tu peux aussi enquêter sur mes enfants s'il le faut, je te donne l'autorisation. Je ne sais pas où Josh, mon aîné, en est dans sa vie, mais Lilly va à la Lincoln Park High School, il y a un département des arts visuels et je sais qu'elle aime ça ...

Sur ces enfants ? Ca c'est une première. La plus part du temps, mes clients veulent protéger leur enfants, sauf dans le cas, où je dois vérifier si il se drogue ou non. Alors la requête de Connor était bien une première pour moi. Mais j'allais bien voir ce que je peux trouver, sur son garçon et sa fille. Qui sait, ça va peut-être déceler des mauvais traitements venant de la mère. Ce qui serai vraiment une bonne chose pour Connor, même si j'ai un peu peur de ne pas avoir réellement de quoi l'aider.

 - Je comprendrais que cela t'embête de travailler pour moi, tu préfèrerais peut-être que je m'adresse à quelqu'un d'autre ? 

Je fixe mon ami, les yeux rond. Comment il pouvait aller voir ailleurs. J'allais être le mieux placer pour l'aider.

- Tu plaisantes ? Qui mieux que moi pourra faire se travail ? Je vais tout faire pour t'aider l'ami.

A mes yeux j'étais l'homme idéal. Et j'allais me donner encore plus à fond. Je voulais plus que tout qu'il retrouve ses enfants, et qu'il soit enfin vraiment heureux. Tout ce que je voulais malgré tout, c'est réunir une famille, et en même temps, je sais que je vais la détruire un peu. Enfin détruire, c'est un bien grand mot. Je veux simplement qu'un père et ses enfants se retrouve. C'est si difficile de grandir sans une figure paternelle.

- Je veux que tu retrouves tes enfants, et si j'arrive à contribué à tes retrouvailles avec eux, je serai très fière. Tes enfants ont besoin de toi, autant qu'ils ont besoin de leur mère.

Tout avait été dit, j'étais déterminé à trouver tout ce que je pouvais, pour que son avocat puisse lui faire obtenir la garde des ses enfants, pendant le divorce.


Spoiler:
 




(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Jeu 9 Avr - 13:16


   
                 


   
❝ I need your help ❞


Doug me regarde comme si j'avais sorti la connerie du siècle. Je me demande même si je ne l'ai pas un peu vexé avec ma question, mais son sourire me rassure

- Tu plaisantes ? Qui mieux que moi pourra faire se travail ? Je vais tout faire pour t'aider l'ami.

Je retrouve dans son regard cette assurance qui me rassure un peu, c'était certain qu'il allait faire tout ce qu'il pouvait pour m'aider

- Je veux que tu retrouves tes enfants, et si j'arrive à contribué à tes retrouvailles avec eux, je serai très fière ...

Vu sa détermination à me réunir avec mes enfants, je me demande pendant un moment si lui-même n'avait pas eu des problèmes familiaux. Je savais qu'il n'avait pas d'enfant, enfin pas encore puisque quand nous avions parlé un peu de sa vie personnelle, il ne vivait même pas encore avec sa copine, leur histoire était toute récente. C'était peut-être en rapport avec lui-même, il avait peut-être grandi sans son père

- ... Tes enfants ont besoin de toi, autant qu'ils ont besoin de leur mère.

Je ne peux empêcher mon sourcil de se lever, mais je me contrôle bien vite et retiens mes pensées envers ma future ex-femme de franchir mes lèvres, ce n'était pas la peine de lui cracher encore dessus en face de Doug. Je le regarde attentivement et me dis qu'il avait peut-être aussi été privé de sa mère durant son enfance ...
C'était normal de considérer une maman comme aimante envers ses enfants. Moi-même, je ne remettais pas en cause que Betty aimait nos enfants, ils n'avaient jamais manqué de rien. Ils avaient toujours mangé à leur faim, avaient eu un gîte et un couvert au fil de nos déménagements successifs, et ils avaient aussi reçu l'éducation qu'ils voulaient, même si Josh n'avait pas saisi sa chance, mais malgré tout, je ne pouvais m'empêcher de la détester pour ce qu'elle me faisait subir maintenant. Je ne me cherchais pas d'excuse mais si j'avais agressé cette femme c'était quand même aussi un peu de sa faute non !?
Je pince l'arête de mon nez entre mon pouce et mon index, m'arrachant une grimace au passage, comme si ressentir une douleur pouvais m'aider à supporter ce que j'avais fais subir à Juliet. Maintenant, quand je pensais à elle, je mettais son prénom sur son visage, pour ne pas oublier, parce que la marque des coups que j'avais reçus allaient s'effacer avec le temps, mais son regard terrorisé lui, ne me quitterait jamais. J'allais lui laisser un peu de temps pour réfléchir à ma proposition, mais je n'allais pas lâcher l'affaire, j'avais besoin de réparer tout le mal que j'avais fait.
Quand je rouvre les yeux, le regard de Doug m'interroge, je devais sembler en colère, et il ne savait pas que cette colère était surtout retournée contre moi, aussi je souris

- Oui tu as raison, mon but n'est pas la garde exclusive, de toute façon je sais que cela ne sera pas possible, déjà de par mon travail. Mais je voudrais au moins une garde partagée, les avoir quand je ne serais pas sur la route par exemple ...

Doug acquiesce de la tête et je le sens rassuré. Je m'étonne moi-même d'avoir dit ça si calmement, mon cerveau n'esquissait même pas une petite révolte à mes mots, mais ce n'est pas pour autant que j'accepterai un verdict défavorable je pense, enfin on verra bien ...
Mon téléphone vibre dans ma poche et je jette un coup d'oeil rapide au message qui s'affiche. C'est la maison de disque pour me dire que j'avais oublié de signer un feuillet du contrat. Cela me faisait faire un détour pour rentrer, mais si je voulais être payé j'avais intérêt à y aller rapidement.

- Mais on a pas parlé de tes honoraires ! Je suppose que pour commencer il te faut une avance, surtout si tu dois te rendre à Chicago !

J'étais gêné au possible de ne pas y avoir pensé avant. Doug était peut-être un ami, mais là pour l'instant il était détective et l'enquête qu'il allait mener pour moi allait sans conteste générer pas mal de frais. Je n'attends même pas qu'il me réponde et sors mon portefeuille de ma veste. Nous nous mettons d'accord sur une provision puis il m'explique qu'il va d'abord essayer de trouver un maximum d'informations d'ici avant de s'envoler pour les Etats-Unis, mais que de toute façon il me tiendrait au courant avant son départ.
Je pense que tout avait été dit et je me lève pour abréger un peu la conversation en expliquant qu'on m'attendait pour signer quelques papiers. Je savais que Doug n'avait pas cru mon histoire de panneau et je ne voulais pas qu'il y revienne, finalement ce message était bien tombé.


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Dim 12 Avr - 17:34

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



En une fraction de seconde j'ai eu l'impression de l'avoir froissé. Pourtant je ne changerai pas d'avis, une enfant avait besoin d'amour et les parents en donnait, pour la plus part, parce qu'en effet il y avait des exceptions comme dans tous les domaines. Cependant, son visage change d'expression et j'ai bien l'impression qu'il est partie dans ses pensées. J'avais peur de lui demandé ce qu'il avait, son regard qu'il avait eu il y a quelques secondes me faisait légèrement peur. Je ne voulais pas le mettre en colère, certes c'est mon ami, mais nous avons tous des limites.

- Oui tu as raison, mon but n'est pas la garde exclusive, de toute façon je sais que cela ne sera pas possible, déjà de par mon travail. Mais je voudrais au moins une garde partagée, les avoir quand je ne serais pas sur la route par exemple ...

Oh moins il avait la tête sur les épaules, et savait déjà ce qu'il ne pouvait pas avoir. Et puis, l'important dans son cas, c'est de renouer avec ses enfants. Il était déterminé, et le voulait vraiment, il pouvait y arriver, je n'en doutais pas un seul instant. Et puis, j'allais l'aider pour qu'il soit un vraie papa, et plus le père qu'il est aujourd'hui.
Connor sort son téléphone lit rapidement, et je suis entrain de me dire qu'il va me laisser, il doit avoir d'autre rendez-vous, avec son avocat par exemple. Mais ça me concernait pas vraiment.

- Mais on a pas parlé de tes honoraires ! Je suppose que pour commencer il te faut une avance, surtout si tu dois te rendre à Chicago !

Je n'avais pas du tout pensé à ça. Mais il avait raison, une avance pour les frais que je vais engagé dans ses recherches sera une bonne chose. Pas que je n'ai pas les fonds pour, mais c'est toujours mieux que d'avancer sur ma trésorerie. Sans que je lui dise quoique se soit, je le vois sortir son porte-feuille, je lui dis alors rapidement que je dois voir venir la suite, et nous nous mettons d'accord sur une somme de 250$, ça couvrirai le billet d'avion pour Chicago. Mais de toute façon, j'allais le tenir au courant de l'avancer de l'enquête.
Il était alors près à partir, je pouvais sentir son impatience de sortir de mon bureau. Je le regarde en souriant.

- Je te tiens au courant l'ami.

Après une poignet de main, il sort du bureau, tandis que je retourne à mon ordinateur, et commence alors mes recherches sur les réseaux sociaux, au nom de sa femme ainsi que sur ces enfants.


***


Après trois jours, d'enquête, je devais faire un point avec Connor, j'avais pu trouver des choses assez étrange et je voulais savoir si il était au courant de certaines chose. Et voir si dans la suite, je pouvais aller trouver des informations sur place, à Chicago. Ca sera bien une première pour moi, et si c'est aussi joli que j'ai pu voir sur des photos, peut-être qu'un jour j'irai pour visité. Clara m'a déjà dit de prendre quelques jours de vacances, je devrais y penser, faire une pause, et profiter un peu de ma vie.
Pour le moment, c'était hors de question, j'avais bien trop à faire. J'avais appeler Connor, il y a deux heures, et je l'attendais un peu tendu. Je ne savais pas comment j'allais lui dire ce que j'avais vue. Mais dans un sens c'était une bonne chose pour lui j'en était sur, ça l'aiderai pour avoir la garde alternée.

Je regardais une preuve que j'avais imprimé, j'essayais de trouver mes mots pour lui dire, et c'était à se moment là qu'on toc à ma porte. La porte du bas n'a pas du être ouverte. Bon, il était tant que je fasse entrer Connor, et que je lui dise mes découvertes.

- Connor, comment tu vas ? Entre je t'en pris !




(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Mer 15 Avr - 11:50


   
                 


   
❝ I need your help ❞



Je referme le livre où je consignais tous mes comptes et range mon relevé bancaire dans le classeur prévu à cet effet. Je sais bien qu'à notre époque c'est un peu révolu de procéder de cette façon, mais je n'étais pas très doué avec les ordinateurs. Mes rentrées d'argent n'étant pas régulières, je m'astreignais à faire cela pour ne pas être dans le rouge et on peut dire que j'étais assez doué pour jongler avec mes différents comptes pour que cela n'arrive pas. Au fil des ans j'avais réussi à mettre un peu d'argent de côté, mais je ne voulais pas y toucher sauf pour vraiment les gros frais, je l'avais fait pour acheter ma maison par exemple, mais je voulais garder ce petit matelas toujours bien rempli, dans mon métier la roue peut tourner, et très vite.
Je jette un oeil au cadre posé sur mon bureau d'où Lilly, Josh et Tom me regardent en souriant. Je m'étais décidé en sortant de chez Doug de faire imprimer une photo de Lilly et une de Tom que j'avais dans mon téléphone, et pour Josh j'en avais retrouvé une assez ancienne dans un carton que je n'avais pas encore défait, une de l'époque où se parlait encore lui et moi. Je les avais rassemblées dans un cadre et l'avait posé là. Je n'avais pas besoin de ça pour penser à eux, mais j'en avais éprouvé le besoin sans vraiment savoir pourquoi.
Je chasse mes tristes pensées en saisissant mon téléphone pour appeler mon avocat. La conversation est brève, Betty était toujours dans la même optique d'entraver le plus possible la procédure, mais il avait réussi à lui faire retirer sa plainte pour harcèlement, de toute façon ce n'était pas fondé. Je soupire de soulagement, c'était déjà ça, puis je jette un dernier regard en souriant à l'image de mes enfants, me demandant ce qu'ils étaient en train de faire. Josh était sans doute déjà devant son PC, Lilly en cours et petit Tom dormait encore peut-être, c'était un gros dormeur.
Je regarde ma montre, il faut que je me dépêche, j'avais rendez-vous avec mon psy, puis avec un gars de l'université qui avait vu mon annonce pour une espèce d'expérience sur la musique. Tout en conduisant je me demande bien ce que c'est comme "expérience", il n'avait pas voulu m'en dire plus, mais c'était convenablement rémunéré alors ça m'allait. J'avais un peu trainé et j'arrive à la bourre chez le psy. Je voulais laisser sonner mon téléphone, mais quand je vois que c'est Doug je décroche tout de suite. Je m'attendais à ce qu'il me dise qu'il a trouvé quelque chose sur ma femme, mais il me demande juste si je peux passer, il aurait quelques questions à me poser, c'est bizarre ...
En sortant du psy j'appelle le gars de l'université qui accepte de repousser le rendez-vous et je me précipite chez Doug, j'avais hâte de savoir de quoi il en retournait. Je ne décèle rien dans sa voix à l'interphone, mais quand il m'ouvre la porte, je le sens un peu tendu quand même

- Connor, comment tu vas ? Entre je t'en pris !
- Bien bien ! Alors tu as des nouvelles ?

J'avais du mal à cacher mon impatience, mais je ne pensais pas non plus qu'il allait m'appeler seulement 3 jours après que nous nous soyons vus, ce genre d'enquête devait prendre du temps quand même, et puis je ne devais pas être son seul client. J'en oublie la bienséance qui voudrait que je prenne de ses nouvelles aussi, mais il est trop tard maintenant que je suis assis devant lui. Il évite un peu mon regard et je ne le sens pas bien du tout quand il ouvre un dossier en me disant qu'il a trouvé quelque chose d'assez ... il ne trouve pas ses mots alors qu'il regarde ce qui me semble être une photo. J'attends désespérément qu'il m'éclaire, j'ai presque envie de lui arracher la photo

- Assez quoi !?

Si je ne fais pas le geste, le ton de ma question veut tout dire. Il finit par planter ses yeux dans les miens et je n'ai pas le temps de chercher ce qu'il pense, il me tend la photo. Je fais d'abord un blocage en voyant la tête de la personne sur la photo. Comment pouvait-il avoir entre les mains une photo de ma fille ? Et qui plus est semblait très récente. J'allais le lui demander quand mon regard finit par regarder l'ensemble de la photo. Tout d'abord je n'y crois pas et suis obligé de détailler avec force le visage de la jeune fille, ce n'était pas la mienne, ce n'était pas possible ! Pourtant après quelques secondes je dois bien me rendre à l'évidence, c'est bien Lilly qui est à moitié dénudé sur cette photo, en petit culotte avec un haut plus que transparent qui ne cachait rien de sa poitrine naissante et dans une pose que je n'ose même pas qualifier. Mes doigts commençaient à froisser la photographie tellement je faisais d'efforts pour essayer de contenir la colère que je sentais monter d'un coup

- Comment tu as eu ça !? Ça vient d'où ?

Je relève les yeux vers Doug et ma colère augmente encore d'un cran quand je vois son expression assez neutre, il me faisait quoi là ? Son regard toujours sur moi semblait scruter mes réactions. Il ne pensait pas que j'étais au courant quand même !?

- Ça vient d'où ?

Je crie en me levant pour lui jeter la photo sur son bureau. On se fixe quelques secondes puis devant le calme qu'il arrivait à garder je me sens obligé de me rasseoir, mais il ne se rendait pas compte que de voir ça ça me rendait fou ! Ma gamine avait à peine 13 ans !

- Je vais démolir le mec qui a fait cette photo ! Tu sais qui c'est ?  


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Jeu 16 Avr - 23:45

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Connor avait vraiment l'air impatient, et je pouvais le comprendre. Mais tout de même, il pouvait rester calme. Et pourtant, je sais que ça n'allait pas lui faire plaisir ce que j'allais lui dire. Et d'ailleurs comment j'allais lui annoncer, je déteste devoir informer un client d'une chose choquante ou encore triste. Avec un client lambda, parfois c'est légèrement plus facile mais c'est encore pire quand c'est un ami. Je fixe la photo devant moi, sa fille était vraiment dans une posture presque obscène et qu'en plus il y avait peu de vêtement qui la recouvrait. J'avais été choqué de trouver une telle chose, j'ai même essayer de voir si ce n'était pas un montage photo, ça pourrait se faire. Aujourd'hui les jeunes sont tellement doué avec l'informatique. Mais non, c'était bien une photo sans trucaque, malheureusement pour moi, et pour Connor surtout, et en même temps ça va lui faire un avantage contre sa femme.
Connor devient impatient et de plus en plus énervé, je devais lui dire quelque chose, mais je bloquais encore. Je n'arrivais pas à lui dire ce que j'avais trouver. Je relève la tête, et pour essayer de savoir où il en était niveau colère, je le fixe dans les yeux. Il allait finir par craquer dans peu de temps. Alors je lui tend la photo.

Sa réaction est tout à fait normal, mais elle me fait un peu peur. Il était vraiment très énervé, et j'avais peur qu'il envoie tout valser.

- Comment tu as eu ça !? Ça vient d'où ? 

Je devais rester calme, de toute façon je n'avais pas trop le choix. Et en même temps, sa colère devait sortir à un moment ou d'un autre. Et il fallait mieux que ça soit maintenant, ça sera plus facile pour qu'il m'écoute.

- Je vais démolir le mec qui a fait cette photo ! Tu sais qui c'est ?  

Il se rassoit, et je le regarde refermant le dossier pour que ni lui, ni moi n'aient les yeux sur cette atroce image.

- Je l'ai trouver sur internet…. Grâce à un logiciel spécialisé qui reconnaît les visages. Non, je suis désolé, je n'ai pas le nom du photographe. Mais je peux essayer de le trouver, mais je vais devoir aller sur place, à Chicago…

- J'ai aussi trouver quelques méfaits sur ton fils, mais rien de bien grave, il c'est pris en photo entrain de fumer un peu d'herbe, mais c'est de son âge si je puis dire.

Je ne savais pas trop quoi dire, je ne voulais pas qu'il s'énerve encore plus, parce que face à lui, je ne faisais pas le poids, j'en était sur.

- Mais sur ta femme, à part une ou deux contraventions non payer, je n'ai rien trouver de bien compromettant. Sauf son manque évident de surveillance envers Lily.

Ca allait vraiment faire pencher la balance pour lui. Et dans un sens j’espérais vraiment que sa femme soit au courant, et qu'elle la pousse même à faire ce genre de chose. Il manquerait plus que je trouve des tchats cam, et que son ex-femme ramasse l'oseille…. Ca serait la pire chose qu'une mère peut faire à sa propre fille.




(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Sam 18 Avr - 14:16


   
                 


   
❝ I need your help ❞



Doug remet la photo dans le dossier toujours posé sur son bureau et le referme rapidement, mais c'était trop tard, je crois que cette image restera à jamais gravée dans ma mémoire. Comment pouvait-on demander à une gamine à peine pubère de poser pour de telles photos ! J'arrête de fixer la chemise cartonnée jaune où mon nom était inscrit en capitale et relève mon regard vers Doug, il avait intérêt à me dire tout ce qu'il savait, parce que si lui arrivait à garder son calme, c'était loin d'être mon cas et je sens qu'il m'en faudrait peu pour m'énerver à nouveau

- Je l'ai trouver sur internet…. Grâce à un logiciel spécialisé qui reconnaît les visages. Non, je suis désolé, je n'ai pas le nom du photographe. Mais je peux essayer de le trouver, mais je vais devoir aller sur place, à Chicago…

Sur internet !? C'est un nouveau choc pour moi. Ainsi donc la planète entière pouvait regarder ma petite fille à moitié nue ? J'ai maintenant presque envie de pleurer de rage en pensant à tous ces pervers qui avaient du se faire plaisir rien qu'en regardant Lilly et j'ai soudain honte de n'avoir pas su la mettre à l'abri de ça, mais je compte bien me rattraper, celui qui a fait ça va le payer, et très cher ! Doug ne sait pas encore qui sait, mais s'il ne le trouve pas moi je le ferai, même si je dois y consacrer ma vie

- J'ai aussi trouver quelques méfaits sur ton fils, mais rien de bien grave, il c'est pris en photo entrain de fumer un peu d'herbe, mais c'est de son âge si je puis dire.

Et Josh qui fume ! Pourquoi ça ne m'étonne pas ça. Doug avait raison, c'était de son âge mais j'espère que Betty aura l'autorité nécessaire pour que cela n'aille pas plus loin. J'avais fumé de l'herbe moi aussi à son âge, et même bien avant, mais si j'avais réussi à éviter l'engrenage et n'étais pas tombé dans des drogues plus dures en sera-t-il de même pour lui ? Mais pour l'instant c'était Lilly qui m'importait et Doug met le doigt sur une chose très importante : ma femme. Lilly était sous sa garde après tout. La colère a fait place au questionnement dans mon esprit, bien que je lâcherai pas mon idée de casser la gueule à l'auteur de cette photo, voir plus, mais il fallait procéder dans l'ordre et ma priorité était de protéger ma fille pour l'instant

- Tu t'y connais dans les lois du droit à l'image ? Ce serait possible de faire retirer cette photo d'internet ?

Je l'enviais un peu de savoir garder son calme comme ça et ne lui en voulais plus d'avoir observé mes réactions sans rien dire. Finalement je trouvais ça professionnel, même si on se connaissait déjà un peu, nous n'étions pas non plus des amis intimes. Il m'explique qu'il avait déjà signalé le site où il avait trouvé la photo, mais que malheureusement une fois qu'une image avait été diffusée c'était très difficile de la faire disparaitre complètement de la toile. D'un coup une autre question me traverse l'esprit

- Tu crois que Betty est au courant ?

Je connaissais quand même un peu ma fille, je ne l'avais jamais vu maquillée ou portant des tenues un tant soit peu "sexy", même si elle aimait les jolies robes. Je ne me voile pas la face non plus, je sais comment peuvent être les jeunes filles d'aujourd'hui, mais comment aurait-elle pu passer à travers la surveillance de sa mère pour faire de telles photos, elle n'avait que 13 ans merde ! Après il suffit d'une mauvaise fréquentation, une copine qui ferait la même chose et l'aurait entrainée. Je n'arrivais pas à me mettre dans la tête que ma fille avait fait ça sciemment et si oui on l'avait manipulée, c'était certain.
J'attends la réponse de Doug, j'avais besoin qu'il me donne son avis, mais il ne répond ni oui ni non. Je comprends qu'il ne veuille pas s'avancer, ce n'était pas son rôle de professionnel, il devait s'en tenir aux faits, mais ça me frustre de me poser tant de questions sans avoir de réponse. Je vois un sourire triste passer sur ses lèvres avant qu'il ne se lève pour préparer un café. Il avait senti que j'avais besoin d'un petit remontant et malgré mon état je lui rends son sourire, je n'avais même pas pensé à l'alcool alors qu'il y a encore peu j'aurais sans doute vider une bouteille. J'ai une pensée pour Ella en buvant mon café, c'est grâce à elle si les séances du psy portaient leurs fruits. Mais je n'ai pas le temps d'y penser plus, Doug me sort de mes pensées, j'avais du partir dedans trop longtemps. Je me remets rapidement dans le sujet

- Je voudrais que tu suives  de près ce qu'il en est pour le site. Je voudrais que la photo soit enlevée le plus vite possible et ... et que tu cherches aussi s'il n'y en a pas d'autres sur d'autres sites

Ça me coûtait de lui demander ça parce que je sais que s'il trouve quelque chose ça va mal finir, mais j'avais besoin de savoir.


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Lun 20 Avr - 23:50

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Je pouvais encore voir une énorme colère dans les yeux de Connor. Et c'était bien compréhensible, je me mettais à sa place, en m'imaginant Clara dans cette position. C'était juste horrible, ma petite sœur…. Heureusement qu'une idée pareil ne lui ai jamais venu à l'idée. J'arrivais à me mettre dans la peau de mon ami, et ça devait être encore pire que ce que je pouvais ressentir rien qu'en imaginant Clara à la place de sa fille. Justement c'est sa fille, et se dire qu'une pelleter de pervers on sûrement pris plaisir devant leur écran pouvait faire voir rouge n'importe qu'elle père de famille. Malgré tout je devais garder mon calme, et puis bon, j'ai déjà vue rouge quand j'ai découverts les photos.

- Tu t'y connais dans les lois du droit à l'image ? Ce serait possible de faire retirer cette photo d'internet ?

En faite, je n'y connaissais pas beaucoup sur les lois informatiques. Mais j'avais pris contact avec mon avocat qui a fait ce qu'il fallait pour que je puisse comprendre un minimum les choses. Je luis dis alors ce j'avais appris, et que j'avais pris contact avec l'administrateur du site pour enlever les photos de Lilly. Mais ça n'allait pas être facile, internet est si difficile à contrôler.

- Tu crois que Betty est au courant ? 

Je ne connaissais pas sa femme, je ne pouvais pas dire comme ça si oui ou non elle était au courant. Dans un sens je n'espérais pas parce que ça voulais dire qu'elle manquais grandement à son rôle de mère, et dans un autre, je pensais à Connor et à son combat pour récupéré ses enfants. Je voudrais bien lui répondre quelque chose, mais quoi ? Franchement ce n'était pas mon rôle de lui annoncer quelque chose sans preuve et ce n'étais pas mon style non plus.
Pour essayer de le détendre un tant soit peu, je me décide de lui offrir un café, ça devrait le calmer un tout petite peu de boire truc. Même si par la suite ça va l'excité légèrement, mais il ne s'en prendra à moi normalement.

- Je ne peux dire dire quoique se soit sans une preuve….
- Je voudrais que tu suives de près ce qu'il en est pour le site. Je voudrais que la photo soit enlevée le plus vite possible et ... et que tu cherches aussi s'il n'y en a pas d'autres sur d'autres sites

Je saisissais son inquiétude, après tout il voulait tout simplement protéger sa fille, là où sa femme avait échoué.

- Je fais le maximum pour ça, j'y ai même mis mon avocat pour qu'il fasse ça au plus vite. Pour le moment je voulais aller à Chicago. Je veux trouver des preuves, creuser un peu plus sur certaines pistes pour t'obtenir les meilleures information qui te ferrai gagner le divorce et une garde partagée.

En aucun cas je ne voulais le décevoir, c'était quelqu'un que j'appréciais beaucoup et je n'acceptais plus qu'il souffre du manque des ses enfants. Je savais exactement ce qu'ils pouvaient ressentir même inconsciemment.

- Je ne vais pas te laisser tomber. Je te dirai au en ai l'avancer de suppression sur le net. Et si tu veux, tu peux porter plainte contre le site. C'est de la pédophilie…. Ça ne devrait pas exister….

Je voulais essayer de le rassurer, mais bizarrement je sentais que c'était peine perdu.




(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Jeu 23 Avr - 16:04


   
                 


   
❝ I need your help ❞



Je bouillais encore, priant intérieurement que cette photo soit la seule sur la toile, même si je sais que c'est peu probable. C'était évident que cette photo avait été faite par un professionnel, ou du moins quelqu'un qui s'y connaissait, ce n'était pas une vulgaire selfie d'ado et elle avait été prise dans un but précis.

- Je fais le maximum pour ça, j'y ai même mis mon avocat pour qu'il fasse ça au plus vite.

Je vois qu'il avait pris les devants, il n'y avait donc plus qu'à attendre et espérer surtout même si je sais que je vais avoir du mal à supporter l'attente.
Tout en buvant mon café, je commençais à me ressaisir doucement et à retrouver mon calme, de toute façon cela ne servait à rien de s'énerver, le mal était fait. Et puis Doug n'y était pour rien lui, il avait juste fait son travail. Et je reconnais qu'il faisait ça bien. Il avait même contacté un avocat pour s'occuper de faire retirer cette immonde photo d'internet. Je ne suis pas naïf, je sais bien qu'il en restera toujours une trace quelque part, il y avait assez d'exemples de stars qui galéraient pour ce genre de chose

- Pour le moment je voulais aller à Chicago. Je veux trouver des preuves, creuser un peu plus sur certaines pistes pour t'obtenir les meilleures information qui te ferrai gagner le divorce et une garde partagée.

Sa détermination à m'aider et sa proposition ravive un peu mon moral. Je sentais que Doug était vraiment impliqué et j'ai tout à coup une idée, je pourrais aller avec lui ! Oui ! Je pourrais le guider, il ne devait pas bien connaitre la ville, ne saurait pas où chercher

- Je peux venir avec toi ! Je pourrais t'aider à ...

Je m'arrête quand je vois un petit rictus se dessiner sur ses lèvres. Mais oui bien sur, qu'est-ce qu'il ferait avec moi dans ses pattes ? Il ne voulait sans doute pas s'encombrer de ses clients quand il devait enquêter

- Mauvaise idée hein ?
- Je ne vais pas te laisser tomber. Je te dirai au en ai l'avancer de suppression sur le net. Et si tu veux, tu peux porter plainte contre le site. C'est de la pédophilie…. Ça ne devrait pas exister….

A ce mot je relève la tête vers lui et sur le coup je lui en veux beaucoup de me remettre ça dans la tête. Je commence à paniquer à l'idée que ma fille ne ferait pas que des photos. Et si ce n'était que pour la mettre en valeur et la proposer à des hommes ? Non ... non Betty était une garce mais jamais elle ne laisserait faire une chose pareille ! Ma femme était sexuellement tout ce qu'il y a de plus banal, c'est d'ailleurs une des raison qui avait fait que j'avais commencé à la tromper, elle ne voulait jamais sortir de la routine, alors je la vois mal retirer une excitation quelconque à faire ce genre de chose, surtout avec sa propre fille

- Je vais porter plainte oui, pour que d'autres jeunes filles ne tombent pas dans leurs filets, mais je doute que ça aboutisse à quoi que soit. Même si le site ferme, le lendemain un autre surgira sur la toile pour le remplacer ...

J'étais assez défaitiste, mais je sais que j'ai raison et à la tête de Doug je vois qu'il partage mon avis. Je ne sais plus quoi penser de toute cette affaire et tout s'embrouille dans ma tête, il faut que Doug tire ça au clair et le plus vite possible

- Tu pars quand ?

J'avais du mal à cacher mon impatience et cela le fait sourire. Il ne pouvait pas se mettre à ma place mais je suis sur qu'il comprenait ce que je ressentais. Il me rassure en me disant qu'il a déjà son billet pour après-demain. Ça me semble dans une éternité, mais il devait surement préparer le terrain et faire encore quelques recherches avant de débarquer là-bas, alors je me retiens de lui dire ma déception. Un petit bip dans ma poche me rappelle mon rendez-vous avec le mec de l'université. Je n'ai plus très envie d'y aller maintenant mais ce sera surement mieux que de rentrer chez moi pour ruminer encore et encore ce que Doug m'avait appris aujourd'hui, ça me changera les idées, tant soit peu que cela soit possible ...


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Mar 28 Avr - 23:07

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



A sa tête, je vois bien que j'ai parler trop vite, mais parfois il faut mieux entendre les choses au lieu de seulement le penser. Pour moi ça fonctionne mieux et j'arrive à passer outre par la suite. Mais après tout, tout le monde réagis d'une manière ou d'une autre, et jamais identique. C'était ça aussi le propre de l'homme.

- Je vais porter plainte oui, pour que d'autres jeunes filles ne tombent pas dans leurs filets, mais je doute que ça aboutisse à quoi que soit. Même si le site ferme, le lendemain un autre surgira sur la toile pour le remplacer ...

Il n'avait pas tord, porter plainte lui ferra déjà du bien, mais ça va juste alimenter quelques dossiers qui n'avancent jamais. Mais il aura bonne conscience et c'était une bonne chose. Et puis qui sait, peut-être que c'est un nouveau début de piste, et que d'ici quelques mois ou années ils arriveront à les chopper ces salopard. Mais une partie de moi espère grandement que mes anciens collègues seront efficace. Ca serai une raison de retourner dans la police.

- Tu pars quand ? 
- Le plus rapidement possible… après demain si je peux régler quelques petites choses ici avant.

Je devais m'organiser pour clore une affaire, et essayer de contacter Ryan, ça fait bien trop longtemps qu'il me fuit. Mais bon, il va bien finir par venir le chercher son chèque de paye.
Je ne voulais en aucun cas qu'il pense que je vais faire ça vite. Non, dans l'histoire, il y avait ses enfants, et ils ne devaient pas souffrir plus que nécessaire. Déjà qu'ils avaient endurés tant de chose, je ne dois pas en rajouter.
Après une petite sonnerie et un rapide coup d'oeil sur son téléphone, il me dit qu'il doit partir, sûrement un autre rendez-vous important. Je ne cherche pas à savoir plus de chose. Après une poignet de main, je le regarde partir dans le couloir, je veux absolument l'aider du mieux que je le peux.

***

Après plusieurs jours aux Etats-Unis je rentrais enfin au Canada. Et avec beaucoup trop d'information à donnée à Connor. Et je sens bien que ça n'allait pas lui plaire, et pourtant tout ce que j'ai pu trouver allait l'aider, j'en étais certain.
A peine mis les pieds sur la terre ferme, que j'appelle Connor pour lui donner rendez-vous. Je ne pouvais pas garder tout ce que j'ai découvert, pour moi une nuit de plus.
Il fallait que j'annonce tout ça à Connor de la manière la plus clair et précise possible et en même temps sans qu'il s'énerve de trop, mais ça c'était certainement peine perdu.

Une fois au bureau, je dépose mon sac dans un coin et sort le dossier, je regarde une dernière fois les quelques photos. Et puis j'avais cette vidéo… celle qui va tout changer.

Un peu moins d'une heure après mon retour, Connor débarque, il était excité tout en étant inquiet. Je pense qu'il y avait de quoi, et je n'allais pas le faire trop attendre, il devait avoir hâte de savoir ce que j'avais pu découvrir.
Il s'installe en face de moi, et après les banalités échangé, je rentre dans le vif du sujet.

- Bon, ce n'est pas réjouissant ce que j'ai découvert sur les photos de ta fille. En faite… Et bien c'est ta futur ex femme qui a pousser Lilly à faire ces photos, elle les vendait pour se faire de l'argent.

J'espère avoir mis un peu de forme, mais il n'y avait pas vraiment de tournure à avoir pour lui annoncer une chose pareil. C'était énorme…. J'ai mis quelques minutes à vraiment assimilé ce que j'avais entendu. Et pour Connor, ça va être plus difficile que pour moi.  




(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Mer 29 Avr - 17:56


   
                 


   
❝ I need your help ❞



Après avoir reçu plusieurs musiciens, le mec de l'université m'avait retenu pour son étude. Je n'avais pas compris tous les tenants et les aboutissants de cette étude, mais mon travail consistait juste à jouer des morceaux imposés avec tout un tas de capteurs sur le corps. C'était pour 6 jours et cela m'allait. C'était même mon seul dérivatif depuis que Doug était parti à Chicago, cela m'évitait de trop penser. Il m'avait fait un premier topo au surlendemain de son arrivée là-bas et depuis plus rien. Il n'avait pas trouvé grand chose, mais ne désespérait pas d'arriver à un résultat concret.
Quand Doug est parti, bien malgré moi, j'avais voulu fouiné sur internet, et notamment sur le site où la photo de ma fille avait été publiée pour le signaler, mais il était indisponible, l'avocat de Doug avait fait du bon travail. J'étais heureux que la photo ne soit plus en ligne, mais j'avais toujours au fond de moi la crainte qu'il en existe d'autres.
Je range ma basse dans mon coffre et allait rentrer chez moi quand mon téléphone sonne. Mon pouce tremble un peu en prenant l'appel, c'est Doug. Je m'étais interdit de l'appeler, sinon je pense qu'il aurait eu plusieurs coups de fil par jour, alors c'est dire si je suis impatient d'entendre ce qu'il a à me dire. Pourtant, je m'abstiens de lui demander quoique ce soit quand il me donne rendez-vous à son bureau, au fond de moi, je n'étais pas sur d'être prêt à tout entendre.
Il me salue et poliment je lui réponds, puis nous nous asseyons de part et d'autre du bureau, comme à notre premier rendez-vous. Je me retiens de le questionner à tout va quand je remarque le dossier jaune à mon nom sur son bureau. Il y avait aussi son sac de voyage près du meuble classeur, il venait sans doute juste de revenir et je me dis que c'est bon signe s'il m'avait appelé aussi rapidement. Il croise ses mains et plante son regard dans le mien

- Bon, ce n'est pas réjouissant ce que j'ai découvert sur les photos de ta fille. En faite….

Je ne peux retenir une petite grimace à ces mots. Evidement que cela aurait été trop beau qu'il n'y ait qu'une seule et unique photo sur un site maintenant inaccessible, il avait du en trouver d'autres

- ... Et bien c'est ta futur ex femme qui a pousser Lilly à faire ces photos, elle les vendait pour se faire de l'argent

Hein !? Sous le choc, je sens ma bouche s'ouvrir et mes yeux s'arrondir ! Non ... non ce n'était pas possible, jamais Betty ne pourrait faire une chose pareille. C'était une garce finie avec moi, mais elle n'avait pas pu faire ça à sa propre fille. Comment une mère peut-elle vendre sa fille comme ça. Je passe ma main sur mon visage pour chasser l'image de Lilly à moitié nue, plus jamais je ne voulais penser à ça. Je regardais toujours Doug qui pour une fois laissait transparaître un peu ce qu'il ressentait. Il réprouvait c'était sur, et il semblait même éprouver du dégoût. J'aurais pu aussi, mais là tout de suite, je sens ma bouche se refermer et mes dents se serrer en même temps que mon poing qui s'abat violement sur le bureau en face de moi. J'entends à peine Doug m'appeler doucement par mon prénom quand je me lève brusquement

- Mais quelle salope ! Quelle salope ! ... Je vais la démonter !

Je fais les cents pas entre la porte et ma chaise en affublant ma garce de femme de tous les qualificatifs peu flatteurs qui me passent par la tête. Doug n'insiste pas et me laisse me calmer. Au bout de quelques minutes je finis par revenir m'asseoir face à lui

- Je veux tout ce que tu as ! Où, quand, comment, l'adresse du photographe ! Et combien elle en a tiré de ces photos obscènes hein ? Ce que je lui envoie tous le mois ne lui suffisait plus ? Pourquoi elle ne me l'a pas dit !?

Alors que j'avançais ma main pour saisir le dossier, Doug m'en empêche en posant sa main dessus et me demande à nouveau de me calmer. J'ai une envie folle de le lui arracher des mains, mais son froncement de sourcils me fait revenir un peu à la raison, il fallait que je fasse un peu retomber la pression pour réfléchir un tant soit peu rationnellement. Je me recule et me renfonce un peu dans mon siège en soufflant

- Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

Il ne m'était même pas venu à l'esprit de m'excuser auprès de Doug de m'être emporté ainsi, mais il devait bien se douter de ma réaction aussi, quel homme normalement constitué accepterait une telle chose ? Je commence à me ronger un ongle en attendant la réponse de Doug. Je n'étais pas encore tout à fait calme et je crains qu'avoir certains détails dans les minutes qui suivent ne va pas m'aider ...  


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Lun 4 Mai - 23:33

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Sa réaction fut comme je l'avais imaginé, en même temps, il y avait peu de manière à prendre une nouvelle comme celle la. La bouche grande ouverte, il mit quelques secondes à ce que mes mots montent à son cerveau. Puis quelques autres secondes pour vraiment assimiler l'information. Et maintenant la colère remplissait son regard et s'extériorise avec un bon coup de poing sur mon bureau qui fait trembler mes stylos et qui, si je ne l'avais pas rattrapé à temps aurait, fait tombé mon cadre photo.
J'ai beau essayé de l'appelé pour qu'il se calme, il était si énervé qu'il ne doit même pas m'entendre. Je restait impassible devant lui, pour qu'il comprenne que ça ne servait à rien de s'en prendre à moi.

- Mais quelle salope ! Quelle salope ! ... Je vais la démonter !

Pour essayer de se calmer, enfin je pense, il se met à marcher de long en large entre mon bureau et la porte, si il continue de trop il va me rendre fou. Je pouvais sentir la tension électrique autour de Connor, et je ne voulais en aucun cas, appuyer sur le bouton augmentation de la colère.

- Je veux tout ce que tu as ! Où, quand, comment, l'adresse du photographe ! Et combien elle en a tiré de ces photos obscènes hein ? Ce que je lui envoie tous le mois ne lui suffisait plus ? Pourquoi elle ne me l'a pas dit !? 

Malgré tout, quand il commence à revenir moi avec toujours autant de colère, je me méfie, et je me dis que je vais devoir « sévir » un peu pour qu'il se calme vraiment. Quand il essaie de prendre le dossier je fais en sorte qu'il n'y pense même plus. Mon froncement de sourcils à l'air d'avoir fonctionné, il se rassoit, puis je vois son regard descendre un peu en pression. Bon, on allait pouvoir discuter un peu plus.

- Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? 
- Je te donnerai le nom et l'adresse du photographe, mais à la condition que tu ne fasses pas de bêtise. Connor, pense à tes gosses, ne fait rien qui pourrait faire foirer ta demande de garde partagé.

Voyant de plus en plus sa nature, je me dis que si je pissais dans un violon ça serai pareil. Enfin, bon, moi je l'aurai prévenu et si il ne m'écoute pas, je pourrai lui dire « je te l'avais dis ».

- Ensuite, j'ai encore découvert certaines choses, sur ta femme. Et la raison de ses actes envers ta fille. Mais je crois que les images parleront d'elles même.

Je tourne mon écran d'ordinateur vers lui, puis lance la vidéo, il allait pouvoir voir sa ex-femme, dans un casino, jouant et perdant toute sa mise, c'est à dire 8500 dollars. Ce qui n'était pas rien.  




(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Jeu 7 Mai - 17:48


   
                 


   
❝ I need your help ❞



J'arrivais petit à petit à me calmer doucement, enfin du moins à faire retomber un peu la pression, même si ce qu'avait fait Betty me paraissait encore impardonnable. Encore heureux que je ne l'avais pas devant moi là parce qu'elle passerait un mauvais quart d'heure, et cette fois pas parce qu'elle le voulait

- Je te donnerai le nom et l'adresse du photographe ...

Celui là aura aussi droit à une petite remise en place de ma part ! Et qu'il ne vienne pas me dire qu'il pensait que ma fille était majeure et consentante, elle n'avait rien de ces filles qui paraissent 20 ans en en ayant seulement 15 ! D'ailleurs je me demandais bien comment Betty avait exposé le fait de faire ce genre de photos à Lilly, peut-être une éventuelle carrière de mannequin. Enfin de toute façon ce mec se prendra mon poing dans la gueule d'une façon ou d'une autre, c'était inéluctable

- ... mais à la condition que tu ne fasses pas de bêtise. Connor, pense à tes gosses, ne fait rien qui pourrait faire foirer ta demande de garde partagé.

Je ne peux m'empêcher de souffler un peu à cette remarque parce que je ne pouvais quand même pas m'empêcher d'échafauder plein de plans dans ma tête. C'est comme si je ressentais déjà le bien fou que je pourrais éprouver si je cassais la gueule de ce photographe.
Je me reprends quand je me rends compte que cette seule pensée m'avait fait sourire légèrement et que je croise le regard sévère de Doug. Il avait raison évidemment, ce n'était pas le moment de faire le con, surtout après ce qui s'était passé avec Juliet. Un long frisson parcourt mon échine à cette seule pensée, non seulement pour ce que je lui avais fait subir, mais aussi parce que si jamais cette histoire arrivait aux oreilles du juge je pouvais dire adieu direct à mes enfants

- Ensuite, j'ai encore découvert certaines choses, sur ta femme. Et la raison de ses actes envers ta fille. Mais je crois que les images parleront d'elles même.

Je fronce les sourcils en me reconcentrant sur les paroles de Doug. Comment ça ? Elle avait donc encore plus de choses à se reprocher que le fait d'avoir "vendue" notre fille !? Je n'ai pas le temps de questionner Doug, il avait tourné son portable de façon à ce que je puisse voir l'écran et lancé une vidéo. Je repère tout de suite Betty assise à une table de ... poker !? Je tombe des nues, je ne savais même pas qu'elle savait jouer à un quelconque jeu de cartes, alors jouer de l'argent ! Je n'arrivais pas à la quitter des yeux alors que sur le film elle relançait sans arrêt la mise, et vu le nombre de jetons devant elle il devait y en avoir pour un sacré paquet de fric ! Elle venait de perdre en même pas 10 minutes plus de 8 000 dollars ! Mais qu'est-ce qui lui prenait de jouer autant ? Encore sous le choc je regarde Doug qui referme son portable avant de se renfoncer dans son fauteuil

- Elle joue ? Alors c'est là que part tout le fric que je lui envoie ? Mais qu'est-ce qui lui a pris de commencer à jouer ?

Ces questions étaient plus pour moi que pour Doug, bien que je suis certain qu'il avait la réponse à certaines d'entre elles, mais de toutes les façons ce n'était pas une raison pour qu'elle rembourse ses dettes de jeu en faisant poser Lilly pour des photographes peu scrupuleux ! Bizarrement je n'étais pas trop en colère, énervé oui, mais loin de mon état de tout à l'heure, et c'est bénéfique puisqu'il me vient tout de suite une idée, et à voir le petit sourire de Doug, je pense que son esprit a suivi le même cheminement que le mien. J'avais maintenant un moyen de pression sur Betty, il n'y avait peut-être plus besoin de passer par un juge et de déballer nos vies sur la place publique ...


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Ven 8 Mai - 22:51

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Toutes les raisons des actes de sa futur ex-femme étaient dans cette vidéo. J'ai eu beaucoup de mal à l'avoir, et j'ai payé assez cher le mec de sécurité mais ça fallait le coup. Mais j'avais peur de la réaction de Connor, je ne voulais pas qu'il me fasse un trou dans mon bureau, il ne vaut pas grand-chose, mais j'y tient tout de même. Une fois le cours passage fini, je reprend mon ordinateur, et Connor se remet à bouillir.

- Elle joue ? Alors c'est là que part tout le fric que je lui envoie ? Mais qu'est-ce qui lui a pris de commencer à jouer ?

Ca c'était une bonne question. Et pourtant il devait sûrement avoir la réponse. En même temps je ne sais pas si il voulait malgré tout une réponse. C'était certainement une question rhétorique, mais bon, j'ai tout de même envie de réagir.

- Tu sais les additions sont différentes pour tout le monde, tu es bien placé pour le savoir. Une fois, puis une deuxième ou on gagne bien et puis piouf, plus rien. Ca ne lui donnais pas le droit de faire ce qu'elle à fait. Utiliser votre fille pour éponger ces dettes.

Des dettes énormes qui plus ai. Mais ses actions irréfléchis étaient un bon point pour Connor. A lui de voir si il veut à tout pris utiliser ces preuves contre sa femme face à un jury.
Je croise mes mains sur mon bureau, et j'attends un peu que Connor revienne à la réalité. Son regard c'était éloigné de mon intention sûrement repensait il a une situation particulière, un souvenir bien précis. Enfin, ça le regarde.

- Je pense avoir trouver tout ce qu'il te fallait, après si tu crois qu'elle cache encore des choses, je peux toujours essayer de creuser encore, mais ça va être plus compliqué.

J'ai déjà dut chercher assez profondément, si il en veut plus, ça sera bien plus long. De ce fait, il devra attendre encore pour voir ses gosses.
Je pose mon regard sur le dossier que j'avais monté. Il était épais, j'avais beaucoup de photo, de documents, il était assez complet pour qu'il obtienne la garde partagée.

- Connor, je ne sais pas ce que tu vas en faire, mais tient moi au courant. Pour mes autres affaires, je m'en fiche comme de ma première chemise, mais, pas pour toi. Je te considère comme un ami. Et puis, si il y a le moindre soucis, si tu as besoin d'une épaule ou d'une oreille, je suis là.

Je ne suis pas seulement le détective qu'il a engagé, et puis bien avant ça, nous étions quand même sur la voix d'une amitié. Et si ça ne marche pas, j'espère qu'il ne m'en voudra pas. C'était compliqué pour moi de trouver toutes ces informations, parce que toute l'affaire était délicate, dès que ça touche une enfant, c'est comme si je devais marcher sur des œufs.
Maintenant j’espérais vraiment que Connor avait tout ce qu'il souhaitait contre sa femme.




(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: I need your help    Mar 12 Mai - 1:02


   
                 


   
❝ I need your help ❞



Tout en pensant à mon idée j'écoutais distraitement Doug. Bien sur que j'étais bien placé pour savoir jusqu'où pouvait mener une addiction et malheureusement j'en avais encore fait l'expérience récemment. Par contre, si je savais que pour l'alcool on en guérissait jamais, ne je savais rien sur les addicts au jeu, il faudra que je me renseigne là-dessus pour mettre mon plan au point

- ... Ca ne lui donnais pas le droit de faire ce qu'elle à fait. Utiliser votre fille pour éponger ces dettes.

Je sens une pointe de colère revenir. Evidement qu'elle n'avait pas le droit ! Même si elle était aculée par les dettes, elle avait toujours la possibilité de me demander plus d'argent. Je ne comprends toujours pas ce qui a pu lui passer par la tête de se servir de Lilly ! Je relève les yeux vers Doug qui avait croisé les mains sur le dossier qu'il venait de refermer

- Je pense avoir trouver tout ce qu'il te fallait, après si tu crois qu'elle cache encore des choses, je peux toujours essayer de creuser encore, mais ça va être plus compliqué

Il en avait déjà fait beaucoup et je pense que même si je n'arrivais pas, malgré tout, à récupérer mes enfants, je serais toujours reconnaissant envers lui parce que même si c'était son boulot, je sentais qu'il avait mis tout son coeur à pouvoir m'aider

- Connor, je ne sais pas ce que tu vas en faire, mais tient moi au courant. Pour mes autres affaires, je m'en fiche comme de ma première chemise, mais, pas pour toi. Je te considère comme un ami. Et puis, si il y a le moindre soucis, si tu as besoin d'une épaule ou d'une oreille, je suis là.

Cela confirme bien ce que je venais de penser. C'est vrai que nous ne nous étions vus que 3 ou 4 fois avec Doug, mais le courant était d'emblée bien passé entre nous, il était l'une des plus belles rencontres que j'avais faites depuis que j'étais à Toronto.
Je pose la main sur le dossier que Doug avait poussé vers moi tout en parlant. Quand je pense que j'avais presque voulu lui arracher des mains tout à l'heure

- Merci Doug ! Et aussi merci pour tout ça ! ... Mais je crois que je vais en rester là pour l'instant. Je vais voir avec mon avocat, mais je pense que tu as trouvé assez d'éléments pour pouvoir négocier et éviter de passer devant un juge. Maintenant  que je sais qu'elle a aussi un passif, je me demande s'il ne serait pas plus raisonnable d'essayer de négocier un arrangement amiable entre nous

Au petit sourire qui se dessine sur ses lèvres, je sens que mon ami approuve ma décision. C'est vrai, qui aimerait, après tout, voir sa vie déballée devant des étrangers, même si le fait que j'avais été alcoolique n'était un secret pour personne

- Et bien sur que je te tiens au courant de la suite, si je récupère la garde de mes enfants, ce sera en grande partie grâce à toi

Je sens bien que même s'il s'en défend en secouant la tête Doug est content d'entendre ça. Bien sur rien n'était encore fait, mais j'avais de quoi maintenant et mon moral, en berne ces derniers temps, est à nouveau au beau fixe, même si je gardais dans un coin de ma tête le nom du photographe et ce que Betty avait osé faire.
Pour ne pas le mettre plus mal à l'aise j'embraye sur l'argent qu'il me reste à lui verser pour son travail. Tout en signant le chèque je lui propose d'en quelque sorte "fêter ça" en allant diner, puis pourquoi pas aller ensemble descendre quelques verres à l'Undergroud, sortir ne pouvait que nous faire du bien à tout les deux, et renforcer une amitié qui commençait à bien s'installer ...


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: I need your help    Lun 25 Mai - 0:03

 



«I need your help »

«Connor & Douglas»



Toute cette affaire était bien délicate, et j'allais avoir du mal à dormir tant que tout ça ne serai pas fini. J'allais m'inquiéter pour ces gosses, et les répercutions des actes de sa folle d'ex femme sur leur fille… ça va la suivre toute sa vie cette histoire. J'espère qu'elle va avoir un bon caractère pour pouvoir supporter les conséquences.

Je regarde Connor, pour le moment il n'y pensait sûrement pas, ayant déjà beaucoup d'information en tête, ça devait être bien compliqué pour lui de rester calme. Mais il se contenait et c'était plutôt bien de sa part.

- Merci Doug ! Et aussi merci pour tout ça ! ... Mais je crois que je vais en rester là pour l'instant. Je vais voir avec mon avocat, mais je pense que tu as trouvé assez d'éléments pour pouvoir négocier et éviter de passer devant un juge. Maintenant  que je sais qu'elle a aussi un passif, je me demande s'il ne serait pas plus raisonnable d'essayer de négocier un arrangement amiable entre nous

J'étais plutôt fier de moi, si tout ça lui convenait, j'aurai quand même aimé faire plus, mais malgré tout je pense avoir fait mon maximum. Mais si il me demande plus, j'essaie de pousser un peu plus les investigations.

- Et bien sur que je te tiens au courant de la suite, si je récupère la garde de mes enfants, ce sera en grande partie grâce à toi 

Je lui fais un petit sourire tout en secouant la tête, j'espérais vraiment qu'il réussira à revoir ses enfants plus souvent et faire en sorte qu'ils aient un père et pas seulement une ombre qu'ils voient de temps à autre. J'ai souffert de cet absence et même si les circonstances ne sont pas les mêmes. Mais le vide est là…..
Il enchaîne rapidement sur l'argent, chose toujours compliqué à aborder surtout avec un ami. Il me fait un chèque puis me proposer d'aller boire un verre, histoire de conclure notre affaire. J'accepte volontiers, on en avait bien besoin

Je range un peu ce qui traîne et qui ne devrait pas, j'enfile ma veste, et je suis Connor qui sort de mon bureau.


Spoiler:
 




(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I need your help    

Revenir en haut Aller en bas
 

I need your help

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: