Partagez | 
 

 [TERMINE] How not to give in to his old demons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Ven 22 Aoû - 12:01



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Et voilà, nous y étions. C'était ma dernière date avec les Broken Fire et ça se passait dans ma nouvelle ville d'adoption, Toronto. Je ne pensais pas que cela me ferait cet effet là de revenir en quelque sorte "chez moi", puisque j'avais décidé de m'installer ici pour un moment. La ville était agréable et les Torontois plutôt sympas, et puis les tentations y étaient bien moindre, loin de mes anciens amis et de mes anciens lieux de débauche.
J'étais assez fier de moi, j'avais bien résisté à l'appel de l'alcool durant ces 15 jours et pourtant, Dieu sait qu'Alex et Brett, respectivement clavier et batteur du groupe étaient de la même trempe que Guy, le bassiste que je remplaçais, celui-là même qui s'était foulé le poignet en chutant de la scène alors qu'il n'était pas très sobre. De ce fait je m'étais plus rapproché du chanteur guitariste Alan qui savait se modérer, mais j'avais un peu peur de l'after organisé par le tour manager pour fêter la fin de la tournée après le concert.
Mais pour l'instant je préfère me concentrer sur le show à venir. J'aimais beaucoup regarder les fans venir s'amasser à la barrière à l'ouverture des portes, nous faisions souvent des paris avec les gars pour savoir quelle fille regarderait le plus Alan ou Brett qui étaient de vraies gravures de mode. Alex faisait son petit effet aussi sur la gente féminine grâce à un look pour le moins excentrique. Pour ma part j'avais souvent droit à des regards indifférents, ou curieux, puisque j'étais celui qui ne devrait pas être là.
Ce soir c'est un peu différent. Pour cette dernière date, les organisateurs avaient organisé un meet and greet avec quelques fans et ce pack comprenait également un accès privilégié à la barrière ou aux meilleures places assises. C'est donc assez calmement que les premiers spectateurs se pressent sur la barrière. Je remarque de suite un joli petit bout de femme, qui semble tout étonné d'être là. Elle est accompagné d'un mec qui semble lui expliquer en lui montrant du doigt, les instruments déjà en place et les différentes partie de la scène. Il la protège de son bras quand le reste des fans hurlants arrive en courant et les écrasent un peu contre la barrière, il était clair qu'elle n'avait pas l'habitude, son premier concert à une barrière sans doute.
Pendant le concert je la regarde de temps en temps, d'autant qu'elle est à peu près la seule à me regarder aussi avec son compagnon, enfin lui regarde surtout ma basse, un musicien sans doute. J'étais assez concentré et fermé quand je jouais et pourtant je lui envoie quand même quelques sourires mais qui restent sans réponse. C'est dommage, elle me plaisait bien et aurait pu finir dans mon lit. Pour une fois que je remarque quelqu'un ce n'est pas une groupie prête à tout, pas de bol.
En sortant de scène, on se congratule, le public avait été bon ce soir. Je regarde de loin plusieurs personnalités venues féliciter le groupe dans la loge, je ne me sentais pas du tout concerné, mais le TM vient me dire que je dois m'impliquer quand même un peu, au moins pour le meet and greet qui arrive. Les gagnants arrivent, environ une vingtaine et en majorité des filles. C'est assez animé, c'est à celle qui restera le plus longtemps accroché au cou d'Alan, qui soit dit en passant en profite bien, et le garde du corps doit quand même décrocher quelques unes de force. Cela m'amuse et tout en parlant avec un des rares gars venu me parler de ma carrière, je remarque mon joli petit bout de femme qui ne sait pas trop où se mettre, ou plutôt on dirait qu'elle attend sagement son tour. Elle fait signer un CD qu'elle remet rapidement dans son sac et contrairement aux autres évite la photo, son attitude m'intrigue. J'abrège la conversation avec le mec et m'approche d'elle :

- Vous n'êtes pas très fan du groupe on dirait ...

Elle baisse les yeux et rougit. Une jeune femme timide comme je les aime, et en plus le gars qui l'accompagnait n'est plus là. Je passe mon index sous son menton et l'oblige à me regarder. Elle se laisse faire. J'en profite pour la détailler un peu. Un joli, très joli visage, de grands yeux bruns, un nez droit et une bouche ... gourmande ? Oui, on aurait envie de la manger. Je la lâche et retiens le sourire que je sens arriver sur mes lèvres, je ne voudrais pas lui faire peur, elle avait l'air assez sauvage

- Vous savez que certaines tuerait pour être à votre place ?

Il ne restait plus que 4 ou 5 filles dans la pièce et Brett avait déjà sortis quelques bières. Elle jette un regard vers Alex dont la main descendait dangereusement sur les fesses de la fille avec qui il faisait une photo. Elle savait quand même ce qui se passait en backstage avec les groupies une fois que le concert était terminé non ? Où serait-elle si innocente que ça ? Je ne sais pas pourquoi, mais à l'option de la seconde solution, mon coeur sautille dans ma poitrine ...

fiche par century sex.



__________________________



Dernière édition par Connor Thomas West le Mar 26 Aoû - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Ven 22 Aoû - 17:15





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Jon voulait à tout pris que j’écoute un groupe, ce que j’en avais pas vraiment le temps entre mes gardes, ma thèse ou encore mes soirées en compagnies d’Ethan. Mais Jon avait tellement insisté pour que je l’accompagne à un concert, surtout que c’était le dernier de la tournée De plus, il avait eu des billets pour aller voir le groupe après le concert. Autant dire qu’il était assez excité par la perspective de pouvoir parler avec eux. Je l’avais donc accompagné, et une fois dans la salle de concert, à notre place, c’est-à-dire tout près de la scène, et j’avais peur d’être écrasé, malgré le fait que Jon m’avait dit qu’il me protègerait. Avant que le groupe soit sur scène, Jon m’explique un peu toutes les choses, plutôt avide d’en apprendre toujours plus. L’ambiance devient tout d’un coup électrique, le groupe arrivait sur scène, et tout le monde était en transe, surtout les midinettes qui nous entouraient. Jon était devenu mon garde du corps personnelle, pour que puisse respirer.

Le concert commence et je regarde tout le monde sur scène. J’appréciais la musique, c’est sur que ça me changeait de mon classique, mais le rock c’était bien aussi. Je pourrai en écouter un peu plus, en tout cas, ce groupe là, c’était qui déjà ? Ah oui les Broken Fire !

Je me suis bien amusé pendant ce concert, on allait aller dans une petite loge derrière la scène, mais Jon me regarde, et s’excuse, il devait partir pour une raison plus qu’importante, même si je ne sais pas laquelle. Il m’embrasse sur la joue et me demande de lui faire signer son Cd. Je lui promets et il file, je me retrouve alors seule.

Je reste un peu à l’écart des filles qui hurle parce qu’elles peuvent toucher et approcher les membres du groupe. Quand se fut mon tour, je félicite les garçons et fait signer l’album pour Jon.

Je sursaute alors quand on s’adresse à moi. Je regarde mon interlocuteur, si je ne me trompe pas c’était le bassiste. Un remplaçant de talent selon Jon, mais je n’ai pas bien entendu son nom. Il était bien plus impressionnant qu’en bas de la scène, et son regard bien plus malicieux…

- Vous n'êtes pas très fan du groupe on dirait ...

J’ai légèrement honte de moi, ça se voyait autant que ça ?! Je baisse alors la tête, et je sens mes joues rougir, j’avais beau avoir fait des efforts la dessus, quand je ne suis pas à l’aise, je n’arrive pas à ralentir mes rougissements.

- Vous savez que certaines tuerait pour être à votre place ?

Je regarde autour de moi, et je vois qu’un autre des membres était sans gêne et passait la main aux fesses d’une fille qui devait à peine être majeur. Proie facile les groupies… Je regarde alors de nouveau l’homme qui le parlait, je devais lui répondre, c’était plus correcte.

- Pour tout vous dire, c’est la première fois que vous écoute. C’est mon ami qui m’a un peu forcer la main à l’accompagné, il adore ce que vous faites, et il est lui-même musicien.

Je le regarde, il sourit légèrement, le pauvre, il avait surement envie de se faire une fille facile lui aussi comme ses amies. Il était mal tombé avec moi… Non, je n’allais pas lui ouvrir mes cuisses si docilement que ces pauvres filles…

- Il m’a dit que vous étiez un remplaçant, c’est dommage, vous êtes doué, en citant Jon.

Je n’y connaissais rien moi, tant que c’était jolie à mes oreilles, tout pouvait passer.


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Mar 26 Aoû - 21:18



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



J'avais donc vu juste, cette fille avait juste accompagné son ami au concert et ne connaissait même pas le groupe. Je souris quand elle me dit qu'il l'avait forcée à venir, il devait être doté d'une grande force de persuasion parce que les Broken Fire n'avaient pas l'air de l'intéresser du tout. D'ailleurs je ne sais pas si c'était son petit copain ou pas, mais ce n'était pas sympa de l'avoir planté là comme ça, enfin moi ça m'arrange

- Il m’a dit que vous étiez un remplaçant, c’est dommage, vous êtes doué, en citant Jon.

Elle me répète les propos de son pote musicien, mais sans les cautionner elle-même, elle ne doit rien n'y entendre en musique, tout du moins en musique rock. Elle avait plutôt le look d'une petite étudiante sage et rangée, en lettres peut-être, quoique je ne suis pas très doué pour percer les gens à jour, à chaque fois je me plante, ça tombe, elle n'était même plus étudiante. Mais de toute façon ce n'est pas ce qui m'intéresse pour le moment.  Je prends cependant le compliment avec plaisir et la remercie

- Connor est très doué, mais rien ne vaut un batteur pour tenir le rythme !

Elle sursaute et se dégage du bras que Brett avait posé sur sa taille pour la rapprocher de lui. Du coup elle se rapproche un peu plus de moi alors que je lance par dessus son épaule un regard qui en dit long à Brett. Je l'avais repérée le premier et il était hors de question que je le laisse faire. Je savais très bien que même s'il aimait culbuter les filles tout juste majeur qui constituait la majeure partie du public de son groupe, il préférait les filles un peu plus âgées, elles étaient plus endurantes disait-il. Pas décontenancé le moins du monde par le geste de la jeune femme il en remet une couche

- Et je suis très doué aussi, rien ne résiste à ma baguette !

Non mais quel gros lourd avec son clin d'oeil ridicule et son sourire de mort de faim ! Il ne faisait vraiment preuve d'aucune subtilité et ses allusions à peine voilées semblaient choquer mon interlocutrice encore plus que son geste déplacé. S'il n'avait pas déjà enfilé quelques bières, il se serait rendu compte qu'elle n'avait rien de ces groupies qui font la queue devant les loges après les concerts et qui n'attendent que d'écarter leurs cuisses sur un claquement de doigt. Je ne crache pas sur ces filles, j'en avais profité également, mais il était clair et net que elle, elle n'était pas la pour ça. Ou alors elle ne le savait pas encore ...

- Dégage Brett ! C'est chasse gardée !

Il lève un sourcil et me regarde étonné, avant d'éclater de rire. C'est vrai qu'habituellement je ne faisais pas dans la groupie, je préférais lever des filles dans les bars, c'était plus discret et beaucoup moins risqué. Il nous laisse enfin non sans avoir détaillé la jeune femme de haut en bas avec un petit claquement de langue appréciateur et je quitte mon regard noir pour sourire quand elle me regarde à nouveau

- Je suis désolé, mais c'est la seule façon de le calmer

Maintenant qu'elle avait plus de place elle s'était éloignée de moi et me regardais de la même façon qu'elle avait fusillé Brett du regard, mais quel con ce mec, il m'avait surement cassé mon coup, elle va tous nous mettre dans le même panier maintenant ! Je sentais bien qu'elle était sur le point de se sauver en courant, elle devait se demander où elle avait mis les pieds la pauvre. Seulement moi je ne voulais pas qu'elle parte, l'alcool m'étant interdit, je voulais quand même fêter la fin de cette tournée dignement et elle me semblait toute désignée pour me faire passer un bon moment. Il fallait absolument que je trouve quelque chose pour la retenir, d'autant que le TM commençait à pousser tout le monde dehors. Elle en profite pour s'éclipser rapidement. Je la rattrape juste à la porte qui donne à l'arrière de la salle où nous attendait les voitures pour nous conduire à l'after

- Mademoiselle ! Attendez ! ... Vous voulez que je vous dépose quelque part ? Une femme seule dans les rues à cette heure ci ce n'est pas très prudent

Elle regarde autour d'elle un peu affolée, le Rogers était situé dans un quartier industriel et les spectateurs étaient déjà tous repartis chez eux, les rues étaient assez désertes. Je lui sors mon plus beau sourire alors qu'elle me jette un regard méfiant puis finit par accepter, mais je ne la sens pas rassurée quand même. Contrairement à Brett je n'étais pas un mort de faim et je savais me tenir, elle n'avait rien à craindre. Enfin pour l'instant ...
fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Mer 27 Aoû - 22:20





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Je regardais mon interlocuteur qui souriait du compliment que Jon avait put lui faire, et que j’avais simplement retransmis au final.

- Connor est très doué, mais rien ne vaut un batteur pour tenir le rythme !

Je n’avais pas venue venir le mec qui me prend par la taille. Je n’apprécie pas, alors je me dégage pour qu’il ne me touche plus, je ne suis pas comme ses filles qui ne veut qu’une seule chose de ces mecs. Je n’avais aucunement envie de partager son lit.

- Et je suis très doué aussi, rien ne résiste à ma baguette !

J’avais déjà compris ses intentions, pas la peine qu’ils recommencent une nouvelle fois, d’une manière encore plus imagée. Je regarde le gros lourdaud qui voulait m’avoir, sauf que je ne suis pas une midinette sans cervelle. Et son clin d’œil il peut se le garder et le mettre où je pense.

- Dégage Brett ! C'est chasse gardée !

Brett…. Mouais, lui je vais m’en rappeler, c’est juste un lapin en chaleur qui ne veut que se faire plaisir, tout en profitant de sa notoriété, tout ce que je déteste…
Mais Connor n’était pas mieux, franchement, chasse gardée, mais je ne suis pas une chose ! Il faut que je me dépêche de partir d’ici. J’avais le cd pour Jon, je pouvais donc partir sans me retourner. Bon, trouvons la sortie et vite ! Je n’ai pas envie de rester dans cette pièce remplis de testostérone.

- Je suis désolé, mais c'est la seule façon de le calmer

Je regarde d’un œil noir, Connor, parce que d’une je suis assez grande pour me défendre toute seule et de deux, je suis loin d’avoir apprécié sa remarque. Une chose, non mais quoi encore ?!
Je suis sur qu’il y en avait une autre, et la mienne aurait été bien plus terrible pour lui. Un bon coup de genou dans ses parties intimes, et il réfléchirait à deux fois avant d’aborder une femme ainsi et en plus il serait dessaoulé.

Je vois un homme assez baraqué qui mettait tout le monde dehors, j’en profite alors pour me déplacer à pas de velours vers ma porte de sortie. J’avais plus qu’une hâte retourner chez moi, et me mettre au lit.
Sauf qu’on me retient, et j’avais qu’une envie c’est de balancer mon sac dans la figure de la personne qui ne me laissait pas rentrée chez moi.

- Mademoiselle ! Attendez ! ... Vous voulez que je vous dépose quelque part ? Une femme seule dans les rues à cette heure ci ce n'est pas très prudent

Je me demande ce qu’il me veut celui là. Pourquoi il s’attache à moi comme une moule à son rocher ? J’étais assez grande pour me débrouiller toute seule, et puis un taxi pour me ramener chez moi ce n’est pas bien compliqué.

Mais en y réfléchissant bien…. Si il me raccompagne chez moi je serai plus vite dans mon lit… Mais ça voudrai dire que je donne mon adresse et je n’ai pas confiance.

- Merci mais je peux me débrouiller.

Il me fait une petite tête triste, je le trouve assez mignon en faisant ça. Mais je n’ai pas envie pour autant d’accepter son invitation.

- Je ne vous connais pas, vous croyez vraiment que je vais accepter comme ça ? Je suis pas une fille comme toutes les autres qui étaient là…

Je regarde alors Connor, qui m’avait l’air de ne pas vouloir lâcher prise, pourtant c’était clair, se soir je dormirai dans mon lit et j’espérais que ça soit pas dans trois heures.


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Sam 30 Aoû - 18:15



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Je ne doutais pas qu'elle puisse de débrouiller toute seule, finalement sous sa timidité se cachait un vrai caractère et une certaine volonté, mais moi aussi j'étais volontaire. Depuis tout petit j'avais appris à me battre pour obtenir ce que je voulais, et ce n'était certainement pas ce petit bout de femme qui allait décider. D'ailleurs je remporte un point quand son visage s'adoucit à mon regard triste, mais elle égalise bien vite à un point partout

- Je ne vous connais pas, vous croyez vraiment que je vais accepter comme ça ? Je suis pas une fille comme toutes les autres qui étaient là…

Ça je l'avais bien remarqué, et c'est d'ailleurs pour ça qu'elle me plaisait, et en plus elle avait réveillé mon côté joueur, mais bon ce n'était pas encore gagné. La première chose à faire était qu'elle monte dans cette voiture

- Regardez, tout le monde est parti et je dois y aller aussi. Il y a une petite fête d'organisée pour la fin de la tournée et on m'y attend. Allez, venez

Un peu contre son gré, je lui prends la main et la fait monter à ma suite dans la voiture. C'était une voiture spacieuse avec des banquettes face à face et pour ne pas l'effrayer, je m'assois le plus loin possible, face à elle mais à l'opposé. La voiture démarre immédiatement puisque le chauffeur avait l'adresse de l'after et je vois passer de la peur dans ses yeux, elle devait s'imaginer que j'étais en train de l'enlever

- Vous n'êtes pas comme toutes ces filles et je ne suis pas comme Brett, laissez-moi au moins une chance de vous le prouvez. Regardez ! Par exemple, Brett ne se soucie pas de savoir comment s'appelle celle qu'il mettra dans son lit. Je m'appelle Connor, Connor West et vous ?

Elle me regarde de travers, se demandant sans doute si ce que je lui raconte c'est du lard ou du cochon, et pourtant un timide "Ella" sort de sa bouche. Ce n'est que son prénom, mais c'est déjà un début

- Il me faudrait votre adresse Ella, sinon nous allons finir tous les deux à l'after !

Je ris légèrement comme si cela était improbable et pourtant ce serait un bon moyen de faire au moins un peu connaissance avant de passer aux choses plus sérieuses.
Mon but était de lui faire sentir qu'elle n'appartenait pas à mon monde et que ce serait une faveur pour elle que de pouvoir venir. Je sais que cela pouvait être à double tranchant, soit elle tombait dans le panneau et allait me demander si elle pouvait venir, mais je n'y croyait pas trop, elle penserait surement que je voudrais quelque chose en retour, soit elle le prenait de haut et me donnait son adresse, point final. Et cette seconde perspective, que vu son air un peu hautain elle avait choisi, ne me satisferait évidemment pas.
Je commençais à me renfrogner un peu, il fallait que je réfléchisse, et vite ! Et puis d'un coup j'ai une idée de génie ! Heureusement pour moi, juste au moment où elle ouvre la bouche

-  Vous savez peu de personnes y sont conviées et il y aura du beau monde. Ce serait une belle petite vengeance pour vous que de raconter à votre ami que vous y étiez

Je ponctue ma phrase d'un petit sourire en coin, assez fier de mon idée. Ce gars avait sans doute eu une bonne raison pour la planter là toute seule, mais elle avait du avoir les boules, surtout quand elle avait vu le phénomène Brett. Après si dans la soirée j'arrivais à lui servir de bouclier contre d'autres énergumènes du même style, pourquoi ne pas espérer arriver à mes fins ...
fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Dim 31 Aoû - 16:04





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Je reste méfiante, je ne fais pas du tout confiance à ce genre de mec, non, d’ailleurs Jon m’avait bien mis en garde contre les musiciens, et ce genre de mec qui se laisse aller avec toutes sortes de filles.

- Regardez, tout le monde est parti et je dois y aller aussi. Il y a une petite fête d'organisée pour la fin de la tournée et on m'y attend. Allez, venez

D’un geste plutôt rapide et tout à la fois, il m’entraine avec lui et je me retrouve dans un voiture. Je n’aime pas du tout ça, malgré le fait que la voiture soit spacieuse et très confortable. Mais je ne lui fais toujours pas confiance. Et je ne pourrai jamais pas, pas en une seule rencontre en tout cas, il était assez étrange comme bonhomme, même si il me fait penser à un nounours.

- Vous n'êtes pas comme toutes ces filles et je ne suis pas comme Brett, laissez-moi au moins une chance de vous le prouvez. Regardez ! Par exemple, Brett ne se soucie pas de savoir comment s'appelle celle qu'il mettra dans son lit. Je m'appelle Connor, Connor West et vous ?

Je le fixe vraiment méfiante, il veut savoir mon prénom, vraiment ?? Hum, je fais quoi je lui dis mon vraie prénom, ou j’en invente un pour brouiller les pistes si il n’était pas honnête. Mais j’ai toujours un peu de mal à mentir même pour me protéger.

- Ella.

J’aurai bien dut dire un autre prénom, mais non, le seule qui m’ai venu était le mien, je pouvais vraiment être débile.

- Il me faudrait votre adresse Ella, sinon nous allons finir tous les deux à l'after !

Ouh la il va se calmer le pépère, je lui donne déjà mon prénom, je ne vais pas lui donner mon adresse comme ça, alors autant que je réfléchisse rapidement. L’hôpital oui, ça serai bien après je prends le bus de nuit pour rentrer, oui, ça pouvait se faire. J’allais lui répondre quand il reprend la parole.

- Vous savez peu de personnes y sont conviées et il y aura du beau monde. Ce serait une belle petite vengeance pour vous que de raconter à votre ami que vous y étiez

Je ne sais pas, il essaie de me convaincre, je le vois bien, mais franchement, même si j’y vais pour le dégouter, je ne sais pas si ça fonctionnerai. Jon n’est pas matérialiste. Et puis j’avais envie de retourner dans mon lit.
Je regarde dehors, les vitre polarisées c’était assez géniale pour ne pas se faire repérer.

- J’ai juste envie de rentrer chez moi….

J’avais enchainé le boulot et le concert et je commençais à en avoir plein les jambes. Si il voulait vraiment que je l’accompagne à son after, il devrait me convaincre bien plus que ça.

- Déposé moi à l’hôpital, je rentrerai chez moi à partir de là.

J’étais grande pour me débrouiller toute seule. Je le regarde alors, il le fait une tête de chien battu. Mais je ne craquerai pas, non, je suis déterminé à rentrer chez moi et me mettre au lit après une bonne douche.


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Mer 3 Sep - 23:34



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Elle fait la moue et ce n'est pas bon signe, mon plan que je pensais génial n'a pas l'air de marcher. Son copain devait être un pur musicien et s'en foutre complètement de rencontrer des gens célèbres, et ce n'est pas pour m'arranger ça

- J’ai juste envie de rentrer chez moi….

C'est vrai qu'elle avait un peu l'air fatigué, mais on l'était tous à la sortie d'un concert et puis j'avais une bonne façon de retrouver la pêche et je ne demandais pas mieux que de lui faire partager ma méthode, même chez elle, ça ne me dérangeait pas du tout

- Déposé moi à l’hôpital, je rentrerai chez moi à partir de là.

A l'hôpital ? Mais pourquoi se faire déposer à un endroit pour ensuite aller ailleurs. Je n'étais pas très doué en psychologie féminine mais là j'avoue que je ne comprends pas son raisonnement. J'étais un peu circonspect, rien ne marchait sur elle comme avec les autres, mais je ne voulais pas qu'elle remarque que je commençais à m'énerver de ne pas arriver à mes fins.
Elle regardait défiler le paysage à travers la vitre teintée et semblait se fermer à tout dialogue, et moi je n'avais qu'une envie, celle de lui sauter dessus. Son attitude un peu hautaine et distante semblait me faire encore plus d'effet que sa timidité dans la loge, mais il est vrai que je n'avais pas l'habitude de me prendre des vents pareils. Seulement, il ne fallait quand même pas trop jouer avec mes nerfs.
Je souris mais je ne pouvais empêcher ma jambe droite de bouger nerveusement . Je pose ma main sur ma cuisse pour me contrôler et qu'elle ne remarque rien

- C'est un peu bête d'avoir une voiture à disposition et de ne pas vous faire déposer chez vous

Elle me regarde bizarrement quelques secondes, d'un air de dire je fais ce que je veux, puis détourne à nouveau son regard vers la vitre de la voiture sans même daigner me répondre. Cette attitude commence à m'agacer au plus haut point et je sens que je vais avoir du mal à me contenir

- Vous pourriez déposer la demoiselle à l'hôpital s'il vous plait

Je m'étais adressé au chauffeur par la petite fenêtre un peu plus durement que je ne l'aurais voulu, ma voix trahissant mon énervement et cela me vaut encore un regard bizarre d'Ella. Ça m'apprendra aussi à vouloir être gentil avec une femme tiens ! Pour une fois où je me montre non seulement poli et galant mais aussi attentionné, je me fais rembarrer. Je crois que j'aurais préféré mille fois qu'elle me dise le fond de sa pensée sur moi plutôt que ce silence hautain et glacial. D'ailleurs puisque de toute façon je ne vais plus la revoir, je vais lui dire moi, ma façon de penser ! J'étais en colère. Pour une fois où je ne me montrais pas trop direct avec une femme et que je mettais les formes pour la séduire un minimum je me prenais un râteau. Et mon ego en prenait un coup aussi

- Vous croyez que je vais venir vous harceler jusque chez vous ? Alors oui j'avoue ! Vous me plaisez bien ! Mais si j'étais vraiment comme vous m'imaginez, il y a longtemps que je vous aurais sautée dessus dans cette voiture où il n'y a pas de témoin vous ne croyez pas ?

Je m'étais décalé sur la banquette pour me mettre en face d'elle, pour lui dire ce que j'avais à dire les yeux dans les yeux, pour l'effrayer un peu aussi, et ça marche, je peux voir une petite lueur de peur passer dans ses yeux. Dire qu'il y a quelques mois, je n'aurais certainement pas fait tout ce cinéma pour une fille, c'était oui ou non et on en parlait plus, mais c'est vrai que l'alcool favorisait quand même les rapprochements et là nous étions sobre tous les deux.
Je me soulève légèrement pour reprendre ma place initiale quand un brusque coup de frein me déséquilibre et me fait basculer sur Ella. Je me retiens comme je peux sur le dossier avec ma main droite pour ne pas l'écraser de tout mon poids mais cela n'empêche pas ma tête d'atterrir dans le creux de son épaule. Elle tourne la sienne au moment ou je relève la mienne. Nos regards se croisent un dixième de seconde puis le mien dévie lentement vers ses lèvres toujours aussi gourmandes. Mu par un instinct purement physique, j'allais les embrasser, mais la voiture qui redémarre me fait me fait retomber sur mon siège. Un peu gêné, je n'ose plus la regarder ...
fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Jeu 4 Sep - 0:35





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Je l’ignorais assez, je n’avais vraiment qu’une envie c’était de rentrer chez moi. Me mettre et au lit et basta. Mais il avait vraiment l’air de vouloir me garder pour lui et ça commençait à me gonfler pas mal.

- C'est un peu bête d'avoir une voiture à disposition et de ne pas vous faire déposer chez vous.

J’avais envie de lui crier dessus que je m’en foutais, mais je ne pouvais pas lui faire confiance. D’une parce que je le connaissais pas, et de deux parce qu’il m’avait forcé la main à monter dans sa voiture et j’en avais pas spécialement envie. Ca partait surement d’un bon sentiment, je n’en doutais pas, mais faire confiance à un garçon, je ne veux plus en faire les frais. Du coup je ne lui adressais aucun regard qui pourrait lui donner d’autres idées.

- Vous pourriez déposer la demoiselle à l'hôpital s'il vous plait

Ah enfin, il allait faire ce que je lui demande, ce n’était pas trop tôt, il lâche enfin prise. Il pouvait critiquer son pote qui était plutôt directe sur ses intentions, lui il mettait trois plombe pour me laisser faire ce que je voulais. Mais malgré tout je le regardais étrangement, il était énervé, parce que je voulais rentrer chez moi en prenant mes précautions ?

- Vous croyez que je vais venir vous harceler jusque chez vous ? Alors oui j'avoue ! Vous me plaisez bien ! Mais si j'étais vraiment comme vous m'imaginez, il y a longtemps que je vous aurais sautée dessus dans cette voiture où il n'y a pas de témoin vous ne croyez pas ?

Je fus plus que surprise de sa réaction et de ses paroles. Il n’avait pas tord dans un sens, mais j’étais prudente ce n’était pas un mal. Et puis je préférais passer pour une fille prude que de finir violer. J’en ai déjà vue, et je toucherai bien de la peau de singe pour ne pas être passé par là. Pour me dire ce qu’il avait sur le cœur, il avait bougé, et c’était mis en face de moi, je n’avais donc pas pu faire autrement que de le regarder. C’est alors que la voiture freine et que Connor se retrouve presque sur moi, je pouvais sentir son souffle dans mon cou. Mais pourquoi il n’avait pas mis de ceinture aussi ?

Je tourne légèrement ma tête, mon regard tomba dans le sien et d’un coup je fus prise d’une envie sexuelle subite. Ca me perturba un moment, jusqu’à ce que la voiture repris sa route et Connor sa place.
Je me sentais gêné maintenant, pourquoi avoir ressentit une chose pareil ? C’était plus qu’étrange, et ça ne m’était jamais arrivé à part avec Ethan. Mais Ethan était différent aussi, nous étions ami…
La voiture continue son chemin et en regardant Connor, je lui annonce alors mon adresse. Et à peine j’avais fini de lui dire que je commençais à regretter. Mais qu’est-ce qui me prend ? Franchement, je devrais quand même rester sur mes gardes. Je remarque alors que Connor sourit, il était satisfait alors de m’avoir fait craquer sur mon adresse ? Oui surement.
Alors que la voiture s’arrête et que le chauffeur nous annonce que nous étions arrivés, Connor sort de la voiture et m’aide à y sortir en me prenant par la main.

- Je peux t’offrir un café ?

J’avais envie de me taper la tête contre la voiture, mais au lieu de ça, je devais assumer ce que je venais de proposer. Parce que bon tout le monde savait ce que voulait dire cette phrase. Mais pourquoi je lui ai dit ça ??? Bon, okay, je pouvais toujours refuser au dernier moment, je ne pense pas qu’il serait le genre d’homme à continuer malgré que j’ai dit non ?!


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Ven 5 Sep - 12:20



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Je garde la tête baissée pendant qu'un silence pesant s'installe. Je crains qu'il ne dure jusqu'à ce qu'on arrive à l'hôpital. De toute façon que pourrais-je dire de plus à cette fille complètement butée, c'est d'ailleurs à se demander si elle a déjà couché avec un mec.
J'avais bien compris sa méfiance du début, c'est vrai qu'avec tout ce qu'on peut lire dans les journaux, accorder un tant soit peu de confiance à un inconnu était un peu risqué, mais je n'étais pas si inconnu que ça, j'avais quand même un minimum de notoriété dans le milieu. Comment pouvait-elle croire que je pourrais mettre ma carrière en danger juste pour son joli petit cul ! Joli certes, mais je ne lui sacrifierait surement pas mon métier.
Je finis par relever la tête et elle détourne les yeux au moment où nos regards se croisent, aurait-elle été aussi gênée que moi de cette soudaine proximité ? Je lui avais peut-être fait un peu d'effet finalement. Puis son regard revient dans le mien et elle ouvre la bouche. Je m'attendais à une réflexion cinglante pour l'avoir un peu touchée, enfin juste effleurée, mais non, elle me donne juste son adresse. En fait c'était juste à quelques rues de l'hôpital. Je la donne au chauffeur puis me réinstalle confortablement et lui souris d'un air satisfait, elle avait finalement compris que je n'allais pas la manger toute crue. Ce n'était jamais très agréable de se prendre un râteau, mais j'allais m'en remettre, je n'étais pas Alan ou Brett mais il y aurait bien de quoi me satisfaire à l'after après tout.
La voiture se gare, nous sommes arrivés. J'ouvre la portière et descend avant elle. Vu son comportement avec moi j'aurais pu juste la déposer, mais il me reste quand même un minimum de galanterie et l'aide à descendre de la voiture. J'étais même disposé à attendre qu'elle soit en sécurité à l'intérieur de l'immeuble avant de repartir

- Je peux t’offrir un café ?

Elle me tenait toujours la main et je ne peux m'empêcher de lever un sourcil étonné. Un café !? Combien de fois avais-je proposé à une fille de monter boire un dernier verre ? Je me demande un bref instant si elle est bien consciente de ce que cette demande induit et laisse supposer, d'autant plus que maintenant elle semble regretter sa proposition. Je ne lui laisse pas le temps de réfléchir plus, l'occasion était trop belle

- Mais avec plaisir !

Je la suis jusque l'entrée de l'immeuble. Elle tape son code à l'abri de mon regard. Je souris, elle se méfiait encore quand même un peu. Elle se dirige ensuite vers les escaliers tout en cherchant ses clefs dans son sac. J'aurais préféré l'ascenseur, c'était un bon moyen de se mettre dans l'ambiance, mais bon, je pense que je ne vais pas trop la brusquer sinon je n'aurais pas ce que je veux. Arrivés chez elle, elle enlève son manteau et prend mon blouson et d'un signe de la main m'invite à entrer dans le salon, alors qu'elle se dirige vers ce que je suppose être la cuisine. Je regarde un peu partout, c'est pas mal ici, assez cosy et puis je ne m'étais pas trompé pour une fois, il y a une grande bibliothèque remplie de livres. Je survole les différents volumes suis assez surpris par les titres : guide des thérapeutiques, physiologie-pathologie du corps humain, les urgences pédiatriques, traité d'anatomie ...

- Tu es médecin ?

Elle me semblait un peu jeune pour l'être mais certaines personnes étaient plus doués pour les études que d'autres. Elle me répond qu'elle est interne à l'hôpital et me demande comment je veux mon café

- Crème, avec un peu de sucre s'il te plait

Je feuillette rapidement le bouquin sur l'anatomie avec un sourire un peu pervers, elle devait en connaitre un rayon sur les différentes réactions qu'elle pouvait provoquer chez un homme. Malheureusement pour moi, je me rend compte qu'elle m'observait, et sans doute depuis quelques temps, avec son petit plateau dans les mains. J'aurais pu me reprendre, mais je n'en avais pas envie et en plus, je ne me prive pas de la détailler un peu mieux, découvrant avec joie qu'elle avait des formes encore plus généreuses que ne le laissait deviner son gros manteau. Son tee-shirt un peu moulant laissait deviner des seins que je me ferais une joie de cajoler,  je n'ai jamais vraiment été fan de ces filles qui ressemblait à des planches et j'aimais avoir les choses bien en main, dans tous les sens du terme. Je sens bien qu'elle n'apprécie pas que je la regarde ainsi, mais elle savait quand même bien comment cela allait se finir non ? Elle ne m'avait pas invité sans une petite arrière-pensée quand même ? Je finis par la quitter du regard pour ranger le livre à sa place et je sens des petits picotements dans mon cou, elle était en train de me rendre la pareille en me détaillant. Je me retourne d'un coup et surprend son regard sur mes fesses, mais contrairement à moi, elle rougit quand elle voit que je l'ai surprise. Je m'avance vers elle et lui prend le plateau des mains, ce n'était pas parce que la tension montait entre nous que je devais pas montrer un minimum de savoir vivre, et puis autant qu'elle en profite maintenant, parce qu'après, tout pouvait arriver ...

fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Ven 5 Sep - 23:17





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Tout au fond de moi, j’avais encore l’espoir qu’il me dise non, il le pouvait, après tout, je l’ai bien énervé, et embêter, de plus il devait se rendre à son after. Mais en voyant son sourire, je me dis que c’est mal partie pour qu’il décline l’invitation. Au final si il entre chez moi et que je me lâche avec lui, il aura ce qu’il voulait dès le début, et je me serai fait prendre pour un objet. Bien Ella, tu es tombé bien bas là…

- Mais avec plaisir !

Et merde, je suis foutu, oui bon, je pourrai toujours dis, ça c’était certain, si je n’avais pas envie je pouvais toujours le mettre dehors.
Je monte les deux petite marches, tape mon code pour entrer, et nous montons chez moi. Je le débarrasse de son manteau et part le mettre sur le porte manteau. Je l’invite à entrer un peu plus chez moi, le temps d’aller faire du café.
Dans ma cuisine je me maudis une bonne centaine de fois dans ma tête, mais ce qui était fait est fait. Je ne pouvais plus revenir en arrière. Avec une vue sur mon salon, je pouvais garder un œil sur Connor, au moins il ne fouinait pas partout, il regardait simplement ma bibliothèque.

- Tu es médecin ?

Ca semblait le surprendre, enfin oui, c’était toujours le cas. Je relève ma tête alors que mon thé était presque près et son café bientôt fini de couler.

- Oui, en faite je suis encore interne je travaille à l’hôpital. Ton café, tu le veux comment ?
- Crème, avec un peu de sucre s'il te plait

Je mets alors le lait et le sucre dans le plateau avec mon thé et je commence à avancer dans mon salon mais je me stop et le regarde, il feuillette un de mes bouquins le pauvre il ne comprendrait pas beaucoup de chose si il le lisait vraiment, mais il avait un sourire qui en disait long sur ses intentions envers moi. Son sourire légèrement pervers, resta sur ses lèvres. Il commençait à me regarder un peu trop insistant, si il continue ainsi, je vais lui renverser un seau d’eau sur la tête pour qu’il reprenne ses idées, j’ai l’impression d’être un morceau de viande là. Il range mon livre à sa place, et je le regarde alors à mon tour, et je stop mon regard sur son derrière, il m’avait l’air bien ferme, musclé, agréable à toucher en soi… Mais pourquoi je pense ça moi ?! Il m’arrive de regarder les mecs mais jamais en y pensant de cette manière là, surtout pas un mec que j’ai rencontré il y moins d’une heure et qui je savais me voulait dans son lit. Certes il n’était pas désagréable à regarder bien au contraire et son sourire était assez charmeur, mais quand même ce ne sont pas des raisons pour m’imaginer ses mains sur mon corps… Quand il me regarde à nouveau je me sens rougir, mais bien fortement, je suis gêné. Il prend alors le plateau que j’avais en main il avance vers le sofa, et je me disais que j’étais foutu et pourtant, au vue de ses fesses, et je me dis que ça ne serai pas un mal.

Je me pose sur mon sofa, mon thé dans les mains, ainsi il ne pouvait rien faire envers moi, je risquais de me bruler sinon. Je regardais Connor, et je me dis que je devrais trouver un sujet de conversation et vite sinon, je sens que ça va vraiment mal finir.

- Tu ne devrais pas prévenir que tu serais en retard à ton after ?

Le sujet nul, mais mon dieu ma pauvre fille, franchement le sujet tout naze que tu viens de sortir. Je devrais aller me taper la tête contre un mur.
Je me sentais mal parce que je ne voulais pas que la soirée se termine comme il le souhaite et en même temps, je n’attendais que ça. C’était vraiment étrange, il m’avait énervé, et depuis que j’ai sentit son souffle dans mon cou ainsi que son regard à quelques centimètres de moi, je n’avais plus qu’une envie, sentir sa peau contre la mienne.


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Dim 7 Sep - 11:24



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Je pose le petit plateau sur la table basse et m'assois sur le sofa. Elle fait de même tout en laissant quand même une petite distance de sécurité entre nous et garde sa tasse fumante à la main pendant que je sucre mon café et y ajoute une bonne dose de lait. Je saisis également ma tasse et me mets de trois quart de façon à bien l'avoir dans mon champ de vision. Bizarrement je semblais plus à l'aise qu'elle alors qu'elle était dans sa propre maison, mais il faut dire que j'avais tellement voyagé, que je me sentais comme chez moi un peu partout. Et puis moi je savais pourquoi j'étais là, alors que elle, elle ne semblait pas encore décidée. Elle boit une gorgée de son thé et ne peut faire autrement que me regarder, toujours aussi mal à l'aise

- Tu ne devrais pas prévenir que tu serais en retard à ton after ?

J'éclate doucement de rire. Que j'y sois présent ou pas cela n'avait aucune importance, personne n'aillait appeler la police parce que je n'étais pas arrivé. Et puis je ne serai pas en retard puisque je ne comptais pas y aller du tout, la compagnie d'Ella sera bien plus agréable que celle du groupe et de leurs "invités"

- Ce n'est pas la peine non, ils vont très bien savoir se passer de moi pour cette petite saut ... soirée. Et toi ton copain, tu ne veux pas le prévenir que tu es bien rentrée ?

Je m'étais pas mal débrouillé pour éviter le mot "sauterie" qui m'était venu spontanément, mais ce genre de soirée c'était ça aussi, de l'alcool et du sexe, et accessoirement un peu de drogue aussi. J'aurais aussi ma "dose" ce soir, mais je préférais de loin être au calme et tranquille pour ce genre de choses, et puis Ella me plaisait bien, bien que je ne sache pas encore si elle serait encline à accepter ce que je lui proposerai, mais je verrai ça un peu plus tard.
A ma question elle avait reposé sa tasse et était partie chercher son téléphone. Elle prend quelques secondes pour envoyer un SMS puis le pose sur la table et reprend  vite sa tasse. J'avais déjà fini mon café et mes mains libres ne demandaient qu'à entreprendre quelque chose, mais je ne pouvais pas non plus me jeter sur elle, au risque d'un accident de thé. Je voyais bien, à la façon qu'elle avait de serrer sa tasse de ses deux mains, qu'elle avait un peu peur, et pourtant, quand je regardais ses yeux, j'y lisais clairement qu'elle en avait autant envie que moi, c'était vraiment étrange comme comportement.
Cela faisait un moment maintenant que nous étions silencieux, nous adressant de temps en temps un sourire. Certes je n'étais pas monter ici pour parler, mais cela devenait pesant. Je m'approche un peu d'elle et lui retire la tasse des mains avec un sourire charmeur, il était temps qu'elle comprenne qu'on devait passer à la vitesse supérieure là ! Habituellement je ne m'embarrassais pas de compliments et autres flatteries, mais là je sens que ça va être nécessaire sinon demain matin on sera encore sur ce canapé à se regarder dans le blanc des yeux

- Tu es très jolie Ella ... mais on a du souvent te le dire non ?

Je me tourne un peu plus vers elle et ma cuisse entre en contact avec la sienne et je la sens frémir sous ma paume alors que je glisse doucement ma main dans le bas de son dos pour la poser sur sa hanche opposée assez fermement. Maintenant coincée entre ma cuisse et ma main, je sens sa respiration s'accélérer, elle était prête maintenant. Avec un léger sourire victorieux, je prends alors possession de cette bouche gourmande qui me faisait tant envie et force le passage de ses lèvres pour aller chercher sa langue tandis que mon autre main se glisse derrière son cou pour maintenir nos lèvres plaquées l'une contre l'autre. Autant que les choses soient claires de suite, c'était moi qui menait la danse, et elle ne faisait que commencer ...


fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Dim 7 Sep - 13:26





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

J’espérais qu’il passe un coup de fil, ça me laisserai le temps de réfléchir un peu plus calmement, mais à la place il se mit à rire, il se moquait de moi, ce n’était vraiment pas gentil de sa part.

- Ce n'est pas la peine non, ils vont très bien savoir se passer de moi pour cette petite saut ... soirée. Et toi ton copain, tu ne veux pas le prévenir que tu es bien rentrée ?

Je le fixe, il allait bien dire sauterie… oui bon, ça je me doutais bien après tout, c’est la réputation des afters après tout. Et il a voulut m’amener la dedans, mais pour qui il me prenait ? Oui, bon, je l’ai invité chez moi, ce n’est pas mieux…
Oh oui, Jon, je l’avais légèrement oublié. Je vais chercher mon téléphone dans mon sac et envoie un message pour le rassurer, il n’avait pas à s’inquiéter en plus de moi. Voilà c’était fait. Je reprends ma tasse de thé, alors que je remarque que Connor avait fini son café. Le silence s’installa, mais je ne savais pas quoi lui dire moi. Et il n’avait pas grand-chose à me dire non plus. Je m’en veux de lui avoir proposé un café, vraiment, maintenant, il voudrait vraiment faire autre chose, je le vois bien… il a un regard lubrique.

- Tu es très jolie Ella ... mais on a du souvent te le dire non ?

On ne me le dit pas souvent, sauf Ethan et David, mais c’était loin d’être souvent.
Il prend alors ma tasse de mes mains, alors que je n’avais pas encore fini. Je sens sa cuisse venir se coller à la mienne et sa main venir dans mon dos pour se poser sur ma hanche. Je sentais bien qu’il allait faire tout ce qu’il voulait de moi. Il y a une partie de moi qui avait envie d’aller s’enfermer dans ma chambre, et une autre qui n’avais qu’une envie, se laisser aller.
Le souffle de Connor arrive rapidement à se confondre au mien, qui était vraiment rapide dut à son contact.
Mes yeux restent grand ouverts quand ses lèvres viennent se plaquer contre les miennes. Et quand sa langue vient jouer avec la mienne, je ferme les yeux. Je profite alors de se contact, me laissant aller.
J’avais bien compris que Connor aimait avoir toutes les choses en main, alors je le laisse faire. J’ouvre les yeux quand ses lèvres quitte les miennes, je lui souris, il embrassait bien, c’était un peu plus rude qu’avec Ethan mais bien agréable tout de même.

- Connor je…

Pour m’empêcher de parler, il m’embrasse de plus belle, me faisait alors basculer sur le sofa. Il avait complètement pris procession de moi. Son corps sur le mien, il avait chaud, tout comme moi, et je sentais que la chaleur de mon corps ne faisait qu’augmenter.
Il avait passé ses mains sous ma jupe, et je tressaillis à se moment là. Ses grandes mains me caressant me rendaient rapidement dingue, et l’envie grandissait dans mon bas ventre. J’ai passé une main dans sa nuque, alors que l’autre était partie caresser son torse. Mon plaisir fut parfait quand je sentais ses tablettes de chocolat sous mes doigts.


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Lun 8 Sep - 21:24



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Si Ella avait fait de grands yeux ronds quand nos lèvres étaient entrées en contact, elle se laisse maintenant complètement aller entre mes mains quand nos langues se trouvent. C'est de bonne augure tout ça, elle aurait pu tenter de me repousser un peu, mais non, elle me sourit même quand je mets fin à ce baiser que l'on ne pouvait pas qualifier de particulièrement délicat

- Connor je ...

Je ? Elle n'allait pas commencer avec des exigences quand même. Je l'embrasse à nouveau pour la faire taire, ce qu'elle voulait je m'en foutais un peu, à moins que ses désirs ne soient en phase avec les miens, mais de toute façon, nous procéderions à ma manière. J'approfondis un peu plus ce baiser et en profite pour ramener ma main sur sa taille, et la pousse légèrement afin de la faire basculer en arrière. J'accompagne le mouvement de son corps avec le mien, me rapprochant encore plus d'elle. Mes deux mains remontent maintenant dans son dos pour la maintenir tout contre moi alors que ma bouche part explorer son cou, avant de descendre sur sa poitrine. Son haut était assez décolleté pour que je puisse en profiter un peu et elle avait l'air d'aimer ça vu comment elle montait en température.
Elle me maintient entre ses seins en passant sa main derrière mon cou alors que l'autre se faufile sous mon tee-shirt et commence à caresser mon torse. Je lui rends la pareille mais c'est sous sa jupe que ma main s'aventure. C'était ma chance que je tombe sur une femme aimant porter des jupes, c'était de plus en plus rare. Je flatte quelques instants sa cuisse, histoire de ne pas être trop direct, puis je passe un doigt sous le tissu de sa petite culotte, un léger gémissement m'encourage à y passer un second , et c'est bientôt ma main entière qui se retrouve à la caresser.
Je lui faisais de l'effet, c'était incontestable, mais sa simple caresse sur mes abdos n'allait pas m'exciter plus que ça, elle était encore bien trop sage à mon goût.
Je fais glisser mon corps sur le sien pour remonter à sa hauteur et je pensais que sa main allait rester au même niveau pour atterrir sur ma braguette mais non, elle suit le mouvement. Légèrement frustré je fouille un peu plus sauvagement son intimité, lui arrachant un hoquet de surprise. Je sens sa main toujours entre nous essayer de me repousser et ses jambes se resserrer sur ma main mais j'insiste encore plus et me fais plus pesant pour l'immobiliser. Je vois bien dans ses yeux qu'elle va protester, mais avant que je l'embrasse pour la faire taire, elle les ferme et pousse un râle alors que je la sens se contracter sous moi, mes doigts dans son vagin venaient de l'envoyer au septième ciel.
Je la laisse à peine reprendre ses esprits. Je m'enlève d'elle et me lève, l'entrainant par la main à ma suite pour qu'elle se mette debout

- Ta chambre, c'est par où ?

Elle avait eu un petit aperçu, c'était mon tour maintenant !


fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Mar 9 Sep - 0:43





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Rien ne pourra arrêter Connor, je le sentais au fond de moi, mais je ne savais pas du tout ce qu’il avait en tête, et j’avais légèrement peur. Je ne voulais pas aller trop vite, mais il ne l’entendait pas de cette manière. Je me remémore la taille de ses mains quand je sens un doigt venir chatouiller mon entre jambe. Je laisse un gémissement échapper, alors qu’il continue avec un deuxième doigt. Ce qu’il me faisait était alors très agréable, vraiment, et je n’avais pas spécialement envie qu’il arrête, même si je dois avouer que ça allait vite. J’essayais de le repousser un peu, mais ma respiration trop saccadé m’empêchait de faire quoique se soit, ainsi que le plaisir qui montait en moi. Sans que je m’y attende Connor allait plus vite, et quand mon plaisir fut à son maximum, je gémis tout en resserrant mes cuisses mais le plaisir était si bon. Alors que je me remettais à peine de cet orgasme, Connor c’étais levé, m’entrainant avec lui.

- Ta chambre, c'est par où ?

Plutôt directe, il savait ce qu’il voulait, et l’obtenais souvent. Mais avec ce qu’il venait de faire, j’avais envie d’en avoir encore.

- En haut à droite deuxième porte…

Il était presser, je crois que lui aussi il a envie de prendre son pied. C’était un homme, et physiologiquement, il ne leur fallait pas beaucoup pour bander. Mais quand même il pourrait prendre son temps non ? Un peu de temps et de tendresse ce n’était pas si mal ? Mais ce n’était pas le fort de Connor. Quand nous nous trouvons dans ma chambre il me jette sur mon lit, alors qu’il me déshabille à une vitesse folle, je me sentais bien gêner d’être nue devant lui, mais il avait bien l’air de s’en moquer. Il enlève sa ceinture puis son jeans, ainsi que son t-shirt et boxer et il vient se mettre sur moi, mais je le stop bien rapidement.

- Pas de capote pas de sex !

Il relève un sourcil, il ne devait pas s’attendre à ce que j’ai un ton si ferme. Mais je ne veux pas risquer de choppé un truc parce que monsieur à été trempé son biscuit dans un autre bol de lait périmé. Il se redresse, mais plus pour s’allonger sur le lit pour reprendre son jean et après un temps de fouille dans ses poches, il en sort un petit sachet. Je souris, parce que même si j’avais un peu d’appréhension de la suite, mon utérus était légèrement en feu. J’attrape le paquet, j’avais envie de jouer un peu moi aussi. En me mordant la lèvre inférieur, je vois Connor s’allongé les mains derrière la tête, alors qu’il exhibait sa virilité. J’avais entendu parler d’un rapport entre la taille de la main et le membre d’un homme, et je crois bien que je pouvais confirmer cette hypothèse.
J’enfile le préservatif sur la verge de Connor et sans trop attendre parce que je le sentais impatient, je m’empale sur lui à ce contact je me mis à gémir d’un plaisir étrange. Mais cette sensation était différente qu’avec les autres. Je commence à bouger, mais il se redresse pour alors reprendre toute possession de moi. Ces coups de reins sont rude, mais extrêmement profond qui me fait gémir à chaque fois. Alors que ma respiration s’accélère de plus en plus, Connor se décide à mordre mes tétons qui me fait crier de surprise. Je ne sais pas si j’appréciais ou si j’avais simplement peur de la suite. Mais le plaisir qui me procurait me faisait me perdre dans un brouillard total.


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Mer 10 Sep - 2:57



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Malgré qu'elle était encore toute tremblante de plaisir, sa réponse ne tarde pas. Je la traine à ma suite dans l'escalier et la pousse sur son lit une fois arrivés à destination. Je ne m'attarde pas sur la déco de la chambre, mais plutôt à lui enlever sa déco à elle. Elle avait à peine rebondit sur le matelas qu'elle n'avait déjà plus son tee-shirt. D'une main habile je dégrafe son soutien-gorge et de l'autre déboutonne sa jupe que je fais glisser ensuite le long de ses jambes, enlevant sa petite culotte en même temps. Elle a se réflexe qu'on toute les filles quand elles se retrouvent nues de cacher le plus d'intimité possible avec leur mains, mais vu le rapport entre la taille de ses mains et la taille de ses seins, c'est un peu difficile pour Ella de dissimuler quoi que ce soit. Ça faisait longtemps que je n'en avais pas vu d'aussi beaux, bien en chair, mais fermes d'après ce que ma bouche en avait gouté sur le canapé.
La vue d'Ella nue sur son lit, et aussi je dois bien l'avouer le fait que la tête de lit soit ajourée fini de m'exciter. Je me débarrasse de mon tee-shirt et si tout à l'heure elle n'avait fait que découvrir tactilement mes abdos, elle semble maintenant apprécier ce qu'elle voit. Merci la cure qui m'avait fait découvrir les joies de l'exercice physique.
Je défais ma ceinture que je pose sur le lit, ça peut toujours être utile, et ôte rapidement mon pantalon après m'être déchaussé. Sa gêne finit de s'envoler quand son regard descend sur mon boxer dans lequel je commençais vraiment à me sentir à l'étroit, mais je reconnais qu'elle était vraiment bandante et je crois bien qu'il me faudra un premier round avant d'envisager de jouer.
Sitôt nu, je me jette littéralement sur elle, mais elle me repousse tout de suite

- Pas de capote pas de sex !

Evidemment, où avais-la tête ? Je me relève pour aller chercher des capotes dans ma poche. Alors que je la fouille, je jette un oeil à Ella qui semblait maintenant aussi impatiente que moi malgré son ton ferme, si je n'en avais pas eues, tout ce serait arrêté là.
Heureusement pour nous, j'ai de quoi. J'en pose une discrètement sur le lit près de ma ceinture et lui jette la seconde. Elle l'attrape au vol et pendant qu'elle s'applique à ouvrir délicatement l'emballage je m'allonge sur le dos et croise mes mains derrière ma tête, exhibant fièrement mon membre dressé. Je souris quand je la vois se mordre la lèvre. Elle avait bien du se faire un idée en me voyant en boxer, mais le voir ainsi libéré semblait l'impressionner un peu. Ce n'est pas pour me vanter mais la nature m'avait assez bien gâté de ce côté là. Pourtant cette impression disparait bien vite et c'est avec une envie non dissimulée qu'elle entreprend de me couvrir. Je ferme les yeux et profite pleinement des doigts agiles d'Ella déroulant la capote en me disant que sous ses airs timides, elle avait du faire ça pas mal de fois.
J'attendais impatiemment qu'elle finisse la mise en place avec sa bouche, mais au lieu de ça je la sens s'agiter à côté de moi. J'ai à peine le temps d'ouvrir les yeux pour voir ce qu'elle est en train de faire qu'elle s'est déjà empalée sur mon sexe. Je fronce les sourcils. Manifestement mon calibre lui convenait, vu le gémissement qui s'échappe de ses lèvres, mais j'ai la désagréable sensation qu'elle veut prendre les choses en mains quand, après un petit temps d'adaptation, elle commence à remuer son bassin. Ce n'est pas désagréable en soi, mais peu habitué à me retrouver dans cette position, je me redresse d'un coup. Elle sait y faire, et ses déhanchements me provoquent une irrésistible envie de bouger moi aussi, mais assis avec elle sur moi ma liberté de mouvement est plutôt limitée. Tout en la maintenant contre moi, je la fais un peu basculer sur le côté pour replier mes jambes et me mettre à genoux. Ses jambes viennent se nouer autour de mes reins et je peux alors m'en donner à coeur joie. Comme si on m'avait bridé trop longtemps, je me lâche, cherchant à la posséder le plus profondément possible en resserrant mes bras autour de sa taille.
Excités comme nous l'étions, je ne vais plus tenir bien longtemps. Et elle non plus, ses mains se crispaient de plus en plus fort sur mes épaules et ses gémissements étaient de plus en plus sonores. Sa tête partit d'un coup en arrière, mettant en évidence ses plus beaux atouts juste sous mon nez. Je passe ma langue sur la pointe de son sein, lui déclenchant un frisson, puis aspire son téton entre mes lèvres avant de le mordre. Cela lui arrache un cri. De douleur ou de surprise je ne sais pas, et je m'en fous à vrai dire, moi ça m'excite en tout cas. Je la fais basculer en arrière et accélère mes coups de reins tout en  prenant d'assaut son second sein pour le faire subir le même traitement. Elle jouit en criant au moment où je la mords un peu plus fort. Ce cri provoque une décharge dans mon bas-ventre et il ne me faut que quelques secondes pour exploser à mon tour.
Je reste un instant dans son corps encore haletant le temps de retrouver une respiration normale, puis je roule sur le côté. Ella m'indique où est la salle de bain et je crains un instant que ce ne soit une façon de me mettre à la porte, mais je n'avais pas l'intention d'en rester là

- Ne bouges pas ! Je reviens

Je vais jeter mon préservatif usagé et quand je reviens Ella s'est assise au bord du lit. Elle avançait sa main vers sa petite culotte mais j'attrape brusquement son poignet avant qu'elle ne la saisisse

- Hey ! Je t'avais dit de ne pas bouger il me semble !

Elle me regarde bizarrement, j'ai peut-être été un peu trop brusque. Je la lâche et m'assois près d'elle pour l'embrasser dans le cou. Une main dans le creux de ses reins et l'autre posée sur sa cuisse, je remonte doucement vers son oreille, adoptant un ton beaucoup plus doux

- On s'amuse bien tous les deux non ?

Je la sens se décrisper un peu alors que mes doigts la caressent doucement. Je remonte ma main de sa cuisse à sa poitrine et pince doucement son téton

- Tu as aimé quand je t'ai mordu ... et le pincement te provoque la même sensation n'est-ca pas ?  ... je le sens ...

Toujours plongé dans son cou, je ne voyais pas son visage, mais je sentais sa respiration se faire plus profonde au fur et à mesure que je resserrais mes doigts sur la petite pointe de chair. C'est elle qui au bout de quelques secondes saisit mon poignet et je sens ses doigts se crisper dessus. Je me redresse en souriant, je crois qu'elle est prête maintenant.
Je la fais basculer en arrière et me mets à califourchon sur elle. M'occupant toujours de ses seins, cette fois avec ma bouche, je lui fais remonter ses bras au dessus de sa tête. Je maintiens ses deux poignets dans une main et de l'autre attrape  ma ceinture restée sur le lit. Discrètement je passe la lanière de cuir autour de ses poignets et je serre. Le temps qu'elle se rende compte de ce que je faisais, elle était déjà attaché à la tête de lit. Je ne sais pas ce qui m'excitait le plus, son air affolé ou qu'elle soit complètement offerte. Je la sens s'agiter sous moi et elle commence à protester, mais je la bâillonne de ma main et me penche vers elle

- Chuuuuuuut ... détends-toi  ... je ne te ferai pas plus mal que tu ne le souhaites ...


fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Mer 10 Sep - 15:15





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Eprise par le plaisir que Connor me procurai, je me concentrais sur le plaisir. Son sexe allait et venait toujours un peu plus profondément en moi, ses coups de reins était puissant décuplant à chaque fois mon plaisir. Ma tête en arrière, et très cambré, j’accompagnais simplement mon basin avec les mouvements que Connor faisait. Alors qu’il était toujours entrain de me mordiller les seins, je sentis un tourbillon dans mon bas ventre, gémissant toujours autant, je laisse alors un crie de plaisir sortir de ma gorge, mon orgasme était juste parfait. On reprend un peu notre souffle, et Connor se décolle de moi. J’étais en sueur, et encore sous le coup du plaisir. Je lui indique la salle de bain, il avait peut-être besoin de se laver ou je ne sais quoi.

- Ne bouges pas ! Je reviens

Une fois un peu remise, je me suis assise sur le bord du lit, voulant me rhabiller un peu et donc remettre ma petite culotte qui est part terre. Quand je me penche pour la prendre, Connor qui était revenue m’attrape le poigner au passage.

- Hey ! Je t'avais dit de ne pas bouger il me semble !

Je ne suis pas un chien ? Pourquoi il me parle comme ça ? Si il avait envie de remettre le couvert, il y a une manière bien plus douce de le dire ou de le faire comprendre. Il laisse mon poignet libre, pour aller poser ses lèvres dans mon cou. Bon, avec ses arguments je ne peux plus me contrôler, je suis sensible à cet endroit, et Connor savait très bien s’y faire. Je sens sa main dans le creux de mes reins et l’autre sur ma cuisse. Je ferme alors les yeux, me détendant un peu plus.

- On s'amuse bien tous les deux non ?
- Oui…

Je sens mon cœur s’accéléré sur le possible plaisir qui m’attendait et ça me rendais toute chose.
Mais malgré tout, quand il bouge ses doigts, je commençais à avoir un peu peur, son ton de tout à l’heure était trop rude, je me demandais ce qu’il me voulait à part du sexe.

- Tu as aimé quand je t'ai mordu ... et le pincement te provoque la même sensation n'est-ca pas ? ... je le sens ...

Il remonte ses mains à ma poitrine, j’eu un petit hoquet de surprise d’une parce que je ne m’y attendais pas, mais aussi parce qu’étrangement, il avait raison j’aimais bien, alors que je ne pensais pas apprécier ce genre de chose. Il me pince toujours un téton, passant de l’un à l’autre, alors qu’il était toujours tendre dans mon cou. Se mélange était excitant. Sous se nouveau plaisir, j’agrippe son poignet, il ne fallait pas non plus pousser, je ne voulais pas à avoir mal demain matin…
Il me fait basculer en arrière, je me retrouve allongé sur mon lit, Connor au dessus de moi, sa tête maintenant plongé sur ma poitrine pour continuer de me titiller mes bouts de sein. Il jouait très bien avec moi, et sa langue… un court instant je me demande ce que ça pourrai faire plus bas… dès que je reviens à moi, je commençais à paniquer quand je sens qu’il m’avait attaqué les mains. Je n’aime pas trop la tournure des choses. Je commence alors à me défendre un peu, non, je ne suis pas rassurer du tout. Maintenant j’ai même peur, et son sourire satisfait me fait penser au sérial killer et violeur des films.

- Connor, détache-moi !

Il pose alors sa main sur ma bouche pour que je ne puisse ni crier ni parler, et ça me fait encore plus paniqué. Mais je suis tombé sur un malade ?! Pourquoi je l’ai invité !!

- Chuuuuuuut ... détends-toi ... je ne te ferai pas plus mal que tu ne le souhaites ...

Que je ne le souhaite, mais il est dingue, je voulais juste prendre mon pied moi, pas aller dans son tripe du chemin sado-maso. Toujours la main sur ma bouche et il recommence à m’embrasser dans le cou, il avait peut-être compris que c’était mon endroit pour me détendre. Et le pire c’est qu’il y arrivait. Progressivement il enleva sa main, et pour la descendre de nouveau à mes seins et il recommence à jouer avec. Je ne pu faire autrement que de gémir, jamais ses étrange caresses. La virilité de Connor pressé contre mon corps me fait bien comprendre qu’il aimait la situation. Mais quand allait il passé à l’acte, je n’attendais plus que ça, mon excitation était à son comble. Je sens ses mains chaude me prendre par la taille, pensant alors qu’il allait venir d’enfoncer en moi pour mon plus grand soulagement, ma surprise fut de taille quand il me retourna. Ses mains caressent alors le creux de mes reins, puis mes fesses. Je sursaute quand un petit coup arriva sur mes fesses. Il continua sans trop y aller trop fort. Ma seconde surprise fut quand il entra en moi alors que je ne m’y attendais pas. J’avais reconnu l’aspect du préservatif, ouf… Cette position ou je restais allongé sur le ventre était une première pour moi, même avec Ethan nous l’avions jamais testé… Et pourtant…
Connor vient glisser une main sous mon cour pour venir malaxer mes seins, tout en continuant d’aller et venir en moi avec force et plaisir.

BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Ven 12 Sep - 12:14



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



J'avais remarqué, quand je lui avais parlé un peu brusquement tout à l'heure, qu'elle s'était rapidement soumise et avait vite oublié ce petit incident dès que j'avais embrassé son cou. Je me place sur elle pour l'empêcher de se tortiller et j'emploie donc la même manière pour qu'elle se calme et oublie, qu'attachée à ce lit, elle était complètement à ma merci. Elle est particulièrement réceptive à mes baisers, mais je laisse quand même ma main en bâillon jusqu'à ce que je la sente complètement détendue. Je descends alors ma main sur sa poitrine et me glisse entre ses jambes qu'elle venait d'écarter pour m'accueillir. Elle en voulait donc encore cette petite coquine, mais c'est moi qui déciderait quand et surtout comment.
Je caresse un moment ses seins pour finir de la soumettre et bien vite je reprends plaisir à lui pincer les tétons, me délectant des réactions que je lui provoque. Je ne me prive pas non plus de les malmener avec ma bouche, me faisant pardonner mes morsures par ma langue. Sentir ces deux globes de chair frémir sous mes doigts et ma bouche me redonne un peu de vigueur, tout comme les gémissements de plus en plus profonds d'Ella. Je m'excite de plus en plus, lui faisant bien sentir en frottant mon bassin contre le sien qu'elle me faisait de l'effet aussi. Elle relève la tête et on se fixe un moment tout en continuant à chercher un maximum de contact entre nos deux corps. Ses yeux ne demandaient qu'une chose, mais elle devra patienter un moment encore.
Je saisis sa taille et la retourne sur le ventre. Elle retourne sa tête vers moi, légèrement affolée, d'autant que je la maintiens plaquée sur le lit en me mettant à califourchon sur elle. Je laisse un moment mes mains dans le creux de ses reins et la fixe durement pour bien lui faire comprendre que c'est inutile de protester.
Loin de moi l'idée de lui faire vraiment mal, mais manifestement elle découvrait de nouvelles choses ce soir, et je voulais qu'elle se rende compte qu'être soumise pouvait lui apporter de nouvelles sensations. Bien entendu j'y allais beaucoup moins fort qu'avec Lorie par exemple, qui ressortait souvent de nos ébats avec quelques hématomes et autres morsures, ce n'était ici qu'une initiation, et pour elle et cela restera soft, je ne suis pas un sauvage non plus.
Je finis par lui sourire gentiment en faisant glisser doucement mes mains de ses reins à sa taille, puis je remonte le long de sa colonne vertébrale, me penchant sur elle pour venir l'embrasser. La position n'était pas très confortable pour elle mais elle me rend quand même mon baiser, je vais pouvoir monter d'un cran. Je me redresse et descend sur ses cuisses, en profitant pour attraper le préservatif que j'avais laissé au bout du lit. Je l'enfile rapidement avant d'en revenir à ses fesses que je commence par caresser avant d'y appliquer une petite tape, puis une seconde un peu plus forte. J'ai droit à un sursautement  accompagné d'un froncement de sourcils d'Ella qui doit se demander où je veux en venir mais je me penche à nouveau et saisi son téton entre mes doigts. Je sens à la façon dont elle se contracte que vraiment ça lui plait, elle aura au moins découvert quelque chose sur elle ce soir, par contre, même si elle ne dit rien, les petites fessées que j'alterne sur ses fesses avec quelques caresses semblent moins lui plaire. Je ne pousse pas trop loin et me décide à lui donner ce qu'elle attend depuis un bon moment déjà. J'empoigne mon sexe et tout en claquant sa fesse un peu plus fort, je m'enfonce d'un coup en elle. Je l'entends étouffer un cri de surprise dans le matelas. Cette position la rendait étroite et j'en profite un instant tout en venant glisser mes mains sous son corps. Nous ne faisions vraiment qu'un et elle avait l'air d'apprécier tout autant que moi, mais l'instinct reprend vite ses droits et je commence à bouger mon bassin. Je me redresse pour y aller plus fort, la chevauchant tout continuant de claquer ses fesses de temps en temps. J'aimais plus que tout ce sentiment de domination, de pouvoir diriger les choses à ma façon.
Bien sur je pense aussi à Ella, apparemment c'était tout neuf pour elle cette façon de faire, et elle avait bien le droit de prendre du plaisir aussi. Elle gémissait mais j'avais du mal à dire si c'était de plaisir ou de douleur, sans doute un peu des deux, en tout cas ça m'excitait fortement. Pour en profiter plus longtemps, je ralentis la cadence et me penche pour embrasser son cou puisque cela semblait être une zone très érogène chez elle

- Ça va ?

Un "hummmm" sort de ses lèvres. Je les lèche délicatement et les mords doucement avant de jouer avec sa langue. Ce baiser est bien agréable mais l'appel de mon bas-ventre se fait plus impérieux. J'attrape un oreiller que je glisse sous son bassin pour le soulever un peu et agrippe ses hanches pour profiter pleinement de ce nouvel angle. Tout en continuant mes va-et-vient je fais glisser un doigt entre ses fesses, me demandant si elle serait partante pour une petite sodomie, mais quand j'appuie un peu plus fortement avec mon doigt sans toutefois l'enfoncer, elle a un brusque sursaut et se débat fortement en criant, arrivant presque à m'éjecter de son corps. Surpris par cette brusque réaction, je me reprends rapidement et mon sexe retrouve vite la chaleur du sien. Elle se débattait encore, tirant sur la ceinture pour essayer de se libérer alors je la recouvre avec mon corps tout entier. Maintenant complètement immobilisée, elle ne râlait plus, pensant sans doute que ses paroles n'auraient aucun effet sur moi. Je caresse doucement sa joue, elle était au bord des larmes

- chuuuut ... c'est tout ... je ne te ferai rien de ce côté là si tu ne veux pas, promis

J'avoue que si je prenais beaucoup de plaisir à voir "souffrir" ma partenaire, aller dans l'extrême et la faire pleurer n'était absolument pas le but, elle devait aussi y prendre plaisir. Je sentais qu'elle en serait bien rester là, j'avais été un peu trop loin avec elle, mais mon corps avait besoin de se soulager. Pour lui prouver ma bonne foie, je la détache et embrasse délicatement ses poignets légèrement meurtris par le cuir. Je me retire et la laisse se retourner sous moi. Malgré tout, je sens encore de la méfiance dans ses yeux. Je replonge dans son cou et descends ma main le long de son corps pour la glisser entre ses jambes attendant patiemment qu'elle accepte ma caresse.
J'aimais beaucoup "initier" et si je voulais la revoir je devais me montrer un peu patient et ne pas la brusquer trop vite, j'étais même prêt pour cette fois à la laisser faire ce qu'elle voulait puisque qu'être au-dessus semblait lui plaire aussi. Je sens ses mains glisser de chaque côté de mes épaules et elle finit par m'accueillir tout entier entre ses jambes. Nous finissons alors d'une manière plus douce et plus "traditionnelle". C'est bon aussi, mais pas exceptionnel.
Je me débarrasse de ma capote avec précautions et en revenant de la salle de bain, je constate qu'Ella n'a pas bougé alors que cette fois je ne lui avais rien demandé. Par dépit ? Par soumission ? A vrai dire je ne sais pas trop. Toujours allongée sur le dos, elle fixe le plafond et semble réfléchir, ignorant complètement ma présence. Je récupère mon boxer et l'enfile avant de m'assoir sur le bord du lit. Je caresse doucement son bras qu'elle a replié sur elle, effleurant au passage sa poitrine. Son regard revient alors sur moi

- Tu veux qu'on en parle Ella ?

fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Ven 12 Sep - 17:06





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Toujours attaché à mon propre lit, le ventre sur le lit, je me sentais vraiment impuissante face aux actions de Connor. Mon cerveau embrouillé par le nouveau plaisir que j’apprenais à connaitre. Mais je ne savais toujours pas si j’aimais ou non, c’était vraiment très très étrange. Les mouvements du membre de Connor, me donnait des sueurs de plaisir. Je ne sentais plus sa peau contre la mienne, il c’était redresser alors, peut-être allait il s’arrêter pour me retourner, mais à la place je sentais son sexe aller et venir toujours plus fort en moi, et toujours plus profondément. Il s’aventurait là où personne n’avait réussi à venir. Je ne sentais que ses va et vient mélangeant plaisir et douleur.
Je sens de nouveau une chaleur dans mon dos, et la seconde d’après je sens son souffle puis ses lèvres dans mon cou. Il avait compris qu’il pouvait m’amadouer rapidement en faisant cela.

- Ça va ?
- Hmmm

Je n’arrivais plus à parler, c’était bien trop difficile de savoir si ça allait. J’avais le cœur à mille à l’heure, mon bas ventre en feu. Je prenais du plaisir, beaucoup de plaisir, mais à qu’elle prix ? Je ne le saurai que demain je crois.
Je regarde Connor, qui sort sa langue, me lèche les lèvres pour fini par les mordre. Une fois encore, ça m’avait plus… Se fut court, et Connor décide de relever mon bassin grâce à un cousin. L’angle d’entrée de son sexe était différent quand il reprend alors ses vas et vient, et le plaisir repris de plus belle. Il s’occupait de mes fesses, bien trop à mon goût, d’ailleurs. Son doigts glisse un peu plus et je sens une petite pression là, ça n’allait pas le faire !

- Arrête ! CONNOR !

C’était hors de question qu’il vient s’introduire par là, je tirais sur la ceinture pour pouvoir m’éloigner de lui. Mais il reprit rapidement ma taille, pour enfoncer son sexe de nouveau en moi. Je commençais à paniquer à nouveau, je ne voulais tout arrêter, et qu’il sorte de chez moi. Mais non, Connor, bien plus fort, et très dominateur, se couche sur moi m’empêchant de bouger.

- chuuuut ... c'est tout ... je ne te ferai rien de ce côté là si tu ne veux pas, promis

Promis ? Comment il voulait que je le croie, j’étais attaché sans que je le veuille, et il me fait tout ce qu’il veut sans que j’ai mon mot à dire. Et si il le voulait, il pourrait sans problème me sodomisé, je ne pouvais pas bouger. La peur me pris entièrement, et je sentais les larmes me monter.

Je sens ses mains venir me détacher, puis ses lèvres déposé des baisers sur mes poignets. Je ne sais plus du tout quoi penser de lui, il était bizarre… Rapidement, je me retourne, et je le fixe. Il allait faire quoi maintenant ? Partir ? Sa serai une bonne chose, j’avais eu assez peur comme ça avec lui, et en même temps j’avais eu assez d’orgasme pour être satisfaite pour quelque temps. Je perds son regard, car il part dans mon cou, à d’accord, il en avait pas fini avec moi… J’aimerai bien le repousser, mais je me sens complètement ailleurs quand il m’embrasse ainsi. En plus il glisse sa main le long de mon corps, et caresse doucement ma partie intime. Il voulait m’adoucir je crois bien, et le pire c’est qu’il y arrive. Pourquoi je n’arrivais pas à lui dire de partir ? Il se laisse faire quand je le fais rouler pour me retrouver sur lui. Je le fais de nouveau entrer en moi, et je bouge en rythme pour obtenir mon ultime orgasme de la soirée.
Je m’allonge sur mon lit, et il part rapidement dans la salle de bain. Je reprends ma respiration et je me repasse ma soirée. J’avais découvert des sensations nouvelles étrange mais forte agréable. Et ça me surprend d’avoir aimé ça.

Je sursaute quand je sens un frisson me parcourir le corps, Connor m’avait simplement caressé délicatement le bras frôlant alors ma poitrine.

- Tu veux qu'on en parle Ella ?

Je le regarde, et me redresse pour aller cacher mon corps avec ma couette. Puis je regarde Connor, toujours nue. Il était vraiment bien fait, abdos, pas trop maigre, une carrure imposante, poilu mais juste ce qu’il faut. Et membré comme un dieu.

- Je ne sais pas…. C’était assez nouveau et étrange pour moi…

Je le laisse tombé sur mon lit, et tourne la tête vers lui.

- Le pire je crois c’est que…. J’ai aimé…

Je vois un sourire s’élargir sur le visage de Connor. Il était plus que satisfait je pouvais le voir, en plus il avait eu le même sourire sur scène, mais son regard là, était bien plus coquin.

- Tu fais ça souvent, c’est ton truc d’attaché ta partenaire et la laisser sans pouvoir rien faire ? Ca par contre, ce n’était pas mon truc, j’aime bien toucher le mec qui me donne du plaisir. La prochaine fois, préviens moi, je ne paniquerai pas autant…


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Dim 14 Sep - 0:32



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



J'avais déjà vu ce regard qu'avait Ella bien souvent, même si parfois ça c'était beaucoup moins bien terminé, je n'étais pas toujours patient comme je l'avais été ce soir avec elle. Finalement faire cette cure a vraiment été la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie, non seulement pour ma santé mais je percevais maintenant, quand je couchais avec une fille, des sensations qui me passaient complètement au-dessus de la tête quand j'étais alcoolisé. Je commençais à découvrir que ma partenaire avait aussi des désirs et qu'un minimum d'écoute faisait que les choses n'en étaient que plus agréables.
Elle s'était redressée et avait tiré sur la couette pour cacher sa nudité, j'en souris. Elle n'avait pourtant rien à cacher, elle était vraiment bien faite. Tout en réfléchissant à ma question elle me détaillait. Je n'avais plus 20 ans mais j'étais encore pas mal pour un mec de 37 balais

- Je ne sais pas…. C’était assez nouveau et étrange pour moi…

Son regard était reparti dans le vide, elle devait se poser beaucoup de questions et j'étais prêt à y répondre, lui expliquer que plaisir et douleur pouvaient parfois être intimement liés

- Le pire je crois c’est que…. J’ai aimé…

Elle semblait presque déçue par sa constatation sur elle-même mais moi je suis plus que satisfait, elle avait compris le principe. Elle pourrait devenir une bonne élève et découvrir bien d'autres choses, et je serais ravi de pouvoir être son maître

- Tu fais ça souvent, c’est ton truc d’attaché ta partenaire et la laisser sans pouvoir rien faire ? Ca par contre, ce n’était pas mon truc, j’aime bien toucher le mec qui me donne du plaisir. La prochaine fois, préviens moi, je ne paniquerai pas autant…

Cela ne l'avait pas toujours été non, mais la façon dont m'avait traité certaines femmes avait certainement contribué à développer cette propension à être dominateur avec elles. Cela avait entrainé quelques excès dont je n'étais pas très fier, notamment avec ma propre femme, mais ce soir, tout comme Ella, j'avais découvert quelque chose de nouveau, j'étais maintenant capable de me maitriser bien plus facilement qu'avant et j'arrivais même à faire quelques concessions. La preuve, jamais avant je n'aurais accepté qu'Ella prenne les commandes comme elle venait de la faire.
Elle me reprochait aussi de ne pas l'avoir prévenue, mais si je l'avais fait se serait-elle laissée faire ? Rien n'était moins sur, la surprise faisait un peu partie du jeu, et puis je n'étais pas d'un naturel très bavard, surtout au lit, en général je préférais agir. D'ailleurs je me rallonge près d'elle, me redressant sur mon coude pour la surplomber, la dernière partie de sa phrase venait de faire tilt dans mon esprit

- La prochaine fois ? Pour une fille qui ne voulait même pas me donner son prénom ...

Je lui adresse un clin d'oeil et tire légèrement sur la couette pour la découvrir un peu. Elle résiste en retenant le tissu entre ses mains, laissant échapper un "mais" énervé, mais je suis plus fort et je finis par la découvrir jusqu'à la taille. Je lui pince gentiment un téton pour marquer ma victoire et nous en rions tous les deux.
Je retrouve mon calme en me mettant sur le dos. Je fixe le plafond et Ella avait adopté ma position précédente, redressée sur son coude. Je sentais son regard sur moi. Etait-elle en train de me juger ? De me cataloguer comme je le faisais parfois avec mes propres conquêtes pour savoir laquelle appeler selon mon envie du moment ? Cela n'aurait été qu'un juste retour des choses mais j'ai beaucoup de mal à accepter cette idée, mon côté un peu macho surement.
Je me redresse brusquement et m'assois sur le bord du lit, lui tournant le dos. Non mais qu'est-ce qui me prenait à réfléchir comme ça ! J'avais eu ce que je voulais, pourquoi chercher plus loin. On avait pris notre pied tous les deux, point. Ils fallait qu'on se rhabille et qu'on en reste là, du moins pour ce soir. Je me penche pour ramasser ses vêtements et au moment où j'allais me lever pour les lui lancer, je sens son doigt glisser le long de ma colonne vertébrale alors qu'elle m'appelle, elle avait du être surprise par mon brusque changement de comportement. Je me lève quand même et lui tends ses habits, plus gentiment que je ne l'avais prévu il y a quelques instants, évitant de croiser son regard.
C'est bien la première fois de ma vie que je me sens un peu mal à l'aise vis-à-vis d'une fille que je venais de baiser. Etrangement même penser ce mot me gêne alors que c'était juste ce que nous venions de faire. J'enfile rapidement mon pantalon et mon tee-shirt, et quand je me retourne Ella est toujours dans son lit et me fixe avec un sourcil relevé

- Quoi ?

Elle n'était pas du genre à demander à son coup d'un soir de lui tenir compagnie pour la nuit quand même ! Ce n'était pas du tout dans mes habitudes et vu comment elle me faisait prendre conscience de certaines choses sur moi-même, ce ne serait vraiment pas une bonne idée ...

fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Dim 14 Sep - 17:37





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Connor revient vers moi, s’allongeant alors sur le côté pour qu’il puisse me regarder comme il le pouvait, toujours avec ce besoin de dominance.

- La prochaine fois ? Pour une fille qui ne voulait même pas me donner son prénom ...

Je souris assez timidement, c’est vraie que j’avais été très réticente au début, mais je sentais que j’étais une chose pour lui et j’étais loin d’avoir apprécié ça. Même si au final j’étais un peu considéré comme telle, mais il m’avait pas forcé à faire des choses que je ne voulais pas.
Il vient me tirer sur la couette et je lui criais un petit « mais » offusqué. J’avais froid, et je ne voulais pas qu’il me voit nue, je sais c’est débile après tout ce qu’il vient de me faire, mais c’était plus fort que moi. Sauf qu’il était bien plus fort que moi, et puis je n’avais pas envie de craquer ma couette. J’avais de nouveau la poitrine libre, Connor en profite pour venir titiller mon téton, avec le sursaut de petit plaisir, je le suis dans son rire. Il avait réussit à me faire changé d’avis, voir même à me donner envie de découvrir se côté étrange du sexe.
Ma poitrine toujours libre, je me mets sur le côté, regardant alors Connor. Ma vue était bien agréable, c’était un homme viril, expérimenté, je me demandais alors qu’elle âge il avait, et comment il avait compris qu’il aimait se genre de pratique.
Connor se relève, s’asseoir sur le bord du lit, alors qu’il se penche, je me mets sur les genoux, et je caresse son dos, il avait une beau assez douce par rapport à ce que je m’imaginais.

- Connnor…

Je ne sais pas trop ce que je fais, mais bizarrement je n’avais pas envie de me retrouver seule, je n’arrête pas d’être contradictoire se soir. Je regrette trois seconde ma proposition dite juste avant, pour qu’au final, je sois heureuse. Je ne sais pas ce qu’il m’arrive.
Il se lève malgré tout, il était grand et moi vraiment petite à genoux sur mon lit. Il me jette mes vêtements à côté de moi, sauf que je n’avais pas l’intention de m’habiller, tout le contraire de lui, il voulait surement aller à son after pour trouver une autre fille pour continuer sa nuit.

- Quoi ?
- Tu ne voudrais pas rester ? Notre prochaine fois pour être demain matin ?

On dort un peu, on mangera puis on remet ça. Je suis vraiment curieuse de connaitre de nouvelle chose, avoir de nouvelle expérience. Et si, il partait, je ne savais pas si j’aurai le courage de lui demander son numéro pour l’appeler un jour. Pour le sexe j’avais déjà Ethan, mais il n’était pas dans le même trip que Connor.
Je le regarde et me mord la lèvre inférieure tout en lui faisant les yeux doux resserrant un peu mes seins pour l’amadouer encore plus. Je mes doutes les chances de mon côtés pour qu’il accepte, j’avais tous les atouts pour non ? Mais pour Connor, je n’étais peut-être pas assez ouverte à ses pratiques.

- S’il te plaît, reste et apprend moi… je suis une très bonne élève.

BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Lun 15 Sep - 2:24



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Je ne comprenais pas pourquoi j'étais subitement en colère contre elle. Elle était gentille, sympa, mignonne, avait tout ce qu'il fallait pour me plaire et même si elle n'était pas aussi expérimentée et soumise que les filles dont j'avais l'habitude, elle ne s'était quand même pas trop mal débrouillée

- Tu ne voudrais pas rester ? Notre prochaine fois pour être demain matin ?

Non mais je rêve où elle est en train de me faire du rentre dedans là ? Toujours à genoux sur son lit, et surtout encore nue, elle se mord la lèvre doucement en relevant vers moi ses yeux de biche, et surement pas aussi innocemment qu'il n'y paraît, elle met en valeur sa poitrine en croisant ses mains sur ses cuisses. Evidemment, comme tout homme normalement constitué, j'ai du mal à rester de marbre devant cette invitation évidente, cette fille était vraiment pleine de surprise. Ses yeux se font encore plus doux et suppliant quand je relève mon regard vers elle

- S’il te plaît, reste et apprend moi… je suis une très bonne élève.

J'hésite, je ne sais pas quoi faire. Ma raison me dit de partir, cette fille était vraiment particulière et je ne voulais plus me poser des questions existentielles comme je venais de le faire il y a quelques secondes.
Je me penche vers le lit pour récupérer ma ceinture et surtout regarder autre chose que ce qu'elle me met avec indécence sous les yeux. Sous ses airs innocent, enfin pas tant que ça finalement, elle savait très bien comment faire réagir les hommes. Elle attrape la ceinture en même temps que moi et enroule le bout autour de son poignet pour tirer dessus. Comme pour la couette, je résiste de mon côté. J'aurais pu l'arracher d'un coup sec mais j'avais peur qu'elle bascule en avant et se fasse mal en tombant

- Rends-moi ça !

Elle tire un peu plus fort et refuse de lâcher en secouant la tête de droite à gauche avec un sourire on ne peut plus provocant. Elle me chauffait bien là, et je ne sais pas si elle avait bien conscience de ce qu'elle risquait en faisant ça

- Tu ne devrais pas jouer comme ça Ella ...

Elle se lève et fait un deuxième tour autour de son poignet avec la ceinture pour se rapprocher de moi, et si ses yeux se sont fait plus rieurs, son corps tout entier est une vraie provocation. Tant pis pour elle, je l'avais prévenue. Je tire d'un coup sec sur la lanière de cuir pour la rapprocher de moi et la retourne entre mes bras, repliant son bras attaché dans son dos. Avant qu'elle ne puisse dire quoique ce soit, j'attrape son autre bras et l'attache à l'autre. Je m'assure que c'est bien serré et la pousse assez fort. Elle tombe à plat ventre sur le lit et aussitôt je me mets à califourchon sur ses fesses. Je tire assez sèchement sur la ceinture, lui arrachant un gémissement de douleur puis me penche dans son cou, près de son oreille

- Tu veux jouer Ella ? Je vais t'apprendre les règles du jeu alors ...

Je me relève, lui assénant une petite tape sur les fesses au passage. ça lui arrache un cri. Du coup, je lui en remets une un peu plus forte, elle est suivie d'une protestation cette fois. J'y vais crescendo, chaque cri, protestation ou tentative de bouger se voit sanctionner d'une fessée plus appuyée et ses fesses sont déjà bien rouge quand enfin elle ne bronche plus. Elle a enfin compris qui était le maître.
Je détache ses mains et la retourne sous moi. Elle n'ose même pas me regarder. Je relève ses bras au-dessus de sa tête et maintiens fermement ses poignets en me penchant dans son cou, elle pourrait encore avoir envie de se défendre. Je la sens se raidir quand mes lèvres embrassent sa peau, juste en dessous de son oreille

- La règle numéro 1 est la plus difficile à assimiler Ella ... maintenant que tu l'as bien comprise on va pouvoir s'amuser un peu

Je me redresse et la fixe en souriant. Ses yeux brillent et je remarque une trace de larme dans le coin de son oeil. Je la lâche et l'efface doucement avec mon pouce, il ne fallait pas non plus qu'elle soit dans la terreur. J'effleure sa poitrine qui se soulève irrégulièrement du bout des doigts, puis décide de ne pas être trop dur et de lui accorder un petit plaisir avant de continuer. Ma langue vient jouer avec ses tétons et je descends une main entre ses jambes qui refusent de s'ouvrir. Plutôt que d'employer la force encore une fois, je relève la tête pour la fixer durement, et sur un petit claquement de langue réprobateur, j'arrive enfin à glisser ma main entre ses cuisses. Je me radoucis immédiatement et viens chercher ses lèvres mais je la sens toujours tendue.
Ma tête toujours entre ses seins et mon pouce jouant avec son clitoris commençaient à faire leur petit effet, elle n'arrive plus à retenir ses gémissements et ses mains viennent caresser mon dos. Elle aimait bien toucher les mecs qui lui donnait du plaisir ? Et bien qu'elle en profite tant qu'elle le peut. Je me glisse entre ses jambes et finis avec ma bouche que ce ma main avait commencé et ça a l'air de lui plaire, vu comment ses mains se crispent sur mon crâne quand elle part. Je me relève en laissant glisser ma main une ultime fois entre ses jambes, lui déclenchant un dernier spasme.
Je me mets à nouveau à genou au-dessus d'elle, assez haut, et ouvre ma braguette, bien décidé à avoir maintenant ce que je n'avais pas eu quand elle avait déroulé la capote tout à l'heure. J'étais déjà à moitié excité rien à l'idée de sentir ses lèvres charnues finir le travail, ce qui n'a pas l'air d'être du tout son cas quand redescendue sur terre après son orgasme elle ouvre les yeux et me regarde, choquée. Pour moi, toutes les filles faisaient des fellations à leurs mecs, c'était le b a ba ! Elles savaient faire ça même bien avant de coucher non ?


fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Lun 15 Sep - 20:00





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

J’avais envie de dormir un peu et dès demain voir un peu ce que Connor pourra m’apprendre. Voyant qu’il était plutôt décidé à partir malgré mes atouts que j’ai mis en avant. Il en avait assez de moi. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot, je voulais apprendre à avoir ce nouveau plaisir qu’il m’a fait découvrir. Quand il se penche pour prendre sa ceinture que j’enroule à mon poignet. Non, je n’allais pas le laisser partir sans savoir pourquoi il ne veut pas m’apprendre. Alors je tire vers moi, pour que lui se rapproche, et lâche prise, bon, il avait de la force et je pouvais très bien me retrouver par terre.

- Rends-moi ça !

Je fais non de la tête avec un beau et grand sourire. Je suis loin d’être aussi soumise qu’il le veuille. Et il y a surement aucune femme qui lui résistait, ou lui demandait de rester. Il devait être du genre à une fille par soir, et adios. Avec moi ça ne se passera pas ainsi. Le ton sec qu’il a utilisé me donnait encore plus envie de le sentir contre moi. Connor me donnait envie de chose qu’aucun autre ne m’inspirait.

- Tu ne devrais pas jouer comme ça Ella ...

Têtue ? Oui pour le coup je l’étais, mais j’avais vraiment envie de découvrir mes limites. Je me lève pour avoir de meilleur appuie, et le faire lâcher, mais je sais que je ne réussirai pas, Connor était bien trop musclé. D’une rapidité incroyable, mon dos se retrouve contre le torse de Connor. Mon bras dans le dos et l’autre attaché à ce dernier. Il me pousse avec force sur le lit. Je me retrouve alors sur le ventre, de nouveau, et encore moins bien à l’aise. Etre attaché c’est loin d’être mon truc. Je sens Connor s’asseoir sur moi, Il tire à nouveau sur la ceinture, ce qui me fait mal, la position des épaules n’est pas du tout confortable. Et voilà, maintenant je regrette de lui avoir tenue tête. Je sens sa chaleur sur mon corps, puis son souffle dans mon cou. Et voilà, juste à cause de ça, je me sens toute chose. Mais pourquoi cette zone est si sensible ?

- Tu veux jouer Ella ? Je vais t'apprendre les règles du jeu alors ...

Je le sens se redresser et me donner une fesser. Je crie de surprise, et il m’en donne une autre qui est bien plus forte. Je tourne ma tête pour le regarder, et surtout lui dire d’arrêter, mais il continue toujours plus fort. Alors j’essaie de bouger pour qu’il arrête, mais c’est encore pire. J’arrête de me débattre, et les tapes sur les fesses s’arrêtent enfin. J’ai la sensation d’avoir les fesses en feu, c’était vraiment douloureux. Lui ça l’excitait peut être moi j’avais vraiment mal. Il me détache enfin, mais je ne bouge pas je n’avais pas envie de me mettre sur le dos, de peur d’augmenter ma douleur sur mes fesses, et je ne voulais pas qu’il voit que j’ai les larmes qui perlaient au coin des yeux, ça lui ferrai trop plaisir. Malgré tout il en décide autrement et je me retrouve à regarder mon plafond. Il se penche alors sur moi, et quand je sens ses lèvres une nouvelle fois dans le haut de mon coup, je me raidis. J’avais peur qu’il me morde ou quoique se soit d’autre.

- La règle numéro 1 est la plus difficile à assimiler Ella ... maintenant que tu l'as bien comprise on va pouvoir s'amuser un peu.

Règle numéro 1 ? Vraiment ? Se laisser faire, c’est ça sa règle ? Mais non, je ne suis pas d’accord pas quand on me martyrise mes fesses.
Il se redresse me surplombant de toute sa grandeur. Il souriait alors que j’avais perdu toute envie. Mais pour ne plus avoir mal, je ferrais ce qu’il veut. Je sens sa main sur ma joue enlevant alors une larme qui coulait le long de ma tempe. Mes fesses me faisaient atrocement mal et la position sur le dos n’était pas l’idéal. Sa main descend lentement effleurant un de mes seins, ma respiration augmente légèrement à ce geste. Connor se couche un peu sur moi pour que sa langue joue avec mes seins, ce qui me donne un effet de me détendre. Sa main descend alors à mon entre jambe, mais je n’ai plus assez confiance pour lui accordé de me faire des caresses à cet endroit. Il laisse mes seins pour me regarder comme si j’étais une enfant et que je devais obéir, son claquement de langue me donne un peu peur je l’avoue, je n’avais pas envie qu’il me retourne pour me donner la fesser à nouveau. Alors j’obtempère, et ouvre légèrement mes cuisses pour qu’il introduise sa main. Il vient m’embrasser mais je me demandais ce qu’il allait me faire, ne sachant pas du tout ce qu’il avait en tête. Sa tête reviens entre mes seins, et je ferme les yeux, je commence à sentir l’envie monter malgré moi. Il joue avec moi, et je me détends vue que je gémis sous le plaisir qui monte en moi. Reprends mes habitudes, je caresse alors le dos de Connor le griffant un peu sous le délice qu’il me donnait. J’ouvre les yeux surprise quand je sens que c’est un peu plus humide à mon sexe. Connor c’était attaqué à mon intimité, sa langue savait exactement ce qu’elle faisait pour me faire gémir. Je pose mes mains sur la tête de Connor, agrippant le peu de cheveux qu’il avait. Mon bas ventre tourbillonnait, j’allais bientôt jouir. Il se décide à remonter vers mon visage, mais glisse à nouveau sa main, et me donne alors le dernier coup pour que je sois au summum du plaisir.

Je reviens à moi, quand le plaisir redescend, je regarde alors Connor, et je vois qu’il avait envie que je lui fasse ce qu’il venait de me faire. Bon, et bien, je vais faire quoi ? Je ne l’ai jamais fait a Ethan, alors là à Connor. Son boxer enlever, je vois son sexe droit comme un i. Bon, je n’avais pas vraiment le choix, si je n’acceptais pas sa requête muette, qui sait ce qu’il prévoyait pour me « punir ».
Je me mets dans la même position que lui, à genoux et je me rapproche de lui étant plus petite que lui, il était vraiment dans la position du dominateur, et il devait adorer ça. Je caresse son torse, tout en les glissant je me faisais plus petite, jusqu’à ce que ma tête arrive en face de la « bête ». Je ne pense pas que ma bouche soit assez grande pour l’accueillir. Bon, je n’avais pas le choix je devais me lancer. J’ouvre la bouche et je ferme les yeux. Je commence des vas et viens jouant avec ma langue. C’était très étrange la sensation d’avoir un pénis dans la bouche, ce n’était pas agréable, mais pas désagréable non plus. Me sentant assez à l’aise après quelques secondes je me décide à jouer avec ses testicules en même temps que j’accélère le rythme de mes va et vient. Ses mains c’était mise sur ma tête et accompagnais le mouvement. Je l’entendais pousser quelque râle, ce qui me rassurait parce que ça voulait dire que je n’étais pas si mauvaise que ça. Ne voulant pas vraiment qu’il m’éjacule dans la bouche, je retire sa verge de ma bouche, et je le regarde continuant alors de jouer avec ses testicules.
Maintenant qu’il a eu aussi son plaisir, enfin presque, il va vouloir finir, et pour une fois j’étais docile. Je m’allonge sur le lit, quand il me pousse sans trop de ménagement, les cuisses écartées pour qu’il puisse venir en moi sans qu’il me le demande. Venue de nulle part, en tout cas je ne l’avais pas vue la sortir, Connor met une capote rapidement puis se couche tout en entrant en moi avec sauvagerie. Il me bloque les poignets, et se fait plaisir en se mouvant en moi sans retenu qui au bout de trois seconde ma fait gémir. Il augmente la cadence tout en s’enfonçant un peu plus à chaque coup de rein, qui me fait crier de plaisir, un peu plus fort à chaque fois. A un moment mon plaisir se décuple quand il me mord la lèvre. Ce qui me provoque un orgasme et part conséquent un crie de jouissance extrême qui a dut lui faire mal au tympan.


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Mer 17 Sep - 22:47



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



Encore une fois je ne sais pas ce qui m'arrive mais j'accepte qu'Ella se relève. Je pense que même si elle n'avait jamais pratiqué, elle devait quand même avoir sa petite idée alors j'attends de voir. Elle se met à genoux face à moi et se baisse progressivement en caressant mon torse pour arriver à la bonne hauteur. Même si elle était petite par rapport à moi, je me dis que ça ne va pas être très confortable pour elle, mais je la laisse faire, m'amusant un instant du regard perplexe qu'elle lance à mon sexe maintenant bien gonflé.
Elle le tenait dans sa main et fait sa gourmande de suite, essayant d'en mettre le maximum dans sa bouche en fermant les yeux. J'ai une petite appréhension quand je sens un peu ses incisives et m'apprête à la repousser mais sa langue vient finalement me caresser et c'est beaucoup plus agréable. Elle avait compris  que l'important n'était pas d'en gober le maximum mais de bien le faire, pour le maximum on verra un peu plus tard si elle veut essayer. Je me détends un peu, laissant quand même ma main sur sa tête. Au bout d'un moment, elle accélère d'elle-même le mouvement et sa main descend sur mes testicule qu'elle malaxe doucement. C'était très timide par rapport à ce dont j'avais l'habitude, elle avait peut-être peur de me faire mal, mais c'était divinement bon, une nouvelle sensation pour moi encore aujourd'hui.
Je pose ma seconde main sur sa tête pour lui imprimer un rythme un peu plus lent parce qu'à ce train là elle allait tout se prendre dans le fond de la gorge. Maintenant qu'elle alternait des va-et-vient avec ses lèvres gourmandes et des coups de langues assez précis, même si elle ne le faisait pas exprès, je ne pouvais m'empêcher de lâcher un râle de temps en temps. Proche de la jouissance, je resserre ma prise sur sa tête, lui imprimant un mouvement plus rapide, mais elle lâche subitement mon sexe, elle avait dû comprendre que j'arrivais à un point de non retour. Assez décontenancé par cet arrêt soudain, j'allais la réprimander, mais vu la façon dont elle me regarde et continue à jouer avec mes testicules, je pense que c'était juste pour faire un peu redescendre la pression et faire durer un peu le plaisir, enfin surtout le mien. Je m'imaginais déjà dans quelques minutes en train d'exploser dans cette bouche chaude et gourmande mais contre toute attente elle ne me reprend pas en bouche.
Décidément, rien de se passait ce soir comme je le voulais et ça m'énerve. J'ai bien envie de la forcer un peu mais elle avait fait preuve d'un certain talent pour sucer et il ne faudrait pas la dégoûter. Encore une fois je capitule mais elle allait le sentir passer. Elle se laisse faire quand je la relève assez brutalement par le bras et la pousse sur le lit où elle tombe sur le dos. Heureusement qu'avec l'after j'avais prévu de m'amuser toute la nuit. Je récupère une capote dans la petite poche avant de mon jean et l'enfile rapidement et quand je me retourne, Ella semble m'attendre, les cuisses grandes ouvertes. Je souris, assez satisfait de sa soumission soudaine, mais encore légèrement frustré que cela ne se passe pas à ma façon, je ne prends pas de gants et la pénètre assez sauvagement. Je l'écrase pratiquement de tout mon poids et mes mains remplacent la ceinture qui lui bloquait les poignets tout à l'heure, la privant de pouvoir me toucher, ce sera sa punition.
Contrairement à sa bouche, là j'ai toute la place pour aller jusqu'au fond et je ne m'en prive pas. En trois coups de reins bien profonds, elle est déjà en train de gémir. Je glisse mes cuisses sous les siennes pour être encore plus perforant et accélère mes mouvements. De sont maintenant des cris qui sortent de la bouche d'Ella, et sans doute proche de l'orgasme, sa tête part dans tous les sens. Je cale ma joue contre la sienne pour encore mieux l'immobiliser et attrape sa lèvre que je mords d'un coup. Cela déclenche un orgasme chez elle, qui si il est proportionnel au cri qui vient de me vriller le tympan, doit être dévastateur. Malgré qu'elle ait du mal à retrouver sa respiration, je continue d'aller et venir en elle, profitant de ses spasmes pour provoquer mon propre orgasme. Me sentant venir, je me retire et enlève ma capote pour aller me répandre entre ses seins en poussant un râle de plaisir.
Complètement dans mon trip, j'avais oublié que je n'avais pas à faire à Lorie ou à une autre de ces filles qui acceptaient tout. Je reprends mes esprits et me rend compte que ce que je venais de faire n'allait pas forcément lui plaire. Ella regardait sa poitrine constellée de sperme et je me sentais un peu con, toujours à cheval sur son ventre. Je me penche pour attraper quelques mouchoirs dans la boite sur sa table de nuit et commence à l'essuyer

- Ella ... je suis désolé. Je ... j'ai zappé

Elle me les arrache des mains et me pousse sur le côté en me jetant un regard furieux, puis se lève rapidement et va vers la salle de bain. Je roule sur le dos et secoue la tête avant de fixer le plafond, mais qu'est-ce qui m'arrivait ? Ce n'était vraiment pas mon style de m'excuser et encore moins pour ce que je faisais au lit, alors pourquoi avec elle tout était si différent. Déjà pourquoi j'étais encore en train de réfléchir, alors que je devrais déjà être en train de me rhabiller et d'appeler un taxi, mais bizarrement je n'avais pas envie de la planter comme ça. Pour m'expliquer alors, mais non ! Je n'avais pas à justifier mes actes, après tout c'est elle qui avait demandé ... Mais elle voulait apprendre aussi, et peut-on enseigner sans donner d'explication ...
Je me mets sur le côté et boxe l'oreiller avant de le caler contre moi, ça m'énerve de n'être pas comme d'habitude. Etait-ce juste Ella ou alors c'était plus profond et je commençais à changer ? Epuisé, tant par l'exercice physique que par mes introspections, je m'endors, bercé par le bruit l'eau de la douche ...


fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Jeu 18 Sep - 2:09





Connor  & Ella
How not to give in to his old demons

Mon orgasme était juste parfait, j’avais eu mon cota pour la nuit. Connor n’avais toujours pas fini il lui en fallait du temps pour éjecter sa substance de son corps. D’un geste brusque, il se retire de moi et avant que j’ai le temps de comprendre ce qu’il était entrain de faire, il m’avait éjaculé entre les seins. D’un coup mon plaisir retomba, et je fixe ma poitrine recouverte de sperme. C’était juste immonde. Comment avait il pu croire que ça pouvait m’exciter se genre de chose ? Il avait pris des mouchoirs et commençait à m’essuyer, mais je n’avais vraiment pas envie qu’il me touche.

- Ella ... je suis désolé. Je ... j'ai zappé

Désolé, zappé ? Non mais, attend, il se fait plaisir à se lâcher sur mes seins et après il s’excuse. Ne voulant plus qu’il me touche je lui prends les mouchoirs des mains, puis le pousse et part rapidement dans ma salle de bain. Je me glisse sous l’eau de la douche. Si j’avais eu du désinfectant je crois que j’aurai pu me laver avec. Bon, du sperme je sais ce que c’est, mais ce n’est pas ce que je vois le plus à l’hôpital. Et puis, c’est bien la première fois qu’on m’en recouvre le corps. C’était juste horrible dégelasse. Je prends mon temps, me disant qu’ainsi il avait grandement le temps de partir de chez moi. A se moment précis je n’avais plus du tout envie à ce qu’il m’apprenne ces pratiques. Encore le fait d’avoir un peu mal sans que ça soit dangereux, c’était excitant, mais là… ça me coupait toute envie d’aller plus loin avec lui.

Après une bonne demi-heure sous l’eau bien chaude, je me décide à sortir de ma couche. J’enfile mon peignoir et prend tout mon temps pour me sécher, j’avais qu’une envie oublier cette soirée. Mais qu’est-ce qui m’avait pris ? Oui, au début c’était sympa, même si j’ai paniqué de temps en temps. Mais là, m’éjaculer dessus, c’était un peu trop pour moi. Je me sèche les cheveux puis enfile une nuisette. J’arrive dans ma chambre, et je fus plus que surprise en voyant Connor allongé nue sur mon lit, qui dormait ! Il n’était pas partie ce con ! Pourquoi il était là ? Encore ?
Debout dans ma chambre, je le regarde, je le réveiller pour qu’il parte ? Oui, ça serai le mieux. Je m’approche de lui, et le secoue en l’appelant mais rien aucune réponse. Je soupire, et le regarde de la tête au pied. Bon, je vais devoir le couvrir pour pas qu’il n’attrape froid. Je pars chercher une couverture dans mon armoire et le couvre. J’éteins alors la lumière, et je me glisse sous ma couette. Je n’allais quand même pas aller dormir dans la chambre d’ami ni sur le canapé. De toute façon, j’ai mal au dos si je ne dors pas dans mon lit. Je m’endors presque aussitôt, les ébats avec Connor avaient vidé toutes mes forces.

Quand je me réveille le lendemain matin, je regarder mon réveille, 9h… bon je n’ai dormie que 7h, oh ça va encore, j’ai fais des nuits plus courte que ça… Je me tourne et je vois toujours Connor endormie, sauf qu’il n’avait pas eu froid. La couverture ne recouvrait plus un millimètre de son corps. Et au vue de sa anatomie bien remontée, je dirai qu’il rêve d’un truc fort agréable pour lui. Bon, je dois réussir à le réveiller maintenant. Je le secoue, l’appelle, mais toujours rien. Bon, j’approche mes lèvres de son oreille et je murmure une nouvelle son prénom, et lui mord le lobe de l’oreille.
Il sursaute, et bien, si j’avais pensé à faire ça hier… j’aurai surement dormie un peu plus.

- Et bien, c’est difficile de te réveiller toi !


BY .TITANIUMWAY


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   Jeu 18 Sep - 16:48



How not to give in to

his old demons

"

"Ella & Connor"



J'étais timide et maladroit, mais le caresses et les encouragements de Vicky me stimulaient quelque peu. Bien évidement ce premier rapport ne dura que quelques minutes, mais j'étais jeune et fougueux et la main de ma copine en train de me caresser et surtout sa bouche près de mon oreille qui me murmurait des mots excitant me redonnèrent bien vite de la vigueur. J'ouvre les yeux brusquement quand elle me mord le lobe de l'oreille.
J'avais bien compris que j'étais en train de rêver, je me demande d'ailleurs pourquoi rêver de cette fille qui avait été ma première expérience, ce fut loin d'être une réussite ... enfin bref. La morsure elle, était bien réelle et je porte la main à mon oreille en tournant la tête ... Ella ... Je m'étais endormi chez mon coup d'un soir et au vu de la luminosité dans la chambre c'était déjà le matin.
Mais qu'est-ce que j'avais fait là ? Jamais ce genre de choses ne devait se produire. Si j'étais dans un lit avec une fille ce n'était surement pas pour y dormir ... enfin bon, il n'y avait pas mort d'homme non plus, et puis Ella semblait de bonne humeur, elle n'était pas très rancunière apparemment

- Et bien, c’est difficile de te réveiller toi !

Je lui adresse un petit sourire d'excuse et me rend compte que je suis complètement nu. J'attrape la couverture près de moi pour au moins couvrir mon bas qui était toujours en forme, en me disant qu'elle avait quand même pris soin que je ne prenne pas froid. Je retiens un sourire en pensant que moi aussi je l'avais couverte, même si c'était d'une autre façon, qu'elle n'avait pas appréciée d'ailleurs. Je suis étonné de me retrouver là, elle aurait pu me foutre dehors à coups de pied au cul en revenant de sa douche, c'était bien le genre.
Finalement, je l'aimais bien cette fille. Je jette un regard appréciateur sur son corps avant de revenir sur son visage en souriant

- C'est que tu m'a bien épuisé cette nuit

Elle rougit légèrement et je retrouve la Ella d'après le concert. Je massais toujours mon lobe qu'elle avait quand même mordu assez fort, sans doute pour me rendre la monnaie de ma pièce

- Ça va toi ?

Elle hoche la tête alors que je saisis ses mains et examine ses poignets. Ils étaient encore légèrement rouges, mais je ne pense pas qu'il y aura d'hématome, elle n'avait pas été attachée assez longtemps. Par contre ses fesses devaient encore picoter un peu, l'assimilation de la règle numéro un avait duré un peu longtemps et je n'avais pas retenu ma force

- Et tes fesses ?

Elle passe sa main dessus et grimace, c'est bien ce que je pensais. Je me sens légèrement coupable de lui avoir infligé ça alors qu'en temps normal, je m'en foutais complètement, mais d'habitude je ne me réveillais pas à côté de ma victime de la nuit non plus

- Si tu en as tu peux mettre du Lamiderm, ça calme bien

Elle a l'air étonné que je lui propose un remède, mais j'avais vu ce tube de pommade tellement de fois entre les mains de Betty. Je chasse se souvenir en me levant, tout était revenu à la normal pour moi. Je grimace à mon tour, j'étais un peu collant et en remuant, je me rends compte que ne sentais pas très bon

- Ça t'embête si je prends une douche avant de partir ? J'en ai pour 5 minutes chrono

Elle m'accorde l'autorisation et je sens son regard sur moi le temps que je ramasse mes vêtements et surtout sur mes fesses quand je lui tourne le dos pour aller me laver. Je me dépêche et en profite pour appeler un taxi. Comme promis, 5 minutes plus tard je suis de nouveau dans la chambre. Elle avait défait le lit et ouvert la fenêtre pour aérer la pièce. La légère brise faisait onduler sa nuisette qui lui arrivait à mi-cuisse et comme tout à l'heure, je ne peux m'empêcher de la détailler, j'en ferai bien mon quatre heure à nouveau, mais pas maintenant, il fallait lui laisser un peu de temps, bien que je n'étais pas sur du tout qu'elle me rappelle

- Je vais y aller Ella ...

Elle ne dit rien. Il n'y a sans doute rien à ajouter. C'est dommage, j'avais préparé un petit papier avec mon numéro au cas où, mais bon, je ne vais pas la forcer non plus. Un peu déçu de son attitude, je détourne le regard et redescend dans le salon. Je récupère mon blouson près de la porte et tente une dernière fois ma chance

- Je tiens à te dire que j'ai beaucoup aimé cette soirée. Il y a eu des choses bien, d'autres un peu moins, mais j'aimerai beaucoup continuer à t'apprendre Ella ... Tu avais raison, tu es une bonne élève ... Tiens je te le laisse au cas où

Je me rapproche d'elle et mets mon numéro dans sa main. Elle lit le petit papier et sourit avant de glisser sa main dans ma poche arrière en m'embrassant pour me dire au revoir. Elle flashait bien aussi sur mes fesses cette coquine et je la laisse en profiter un moment avant de partir définitivement.
Ce n'est qu'en me changeant en rentrant que j'aperçois un petit papier par terre. Elle y a juste noté "mes fesses se souviendront de toi jusqu'à la fin de ma vie ;)". J'en suis sur maintenant, elle me rappellera ...

fiche par century sex.



__________________________

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINE] How not to give in to his old demons   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] How not to give in to his old demons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: