Partagez | 
 

 L'histoire sans fin :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Administrateur

avatar



Ortwin Kayser


DISCUSSIONS : 87
CREDIT : ava : sweet poison
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Dim 9 Juil - 15:57

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Declan Neil McFarlane


DISCUSSIONS : 14
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mar 11 Juil - 10:40

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Ortwin Kayser


DISCUSSIONS : 87
CREDIT : ava : sweet poison
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mar 11 Juil - 20:18

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père vieille truie !" lança la jeune fille, hors d'elle.

Malgré toutes les tentatives d'Aaron, l'adolescente continua d'insulter et de hurler sur Liz, qui l'entendait beugler à l'autre bout de la pièce. Elle regarda Aaron d'un air ahuri, avant de
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Declan Neil McFarlane


DISCUSSIONS : 14
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mar 11 Juil - 20:30

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père vieille truie !" lança la jeune fille, hors d'elle.

Malgré toutes les tentatives d'Aaron, l'adolescente continua d'insulter et de hurler sur Liz, qui l'entendait beugler à l'autre bout de la pièce. Elle regarda Aaron d'un air ahuri, avant de de foncer sur lui, de lui prendre son téléphone.

"Ecoute gamine, je suis flic et avec ou sans l'accord de ton père je peux te mettre en prison, alors tu vas te calmer petite conne."

Aaron reste bouche bée, mais
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Seán Ó Ceallaigh


DISCUSSIONS : 18
CREDIT : le vava c'est moi, le crédit de la signature va à son proprio :p
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mer 12 Juil - 19:01

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père vieille truie !" lança la jeune fille, hors d'elle.

Malgré toutes les tentatives d'Aaron, l'adolescente continua d'insulter et de hurler sur Liz, qui l'entendait beugler à l'autre bout de la pièce. Elle regarda Aaron d'un air ahuri, avant de de foncer sur lui, de lui prendre son téléphone.

"Ecoute gamine, je suis flic et avec ou sans l'accord de ton père je peux te mettre en prison, alors tu vas te calmer petite conne."

Aaron reste bouche bée, mais Liz finit par couper le téléphone et le balancer sur la table, sans rien dire davantage.

"Wow, Liz... tu sais faire preuve d'autorité sur ma fille, tu dois être

__________________________


Baby i just want to dance
she played the fiddle in an irish band and she fell in love with an irish man kissed her on the neck and then i took her by the hand, said ↑

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Declan Neil McFarlane


DISCUSSIONS : 14
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mer 12 Juil - 20:59

Nouveau messageSujet: Re: L'histoire sans fin :D Aujourd'hui à 19:01 Répondre en citant
Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père vieille truie !" lança la jeune fille, hors d'elle.

Malgré toutes les tentatives d'Aaron, l'adolescente continua d'insulter et de hurler sur Liz, qui l'entendait beugler à l'autre bout de la pièce. Elle regarda Aaron d'un air ahuri, avant de de foncer sur lui, de lui prendre son téléphone.

"Ecoute gamine, je suis flic et avec ou sans l'accord de ton père je peux te mettre en prison, alors tu vas te calmer petite conne."

Aaron reste bouche bée, mais Liz finit par couper le téléphone et le balancer sur la table, sans rien dire davantage.

"Wow, Liz... tu sais faire preuve d'autorité sur ma fille, tu dois être une sacré bonne flic ! Ca te dis de faire une partie de
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mer 12 Juil - 21:59

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père vieille truie !" lança la jeune fille, hors d'elle.

Malgré toutes les tentatives d'Aaron, l'adolescente continua d'insulter et de hurler sur Liz, qui l'entendait beugler à l'autre bout de la pièce. Elle regarda Aaron d'un air ahuri, avant de de foncer sur lui, de lui prendre son téléphone.

"Ecoute gamine, je suis flic et avec ou sans l'accord de ton père je peux te mettre en prison, alors tu vas te calmer petite conne."

Aaron reste bouche bée, mais Liz finit par couper le téléphone et le balancer sur la table, sans rien dire davantage.

"Wow, Liz... tu sais faire preuve d'autorité sur ma fille, tu dois être une sacré bonne flic ! Ca te dis de faire une partie de ping pong ?" ()

Liz ouvrit de grands yeux ronds sans comprendre, et le frappa sur

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Declan Neil McFarlane


DISCUSSIONS : 14
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mer 12 Juil - 22:04

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père vieille truie !" lança la jeune fille, hors d'elle.

Malgré toutes les tentatives d'Aaron, l'adolescente continua d'insulter et de hurler sur Liz, qui l'entendait beugler à l'autre bout de la pièce. Elle regarda Aaron d'un air ahuri, avant de de foncer sur lui, de lui prendre son téléphone.

"Ecoute gamine, je suis flic et avec ou sans l'accord de ton père je peux te mettre en prison, alors tu vas te calmer petite conne."

Aaron reste bouche bée, mais Liz finit par couper le téléphone et le balancer sur la table, sans rien dire davantage.

"Wow, Liz... tu sais faire preuve d'autorité sur ma fille, tu dois être une sacré bonne flic ! Ca te dis de faire une partie de ping pong ?" ()

Liz ouvrit de grands yeux ronds sans comprendre, et le frappa sur la tête.

" Non mais tu te fous de moi ! Du ping pong ! Et quoi d'autre tu ne veux pas
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Seán Ó Ceallaigh


DISCUSSIONS : 18
CREDIT : le vava c'est moi, le crédit de la signature va à son proprio :p
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mer 12 Juil - 22:06

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père vieille truie !" lança la jeune fille, hors d'elle.

Malgré toutes les tentatives d'Aaron, l'adolescente continua d'insulter et de hurler sur Liz, qui l'entendait beugler à l'autre bout de la pièce. Elle regarda Aaron d'un air ahuri, avant de de foncer sur lui, de lui prendre son téléphone.

"Ecoute gamine, je suis flic et avec ou sans l'accord de ton père je peux te mettre en prison, alors tu vas te calmer petite conne."

Aaron reste bouche bée, mais Liz finit par couper le téléphone et le balancer sur la table, sans rien dire davantage.

"Wow, Liz... tu sais faire preuve d'autorité sur ma fille, tu dois être une sacré bonne flic ! Ca te dis de faire une partie de ping pong ?" ()

Liz ouvrit de grands yeux ronds sans comprendre, et le frappa sur la tête.

" Non mais tu te fous de moi ! Du ping pong ! Et quoi d'autre tu ne veux pas faire un Scrabble non plus ? On va la manger cette pizza ??"

Aaron sourit en regardant la fliquette et se regarda de haut en bas.

"Je ne suis pas habillé !"

__________________________


Baby i just want to dance
she played the fiddle in an irish band and she fell in love with an irish man kissed her on the neck and then i took her by the hand, said ↑

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Declan Neil McFarlane


DISCUSSIONS : 14
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   Mer 12 Juil - 22:08

Il était une fois David le soumis et sa copine blonde qui mangeaient du kebab sans agneau quand ils aperçurent Ella et Connor qui étaient occupés à caresser un chien. C'est alors que le kebab mangea le chien sans rajouter de mayonnaise. Mais le chien avais un super pouvoir qui lui permettait de se dématérialiser comme il le voulait. Ainsi, il pu s'échapper sous le regard ébahi des quatre humains et du kebab. Celui-ci regarda David, qui était bouche bée, et voulut le manger à la place du chien. Mais le soumis sorti un tournevis de sa poche pour empêcher le kebab d'assouvir ses idées malsaines. Frustré d'avoir essuyé cette défaite, il s'enfuit vers le centre ville de Toronto pour aller acheter une glace qui est le Saint Graal fait glace. Seulement, le kebab n'avait pas de mains. Alors il le porta comme un sac à patate. Mais le chien se rematérialisa et lui vola sa glace !
Mais Dridri la lopette passa par là et, dégoûté par l'injustice produite par le chien, volant la glace du pauvre petit kebab, décida de partir acheter des frites. Sauf que le marchand de frites avait disparu ! Terrible nouvelle ! Il s'agissait en fait de Liz la fliquette qui observait la scène. Jusqu'à ce que Dridri la remarque, elle repensait au moment où elle avait réussi à coffrer le marchand de frites. Ce dernier avait organisé tout un cartel de trafic de frites. Dridri trouva ça inadmissible et décida au final qu'il n'avait pas faim, mais plutôt soif, il partit donc au bar du coin, se désaltéra avec une bière qui trainait dans le coin. Il n'était pas sûr de l'origine de celle-ci mais en tout cas elle était plutôt bonne. Malheureusement, après quelques minutes il commença à se sentir faible et réalisa qu'il avait été drogué ! C'est à ce moment là que Flavio débarqua dans la rue et voyant Dridri tituber, s'empressa de venir le soutenir. Il ne pouvait pas le laisser tomber par terre apres tout ! Par la suite, nous verrons ce qu'il est advenu de la pauvre lopette et de l'italien.
Mais revenons d'abord à Liz. Entre temps, le chef du cartel de frites s'était échappé grâce à ce maudit avocat ! Elle décida d'aller voir Aaron pour lui sauter dessus et lui tirer les verres du nez. Cependant elle n'avait pas prévu que l'avocat sorte à peine de la douche et qu'il se retrouve en serviette juste devant elle. Forcément, Liz se sentit rougir et fixe sous la serviette le morceau dépasse. Son envie de lui tirer la serviette et de lui sauter dessus ne cesse de grandir. Pourtant elle n'eut pas besoin d'agir, la serviette tomba à terre comme si elle avait lu dans ses pensées, et elle s'obligea à relever les yeux vers ceux d'Aaron, non sans avoir bien profité du spectacle. Aaron, quant à lui, lui accorda un sourire colgate et il leva le pouce en l'air ainsi qu'une bouteille de soda dans l'autre main avant de s'exclamer :

"Restez frais, buvez Orangina !"

Liz ouvrit la bouche de stupeur, complètement perdue et ne sachant plus où donner de la tête. Son premier réflexe fut de de dire : "Whoua quel beau matos...." tout en faisant un aller retour avec son regard entre les yeux et la partie viril d'Aaron. Ce dernier l'aguicha du regard et haussa les sourcils () avant de l'inviter à entrer chez lui... Mais Liz hésita de peur qu'Arron lui saute dessus, malgré le fait qu'elle meurt d'envie qu'il le fasse. Cependant ni l'un ni l'autre n'eut le temps de faire quoi que ce soit, parce que le téléphone sonna. C'était Sasha qui vouloir savoir si elle prenait la pizza au chèvre ou aux anchois ! Aaron se demanda ce que diable sa fille foutait là alors qu'elle était sensée être en cours et il dispute sa fille comme du poisson pourri, mais Sasha lui rappelle qu'ils étaient dimanche. Aaron se sentit con, surtout que Liz se mit à rire à gorge déployée. Il rougit et finit par répondre à Sasha qu'il préférait le fromage de chèvre, sur les pizzas. Puis Liz criait qu'elle préférait une végétarienne sans légumes. Sasha surprise, se mit à crier dans le téléphone.

"PAPA, qu'est-ce que tu fous avec elle ??"

Elle ne savait pas que son père et cette fliquette se voyaient en dehors du boulot et elle n'avait pas envie que ce soit le cas. C'était son père, et rien que son père ! Hors d'elle, elle commença à tapper du pied et à hurler dans le téléphone que son père était à elle, et que personne n'avait le droit de le toucher.

"Touche pas à mon père vieille truie !" lança la jeune fille, hors d'elle.

Malgré toutes les tentatives d'Aaron, l'adolescente continua d'insulter et de hurler sur Liz, qui l'entendait beugler à l'autre bout de la pièce. Elle regarda Aaron d'un air ahuri, avant de de foncer sur lui, de lui prendre son téléphone.

"Ecoute gamine, je suis flic et avec ou sans l'accord de ton père je peux te mettre en prison, alors tu vas te calmer petite conne."

Aaron reste bouche bée, mais Liz finit par couper le téléphone et le balancer sur la table, sans rien dire davantage.

"Wow, Liz... tu sais faire preuve d'autorité sur ma fille, tu dois être une sacré bonne flic ! Ca te dis de faire une partie de ping pong ?" ()

Liz ouvrit de grands yeux ronds sans comprendre, et le frappa sur la tête.

" Non mais tu te fous de moi ! Du ping pong ! Et quoi d'autre tu ne veux pas faire un Scrabble non plus ? On va la manger cette pizza ??"

Aaron sourit en regardant la fliquette et se regarda de haut en bas.

"Je ne suis pas habillé !"
" Ce n'est pas grave, je dira que je t'emmène à l'asile.... Suit moi où je te
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'histoire sans fin :D   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire sans fin :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: JEUX-
Sauter vers: