Partagez | 
 

 EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Administratrice

avatar



Mackenzie E. Buidhe


DISCUSSIONS : 704
CREDIT : © casielsilencio (C MOUAAA) & tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Lun 15 Sep - 1:26

EVENT NUMERO UN
I just can't wait and see what happens in there

Pendant que je continuais d’écouter mes parents discuter d’argent et essayer de voir ce qu’ils pourraient faire pour aider leur beau-fils, je sentis Mikha revenir près de moi et m’attraper le bras. Je ne m’en rendis pas franchement compte au départ, parce que j’entendais mon père dire que ça les mettrait sur la paille de faire une chose pareille, et ma mère lui hurler dessus qu’il s’agissait de David, et qu’il ne pouvait pas mourir ici. Les entendre se déchirer à cause de terroristes me fit remonter les larmes aux yeux et pour la première fois depuis un moment, je me sentis complètement et totalement impuissante. Pire encore qu’au moment où David m’avait dit qu’on n’aurait pas d’enfants, avant les examens et tout ça. Je n’avais pas baissé les bras à ce moment là, alors que maintenant, j’avais l’impression que rien de ce que nous ne pourrions faire n’aiderait David. C’est alors que j’entendis Mikha, à côté de moi, dire qu’il pouvait donner l’argent. Il avait parlé fort, et quand je me retournai vers lui, je vis qu’il fixait un policier, qui semblait presque le regarder comme si mon Russe préféré était un extraterrestre. A l’autre bout du fil, mes parents semblaient aussi avoir entendu Mikha parler, et mon père s’empara de nouveau du combiné pour me demander ce qu’il se passait.

« C’est Mikha… un ami.. il est riche, et il veut donner de l’argent… Papa, je te rappelle, ok ? »

Ce n’était pas la peine qu’il se dispute avec Maman maintenant. Ils en voyaient de toutes les couleurs avec moi déjà, et je ne voulais pas que la situation entre eux empire. Ils s’aimaient plus que tout au monde, mais ces derniers temps, ce n’était plus tout rose. Je leur en avais fait baver, sans même m’en rendre compte et ils avaient besoin de calme… et d’un peu de paix aussi. De se retrouver tous les deux, seuls. Et de ne pas avoir à penser aux problèmes de leur fille unique. Je pouvais me débrouiller toute seule… et Mikha semblait réellement tenir à ce paiement. Evidemment, ce serait son père qui paierait, et pas lui. Mais c’était pour cette raison qu’il se fichait autant de l’argent et qu’il pouvait bien donner ce qu’il voulait. Mais si grâce à lui mon David était sauvé, alors je ne pourrais jamais lui en vouloir de s’être impliqué personnellement là-dedans ! Avant que j’aie le temps de lui dire quoi que ce soit, il avait sorti son téléphone et avait téléphoné à sa banque très certainement. Je me retrouvais donc seule, entourée cependant de Sarah et d’Amelia, qui étaient aussi effondrées que moi. J’avais réussi à me redresser, néanmoins, et je pouvais désormais bouger, faire les cent pas. Le gros de ma crise était passé, et le diazépam faisait enfin pleinement de l’effet. J’étais épuisée, mais je pouvais réfléchir. Ce n’était jamais bon de réfléchir, surtout dans une situation comme ça, mais j’avais dû assécher mon stock de larmes, et je n’avais plus rien à évacuer ! En face de moi, je vis Ella dans les bras d’Oli, puis la jeune médecin qui filait vers une ambulance pour récupérer ce qui me semblait être une poche de glace. Elle se retrouva ensuite au beau milieu de l’assemblée en regardant autour d’elle. Je n’étais même pas persuadée qu’elle m’ait vue la regarder. Durant une seconde, je compris pourquoi David l’avait appréciée. Elle tentait de prendre soin de tout le monde : une véritable médecin ; tout ce qu’il adorait. Elle n’avait rien à voir avec moi, elle était même tout mon contraire… mais il l’avait vraiment adorée. Autant, je l’avais détestée parce qu’elle avait pris ma place, autant là, je ne voyais qu’une femme débordée, dépassée par les événements, qui avait autant besoin de réconfort que moi. J’avais beau haïr le fait qu’elle ait pu coucher avec mon fiancé pendant que j’étais absente, je ne pouvais pas la haïr elle, pas aujourd’hui. Elle m’avait aidée… et elle était inquiète pour David, et pour tous les autres à l’intérieur. Aussi, je me rapprochai d’elle, dans le but de lui parler et de lui occuper l’esprit, et d’occuper le mien par la même occasion. Et si David sortait de là, ça lui ferait une bonne surprise… A cette pensée, j’eus plutôt envie de pleurer que d’aller vers Ella, mais je ravalais mes larmes.

« Je ne leur donnerai rien à ces salauds, à part une bonne dose de poison qui les tueraient tous. »

En pensant que c’était bien un médecin pour dire ça, je remarquai également que je l’aiderais pour cette tâche avec grand plaisir. Si je pouvais entrer dans ce centre commercial avec une mitraillette et tous les dégommer, ces connards, je ne me priverais pas. Et le pire, c’est qu’on me donnerait un honneur pour ça ! Mais au lieu de quoi, on leur donnerait des armes ainsi que de l’argent, comme ils le voulaient, et le pire, c’était qu’on ne savait même pas si une fois notre part du marché tenue, ils tiendraient la leur. Est-ce que je reverrais David vivant ? Aucune idée. Je préférais me dire que oui, mais je n’en savais rien, en vérité.

« Une idée de poison qui pourrait tuer des terroristes seulement, et pas les civils ? »

Ella sursauta, évidemment, elle ne m’avait pas entendue venir et je l’avais surprise. Je ne pensais pas que je lui ferais peur, mais c’était quand même arrivé. J’avais bien entendu ce qu’elle disait, et j’avais vu aussi le regard réprobateur qu’elle avait lancé vers Mikha et aussi Amelia qui voulait donner son argent. Mais c’était tout ce que nous pouvions faire pour les sauver. Même si ça ne servait à rien. Il fallait que l’on fasse quelque chose parce que ça nous tuerait de ne rien faire. Qu’est-ce que je pourrais faire sans David ? Très honnêtement, pas grand-chose. Je n’avais pas cherché pendant trois ans pour rien. Ca ne pouvait pas se finir comme ça, et de fait, on devait tout essayer ! Je trouvais ça décevant qu’elle ne soit pas sur la même longueur d’ondes.

« David est là-dedans Ella. Et il est aussi important pour toi qu’il l’est pour moi, ça, je l’ai bien compris. Alors crois-moi… si on doit remuer ciel et terre pour le sortir de là, je le ferais sans soucis. »

Je savais que rien de ce que je pourrais dire ne la ferait changer d’avis. Pourquoi prendrait-elle la peine de m’écouter ? Pourtant, j’étais intimement convaincue que nous devions tous nous serrer les coudes. Ils allaient s’en sortir, tant que le contraire n’était pas prouvé. Qui nous disait que les coups de feu que nous avions entendu n’avaient pas été tirés en l’air ? D’accord, j’avais eu un mauvais pressentiment… mais chacun pouvait se tromper non ? Du coin de l'oeil, je vis Oli se rapprocher de nouveau d'Ella, en me regardant d'un air méfiant et en vérifiant où se trouvait Mikha. Sûrement qu'il ne voulait pas se reprendre un coup...

copyright Bloody Storm

__________________________

forever and ever.
My beating heart belongs to you. I walked for miles til I found you. I'm here to honor you. If I lose everything in the fire, I'm sending all my love to you. With every breath that I am worth here on Earth, I'm sending all my love to you. So if you dare to second guess, you can rest assured that all my love's for you @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Olivier Simon Metcalfe


DISCUSSIONS : 359
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Mar 16 Sep - 19:53

I just can't wait and see
what happens in there


Ella était maintenant complètement silencieuse, elle devait essayer de se remotiver pour ne pas montrer qu'elle aussi s'inquiétait énormément et qu'elle avait aussi peur que les autres. La peur est la pire chose qui soit et surtout elle est extrêmement contagieuse dans une situation comme celle-ci.
Elle finit par me regarder et froncer les sourcils en voyant que je maintenais ma main contre ma joue. Elle l'enlève et après m'avoir dit que ça commençait à bleuir, décrète qu'il me faut de la glace.
Je ne sait pas comment elle a fait, mais elle me ramène une poche de glace qu'elle applique doucement sur ma joue, me recommandant de l'y laisser tant que le froid agira. Ça me fait un bien fou, même si un antalgique aurait été plus efficace, mais on fait avec les moyens du bord. Elle me laisse un moment et c'est alors que je vois Amélia s'avancer vers les forces de police, elle n'allait quand même pas nous refaire une crise comme au début. Je la retiens par le bras, mais elle semble relativement calme

- Je peux pas rester là à ne rien faire, je dois faire quelque chose, et je vais proposer mon argent, je refusent que des personnes meurent car ils sont incapables de réunir la sommes.

Elle voulait donner de l'argent ? Soit, je la laisse faire. Je ne sais pas si elle avait les 200 000 dollars exigés sur son compte en banque, mais de toute façon cela ne servira pas à grand chose. Cela partait d'un bon sentiment, mais il ne faut pas me dire qu'un état n'est pas foutu de rassembler cette somme, si les autorités faisait trainer c'est qu'il y avait une bonne raison.
Je jette un coup d'oeil à notre petit groupe. Mac était toujours au téléphone, et la conversation avait l'air d'être animée. Je voulais attendre qu'elle ait fini pour aller m'excuser et expliquer mon geste, mais son "garde du corps" était encore trop proche d'elle pour que je tente quoique ce soit. Il était clair qu'il était énervé. Il marchait à grand pas, semblant réfléchir, puis d'un coup il s'arrête et empoigne le bras de Mackenzie

- Attendez, je peux vous donner cet argent Qu’est-ce qu’il vous faut, du liquide ?

Il avait parlé assez fort pour que tous l'entende, même le policier qui discutait avec Amélia se retourne vers lui. Evidement il n'était pas en position de décider et devait en référer à ses supérieurs. Je ne doutais pas que Mikha possédait cette somme, mais il leur fallait des armes aussi, et ça je doute qu'il puisse leur fournir. Et puis je reste campé sur mes positions, il ne fallait pas céder aux terroristes, mais je le garde encore une fois pour moi, je n'ai pas envie d'aller exposer mes convictions à cette brute et de me reprendre une droite.
Ella était revenue vers moi avec une nouvelle poche de glace. Elle s'assure que je vais bien la laisser puis me laisse seul, je pense qu'elle veut trouver de quoi s'occuper pour éviter de penser à ce qui se passe à l'intérieur. Je profite que Mikha soit toujours au téléphone pour m'approcher de Mackenzie, mais elle semble captivée par Ella et se rapproche d'elle. Je les laisse entre filles, je m'excuserai plus tard. Je m'adosse à la barrière, près de Sarah, toujours dans ses pensées et d'Amelia qui semblait avoir fait choux blanc avec sa proposition au policier.
Mikha marchait toujours de long en large avec son téléphone à l'oreille et je percevais des bribes de conversation quand il passait près de moi. Apparemment il était en pleine négociations avec sa banque. Il ne faisait pas attention à moi et je le fixais, amusé. Qu'est-ce qu'il s'imaginait ? Que parce qu'il était "Mikha Fitzroy" il allait pouvoir tout prendre en mains ? Il n'était pas sur un court de tennis, ici ce n'était pas un jeu ! Il pensait que les autorités prendrait son fric ? Mais ils n'en avaient rien à foutre du fric, ils l'avait déjà, c'était certain !
Bien trop dans mes pensées je n'avais pas vu que le russe avait raccroché et qu'il me fixait bizarrement. Evidemment, mon amusement avait du se lire sur mon visage et je voyais bien qu'il n'appréciait pas, et même si maintenant il m'inspirait plus de la colère, il devait penser que je me foutais de sa gueule. Il n'avait pas tord, j'en étais à me dire qu'il était surement plus musclé des bras que du cerveau. Il était impressionnant mais malgré une suée le long de ma colonne vertébrale, je ne baisserai pas les yeux devant lui.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Sarah Watson


DISCUSSIONS : 150
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Sam 20 Sep - 23:51



I just can't wait and see what happens in there
ft. tris & four? divergent.



Pendant plusieurs minutes, je ne fis plus attention à ce qui pouvait bien se passer autour de moi. Les pensées les plus sombres sur l’issue que pouvait avoir cette prise d’otages traversaient mon cerveau, je n’arrivais plus à stopper ce flux de pensées négatives. Bien évidemment, dans chacun des scénarii que mon cerveau voulait bien créer, la fin était très souvent la même … Tom était soit mort, soit blessé gravement et inconscient. Après quelques instants, je sentis une présence à mes côtés, je ne sus pas qui c’était avant d’entendre sa voix.

« C’est qui pour vous, la personne là-dedans ? »

C’était donc Mikha. Je m’étais un peu calmée, je lui répondis avec une voix rauque et basse que mon petit-ami était coincé à l’intérieur lui aussi. Il me prit ensuite par le bras et me ramena vers notre petit groupe, avant d’aller prendre des nouvelles de Mackenzie, qui avait encore une belle trace rouge sur la joue.

La jeune rousse qu’Oli avait amené se mit un peu à l’écart, Oli était encore allongé par terre et inconscient. Un message parvint à la police de la part des terroristes : ils n’accorderaient aucun délai pour la remise de la rançon … Quelques instants plus tard, des coups de feu se firent entendre, Mackenzie poussa un cri de terreur et je la regardai, moi-même effrayée et totalement impuissante …

Je n’avais même pas remarqué qu’Oli s’était réveillé et relevé tout seul, et quand je le remarquai enfin, il demandait à Ella si elle allait bien avant de la prendre dans ses bras. C’est à peu près à ce moment-là que la jeune rousse, Amelia, commença à tourner en rond, impuissante elle aussi, avant de se précipiter vers le fourgon de la police, suivie par Oli qui tentait de la rattraper. Une fois arrivée au fourgon, elle ouvrit son sac et farfouilla dedans pour en sortir un objet qui ressemblait très fortement à un portefeuille. Mikha eut un léger moment de flottement avant de crier vers les policiers que lui aussi pouvait donner de l’argent. Tous ces gens allaient se mobiliser financièrement pour sauver les otages … Le si peu d’espoir que cela apportait me remotiva.

« A quoi ça sert, de tout manière ils vont tuer tout le monde quand ils auront ce qu’ils veulent… »

La Ella que je connaissais avait laissé place à une nouvelle Ella pessimiste que je n’avais pas envie ni besoin d’entendre, elle avait carrément cassé la toute petite flamme d’espoir qui avait commencé à renaître en moi …

« Je ne leur donnerai rien à ces salauds, à part une bonne dose de poison qui les tueraient tous. »

A ce moment-là je compris son point de vue. Un court silence s’ensuivit de notre côté, je ne pouvais pas sortir un seul mot, les émotions qui m’envahissaient étaient totalement contradictoires et je n’avais aucun moyen de les décrire.

« Une idée de poison qui pourrait tuer des terroristes seulement, et pas les civils ? »

La répartie de Mackenzie eut le don de faire sursauter Ella, et elle eut aussi le don de me faire partir dans un fou rire nerveux dont j’avais bien besoin pour évacuer toute la tension que j’accumulais depuis maintenant quelques heures. Je me mis un peu à l’écart pour réfléchir à la situation. Après tout, je pouvais moi aussi donner une partie de mon argent pour contribuer au sauvetage des otages … Mais l’idée que cet argent aille à des malfaiteurs me dégoûtait au plus haut point. Je me dirigeai alors vers les policiers à mon tour, afin d’en savoir plus sur la suite des opérations.

« Si on vous aide à réunir de l’argent, est-ce que vous savez si ça garantira la survie des otages ? Ou est-ce que vous pensez que ça ne servira à rien de leur apporter de l’argent parce qu’ils se foutent des vies qu’ils peuvent détruire et laisser derrière eux ? »

Bien sûr, je ne m’attendais pas à une réponse précise, je savais très bien qu’eux-mêmes ne savaient pas comment ces connards de terroristes allaient réagir après le versement de la rançon …

made by lizzou – icons & gif by tumblr

__________________________



Call it magic, call it true.
I call it magic when I'm with you.
And I just got broken, broken into two.
Still I call it magic, when I'm next to you.
©️ Coldplay & CasiElSilencio

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Mikha Fitzroy


DISCUSSIONS : 150
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Sam 27 Sep - 1:09




I just can't wait and see what happens in there

L’impression de satisfaction que j’avais ressentie en me rendant compte que je pouvais effectivement faire quelque chose pour aider Mackenzie ne dura pas bien longtemps. Le téléphone contre l’oreille, je faisais toujours les cents pas en discutant vivement avec mon interlocuteur. J’avais directement appelé mon banquier, qui travaillait pour mon père et s’occupait de gérer mes comptes et certainement aussi de vérifier ce pourquoi je dépensais mon argent. Je n’avais jamais aimé ce type qui, en plus d’être à la botte de mon père, me semblait toujours suffisant et moralisateur, avec ses conseils et son air réprobateur. Visiblement, il aimait l’argent et les bons investissements, et de fait, n’adhérait pas vraiment à ma manière de dilapider tout ce que j’avais en soirées et autres futilités. Voir autant d’argent jeté par les fenêtre devait le crisper, ce qui au fond m’amusait plutôt. Mais cette fois il s’agissait de tout autre chose. Pas de bouteilles de champagnes hors de prix, de suite royale à l’autre bout du monde, de limousine ou autre connerie, cette fois tout ces billets verts allaient servir à quelque chose de bien. Je n’étais pas vraiment certain que cet argent serait d’une grande utilité, mais de toute façon je n’avais rien d’autre à faire.

Seulement voilà, ce connard de banquier n’était pas vraiment chaud à l’idée de me sortir vingt mille dollars en coupure immédiatement. Il tentait de me convaincre que c’était ridicule, ce qui eu le don de m’énerver encore plus. Après quelques minutes de vive discussion pendant laquelle il passa la majeure partie de son temps à tenter de me dissuader en m’assurant que les autorités allaient payer, il me demanda finalement si je connaissais quelqu’un à l’intérieur, question à laquelle je répondis par la négative. Mais quand il voulu savoir pourquoi donc je tenais tant à payer si je n’étais pas directement concerné, je ne pus répondre immédiatement. Je ne pouvais pas dire que c’était pas soucis de conscience, ou même par pure humanité, il savait très bien que ce n’était pas mon genre. Je tournai la tête vers Mackenzie, qui était maintenant auprès d’Ella. C’était pour elle que je voulais payer, pour qu’elle retrouve son copain et qu’elle arrête de paniquer comme ça. En temps normal, je ne me serais même pas attardé plus de quelques minutes sur les lieux, je n’étais pas concerné par cet attentat et même si je n’avais pas envie que des gens innocents meurent comme ça, j’aurai vite passé mon chemin pour retourner à mes occupations. Mais en arrivant tout à l’heure, j’avais aperçu mon amie et j’étais donc resté là en voyant qu’elle n’allait pas bien du tout. Qu’est-ce qu’il m’arrivait, d’un coup ? J’aurai du partir en voyant qu’Ella était là aussi, elle aurait pu prendre soin de la blonde bien mieux que moi. Pourtant j’étais encore là, et je m’apprêtais même à dépenser de l’argent pour faire sortir son copain de cet enfer, alors que je ne le connaissais pas. Je n’arrivai pas à comprendre pourquoi j’avais tant envie de l’aider. D’accord, elle m’avait aidée en Russie, mais je n’étais pas vraiment du genre à me sentir redevable ou quoi que ce soit, habituellement.

Finalement, la voix du banquier me sorti de mes pensées. Alors qu’il déblatérait sur le fait que donner l’argent n’avancerai aucunement la police puisqu’ils n’avaient pas les armes, je le coupait en plein milieu de sa phrase d’un ton glacial et implacable en sortant un argument que je faisais un point d’honneur de ne jamais utiliser.

« Dois-je vous rappeler mon véritable nom de famille ? Je ne vous demande pas votre avis, faites ce que je vous demande. »

Un silence suivit au bout du fil. Je détestais l’idée de mentionner mon père, j’avais presque envie de vomir en pensant que le nom figurant sur ma carte d’identité était bel et bien Livingstone. Mais c’était certainement le seul moyen de faire taire cet idiot qui se voulait moralisateur. Cela marcha, visiblement, étant donné qu’il me dit qu’il allait s’occuper de ça et qu’il me rappellerai quand tout serait prêt. Je rangeais mon téléphone en frissonnant presque à la pensée que je venais de parler comme James Livingstone lui-même. C’était bien pour Mackenzie que je faisais ça, vraiment ! En me relevant les yeux, je croisais le regard d’Olivier, qui m’observait, appuyé sur la barrière avec une sorte de petit sourire amusé qui s’évanouit pour laisser place à un regard un peu plus dur quand il remarqua que je l’avais vu. Qu’est ce qu’il avait celui-là, encore ? Il voulait se prendre un deuxième coup ou quoi ? Je ne voyais absolument pas ce qu’il pouvait y avoir de drôle dans le fait que je veule payer cette somme, je l’avais après tout ! Pour une fois que je ferais une bonne action, ce débile se foutait de ma gueule. Je lui jetais d’abord un regard noir puis, voyant qu’il ne comptait pas baisser les yeux ou même regarder ailleurs, je m’approchai assez pour pouvoir le regarder de bien haut, ce qui n’était pas difficile vu sa petite taille. Alors comme ça il trouvait aussi que c’était ridicule de vouloir donner ce qu’ils demandaient à ces tarés ?

« T’as une meilleure idée peut-être ? lâchais-je, avec un petit ricanement méprisant. C’est peut-être idiot mais au moins je fais quelque chose pour aider, je donne pas des baffes aux gens qui paniquent parce que leur grand amour est à l’intérieur, pris en otage par des terroristes psychopathes. »

Je me foutais bien de ce que ce type pouvait penser de moi ou de ce que je faisais, il pouvait très bien me considérer comme un connard fini, il n'aurait pas tord, mais je n’aimais pas qu’on se moque de moi. Encore moins si il n’y avait pas de raison, et là il n’y en avait pas. En quoi c’était risible de tenter de faire quelque chose dans une situation pareille ?


© charney


__________________________

You'll leave on your knees,
you'll cry I'll please
Combustibles tears, destructibles fears
and we crash and we burn every second in turn.


Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



The Mayor


DISCUSSIONS : 50
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Dim 5 Oct - 17:53

PREMIER EVENT


MISE EN SITUATION NUMERO 2 : A l’extérieur du centre commercial


A l’intérieur, des cris et des coups de feu ont été perceptibles, suivis par d’autres cris, des sortes d’ordres que personne ne peut comprendre, de dehors. Il semblerait qu’il y ait du mouvement. Rapidement, chacun comprend ce que tout cela signifie. A travers d’immenses fenêtres qui prennent tout un pan de mur, les familles et proches des otages, ainsi que les autorités peuvent voir ce qu’il reste des otages. Un groupe de six personnes se retrouve dans cette zone, et sont montrés en évidence. Deux d’entre eux sont blessés, dont un homme à terre. Les quatre autres semblent aller bien.  

Soudain, à peine quelques minutes plus tard, tout s’accélère, et de l’autre côté du centre, quatre femmes et trois enfants sortent en courant du bâtiment scellé, et les portes automatiques se referment hermétiquement. Les hommes sont encore à l’intérieur, mais ils ont libéré les femmes et enfants. Un geste de bonté ? De bonne foi ? Mais quelle est leur foi, d’ailleurs ? Les esprits s’échauffent alors que les gens apprennent qu’un homme s’est fait tirer dessus, qu’un autre homme s’est pris une balle dans l’épaule parce qu’il avait voulu l’aider, en prétendant qu’il était médecin. Chacun y va de sa confidence : certains voudraient prendre eux-mêmes un fusil et abattre les terroristes ; d’autres voudraient enfumer le bâtiment et tuer tout le monde à l’intérieur. Les gens commencent à peser le pour et le contre, alors que l’armée tente de calmer le jeu. Ils ne feront rien. C’est aux autorités de décider, et il reste encore un peu plus d’une heure et demie pour réunir les conditions nécessaires au départ des terroristes et à la restitution des otages.

Certaines familles s’en vont pour les urgences, et les lieux sont encore un peu plus désertés. Les autorités demandent aux passants, aux badauds de dégager les lieux, et de ne laisser plus que les proches et amis, sans grand succès, puisqu’un événement de cette ampleur ne peut jamais passer inaperçu. Comme si les gens étaient attirés par tout ce qui était dangereux. En une sorte de miroir au groupe de six otages, un groupe de six personnes, à l’extérieur, fixe l’intérieur avec un air défait, sans savoir quoi faire. L’attente devient trop longue pour certains, alors que d’autres sont encore en train de réfléchir à une solution.

Alors qu’à l’intérieur, les têtes se tournent vers les couloirs, à l’extérieur, tout le monde peut entendre le major donner des instructions à tout bout de champ. Selon lui, un petit groupe de militaires se trouve dans le centre, prêt à récolter informations et à mener une nouvelle discussion pour libérer les otages. La tension monte encore d’un cran, alors que personne ne sait ce que cette opération va donner. Les doigts sont croisés, les muscles crispés, et même les plus tristes n’arrivent plus à pleurer en attendant la libération…



Petit rappel : l’ordre de passage est celui défini par le premier tour de jeu et est à respecter jusqu’au bout de l’intrigue. Si un joueur ne répond pas au bout de 4 jours, le joueur suivant peut répondre à sa place. Si un joueur décide de passer son tour, il en informe le joueur suivant qui répondra à sa place. Vous ne pouvez pas désobéir à la police et entrer dans le centre, qui est sous scellés. La police est maîtresse des lieux et vous devez lui obéir. Si vous connaissez quelqu’un dans le centre, restez à proximité des autorités comme le maire l’a demandé. Si vous n’avez personne à l’intérieur, n’hésitez pas à porter main forte aux autres joueurs : la solidarité est de mise.


Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Lun 6 Oct - 0:00





I just can't wait and see what happens in there ❥


Partie dans mes pensées, et dans un plan machiavélique pour sauver Jon, même si je ne sais pas si il est vraiment à l’intérieur, mais aussi David et les autres, je me mis dans une bulle. Dans un autre coin de ma tête je me dis que ce n’était pas bien de penser une chose comme celle là, j’avais prêté serment à Hippocrate et je me devais de soigner quiconque et ne pas donner la mort…

- Une idée de poison qui pourrait tuer des terroristes seulement, et pas les civils ?

Je me retourne vers la voix qui m’avais fait sursauté, et remarque que Mackenzie était assez déterminé pour sauver David à tout pris, et dans son regard je vois bien qu’elle serait partante pour un plan bien ficeler qui le sauverait.

- David est là-dedans Ella. Et il est aussi important pour toi qu’il l’est pour moi, ça, je l’ai bien compris. Alors crois-moi… si on doit remuer ciel et terre pour le sortir de là, je le ferais sans soucis.

J’en étais sur, si j’avais réellement un liquide ou un gaz qui pouvait être manipulable pour toucher seulement les personnes que je voulais voir morte, je le ferrai sans hésiter et Mac m’aiderai à coup sur, elle venait de me le dire clairement.

- Si je pouvais faire quoique se soit pour les aider, croit moi, je le ferrai, je ne resterai pas là, à être si inutile… Si j’avais la solution pour sauver David, je le ferrai sans hésiter Mackenzie.

J’avais posé ma main sur la sienne, en guise de signe d’affection, elle avait fait une crise de paniquer et ça avait l’air de passer, surement dut au cacher qu’elle avait pris, du diazépam ou un médicament du même style. J’essaie toujours de rassurer Mac, par se geste, mais je pense que je reste inutile malgré tout.

- Si on vous aide à réunir de l’argent, est-ce que vous savez si ça garantira la survie des otages ? Ou est-ce que vous pensez que ça ne servira à rien de leur apporter de l’argent parce qu’ils se foutent des vies qu’ils peuvent détruire et laisser derrière eux ?

En général la voix de Sarah était bien plus douce, mais aujourd’hui, je la trouvais nerveuse et triste, ce qui était totalement normal. Et pourtant, je la trouvais bien calme maintenant que ces larmes c’étaient tarie. Une chose était certaine, j’étais d’accord avec elle. Donner de l’argent à ces bandits me fait frissonner de terreur, avec notre argent ils pourraient acheter beaucoup de chose dont des éléments pour faire des bombes et tuer plein de monde, c’était hors de question !
Je reste contre Mac, n’arrivant pas vraiment à enlever ma main de la sienne. On se la serrait assez fortement à cause de notre peur, pour la première fois, je crois qu’on avait besoin l’une de l’autre, même qu’un minimum pour faire face, et rester forte pour l’homme qui nous unissait d’une manière particulière.

- T’as une meilleure idée peut-être ? C’est peut-être idiot mais au moins je fais quelque chose pour aider, je donne pas des baffes aux gens qui paniquent parce que leur grand amour est à l’intérieur, pris en otage par des terroristes psychopathes.

Je regarde Mikha, il avait beaucoup de colère en lui je pouvais le voir, et une fois encore ça se comprenait. Mais de là à être agressif envers Olivier ?! C’était peut être un peu fort de café, là !

- VOUS ALLEZ CALMER VOTRE TAUX DE TESTOSTERONNE TOUS LES DEUX !! On devrait rester souder et par s’étriper !

J’avais parlé assez fort, ce qui n’était pas du tout mon caractère, mais là, ça m’avait fait du bien de leur hurler dessus. Et puis bon, il fallait bien que quelqu’un intervienne entre eux, la situation est déjà assez tendue pour qu’ils n’en rajoutent pas.

Aucun des garçons ne pu répliquer, notre attention se repose sur les portes du centre commercial que nous avions en visu. Des cries s’en étaient échappé. Mon cœur avait repris un rythme plus que rapide, et Mac me broyait les doigts. Je fixe l’entrer mais étant trop petit je ne pouvais rien voir. Je me rapproche de Mikha le plus grand tous, Mackenzie toujours près de moi. Je demande alors à Mikha ce qu’il voyait, et il me dit qu’il y avait des hommes devant les portes dont un au sol. Je paniquais intérieurement, et me demandait si c’était David ou Jon. Je regardais Mac qui avait des larmes qui coulaient comme les chutes du Niagara. Je lui frotte alors le dos pour qu’elle évite de refaire une crise.
Je tourne la tête vers une autre sortie du centre, on pouvait apercevoir des gens qui couraient vers les autorités, des otages libérés ?! Est-ce qu’il était possible qu’un des proches de notre petits groupe soient parmi les rescapés ? Malheureusement non, personne que nous connaissions. Ils étaient donc tous encore à l’intérieure par le plus grand des malheurs. On arrive à avoir plus d’information, un otage c’est fait tiré dessus, et un médecin aussi quand il a voulu l’aider. J’étais certaine que c’était David, ça ne pouvait pas être autrement, un médecin, il n’y avait que lui. La coïncidence qu’il y ait d’autre médecin dans se foutu centre est extrêmement minime…

Il devait rester quoi une heure, peut être deux avant que le délai soit écoulé… qu’est-ce que le gouvernement allait faire ? J’avais de plus en plus peur, mais même si je voulais qu’ils sauvent tout le monde, je ne voulais pas que sa soit en acceptant les requêtes des ces malades mentaux. Je me raidis quand, d’une voix dure et pleine d’autorité, j’entendis qu’il y avait une équipe qui avait réussis à s’introduire dans le centre. Il y avait donc une chance pour qu’ils arrivent à les sauver. Mais j’avais surtout peur que les terroristes paniquent, et tuent tout le monde histoire d’éliminer le plus de monde possible, dans le cas d’un exemple…

Codage fait par .Jenaa

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Mackenzie E. Buidhe


DISCUSSIONS : 704
CREDIT : © casielsilencio (C MOUAAA) & tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Lun 6 Oct - 23:39

EVENT NUMERO UN
I just can't wait and see what happens in there

Ella semblait particulièrement surprise que je lui dise que je savais que David comptait encore énormément pour elle. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle me saute dans les bras, et je ne m’attendais pas non plus à ce qu’elle soit dégoûtée que je lui dise. Au contraire, elle semblait aussi perdue que moi, et je savais que malgré nos prises de bec à toutes les deux, nous allions réussir à nous entendre, au moins pour le temps qu’il nous restait à attendre. Nul doute que les choses iraient mieux entre nous par la suite, ou pire encore qu’avant, mais pour le temps de la prise d’otages, on allait faire en sorte de ne pas se frapper.

« Si je pouvais faire quoique se soit pour les aider, croit moi, je le ferrai, je ne resterai pas là, à être si inutile… Si j’avais la solution pour sauver David, je le ferrai sans hésiter Mackenzie.
-Et moi donc… »

Je n’étais pas sûre d’avoir parlé assez fort pour qu’elle m’entende, mais néanmoins, elle attrapa doucement ma main avec la sienne et je la serrai du plus fort que je pus, autant pour elle que pour moi, afin de nous donner un peu de courage. Il nous en faudrait, et il en faudrait encore plus si jamais il se passait quelque chose. Etrangement, ressentir un peu de chaleur humaine féminine me fit plus de bien que je ne le croyais, et je pus reprendre les choses dans l’ordre et me reposer les bonnes questions, avant d’être finalement interrompue par Sarah, qui parla fort, afin que tout le monde l’entende.

« Si on vous aide à réunir de l’argent, est-ce que vous savez si ça garantira la survie des otages ? Ou est-ce que vous pensez que ça ne servira à rien de leur apporter de l’argent parce qu’ils se foutent des vies qu’ils peuvent détruire et laisser derrière eux ? »

Les larmes me remontèrent partiellement aux yeux. J’avais essayé de ne pas penser à cela, à ce qu’ils pourraient faire, ces connards, si jamais on leur donnait l’argent mais qu’ils tuaient les otages quand même… j’avais essayé de ne pas penser au pire, mais c’était Sarah qui émettait l’hypothèse et soudainement, je fus prise de frissons et d’un mauvais pressentiment. Elle avait raison. Ils ne tiendraient pas leur parole, et David et tous les autres allaient mourir. Il fallait une autre solution… mais j’aurais préféré rester dans l’idylle que peut-être, si on faisait ce qu’ils voulaient, alors on pourrait réussir à coopérer et récupérer nos proches. Alors que mes pensées étaient tournées vers ce qui pouvait être le pire des scénarios possibles, je sentis la main d’Ella serrer la mienne, et à notre droite, on entendit la voix de Mikha retentir de plus belle. Je sentais toute sa colère émaner de ses cordes vocales, sans vraiment comprendre et quand je tournai la tête vers lui, je vis qu’il fixait Olivier. C’est à ce moment qu’Ella leur cria dessus et leur déclara qu’on devrait se serrer les coudes et non pas se frapper. J’étais plutôt d’accord avec elle, mais je n’allais pas blâmer Mikha pour son geste envers Olivier. Après tout, il avait fait ça pour me venger, en quelques sortes.

Avant que l’un ou l’autre ait l’occasion de répondre, nous entendîmes du vacarme provenir du centre. Alors que l’on entendait des cris étouffés, je compris qu’il y avait du mouvement à l’intérieur, parce que les gens autour de nous semblaient carrément paniqués. Ella m’emmena vers Mikha, qui pouvait voir ce qu’il se passait, et il nous appris qu’il y avait des gens qui avaient bougé et qu’un homme en particulier était à terre. J’eus un sanglot bloqué dans la gorge, en sentant ma peur revenir, rien qu’à l’idée qu’un type était par terre. Si c’était David, ça voulait dire qu’il était blessé. Et s’il était blessé, ça voulait dire qu’il s’était mis en danger, et que je ne pouvais pas savoir dans quel état je le retrouverais. Je n’avais oublié ce que j’avais ressenti dans l’épaule, un peu auparavant. Une douleur vive, alors que je n’avais rien. Elle me brûlait et me lançait quand je respirais, puis, elle était repartie aussi vite qu’elle était arrivée. Sans que je ne m’en rende compte, mes larmes coulaient de nouveau sur mes joues, alors que j’avais cru que je ne pourrais plus jamais pleurer. Ella le remarqua, et elle me frotta le dos pour me calmer. Je n’y arrivais pas, bien sûr, mais je me calmai en un instant, en entendant des portes s’ouvrir avec fracas, de l’autre côté de notre position. Nous vîmes des femmes et des enfants sortir, et toutes ces personnes furent rapidement prises en charge par les autorités. Je me hissai sur la pointe des pieds pour voir ce qu’il en était, et si je pouvais voir David, mais il n’y avait aucun signe de lui et je sentis mes épaules s’affaisser de plus belle et mes larmes reprendre.

Soudain, je me tournai de nouveau vers le groupe de personnes encore à l’intérieur, que l’on pouvait apercevoir par des baies vitrées. Je savais que David était encore là-dedans, avec d’autres personnes, et je savais que je pourrais peut-être le voir, et j’avais peur que ce soit le cas… mais je ne pouvais pas m’empêcher de regarder en appréhendant. C’était comme les interdits pour les enfants : il fallait les braver et mon interdit à moi, c’était de regarder dans cette direction.
C’est là que je le vis. David. Par terre et en mauvais état. Tous les autres étaient assis, contre le mur, mais David était à moitié allongé, à côté d’un autre homme aussi étendu. Mon seul moyen pour le reconnaître était ses cheveux et je les reconnaîtrais entre mille. Aussi, je n’eus aucun doute sur son identité et je restai bouche bée devant la scène que j’avais devant les yeux, des larmes dévalant encore mes joues. Des échos ce qu’ils disaient à côté me revenaient jusqu’aux oreilles. Un médecin s’était fait tirer dessus parce qu’il avait voulu aider. Sur le peu de personnes qui restaient là-dedans, il n’y avait que David qui était médecin, c’était pratiquement sûr. Il savait pourtant bien qu’il n’avait pas à jouer les héros. Et s’il ne sortait pas de là vivant ?? Et s’il perdait trop de sang, et s’il ne tenait pas jusqu’à ce qu’il sorte ?? Il était déjà patraque, ça se voyait de loin. Il ne bougeait pratiquement pas, il était dans une position assez morbide, et je ne savais même pas s’il se rendait compte de ce qu’il se passait autour de lui.

Mes cordes vocales brûlèrent alors que je hurlais son prénom à pleins poumons. C’était un réflexe mais j’avais surpris tout le monde autour de moi, y compris Ella et Mikha. Et tous les autres, sûrement. Je m’étais moi-même surprise, et je n’arrivais pas à comprendre pourquoi j’avais hurlé de cette façon. Ce n’était pas mon genre, mais il fallait dire que toute cette situation n’était pas habituelle non plus. Et ça avait été la seule chose que mon corps avait été capable de faire, de fournir, avant que mes jambes ne me portent plus et que je ne tombe au sol en me fracassant le genou droit sur le bitume. Je n’en avais rien à faire, tout comme je me fichais des regards des autres sur moi, et tout comme je me fichais du reste de la Terre. Il n’y avait qu’une chose qui m’intéressait : la vie de David et surtout sa sûreté.
Je sentis mes yeux me brûler, mais je n’arrivais pas à détacher mon regard de son corps. Si je clignais, ne serait-ce qu’une seule fois, des yeux, j’allais le perdre de vue, j’en étais persuadée, ou alors il allait se passer quelque chose. Et malgré les appels d’Ella, malgré sa main sur mon épaule, l’autre dans mon dos, je ne pouvais pas faire quoi que ce soit d’autre, et je ne pouvais pas arrêter de regarder dans cette direction. Au moins, il était vivant ! Alors je n’allais plus bouger. Je ne partirais pas, je ne bougerais pas tant que ces gens – et David ! – seraient ressortis de cet endroit ! J'en arrivais à me demander si mon cri s'était entendu, parce qu'à l'intérieur, quelques têtes s'étaient tournées vers nous... dont celle de David.

copyright Bloody Storm

__________________________

forever and ever.
My beating heart belongs to you. I walked for miles til I found you. I'm here to honor you. If I lose everything in the fire, I'm sending all my love to you. With every breath that I am worth here on Earth, I'm sending all my love to you. So if you dare to second guess, you can rest assured that all my love's for you @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Olivier Simon Metcalfe


DISCUSSIONS : 359
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Ven 10 Oct - 18:53

I just can't wait and see
what happens in there



Toujours sans quitter le tennisman du regard, je remarque du coin de l'oeil que Sarah s'avance vers les policiers pour leur demander s'ils pensaient que les terroristes tueraient les otages, même en ayant obtenu l'argent et les armes. Elle avait osé formuler la question que tout le monde se posait intérieurement, et je me doutais bien des réactions négatives que cela entraineraient chez Ella et aussi chez la blonde angoissée que j'entendis pleurer de plus belle.
Je soutenais le regard de Fitzroy sans faiblir, mais je ne sais pas combien de temps j'avais avant qu'il ne réagisse, parce qu'il allait le faire, c'était certain. Ce n'était pas le genre d'homme à se laisser marcher sur les pieds, mais moi non plus ! J'aurais été bien plus utile à réconforter les filles, mais je ne voulais pas céder le premier, question d'amour-propre et aussi, il faut le dire, d'orgueil masculin. Les dernières paroles du géant m'avait blessé, même si je ne le montrais pas, c'est vrai que lui aidait alors que moi tout ce que j'avais fait jusqu'alors avait été de gifler une pauvre femme que je ne connaissais même pas

- VOUS ALLEZ CALMER VOTRE TAUX DE TESTOSTERONNE TOUS LES DEUX !! On devrait rester souder et par s’étriper !

En même temps, Fitzroy et moi tournons notre tête vers Ella qui avait hurlé. Aussitôt je baisse les yeux, devant elle ça ne me dérangeait pas, et puis elle avait raison. J'allais le lui dire quand des cris nous font nous retourner vers le centre commercial, il y a de l'agitation. Je monte comme je peux sur la barrière, juste à temps pour apercevoir les portes s'ouvrir. Des femmes et des enfants sortent en courant, aussitôt pris en charge par les autorités. Je pousse un soupir de soulagement. Certes ce n'était pas tous les otages, mais au moins les terroristes faisaient un geste.
Je redescends de ma barrière et la terrible réalité refait surface quand j'entends Mikha dire qu'il y avait un homme à terre. La foule s'était un peu dispersée et on avait maintenant une bonne vue sur l'intérieur du centre par les grandes baies vitrées de la façade. Je me faufile devant pour voir et je suis horrifié de voir que ces connards avaient exposé quelques otages à la vue de tous.
Les policiers et les militaires étaient assez près de nous pour qu'on puisse entendre ce qu'ils se disaient et à l'annonce d'un médecin blessé je me tourne vers Ella qui se tenait près de Mackenzie, il n'y avait maintenant plus beaucoup de doute pour que ce ne soit pas David. Je n'ai pas le temps de m'approcher que Mac se met à hurler son prénom, un hurlement qui vous prend aux tripes. Ella qui lui tenait la main l'avait lâchée de surprise et personne n'a le reflexe assez vif pour l'empêcher de tomber à genoux. Ella se met rapidement à sa hauteur et essaie à nouveau de la calmer mais son regard reste fixé sur l'homme à terre qui finit par tourner sa tête vers elle.
Les autres otages regardaient aussi dans notre direction, ainsi que les terroristes et je vois Sarah et Amélia à leur tour s'effondrer en larmes, mais Sarah se reprend très vite et escalade à son tour la barrière. Elle pleure toujours mais envoie des signes d'affection à son copain jusqu'à ce qu'un policier ne l'oblige à descendre. Elle se défend un peu, mais je la récupère dans mes bras et la console comme je peux, puis je la conduis près d'Amélia, toujours en train de pleurer.
On entend alors dans le talkie du policier qu'un groupe de militaire est à l'intérieur du centre. Les deux femmes cessent de pleurer, regagnant sans doute un peu d'espoir, mais moi je suis beaucoup moins optimiste, on avait bien vu comment s'était fini la première négociation. Ce même policier essaye de nous faire reculer, mais Mackenzie semble figée dans le sol et bien décidée à ne pas bouger de là, et le soutien de Fitzroy fait aussi son petit effet.
Ça m'emmerdait un peu de soutenir Mikha, mais Ella avait raison, il fallait se serrer les coudes quoiqu'il arrive, et puis il devenait un peu menaçant et je voyais bien que ça ne plaisait pas du tout au policier. J'étais un peu partagé, je trouvais ça bien de renvoyer la foule chez elle, moins de risque, moins de choses à gérer pour les autorités et aussi moins de "spectateurs" pour ces connards, mais d'un autre côté, priver Ella, Mackenzie, Sarah et Amélia de pourvoir voir leurs hommes me semblait inconcevable malgré les circonstances. Je m'avance un peu et le prend en aparté

- Ces femmes que vous voyez là ont leur mari ou leur fiancé là, juste en face, alors on ne bougera pas ! Vous bougeriez vous à leur place, alors que c'est peut-être la dernière fois que vous pourriez voir un être qui vous cher en vie ?

J'y allais un peu fort mais au moins cela semblait le faire réfléchir. Je remarquais cependant que je n'allais pas avoir beaucoup de poids. Plusieurs de ses collègues forçaient la foule à reculer derrière de grands panneaux de bois, sans doute pour qu'en cas d'exécution d'un des otages cela reste caché aux yeux du plus grand nombre, et ils arrivaient vers nous. Résigné, Mikha essayait de résonner Mackenzie avec Ella pour qu'elle se lève quand le bruit d'un mégaphone attira l'attention de tous vers le centre

- Si nous avons amené les otages ici ce n'est pas pour rien ! Si vous obligez la foule à partir nous en abattrons un !

Des cris montaient de la foule qui avait déjà été parquée et je réalise que ces salopards en plus de l'argent et des armes voulaient aussi choquer le plus grand nombre possible de gens, et ça ce n'était pas bon signe ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Sarah Watson


DISCUSSIONS : 150
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Dim 19 Oct - 11:34



I just can't wait and see what happens in there
ft. tris & four? divergent.



Les esprits continuaient de s‘échauffer, surtout ceux de Mikha et d’Oli, et Ella tentait en vain de les calmer, quand on commença à entendre des cris qui venaient de l’intérieur du centre commercial. Des otages, les femmes et les enfants principalement, avaient pu sortir, et devant nos yeux se trouvaient maintenant quelques-uns des otages, dont trois à terre, et un des trois ressemblait étrangement à …

DAVIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIID !!!

Le cri de Mackenzie nous tira tous de notre torpeur, de par sa puissance et par l’émotion qui en émanait, et visiblement il avait pu être entendu des otages puisqu’ils s’étaient à présent tournés vers nous. Je trouvai Tom des yeux, les miens s’emplirent de nouveau de larmes, et nous commençâmes à établir un contact visuel que je ne voulais plus lâcher. Même si ça me peinait de voir David blessé, au moins, Tom allait bien pour le moment, et c’était le plus important pour moi. Grimpant et m’agrippant à la barrière qui pouvait nous séparait, je lui envoyai quelques signes que je savais qu’il reconnaitrait, même d’aussi loin, avant qu’un officier ne me force à descendre. Oli, qui était derrière moi, me prit dans ses bras et tenta tant bien que mal de me consoler et m’emmena près d’Amelia. Au moins, Tom allait bien, et c’était à force de me répéter sans cesse ces mots dans ma tête que mes larmes s’arrêtèrent de couler.

Le policier, qui était resté à proximité pour essayer de nous faire reculer - sans vraiment parvenir à le faire, Mackenzie n’avait pas l’intention de bouger d’un nanomètre, et moi encore moins - parlait avec ses collègues dans son talkie et l’un d’eux lui dit qu’un groupe de militaires avait pu pénétrer dans le centre. Il était plus que temps … Amelia arrêta de pleurer et chacun semblait retrouver un peu d’espoir, mais le policier continua à vouloir nous faire reculer. Oli le prit à part quelques secondes, et pendant ce temps d’autres officiers installaient des grands panneaux de bois et invitaient la foule à se mettre derrière ces panneaux. Tout n’était pas encore fini visiblement …

- Si nous avons amené les otages ici ce n'est pas pour rien ! Si vous obligez la foule à partir nous en abattrons un !

Au moins le message avait eu le mérite d’être clair. Le si peu d’espoir que chacun avait gagné partit en fumée, la peur reprenant le dessus. Ils profitaient de la vue qu’ils offraient à leurs spectateurs forcés et décidèrent de jouer avec nos nerfs encore une fois, la preuve en fut avec David, qui devenait littéralement leur pantin. Un d’eux le prit par le col, le faisant se retrouver en l’air, d’où nous étions nous pouvions voir les lèvres du terroriste bouger, il devait sûrement proférer des menaces, puis lança David comme un vulgaire objet, retombant lourdement sur deux autres otages à terre. Mackenzie, bien que totalement effrayée par le spectacle, semblait ne pas pouvoir détourner le regard une seule seconde, les yeux remplis de haine et d’horreur. Ces connards étaient là pour se montrer et ils n’allaient pas hésiter une seule seconde …

made by lizzou – icons & gif by tumblr

__________________________



Call it magic, call it true.
I call it magic when I'm with you.
And I just got broken, broken into two.
Still I call it magic, when I'm next to you.
©️ Coldplay & CasiElSilencio

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Mikha Fitzroy


DISCUSSIONS : 150
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Lun 20 Oct - 0:44




I just can't wait and see what happens in there

Même si je n’avais pas réussi à lui faire détourner les yeux, Olivier resta muet suite à ma réplique acerbe. Un petit sourire narquois s’étira sur mon visage. Il était ridicule à continuer à soutenir mon regard comme ça. Je ne cèderais jamais avant lui il devait bien s’en être rendu compte. J’avais bien conscience que ce genre de comportement était tout à fait déplacé au vu de la situation actuelle, que ça n’allait rien arranger mais pour être honnête je m’en foutais royalement. Passer mes nerfs sur quelqu’un, ça me donnait l’impression de faire quelque chose, c’était déjà ça. Ce type était la victime idéale, et en frappant Mackenzie, il m’avait donné une raison de m’en prendre à lui. Bon, bien sûr, je ne comptais plus le frapper… enfin tant qu’il ne m’énervait pas trop.

« VOUS ALLEZ CALMER VOTRE TAUX DE TESTOSTERONNE TOUS LES DEUX !! On devrait rester souder et par s’étriper ! »

Je tournai la tête en même temps qu’Olivier vers la source de ce cri, un peu étonné. J’avais un peu oublié qu’il y avait d’autres personnes autour de nous et je ne m’attendais pas du tout à ce qu’Ella nous crie dessus de la sorte. Mais mon air étonné s’effaça bien vite pour laisser place à un regard plus dur. Personne n’avait à me dire de me calmer, mais qu’est-ce qu’elle croyait ! Je m’efforçais de concentrer ma colère sur ce type, mais peut-être qu’elle voulait que je lui crie dessus aussi ? J’ouvrais la bouche pour lui répondre mais des cris provenant du centre commercial m’empêchèrent de parler. Il semblait y avoir de l’agitation à l’intérieur et quand Ella me demanda ce que je voyais, je décrivis simplement ce que j’avais sous les yeux. Devant les grandes baies vitrées se tenaient six personnes alignées, mises en joue par les terroristes. Deux d’entre eux semblaient mal en point. Je n’eus pas le temps de me demander ou étaient les autres, les portes du centre s’ouvrirent et des otages commencèrent à courir vers leurs proches en criant. Ils en avaient libérés ! Je me tournai vers Mac pour voir si elle repérait David, mais visiblement, il ne faisait pas partie des libérés. Je reportais alors mon attention sur les six otages alignés et le cri de Mackenzie répondit à la question qui naissait dans mon esprit. Je restai d’abord complètement interdit devant la détresse de mon amie. Je n’arrivai déjà pas à faire grand-chose pour l’aider, mais maintenant c’était pire ! J’étais censé faire quoi maintenant, moi ?

Un policier arriva et tenta de nous faire reculer, comme les terroristes étaient près des fenêtres ils ne voulaient pas risquer qu’ils puissent atteindre la foule. Mais Mackenzie refusait de bouger, et je ne voyais pas du tout en quoi reculer de de quelques mètres pouvait nous aider. J’étais en train de doucement m’énerver quand Olivier s’approcha du policier et lui parla un instant. Je le regardais sans chercher à comprendre ce qu’il lui disais. Quoiqu’il ait bien pu dire, cela ne fonctionna pas. Le policier ne démordait pas de son idée et même si j’aurai pu lui donner un coup de boule pour qu’il comprenne ce que je pensais de ses ordres, je savais très bien que ça ne servait à rien. Il y avait bien trop d’autres policiers autour de toute façon. J’essayais d’emmener Mac quand un voix retenti, provenant de l’intérieur du centre.

« Si nous avons amené les otages ici ce n'est pas pour rien ! Si vous obligez la foule à partir nous en abattrons un ! »

Je relevais vivement la tête vers les terroristes que je pouvais apercevoir, choqué. Ils étaient sérieux là ? Que comptaient-ils faire ? Allaient-ils les descendre devant les yeux de la foule, histoire de rendre leur acte encore plus horrible ? Qui étaient ces gens et comment pouvaient-ils faire une chose pareille ? Je n’étais pas un enfant de cœur, mais le comportement de ces connards me révulsait au plus haut point.


© charney


__________________________

You'll leave on your knees,
you'll cry I'll please
Combustibles tears, destructibles fears
and we crash and we burn every second in turn.


Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Dim 26 Oct - 21:15





I just can't wait and see what happens in there ❥


Une multitude de personnes sortaient de cet enfer, j’en étais soulagée et heureuse pour eux, mais David n’était pas parmi eux, ni les autres que nous connaissions. Je les regardais un moment envieux qu’ils soient libres et pas David… Je sursaute quand j’entends un cri, un cri si horrible, remplis de désespoir. Mac’ me brise le cœur, elle venait d’apercevoir David et il n’était pas en bonne condition. Je sautille sur place pour mieux voir, mais Mikah me porte alors et je ne pouvais croire ce que mes yeux me laissaient voir. Dans un premier temps j’avais vue David, mais ensuite, j’ai vue la chevelure de mon meilleur ami. John… je ne pouvais pas le croire. Il était bien las bas… J’avais raison avec ce pressentiments, il était bien la bas, et dans un sacré état. C’était lui la balle….

- Jonathan….

Je sentais mes larmes coulé une par une puis un vraie torrent il avait l’air mort étendu la bas…. Pourquoi c’était lui qui c’était pris une balle, je ne voulais pas qu’il meurt, j’ai besoin de lui, je l’aime trop pour qu’il me laisse. Il n’a pas le droit, je lui interdis. Si il me fait ça, je le haïrais jusqu’à la fin de ma vie.
Je regarde alors à travers mes larmes Mackenzie et Sarah qui sont vraiment en grand désespoir. C’était horrible, je ne m’imagine pas à leur place, quoique… Si John y reste je ne pourrai pas m’en remettre si facilement…
Les forces de l’ordre nous font reculer et surtout les femmes blondes totalement triste. La situation avait changé et ils voulaient à présent nous écarter de nos proches. Ca n’avait pas de sens.

- Ces femmes que vous voyez là ont leur mari ou leur fiancé là, juste en face, alors on ne bougera pas ! Vous bougeriez vous à leur place, alors que c'est peut-être la dernière fois que vous pourriez voir un être qui vous cher en vie ?

Je fixe Oli qui venait de prendre la défense de notre groupe, j’étais tout à fait d’accord avec lui, nous venions d’apercevoir nos amis, nos compagnons… Ils n’avaient donc pas de cœur de nous éloigner d’eux alors que c’est peut être la dernière fois que nous les verrons ?!

- Si nous avons amené les otages ici ce n'est pas pour rien ! Si vous obligez la foule à partir nous en abattrons un !

C’est fait exprès pour que nous les voyions ?! Mais c’est inhumain ! Je n’ai pas envie de voir en temps réelle la mort des otages.
Sans m’en être rendu compte, je n’avais pas lâché Mikha, je lui serrai la main de toutes mes forces, et quand je m’en aperçu, je le lâchais rapidement, ne voulant pas lui faire mal, même si c’était un dur à cuire.

- Ils ne doivent pas mourir…. Jonathan ne doit pas mourir…. Il n’a pas le droit….

J’étais restée bloquée, pourquoi il était là bas ? Il ne pouvait pas être chez lui ?! Au final son quartier était bien moins dangereux que ce centre commercial aujourd’hui.

- FAITES QUELQUES CHOSE ! LIBERER LES VOUS !! QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ ????

Je commençais à perdre mon sang froid, je voulais à tout pris qu’ils s’en sortent TOUS !


Codage fait par .Jenaa

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Mackenzie E. Buidhe


DISCUSSIONS : 704
CREDIT : © casielsilencio (C MOUAAA) & tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Lun 27 Oct - 23:34

EVENT NUMERO UN
I just can't wait and see what happens in there

David m’avait vue, donc. Et je ne savais pas déterminer s’il allait vraiment très mal ou non. Il était par terre, certes, mais s’il pouvait se relever un peu, c’était déjà très bien. Il était clair qu’il s’était pris un coup de toutes façons, on nous l’avait bien dit… mais je ne savais pas à quel point il était blessé. Peut-être qu’il avait eu de la chance, qu’il était juste sonné… pourtant, toutes mes pensées, que je voulais positives, se terminaient plutôt mal, et étaient donc vouées à l’échec. Dans quel état le retrouverais-je ? Comment j’allais faire s’il n’était plus là ? Je l’avais cherché partout, et c’était comme ça que ça terminait ? Dans un centre commercial blindé de terroristes ? Il était hors de question que ça arrive, alors l’armée avait intérêt à se bouger le derrière, parce que je voulais mon fiancé vivant. Et quand je n’obtenais pas quelque chose, je faisais toutes les crises du monde pour l’avoir. Surtout quand il s’agissait de David.

Les forces de l’ordre voulurent nous éloigner des baies vitrées, mais ce fut sans compter sur Olivier qui voulut les arrêter en leur disant qu’on n’allait pas bouger, parce que nous étions des proches et qu’on était incapables de le faire en sachant nos familles et amis là-dedans. Il avait raison, et si j’avais pu, j’aurais approuvé ses dires. Non-loin de moi, je sentais Sarah qui était aussi impuissante que moi et encore à côté, je sentais Mikha et Ella. En remarquant qu’il y avait du mouvement de notre côté, la voix que nous avions entendu plus tôt dans un mégaphone, qui provenait de l’intérieur, reprit la parole en disant qu’ils avaient mis les otages là pour qu’on puisse les voir et que si la foule reculait encore, ils les tueraient. J’eus un hoquet de douleur en regardant précipitamment autour de moi pour savoir ce que les flics faisaient. Je leur lançai des regards suppliants. Il était hors de question que David meure à cause des gens de dehors.
Alors que je pensais que ça ne pouvait pas être pire, je vis alors l’un des terroristes prendre sans douceur David par le col et le forcer à se lever. Je portai mes mains à ma bouche en me rendant compte qu’il allait peut-être en finir avec lui, mais rien ne vint. Il lui parla quelques secondes à l’oreille et je remarquai un changement d’expression sur le visage de David. Je paniquai quelques instants, et le type le relâcha, en le faisant tomber sur Douglas. Douglas était là aussi… j’avais donc raison. Mon Dieu, ils allaient tous mourir si ça continuait et je n’aurais vraiment plus personne ici. Qu’est-ce que je ferais si David mourrait ? Je rentrerais en Ecosse, et après ??

Soudain, j’entendis Ella s’énerver et crier sur les flics pour qu’ils fassent quelque chose et qu’ils aident les otages, mais que pouvaient-ils faire ? Il y avait déjà une équipe sur place, elle devait être entrée maintenant, et puis ils devaient rester ici pour nous contenir et aider si jamais on avait besoin… que pouvait-on faire de plus ?
Néanmoins, à l’intérieur, il y eut de nouveau du mouvement et je reportai toute mon attention sur ce qu’il s’y passait. Je vis alors Douglas se lever d’un bond et désarmer l’un des terroristes, en gardant son arme et lui pointant sur la tête. Je me relevai en même temps que lui, et les autres comprirent qu’il y avait quelque chose à l’intérieur. Pourquoi faisait-il cela ? Il avait envie de se faire descendre ou quoi ? A cause de lui, tous les autres allaient mourir… A moins que ce ne soit pour une bonne raison…

copyright Bloody Storm


Spoiler:
 

__________________________

forever and ever.
My beating heart belongs to you. I walked for miles til I found you. I'm here to honor you. If I lose everything in the fire, I'm sending all my love to you. With every breath that I am worth here on Earth, I'm sending all my love to you. So if you dare to second guess, you can rest assured that all my love's for you @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Olivier Simon Metcalfe


DISCUSSIONS : 359
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Ven 31 Oct - 17:08

I just can't wait and see
what happens in there


Chacun de nous fixait les baies vitrées du centre commercial, ou plutôt ce que s'y passait à l'intérieur. On savait qu'il allait se passer quelque chose de terrible, mais on ne pouvait s'en empêcher. Pourtant j'arrive à détacher mon regard des otages quand j'entends Ella pleurer à chaudes larmes.
Mikah l'avait soulevé un instant pour qu'elle puisse voir aussi à l'intérieur du centre et j'avais été surpris d'entendre un autre prénom que celui de David sortir de sa bouche. Je savais quels avaient été ses liens avec le médecin, mais ce Jonathan semblait également compter beaucoup pour elle. Elle n'avait vraiment pas de chance, deux personnes qu'elle aimait beaucoup étaient retenues en otage par des terroristes et c'était en plus les deux qui avaient l'air le plus mal en point.
Je passe en revue les membres de notre petit groupe et seul Mikha garde son self-control. Je suis à nouveau le regard de Mac vers le centre quand je vois ses traits se déformer d'horreur, un des terroriste avait attrapé celui que je supposais être David par le col de sa veste et le maintenait devant lui, comme pour l'exposer à la foule. J'ai un moment de terreur en me disant qu'il va l'abattre froidement sous nos yeux, mais non, il l'envoie à nouveau au sol en le poussant

- Ils ne doivent pas mourir…. Jonathan ne doit pas mourir…. Il n’a pas le droit….

Je me retourne à nouveau vers Ella qui semblait avoir complètement perdu les pédales. Elle fixait toujours cet autre homme à terre et puis d'un coup elle apostrophe verbalement un policier en lui hurlant dessus

- FAITES QUELQUES CHOSE ! LIBERER LES VOUS !! QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ ????

J'allais essayer de la calmer quand d'un coup la foule qui restait encore pousse un cri. Apparemment un des otages avait réussi à tromper la vigilance d'un des terroriste et l'avait désarmé, et c'était lui maintenant qui se retrouvait tenu en joue. Cet homme le tenait devant lui pour se protéger des autres terroristes en pointant l'arme sur sa tempe et tout le monde à l'intérieur semblait tétanisé, même les preneurs d'otages.
Si sur le coup je suis admiratif devant tant de courage, je me demande vite ce qu'il avait pris à cet homme ? Nous n'étions pas dans un film et cela s'avérait extrêmement dangereux. Ces hommes étaient visiblement prêt à tout et perdre l'un des leurs leur était peut-être égal, sans compter qu'il mettait aussi la vie des otages restants en danger, les terroristes n'allaient surement pas rester longtemps les bras croisés. Et puis d'un coup, sans un bruit, les hommes qui tenait l'otage en joue s'effondrent simultanément? Je mets quelques secondes à comprendre que le groupe armé que l'on savait à l'intérieur était passé à l'attaque. Les terroristes mirent moins longtemps que moi à comprendre ce qui se passait et sans plus se soucier des otages, ils commencent à riposter contre les forces de l'ordre. Alors que Mikah se jette sur Mac et Ella sans doute pour les protéger, j'ai la même idée que lui et j'attrape le bras de Sarah et celui d'Amélia et les force à se coucher près des autres, déjà à terre. Non seulement il était inutile qu'elles soient blessées mais en plus elles n'avaient pas besoin de voir ça si jamais ça tournait mal.


Spoiler:
 

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Sarah Watson


DISCUSSIONS : 150
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Ven 7 Nov - 15:31



I just can't wait and see what happens in there
ft. tris & four? divergent.



- FAITES QUELQUES CHOSE ! LIBERER LES VOUS !! QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ ????

Ella perdait elle aussi patience, un peu avant elle parlait d’une personne qu’elle avait aussi reconnue, à part Oli et Mikha qui étaient venus voir ce qui se passait, nous avions toutes une personne à laquelle nous tenions dans ce centre et nous étions toutes à bout de nerfs et de forces … Au même moment, à l’intérieur, un des otages commença à se rebeller et désarma puis prit lui-même en otage l’un des terroristes. Ce retournement de situation amena un sourire sur mon visage. Il avait pris un risque énorme pour essayer de sauver sa peau et celle de ses compagnons d’infortune, et ce geste ne pouvait qu’être salué, j’espérai en silence qu’il aurait au minimum des remerciements de la part de ces incapables de flics s’il sortait vivant de tout ça …

Quelques secondes plus tard, nous pouvions voir que les terroristes se sentaient menacés, j’en déduisis que les forces armées qui avaient pu entrer avaient finalement atteint le groupe, et les premiers coups de feu se firent entendre. Mon attention était totalement focalisée sur ce qui se passait juste devant nous que je ne fis pas attention à Mikha qui força Ella et Mackenzie à se mettre à terre, ni à Oli qui me prit le bras ainsi que celui d’Amelia pour faire la même chose que Mikha, ce qui me fit pousser un petit cri de surprise.

Bien qu’à terre, j’essayai de prêter un maximum d’attention à ce qui se passait de l’autre côté. On pouvait entendre les coups de feu augmenter, les terroristes avaient sûrement commencé à se défendre, mais d’où je me trouvais je ne pouvais rien voir de la scène. Toutes mes pensées se dirigèrent alors vers mon Tom, j’espérai qu’il aurait l’instinct de se mettre à l’abri des coups de feu, ou même qu’il puisse s’échapper …

Après un long moment, les coups de feu commencèrent à ralentir, ce qui ne m’empêcha pas de reconnaître un cri poussé avec une voix que je reconnaitrais entre mille. Thomas avait été touché, il était sûrement encore vivant pour qu’il puisse crier comme ça, mais pour combien de temps ?? Je ne pus m’empêcher de me lever, de courir vers les barrières en criant et en pleurant les dernières larmes qu’il me restait. Mais un trou noir m’attira avant même que je n’atteigne les barrières …


made by lizzou – icons & gif by tumblr

Spoiler:
 

__________________________



Call it magic, call it true.
I call it magic when I'm with you.
And I just got broken, broken into two.
Still I call it magic, when I'm next to you.
©️ Coldplay & CasiElSilencio

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Mikha Fitzroy


DISCUSSIONS : 150
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Mar 18 Nov - 23:18




I just can't wait and see what happens in there

Un silence pesant avait suivi les déclarations des terroristes, comme si chacun retenait sa respiration en attendant qu'ils ajoutent quelque chose. Ce calme ne dura qu'une seconde, avant que l'agitation ne revienne. A côté de moi, Mackenzie paniquait de plus belle alors qu'Ella se crispait et murmura quelque chose avant d'exploser et de crier au flic de faire quelque chose pour sortir les derniers otages de là. Visiblement, les terroristes n'avaient pas l'air ouverts à la négociation, dans le centre ils continuaient de maltraiter les otages... Jusqu'à ce que l'un d'entre eux se lève brusquement et s'empare de l'arme d'un terroriste qu'il pointait maintenant sur lui. Enfin, quelqu'un agissait ! Les autorités avaient pénétré dans le bâtiment pourtant, pourquoi ne faisaient-ils pas plus vite ? Alors que les terroristes étaient visiblement hésitants sur l'attitude à adopter, un coup de feu retenti et j'eu à peine le temps de voir que les renforts étaient enfin arrivés avant de me jeter instinctivement sur Ella et Mackenzie pour qu'elle se mettent au sol. Les reste de la foule fit de même, ainsi que Olivier qui entraina Sarah et Amelia avec lui. Pendant un moment, on entendit des coups de feu résonner partout et un bruit de verre brisé m'indiqua que la baie vitrée ne devait pas avoir survécu à l'affrontement.

Une fois les tirs terminés, je me relevais, laissant Ella et Mackenzie se lever à leur tour et je tournais la tête vers le centre. Il y avait plein de corps étendus sur le sol, apparemment les autorités avaient abattu les terroristes. Les otages étaient hors de danger... Enfin sauf pour les blessés peut-être. Mac se mit à courir vers David alors que Ella se dirigeait aussi vers les otages. Sarah était déjà là-bas, et l'homme qui avait pris son courage à deux mains et permis aux policiers d'agir par surprise avait couru pour prendre Amelia dans ses bras. Chacun avait l'air hors de danger, sauf peut-être un des otages qui était toujours à terre près d'Ella et qui avait l'air plus sévèrement blessé. Les médecins s'étaient déjà précipités auprès d'eux pour les soigner au plus vite alors que d'autres personnes recouvraient les corps inertes.

Je ne m'approchais pas plus, de toute façon je ne connaissais personne et si j'étais resté sur place, c'était plutôt parce que j'avais vu Mackenzie qu'autre chose. D'ailleurs maintenant qu'elle et les autres avaient retrouvé leurs proches, je n'avais plus vraiment quelque chose à faire là. Je lançais un dernier coup d'oeil à mon amie qui était enfin auprès de son copain, observant les médecins faire leur travail, avant de m'éloigner en soupirant un peu, soulagé que tout ça soit terminé. Un moment j'avais cru que personne ne sortirait vivant de cette histoire. J'étais d'ailleurs bien content de ne pas essayer de me lier avec les gens que je rencontrais, je ne voulais pas me retrouver dans la même situation que tout ceux qui avaient eu peur pour leurs proches. Ou dont le proche était mort. Cet attentat avait fait des victimes, et pour chacune d'entre elle, il y avait certainement une famille et des amis qui allaient les pleurer. Pour moi c'était plutôt simple, je n'avais plus de famille et pas beaucoup de personnes que je considérais comme des amis, alors je risquais moins d'être blessé.


© charney



Spoiler:
 

__________________________

You'll leave on your knees,
you'll cry I'll please
Combustibles tears, destructibles fears
and we crash and we burn every second in turn.


Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Lun 1 Déc - 20:29





I just can't wait and see what happens in there ❥


Je ne voyais rien à ce qu’il se passait, alors que de plus en plus de monde s’agitaient ainsi que les forces de l’ordre. J’avais envie de voir tout ce qui se passait, mais il m’en était vraiment impossible. Je voulais voir comment allait Jon, si il était toujours en vie.
C’est alors qu’une force m’attira à terre, sans que je comprenne pourquoi. C’est après un temps que j’entendis des coups de feu de plus en plus rapprocher, il y avait une fusillade à l’intérieur avec le risque qu’encore plus de monde soit touché. Mon cœur battait à tout rompre, la peur m’envahit comme jamais auparavant. Je suis totalement terrifié à l’idée de perde Jon ou David…
Allongé sur le sol regardant le pleurais toutes les larmes de mon corps, avec une lueur de lucidité et de courage, je relève la tête pour essayer d’apercevoir quelque chose. Je voulais voir ce qui se passait et pouvoir courir le plus vite possible près de Jon et le soigner, si c’était encore possible. Non, ça ne doit pas en être autrement. Il doit être vivant !
Des flashs, des cries et des bruits de tire, voilà ce que je vois en petit, et de très loin, en faite, je ne voyais rien. Les tires cessaient enfin, et je me relève alors rapidement, fixant les policiers qui se bougeaient, ainsi que les ambulanciers. Je devais faire bouger, et agir. Alors je me mets à courir avec « mes collègues » ainsi j’aurai tout le matériel pour soigner Jon, et lui faire les premiers soins. J’étais bien mieux apte à l’aider, j’étais bien plus expérimenté qu’eux.
J’arrive au près de Jon, et comme un automate, je lui prends son pouls et je vérifie tout ce que je peux. Je donne des ordres. Jon était vivant, mais son pouls était très bas. Mais je pouvais le sauver, il fallait l’emmener d’urgence à l’hôpital et l’opérer rapidement. Bien évidemment on essayer de me faire m’écarte de lui, mais on n’allait pas me faire éloigner de lui si facilement.

- Je suis chirurgien, je sais quoi faire ! Laissé moi travailler !

Je l’avais dis sèchement, avec un regard défiant quiconque qu’ils voudraient m’écarter de lui. Je continue alors mon diagnostique d’urgence et j’en conclue qu’il lui fallait une transfusion, et lui enlevé cette balle, qui est passé très près du cœur. A deux centimètre près, il serait mort sur le coup.

- Tient bon Jon, tient bon, je vais t’aider, je te sauverai mais tient bon, ne me laisse pas, je te tuerai si tu ne le fais pas !

Je laisse les secouristes le mettre sur un brancard, et je lui tiens la main, m’assurant ainsi de sentir toujours son pouls. J’aurai du m’en douter qu’ils n’allaient pas vouloir me laisser aller avec lui dans l’ambulance. Je lui lâche la main, et regarde alors l’ambulance partir. Je fini par me retourner me disant qu’il y avait encore David, et que je pourrais peut-être, être utile en tant que médecin. Un peu plus loin je remarque Mac près d’une civière, et je vois la tête de David, il était blanc bec, mais vivant, il s’en sortira, ça me soulage. Dans une autre direction je pu voir Sarah près d’un homme qu’on soignait rapidement avant de l’emmener lui aussi à l’hôpital. Il ne restait plus que les rescapés. Je me mets alors à pleurer, de soulagement, mais aussi de peur. C’est alors que je remarque tous les corps dans hall du centre commercial. Ils étaient tous sous des draps, ils étaient tous mort, et il le méritait bien.
Maintenant je me dis que je devrais aller rapidement à l’hôpital pour avoir des nouvelles Jon, mais aussi d’être dans le bloc quand on s’occupera de lui. Je me mets alors à courir vers l’hôpital, le plus vite possible.



Codage fait par .Jenaa

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Mackenzie E. Buidhe


DISCUSSIONS : 704
CREDIT : © casielsilencio (C MOUAAA) & tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Ven 5 Déc - 11:12

EVENT NUMERO UN
I just can't wait and see what happens in there

Tout se passait peut-être trop vite pour moi. J’avais l’impression que ça ne faisait que quelques secondes que Douglas avait attrapé l’arme d’un des terroristes, en le prenant en joue. J’étais aussi choquée que pleine d’espoir et j’avais envie que tout s’arrête pour de bon. Je voulais simplement retrouver David et ne plus avoir peur de le perdre, c’était possible ? En quelques instants, je me retrouvai projetée à terre. En tournant la tête, je vis Mikha, qui m’obligeait à rester au sol, pendant que nous entendions des bruits de coups de feu. Je tremblais de tous mes membres, j’étais en larmes, et j’avais l’impression que mon cœur s’arrêtait de battre pour de bon cette fois. Je sentais le bras de Mikha dans mon dos, m’empêchant complètement de bouger, et me maintenant avec puissance contre lui. Il faisait pareil avec Ella, de ce que je pouvais voir, et nous restâmes dans cette position jusqu’à ce que les coups de feu cessent, quelques instants plus tard. J’étais terrifiée, et je me demandais ce que j’allais voir quand je me relèverai. Il y aurait des morts, c’était clair. Mais quel camp en aurait le plus, entre les terroristes et l’armée ?

Dès que Mikha m’autorisa à me relever, je le fis, et je piquai le sprint de ma vie. Je me fichais de l’armée, je me fichais des terroristes, je me fichais du monde entier, parce que je ne voyais plus que David et j’avais besoin de le retrouver. Il était mal en point et je devais l’aider, je devais le sauver. Je n’avais pas fait tout ce chemin, toute cette route pour simplement le voir mourir. C’était proscrit. J’allais le retrouver en vie, j’allais tout faire pour qu’il le soit. Alors que je courrai le plus vite possible, je vis Ella faire de même, juste à côté de moi. Elle était médecin, elle pouvait l’aider… cependant, elle s’arrêta avant moi, pour observer et ausculter un autre homme, que je ne connaissais pas. Je lui en voulus presque de ne pas me suivre, mais elle avait sûrement ses raisons. Je pensais qu’elle voudrait aider David du mieux qu’elle pouvait… mais ce n’était pas le cas ! J’avais bien d’autres choses à penser que ça pour l’instant.
Rapidement, des secouristes prirent David en charge, et après l’avoir examiné le plus vite possible, l’installèrent sur une civière pour l’emmener dans une ambulance et pouvoir le conduire à l’hôpital. Evidemment, je ne le lâchais pas d’une semelle, et montai avec lui dans l’ambulance. Bientôt, tout cela ne serait qu’un mauvais souvenir, mais qui resterait dans les esprits. Du moment que David allait bien, je pouvais tout supporter et il n’était pas mort… tout allait bien et je devais m’en convaincre. Il était encore conscient, il me regarda pendant tout le trajet, et dès que nous fûmes à l’hôpital, je savais qu’il était sauvé. Ses collègues allaient l’aider, le guérir le soigner… Tout irait bien.

copyright Bloody Storm

__________________________

forever and ever.
My beating heart belongs to you. I walked for miles til I found you. I'm here to honor you. If I lose everything in the fire, I'm sending all my love to you. With every breath that I am worth here on Earth, I'm sending all my love to you. So if you dare to second guess, you can rest assured that all my love's for you @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Olivier Simon Metcalfe


DISCUSSIONS : 359
MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   Ven 5 Déc - 15:39

I just can't wait and see
what happens in there



Je m'efforçais de tenir au sol la rousse et la blonde de notre groupe mais quand le cri d'un homme, sans doute touché par une balle, nous parvient, cette dernière se débat et échappe à mon emprise. Elle avait sans doute reconnut la voix de son homme et j'espère qu'elle ne va pas se mettre en danger pour aller le voir, mais je devais encore protéger Amélia. Je la lâche quand je vois que Mikha libère aussi Ella et Mac. Les deux femmes se précipitent vers le centre commercial en courant, zigzaguant entre les policiers qui essayaient de les chopper en passant. Je crois qu'ils pouvaient toujours essayer rien ne les empêchera de rejoindre les blessés qui commençaient à être évacuer par les secours, et puis Ella était médecin, elle pouvait leur apporter de l'aide. D'ailleurs je la vois déjà à genoux près d'un des otages blessés, ce Jonathan qui avait provoqué sa crise tout à l'heure. Au moins avec elle il est entre de bonnes mains. J'aperçois aussi Mac qui a réussi à rejoindre son fiancée Je serais bien aller proposer mon aide, je ne suis pas médecin, mais je m'y connais un peu quand même, mais je vois d'autres ambulances arriver, je pense qu'il devrait avoir assez de médecins, il n'y a pas l'air d'avoir trop de blessés du côté des otages et de toute façon les terroristes sont morts.
Je finis par détacher mon regard du centre et fouille dans ma poche à la recherche de mon téléphone, j'avais dis à Laura que je l'appellerai pour la rassurer et je ne l'avais pas fait, je vais me faire sonner les cloches, d'autant que j'avais 5 appels en absence de sa part. Finalement je le range. Je vais rentrer et elle sera tellement contente de me voir qu'elle en oubliera de m'engueuler, oui je vais faire ça. Je constate en prenant ma clé de voiture dans la poche de mon blouson tout neuf que celle ci est déchirée, et ce n'est pas le seul accroc, le cuir avait sévèrement morflé au niveau des coudes aussi, mais ce n'est pas grave. Qu'est-ce que c'était que la valeur d'un blouson et de mes achats restés dans le centre commercial en regard des vies perdues aujourd'hui, même si c'était des vies de terroristes ... Foutu monde dans lequel on vit ... J'appellerai Ella demain pour lui demander des nouvelles de tout le monde.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT 1 ◘ I just can't wait and see what happens in there

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: