Partagez | 
 

 [TERMINE] The pleasure of playing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: [TERMINE] The pleasure of playing   Dim 15 Juin - 13:24

 



The pleasure of playing...

Connor & Douglas


Tout allait bien dans ma vie, j'avançais avec Amelia sans trop de mal, même si on a quelques différents de temps en temps, comme dans tous les couples.
Aujourd'hui, dimanche, Amelia avait d'autres projet qui devait se faire sans moi. Alors, ne voulant pas rester seule chez moi, j'ai décidé d'appeler Connor. Nous avions l'idée de faire un boeuf un de ces jours, alors pourquoi pas aujourd'hui s'il n'a rien de prévu. Je l'appelle et lui propose alors pour se retrouver chez moi, pour simplement jouer. Ce qu'il accepta rapidement. Je lui donne mon adresse, et 40 minutes plus tard, on sonne à ma porte. J'étais assez excité à l'idée de pouvoir rejouer avec lui, parler musique, je me dis aussi qu'Amelia aimerait le rencontrer un de ces jours, elle aimait la musique...
Je le fais alors entrer après l'avoir salué. Il est venue avec un étui, j'avais bien envie de voir ce qu'il se cachait à l'intérieur.
Je vois alors Wanted tourner autour de mon invité, alors je le stop et le prend dans mes bras. Mon chat dévisage Connor, ce qui me fait rire il n'aime pas particulièrement les inconnues mon chaton.

- Mon chat Wanted...

Il me donne des coups de patte, et le libère, il reprend alors sa route tout en sentant Connor.

- Désolé.

On arrive dans le salon et l'invite à s'assoir.

- Je peux t'offrir quelque chose à boire ?

Me rappelant alors sa situation, je me souviens rapidement si j'avais des jus de fruit, ou du soda dans mon frigo, par chance, si ma mémoire ne me fait pas défaut, il m'en reste bien.

- Jus de fruit, soda, eau...

Me voilà un peu mal a l'aise chez moi, mais c'est n'importe quoi, je dois me détendre. Il n'allait pas me frapper, ni faire quoi que ce soit d'autre, pas comme le véto en tout cas !


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY


Dernière édition par Douglas Forman le Mar 15 Juil - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Mer 9 Juil - 11:25

Comme à son habitude, Lorie était repartie dès que nous avions eu fini, et ce n'était pas plus mal. J'aimais dominer et elle était soumise à souhait, chacun de nous y trouvait son plaisir mais ça n'allait pas plus loin, pas d'amour et surtout pas de sentiments, d'ailleurs je me demande si j'avais jamais déjà éprouvé de l'amour pour une femme ... Enfin bref, je chasse ces tristes pensées en me préparant un copieux petit déjeuner, cuisiner, même quelque chose de simple me mettait toujours en joie, tout comme jouer d'un instrument d'ailleurs. Je finis de manger et laisse ma vaisselle sale dans l'évier, impatient de descendre au sous-sol pour répéter.
J'avais finalement accepté une des deux propositions que j'avais eu, ce n'était que pour 15 jours, le temps que le bassiste du groupe se remette d'une entorse au poignet. Je ne doutais pas de mes talents musicaux, mais pour ce qui est de résister à l'appel de l'alcool, je ne savais pas trop où me situer, et 15 jours c'était un délai parfait pour commencer. Je connaissais bien ce groupe et certaines parties de basse étaient ardues, il me fallait quand même un minimum de répétitions avant de partir, mais le travail ne me faisait pas peur. Je m'apprêtais à descendre au sous-sol quand mon téléphone sonne. Je souris quand je vois le nom de mon interlocuteur s'afficher, mais pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt ! Je me souviens bien de ce Doug, il avait très bien joué, même si ça faisait longtemps qu'il n'avait pas tenu une guitare, et son appel est justement pour me proposer de venir chez lui pour jouer. Je m'empresse d'accepter, même si j'aurais préféré le faire ici, mais ce n'est pas grave. Je prends note de son adresse, range ma basse dans son étui et rassemble les partitions qu'il me semble utile de répéter en espérant que Douglas ne joue pas seulement à l'oreille et qu'il sache les lire.
Malgré que nous soyons dimanche, le trafic est relativement chargé et il me faut une bonne demi-heure pour arriver chez lui, mais son accueil me fait vite oublier ce petit désagrément. Je vois son oeil pétiller en voyant l'étui que je tiens, et remarque aussi une petite boule de poil qui n'arrête pas de me tourner autour. Je pose mon étui et il me présente Wanted qui s'échappe de ses bras pour recommencer à me sentir avant de filer. Je ne peux m'empêcher de sourire parce que pas plus tard que ce matin, Lorie me comparait à un chat, un animal doux et attendrissant, mais un animal qui pouvait aussi être tellement cruel quand il avait sa proie entre ses griffes. Douglas s'excuse pour lui et m'invite à passer dans le salon

- Je peux t'offrir quelque chose à boire ?

Je hoche la tête alors qu'il semble réfléchir, il doit se souvenir que je ne buvais pas d'alcool, d'ailleurs il s'empresse de me proposer que des boissons non alcoolisées. J'opte pour un soda, un peu de sucre avant de jouer ne pourra pas me faire de mal. Je remarque alors combien Douglas semble mal à l'aise. Si encore il était venu chez moi, je comprendrais, mais là il était dans son environnement, c'aurait été plus à moi d'être gêné. Je décide de le mettre dans le bain de suite

- ça tombe bien que tu m'aies appelé Doug ! Je pars en tournée dans 10 jours et j'ai besoin de revoir certains morceaux

Je vois son air ébahi alors qu'il revient avec mon soda. Il ne s'attendait surement pas à ce que je lui demande ce genre de choses, il ne voulait peut-être que juste jouer un peu comme ça

- Enfin si ça ne te dérange pas de m'aider bien sur !

Il semble bien trop impressionné pour me répondre, mais je peux voir qu'il est 100 % d'accord avec ma proposition. Je ne peux m'empêcher de rire devant sa tête

- Si tu veux vraiment m'aider Doug, il faut que tu dépasses ce stade d'admiration, je ne suis qu'un homme tu sais !

Il semble enfin se détendre et m'accompagne dans mon rire. Maintenant que cette barrière semble tombée, je pense que nous pouvons partir sur un bon pied ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Jeu 10 Juil - 19:58

 



«The pleasure of playing...»

«Connor & Douglas»


Connor me répond un soda, je vais donc en cuisine lui en servir un verre ainsi que pour moi et je reviens dans mon salon.

- ça tombe bien que tu m'aies appelé Doug ! Je pars en tournée dans 10 jours et j'ai besoin de revoir certains morceaux

Je le regarde avec des yeux ronds, il allait repartir sur scène . Et il veut faire quelques morceaux avec moi ! Mais je suis honoré, flatter pour un simple amateur comme moi !

- Enfin si ça ne te dérange pas de m'aider bien sur !

Si ça me dérange .! Mais il est fou ! Je suis vraiment heureux de pouvoir l'aider à répéter... Ça va juste être dingue ! Je souris comme un idiot je sens mes sigomatiques tirés un peu trop, mais la joie qu'il vient de me donner est vraiment immense. Je reste impressionné face à lui, c'était vraiment un mec extra dans son domaine.

- Si tu veux vraiment m'aider Doug, il faut que tu dépasses ce stade d'admiration, je ne suis qu'un homme tu sais !

Je le passe une main dans mes cheveux, je sais qu'il a raison, mais c'était quand même bien étrange qu'il soit chez moi. Je l'ai toujours vue sur scène à la télé... et là... il était juste sur mon canapé !

- Ouais, je sais bien... Mais ça me fait encore un peu bizarre... Si on commençait à jouer ! Ça m'aidera surement ?!

Je me dis que je devais me détendre, et je vais prendre ma guitare, et je m'assois sur un tabouret, et je le regarde.

- Par quoi on commence ? D'ailleurs tu pars avec quel groupe ?

Si j'aimais ce groupe ça sera dit fois plus facile de jouer, et même de me détendre, sinon je vais m'énerver. En temps normal je ne m'énerve pas trop rapidement, mais quand sa touche la musique si... aller savoir pourquoi ?!


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY


Dernière édition par Douglas Forman le Mar 15 Juil - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Jeu 10 Juil - 23:37

Doug calme doucement son rire, mais il ne peut s'empêcher de continuer à sourire, il me fait penser à un enfant qu'on vient de gâter pour Noël. Il passe cependant nerveusement sa main dans ses cheveux

- Ouais, je sais bien... Mais ça me fait encore un peu bizarre... Si on commençait à jouer ! Ça m'aidera surement ?!

Je comprenais son sentiment, moi aussi les premières fois où j'avais rencontré des musiciens et des chanteurs que je n'avais vu qu'à la télé ou lors de concerts j'avais été impressionné, mais cela m'avait rapidement passé, finalement on s'y fait très vite et je suis certain que ce sera le cas pour Doug, il m'avait l'air d'un homme sensé et raisonnable, il finirait bien par faire la part des choses.
Il quitte le salon un instant et revient avec sa guitare. Il s'installe sur un tabouret et me regarde, toujours avec des étoiles dans les yeux, mais je le sens quand même on ne peut plus nerveux

- Par quoi on commence ? D'ailleurs tu pars avec quel groupe ?

Loin de moi l'idée de me moquer de lui, mais je ne peux à nouveau m'empêcher de rire avant de prendre quelques gorgées de mon soda. Je le repose sur la table basse qui me sépare de Douglas en essayant de me calmer

- Je suis désolé mais tu as quelque chose sur le feu, ou bien on peut discuter un peu avant ?

Un peu dépité par ma réaction, Doug descend de son tabouret et pose sa guitare. Je lui fais signe de prendre la pochette près de mon étui et l'invite à me rejoindre. J'ai enfin retrouvé mon sérieux quand il s'assoit près de moi. J'ouvre la pochette et en sort quelques tablatures

- Pour ces quelques dates je serais à la basse. Voilà donc la partie guitare que tu pourrais jouer pour m'accompagner sur les morceaux que je dois travailler et ...

Je ne voulais pas le vexer en lui demandant s'il savait les lire, après tout il n'était pas pro, il avait peut-être appris la guitare comme ça, sur le tas, mais il me prend les papiers des mains et commence à les étudier. Je voyais ses sourcils bouger au rythme de la mélodie qu'il devait jouer dans sa tête, même ses doigts bougeaient légèrement. Il termine le premier feuillet avec un sourire aux lèvres, apparemment il connaissait et appréciait ce groupe et ses compositions !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Sam 12 Juil - 0:02

 



«Beautiful Ordinary»

«Connor & Douglas»


J'étais prêt à jouer, depuis la dernière fois au bar je n'ai pas toucher à mon instrument. Et j'avoue que j'ai les doigts qui me démanchent un peu maintenant, je prends prend seulement conscience.

- Je suis désolé mais tu as quelque chose sur le feu, ou bien on peut discuter un peu avant ?

Ah oui, c'est surement moins brut et plus sympa... Je descends de mon tabouret et repose ma guitare. Je me mets alors près de lui, quand il me fait comprendre que je pouvais le rejoindre sur mon sofa, mais je suis un peu méfiant. Depuis la mésaventure avec Oli, je me méfie des mecs, je n'ai pas envie de leur donner des fausses idées, en plus je devrais le dire à Amelia, et je n'ai pas spécialement envie de lui avouer que je plais à un mec... Bref.

- Pour ces quelques dates je serais à la basse. Voilà donc la partie guitare que tu pourrais jouer pour m'accompagner sur les morceaux que je dois travailler et ...

Connor me tend des tablatures, rapidement les notes se transforment en mélodie dans ma tête et automatiquement mes doigts bougent.
La basse, c'était bien un instrument qui me donnait envie de jouer, mais je garde seulement la guitare, c'est déjà bien et moins de travail, j'ai déjà peu de temps pour jouer.

- Mais elle est sympa... et pas trop compliquée sur le papier... à voir si j'arrive à la jouer.

Je n'ai jamais été très douer pour regarder une partition et jouer en même temps, il me faut toujours un petit temps.


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Sam 12 Juil - 22:49

Déja un bon point pour lui, il savait décrypter les tablatures et quand il me dit qu'elle est sympa ça me plait bien aussi, c'est quand même plus plaisant de jouer des choses qui nous plaisent

- ... et pas trop compliquée sur le papier... à voir si j'arrive à la jouer.

Il me fait rire, c'est comme si il attendait mon autorisation pour reprendre sa guitare. Je lui fais donc signe qu'il peut la reprendre. Il s'assoit face à moi sur son tabouret et il commence doucement à jouer. Pour ne pas qu'il se sente gêné, je vais chercher mon étui et en sors ma basse. Je l'accorde en essayant de déranger le moins possible Douglas qui maintenant était complètement concentré dans son truc. J'en profite pour l'observer un moment, voyant au fur et à mesure son sourire s'élargir, il faut dire que comme dans le bar, il ne s'en sort pas mal du tout. J'ai bien fait de lui faire confiance.
Il recommence une seconde fois le morceau et je commence à me calquer sur lui. On se jette un regard de temps en temps, quand nous sommes désaccordé, ou alors à l'inverse quand on sent qu'il y a un bon feeling. D'un seul regard on décide de le recommencer encore une fois, ce n'est pas parfait, mais ce n'est quand même pas mal du tout. A la fin du morceau je repose ma basse et lui lance un sourire

- C'est pas mal du tout Doug ! Tu te sens d'attaque pour le second ?

Il prend la partition que je lui tends. Je lui laisse un moment pour la lire, elle était un peu plus ardue que la première et je vois qu'il tique à certains endroits

- Si tu as un soucis de lecture je peux te montrer si tu veux

Loin de se vexer, il me tend sa guitare et me montre le passage qui bloque. Je le lui joue et je peux voir sa fierté quand il le refait bien du premier coup. Je lève mon pouce et lui envoie un clin d'oeil avant de reprendre ma basse, on était bien parti là , en quelques heures ce serait plié je pense ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Mar 15 Juil - 0:27

 



«Beautiful Ordinary»

«Connor & Douglas»


J'ai vraiment l'impression d'être un enfant devant son prof, mais je n'y peux rien pour le moment, je veux bien me détendre, mais je ne peux pas le faire un quelques secondes. Je reprends ma guitare après l'approbation de Connor, et je commence à jouer. Je l'entends m'accompagner et je me laissais un peu plus aller, bercé par la mélodie. J'avais un peu de mal parfois mais ça roulait assez facilement.

- Ce n'est pas mal du tout Doug ! Tu te sens d'attaque pour le second ?
- Merci, je fais de mon mieux !

Je lui fais oui de la tête, et il me tend une seconde partition. Je commence à la lire, il était bien plus difficile pour certains passages.

- Si tu as un souci de lecture je peux te montrer si tu veux

Mon incompréhension devait se lire sur mon visage, pour certains moments, je ne voyais pas ce que ça pouvait donner alors je lui montre où je bloque un peu.
Il prend ma guitare et me montre alors ce qu'il faut faire. J'observe bien ce qu'il me fait surtout qu'il commente en même temps. Il me redonne ma guitare et j'essaie mais je me perds les pinceaux et ça m'énerve légèrement. Connor me donne alors quelques bons conseils et quand je les applique ça marche plutôt bien.
Après plusieurs essaie le dernier ne fut pas trop mal !

- Eh bien ! je crois que j'ai besoin d'une mini-pause là ! Sinon je vais m'énerver ! Je ne suis pas un mec très patient !

Je pose ma guitare et je vais dans ma cuisine chercher la bouteille de soda. Wanted cherché bien entendu des caresses que je lui donne volontiers.

- Parle- moi un peu de ta tournée ?! Enfin si ce n'est pas trop confidentiel !


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Mar 15 Juil - 17:30

Si Doug avait bien reproduit  une première fois le second morceaux, le refaire semble plus difficile. Je sens qu’il prend bien les conseils que je lui donne et fais son maximum pour les appliquer, et si moi son niveau de jeu me convient pour pouvoir répéter ma partie basse, lui ne semble pas satisfait du résultat qu’il obtient. Il recommence quand même plusieurs fois et après un dernier essai pas trop mal, il pose sa guitare

- Eh bien ! je crois que j'ai besoin d'une mini-pause là ! Sinon je vais m'énerver ! Je ne suis pas un mec très patient

Je ris doucement, je crois que c’est déjà fait ! Il était bien énervé alors qu’il n’y avait absolument pas de raison. Habituellement, quand je me faisais des cessions de répétitions c’était non-stop, je pouvais jouer des heures sans m’arrêter, mais là je sens qu’il a bien besoin de sa petite pause. Il revient de la cuisine avec la bouteille de soda et nous ressert puis s’assoit près de moi et prend son chat qui miaulait sur ses genoux

- Parle- moi un peu de ta tournée ?! Enfin si ce n'est pas trop confidentiel !

Il m’avait demandé cela comme aurait pu le faire un agent secret, je rigole. Il n’y avait là rien de confidentiel. Tout le monde savait dans le milieu que Guy, l’excentrique bassiste des Broken Fire était tombé de scène et qu’ils avaient dû annuler quelques dates suite à cette chute. Ils avaient longtemps hésité avant de prendre un remplaçant, mais les assurances leur faisaient quelques histoires pour compenser les futures annulations parce que Guy n’était pas très clair quand c’était arrivé. Je garde cette dernière partie pour moi, même s’il était de notoriété publique que les Broken Fire ne buvaient pas que de l’eau. C’était aussi ce pourquoi j’avais accepté de me mettre un peu en danger

- Non non, je vais tourner avec les Broken Fire. Nous partons mercredi prochain et enchainons 8 dates en 15 jours.  

Vu sa tête, je pense qu’il était resté bloqué sur le nom du groupe, mais c’est vrai que les morceaux qu’on avait répéter étaient des extraits de leur dernier album sorti récemment. Soit il ne connait pas, soit il sait la réputation de ce groupe et s’inquiète pour moi. Je préfèrerai la première option, je n’avais pas envie du tout qu’on me fasse la morale, je savais pertinemment que je me mettais en danger

- Mais si, ils chantent ça, je suis sur que tu connais !

Je commence à lui fredonner une mélodie et il reprend le refrain avec moi. Cela sera peut-être suffisant pour que la conversation reste dans le domaine musical …

__________________________



Dernière édition par Connor Thomas West le Jeu 17 Juil - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Jeu 17 Juil - 12:30

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


J'ai dû faire rire Connor, mais je ne sais pas trop pourquoi, surement mon ton ?! Bref, au moins il se sentait bien chez moi et ça me détendait qu'il soit aussi allaise chez moi.

- Non non, je vais tourner avec les Broken Fire. Nous partons mercredi prochain et enchainons 8 dates en 15 jours.

Les Broken Fire ! Vraiment ! Mais bien sur ! La chute du bassiste, j'ai du lire ça rapidement sur internet. En tout cas, Connor était chanceux, il allait pouvoir jouer avec eux... Il va s'éclater, mais même si j'ai un peu peur pour lui j'espère juste qu'il est assez fort pour lutter contre ses mauvaises envies !
Je bloque légèrement parce que bon les Broken fire je les connais un peu, et je n'ai pas vraiment reconnu leur musicalité dans les morceaux que nous avons joués !

- Mais si, ils chantent ça, je suis sur que tu connais !

Connor commence alors à chantonner un petit air que je reconnus rapidement alors je le suis au refrain. Je ne chante pas comme un dieu mais au moins juste et c'était plutôt fun de faire ça avec lui.

- C'est un très bon groupe ! J'aime assez ce qu'ils font ! Ils sont doués ! Tu vas t'éclater avec eux, c'est certain !

Je bois un peu de mon soda et je le regarde.

- Et si heu... tu as des coups de mou, appelle-moi !

Juste pour lui disait que j'étais présent s'il voit un peu en noir et que l'alcool l'appelle.

- Bon, tu en as une autre à répéter . Où on reprend ceux que nous venons de faire ?!

J'ai changé rapidement de sujet pour qu'il ne se sente pas trop mal à l'aise, après tout nous étions là pour jouer, et puis ce n'est que la seconde fois que nous nous voyons, nous n'étions pas encore totalement des amies... même si ça en prend la bonne voie !


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Jeu 24 Juil - 14:02

Bien évidement Doug connaissait le morceau que je fredonnais, et prenant de l'assurance, il se met même à carrément chanter le refrain, j'avais oublié qu'en plus de jouer il chantait, et bien en plus. C'était aussi mon cas, souvent en plus de jouer sur scène je faisais les choeurs et nous finissons la chanson dans un grand éclat de rire

- C'est un très bon groupe ! J'aime assez ce qu'ils font ! Ils sont doués ! Tu vas t'éclater avec eux, c'est certain !

M'éclater musicalement c'était certain. Cela faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds sur scène mais je savais que la musique me rendrait toujours heureux. J'imite Douglas qui reprend un peu de soda et je sens son regard insistant sur moi, ce que je redoutais va arriver, il va me parler de la réputation du groupe

- Et si heu... tu as des coups de mou, appelle-moi ! ... Bon, tu en as une autre à répéter . Où on reprend ceux que nous venons de faire ?!

C'était gentil à lui de s'inquiéter pour moi, et puis au moins je sais maintenant que j'ai au moins une personne vers qui me tourner si jamais cela se passait mal. Bien sur j'avais Abby aussi, elle me soutiendrait si j'avais un problème, c'était sur, mais sans être macho, je pense qu'un mec me comprendrait mieux. Je le remercie d'un sourire et lui sais gré de ne pas s'étendre sur le sujet en proposant de continuer

- J'en ai encore 3 ou 4 morceaux à voir. Je propose qu'on les fasse un par un et après on se les fait tous, comme une espèce de mini concert ! ça te dit ?

Il semble assez enthousiaste à ma proposition, mais je remarque quand même que quelque chose le chiffonne. Tout en continuant à caresser son chat, il regarde discrètement sa montre. Mais bien sur ! Moi j'avais tout mon temps et encore plus quand il s'agissait de jouer. Il n'était pas rare que je reste toute la nuit dans mon sous-sol, je n'avais plus aucune notion du temps quand je jouais, mais ce n'est surement pas le cas de Doug. Il avait peut-être quelque chose de prévu.
Pourtant un sourire revient bien vite sur ses lèvres. Il fait descendre son chat de ses genoux et me fait signe de lui filer les autres tablatures. Il se penche dessus et je le vois se concentrer. Je pensais qu'il n'en lirait qu'une, mais non, il fait tout le paquet. Du coup, je révise un peu les miennes de mon côté. Il n'hésite plus à me demander des conseils pour les passages un peu plus difficile et je suis surpris de la rapidité avec laquelle il en vient à bout

- Cette petite pause t'a fait du bien on dirait !

Il me fait un clin d'oeil et reprend sa guitare, mais au lieu de s'installer sur son tabouret, il s'assoit en tailleur et laisse les partitions bien étalées sur la table basse. C'est vrai qu'on aurait pu y penser avant, plutôt que d'essayer de tout faire à l'oreille.
Je ne sais pas si c'est le soda qui lui donne cette énergie mais Douglas est déchaîné, et ce n'est pas pour me déplaire. Mis à part quelques passages où il bloque encore, mais nous ne sommes plus obligés de nous arrêter parce qu'il a simplement la solution sous les yeux, tout se déroule facilement.
Le dernier morceau est d'une violence rare et on finit tous les deux debout face à face. Je vois dans ses yeux qu'il prend son pied, et moi aussi ! Il finit même par une petite impro qui me laisse sur le cul ! Je l'applaudis alors qu'il salue la foule imaginaire d'une façon très rock star. Il semble soudain gêné de son comportement et se donne une contenance en buvant quelques gorgées de soda

- Eh ben ! Pour un peu j'ai cru que tu allais finir par te rouler par terre !

Je ne peux me retenir de rire plus longtemps et Doug m'accompagne. C'est bien, il ne faut pas que ce genre d'attitude le gêne, ça m'arrivait parfois à moi aussi, il est parfois des moment où la fusion avec la musique est tellement forte qu'on se laisse aller, c'est assez naturel pour un musicien. Il repose sa guitare sur son pied et se baisse pour prendre son chat qui s'était tapi dans un coin mais celui-ci s'échappe. Le pauvre, il n'avait jamais du voir son maître dans un tel état !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Jeu 24 Juil - 19:21

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


Le laissant un peu dans ses esprits je laisse mes doigts ses dégourdir et ne pas se refroidir, je me connais, je pourrais avoir des crampes sinon.

- J'en ai encore 3 ou 4 morceaux à voir. Je propose qu'on les fasse un par un et après on se les fait tous, comme une espèce de mini concert ! ça te dit ?

Et comment ?! Ça va être marrant, et puis je dois bien réussir à mémoriser quelques moments de la mélodie.
Avant de me remettre en route je regarde l'heure, je devais appeler Amelia entre des horaires bien spécifiques, alors je ne voulais pas manquer le coche. Pour le moment j'avais encore le temps.
je laisse Wanted partir de mes genoux, je devais me remettre au boulot si je ne voulais pas être un poids pour Connor. Je lui fais signe de me passer ces tablatures et je me mets aux lires. Je commence alors à jouer doucement pour voir ce que sa donne, et le son me plaît assez même si parfois je demande conseil. Certains passages sont compliqués et comme je ne suis pas un pro, et que je n'ai pas joué depuis un moment, il est vrai que c'est un peu dur parfois.
Après un moment je relève la tête et je regarde Connor, je lui dis qu'on peut y aller quand il le souhaite.

- Cette petite pause t'a fait du bien on dirait !

En effet, la pause m'a requinqué, mais je me sens aussi plus détendu et vraiment plus à l'aise avec ma guitare et les musiques. Et puis je suis moins impressionné par Connor, même si je l'admire toujours autant.
Après un clin d'oeil de ma part, je m'installe par terre les tablatures sous les yeux pour que je sois moins perdu de temps en temps.
La musique m'emporte au fur et à mesure et je me retrouve debout face à Connor, transcendé par le moment. Pris dans l'euphorie je me lance dans une petite impro où je me lâche totalement laissant libre cours à mon imagination.
J'entends des applaudissements alors je salue à la façon star, mais me rendant compte rapidement du ridicule de la situation je me sens gêné... La honte devant Connor, il va me prendre pour qui maintenant ?

- Eh ben ! Pour un peu j'ai cru que tu allais finir par te rouler par terre !

Il accompagne sa phrase d'un rire, que je suis rapidement, il est vrai que je me suis un peu emballée là, mais c'est tellement enivrant... Je comprends pourquoi Connor aime la scène et pourquoi il avait choisi ce métier-là.
L'adrénaline redescendue je pose ma guitare à sa place, et je cherche mon chat je l'entends miauler le pauvre, il a dû avoir peur.
Je Lef est venu à moi et je le caresse pour qu'il cesse de trembler dans mes bras.
Je le relâche et il part se mettre dans son petit panier.

- Je crois qu'on a mérité une tournée de soda !

Je vais dans ma cuisine pour reprendre une bouteille mais aussi de quoi grignoter, qui a dit que la musique c'était pépère ! Ça me creuse l'estomac...
Je me pose dans mon sofa, et je regarde Connor.

- Je me demande comment tu fais pour tenir les concerts, je suis déjà fatigué...



(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Ven 25 Juil - 17:55

Doug était maintenant à l'aise en ma présence, cette petite session avait été des plus bénéfiques, tant pour lui que pour moi. Bien sur nous ne serions jamais sur un pied d'égalité, Doug n'arrivera pas à se débarrasser complètement de son admiration pour moi, mais c'était en bonne passe pour au moins niveler le terrain. Bénéfique pour moi aussi, j'avais enfin quelqu'un avec qui partager la musique en dehors du milieu, et je sais que désormais, je peux aussi compter sur lui , en plus d'Abby, si jamais il m'arrivait de baisser ma garde face à mon principal ennemi

- Je crois qu'on a mérité une tournée de soda !

Oui, c'est sur ! Après les derniers efforts que nous venions de fournir, une bonne rasade de boisson sucrée sera la bienvenue, bien qu'avant j'aurais bu une bonne bière bien fraîche, mais même si elle était faiblement alcoolisée, cette boisson m'était désormais aussi interdite. Il va chercher une bouteille pleine dans sa cuisine et revient avec également quelques biscuits. Il s'assoit près de moi et me regarde en souriant, je crois que cette première session ensemble va rester un des meilleurs souvenir de sa vie

- Je me demande comment tu fais pour tenir les concerts, je suis déjà fatigué...

Je l'étais aussi, d'autant plus que j'avais peu, voire pas dormi cette nuit. Je souris en pensant que Lorie devait l'être également, mais ne travaillant pas aujourd'hui elle avait tout le loisir de paresser dans son lit, et elle faisait bien parce que je comptais bien investir ce même lit ce soir. Je prends poliment un biscuit dans le paquet que me tend Doug

- Et bien tout d'abord il y a l'excitation d'être sur scène et c'est encore mieux quand tu as un bon feeling avec les autres membres du groupe et puis il faut recharger correctement les batteries ...

Bien sur, l'alcool était mon principal carburant, mais c'était fini maintenant. Vous pouvez demander à tous les alcooliques de la terre, ils ne mangent plus, seul l'alcool les nourrit, même moi qui adorait cuisiner je ne me faisais plus à manger depuis longtemps. Mais en cure on vous force, les repas sont aussi surveillés que tout le reste et grâce au cuistot qui m'avait en quelque sorte pris sous son aile, j'avais rapidement retrouvé le goût des aliments, et aussi celui de cuisiner. Nous nous étions bien dépensé avec Doug, et j'avoue que même si j'avais bien petit déjeuné, mon estomac commençait à crier famine. Je ne voulais pas vexer Doug, mais 3 biscuits n'arriveraient pas à me contenter

- ... surtout après s'être dépensé autant !

Il suit mon regard sur le paquet de biscuits resté sur la table avant de revenir sur moi avec un grand sourire. Je pense qu'il a compris mon allusion

- Si tu as des oeufs et de la crème, je suis le roi des oeufs brouillés, ça te tente ?

Pas besoin d'attendre sa réponse, je crois qu'il est aussi affamé que moi !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Ven 25 Juil - 19:22

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


Il mange un biscuit et je me dis que ce n'est pas en grignotant entre les chansons qu'il peut garder la forme. Et puis je n'ai jamais vu un musicien s'arrêter de jouer pour manger, boire ça oui, et ils sont même obligés, sinon ils ne pourraient jamais tenir.

- Et bien tout d'abord il y a l'excitation d'être sur scène et c'est encore mieux quand tu as un bon feeling avec les autres membres du groupe et puis il faut recharger correctement les batteries...surtout après s'être dépensé autant !

Je comprends, ce n'est pas avec ma pauvre boite de biscuit qu'on peut tenir sur une scène. Sauf que je n'ai pas grand-chose dans mon frigo, à la rigueur on pourrait commander une pizza...

- Si tu as des oeufs et de la crème, je suis le roi des oeufs brouillés, ça te tente ?

Il avait l'étoffe d'un cuistot ? pourquoi pas, ça nourrira bien plus que mes pauvres biscuits aux chocolats.

- Allons-y !

Je me lève et il me suit jusqu'à ma cuisine, lui sort les oeufs, et la crème, mais aussi la poêle.

- Tu as besoin d'autres truc ?

J'avais le minimum chez moi, mais depuis que je suis avec ma belle rousse j'ai envie de l'impressionner et de lui faire des bons petits repas, surtout qu'elle est assez difficile niveau nourriture. Enfin...
Je regarde alors Connor en pleine cuisine, il était plutôt à l'aise même s'il n'est pas chez lui !


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Sam 26 Juil - 3:22

Pour mon plus grand bonheur Doug avait tout ce qu'il fallait. Pendant que je casse les oeufs, il sort une poêle qu'il pose sur la plaque. Il entre dans mon jeu et me sert un peu de commis, il coupe les morceaux de beurre, fait chauffer la poêle, et pendant que j'ajoute même la crème et mélange les oeufs, je lui demande de préparer des toasts . Les deux derniers sautent du grille-pain pile au moment où mes oeufs sont à point

- Timming parfait !

Nous checkons nos mains, c'est comme si nous venions de remporter un concours de cuisine. De la même façon de nous avions cuisiné, nous mettons la table. Je répartis les oeufs dans les assiettes pendant que Doug dispose les toasts sur un présentoir. Après lui avoir demandé s'il avait du lait, je me permets de me servir dans le réfrigérateur et prend un grand verre dans le placard, tandis que Doug préfère rester au soda. J'avais l'habitude de voyager beaucoup et partout je me sentais un peu comme chez moi, mais ça n'a pas l'air de perturber Douglas que je fouille un peu dans ses placards, pourtant il m'avait l'air quand même assez tatillon, d'ailleurs ici tout était propre et bien rangé.
Nous mangeons dans un silence quasi-religieux, seulement troublé par les miaulements du chat qui avait sans doute repéré que j'avais sorti la bouteille de lait. Au bout d'un moment, ne tenant plus Doug lui en verse un peu dans sa gamelle puis revient finir son assiette. J'avais déjà fini depuis longtemps, et j'en profite pour l'observer un peu. Il était assez bel homme et pourtant rien dans sa maison ne semblait indiquer une présence féminine, il était peut-être dans le même cas que moi, en tout cas il m'avait l'air d'un homme bien, prêt à aider son prochain

- Dis-moi Doug, tu ne m'as pas dit ce quel métier tu exerçais

Je préfèrais orienter la conversation moi-même, ne voulant pas m'étendre sur mes problèmes personnel. Je me rappelle qu'au bar il m'avait dit ne pas pouvoir jouer souvent parce que son métier lui prenait beaucoup de temps, je le voyais bien médecin ou dans le domaine social, vu qu'il s'était proposé de m'aider si jamais mes démons me ratrappaient ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Dim 27 Juil - 12:25

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


Sans vraiment avoir besoin de parler, je serre de commis de cuisine à Connor, qui m'avait l'air de savoir très bien savoir ce qu'il fait. Qui sait, un jour je lui demanderai peut-être conseil si ce qu'il me fait est bon... Et puis ça impressionnera Amelia si j'arrive à lui cuisiner un bon petit plat.
Les toasts sortant du grille-pain au même moment où Connor éteint le gaz, si on aurait voulu le faire jamais on aurait réussi je crois bien. Dier de nous on se fait un check comme de vieux copain. Le feeling entre nous deux était vraiment bien passé, ce qui était bien cool. Alors je ne m'offusquais pas quand il farfouilla dans mes placards pour trouver ce dont'il avait envie.
Nous passâmes alors de nouveau dans le salon pour manger ses oeufs brouillés, avec bon appétit. Du coup il n'y avait pas un bruit, sauf mon chaton qui avait senti l'odeur du lait que Connor s'était servie. Pour qu'il arrête de miauler, je me lève pour lui remplir sa gamelle, il était fou de lait mon Wanted. Je reviens donc à ma place pour finir de manger.

- Dis-moi Doug, tu ne m'as pas dit ce quel métier tu exerçais ?
- Je suis détective privé !

Comme d'habitude lors de l'annonce de mon métier, j'ai le droit à des regards surpris. Le quotidien m'avait fait m'habituer à ce genre de réaction alors je souris, j'adorai mon métier et j'en étais vraiment très fière. J'arrivais à rentrer heureux plusieurs personnes, et le dernier en date n'est autre que Tom quand je lui ai annoncé que j'avais retrouvé sa fille...

- J'ai mon agence dans le quartier, ça fait quelques années que je me suis installées ici...

S'il me posait des questions comme pourquoi j'ai choisi détective privé, je lui dirais la vérité, enfin pas toute, seules les grandes lignes pas besoin pour le moment d'assombrir notre journée qui est si bonne...


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Lun 28 Juil - 5:37

Je pose mon assiette sur la table basse et m'installe un peu plus confortablement dans le canapé, j'aimais être bien pour digérer

- Je suis détective privé !

Si j'avais encore eu ma fourchette en main je crois que je l'aurais lâchée. Dectective privé ! C'est la première fois que j'en rencontre un. Douglas s'amuse de ma surprise, il doit avoir l'habitude de déclencher se genre de réction en annonçant quel métier il exerce. Il semblait assez fier aussi

- J'ai mon agence dans le quartier, ça fait quelques années que je me suis installées ici...

Il peut ! Si ça faisait plusieurs années qu'il était installé c'est que sa petite affaire devait bien marcher. Je ne peux m'empêcher de le détailler et de l'imaginer en train de filer quelqu'un

- Ce n'est pas banal comme métier ! Les gens viennent te voir pour te demander quel genre de choses ? Tu as une spécialité ?

Non, il n'en avait pas. Il m'explique les différentes facettes de son boulot, filatures, recherche de personnes disparues, que ce soit pour un héritage ou pour réunir des gens qui s'étaient perdus de vue. Il me raconte, entre autres choses, comment il avait retrouvé une petite fille que son père n'avait pas vue depuis 7 ans et ses yeux brillent. Au-delà de la satisfaction du travail bien fait, ce devait être exaltant de pourvoir rendre les gens heureux. Je l'éprouvais parfois en regardant la tête de certains fans qui prenaient leur pied en écoutant la musique qu'on jouait, mais pour lui ça devait être 10, voire 100 fois plus puissant.  

- Et comment tu as eu cette idée ? Un rêve d'enfant ?

Quel petit garçon n'a jamais rêvé d'être agent secret ? Finalement c'était un peu le même genre, chaque enquête qu'il menait était comme une sorte de mission. D'après de ce que j'avais vu, Doug aimait aider les gens, ça avait du influer sur son choix ... Je le regarde, impatient de savoir comment lui était venue cette idée, mais son enthousiasme s'est un peu terni, c'est vrai que je n'y avait pas pensé, mais dans son métier il devait aussi essuyer des échecs et ça ne devait pas être facile à gérer pour quelqu'un comme lui ....

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Lun 28 Juil - 22:16

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


La surprise passée Connor repris vite la discussion en main et il me demande si j’ai une spécialité et ce qu’on me demande. Le voyant un peu perdu dans le rôle de mon métier. Alors je lui explique que parfois je recherche des personnes, que parfois je filais des gens pour savoir leur fidélité, mais je lui raconte surtout le fait d’avoir retrouvé Clio pour Thomas.

- Et comment tu as eu cette idée ? Un rêve d'enfant ?

Je le regarde et fais non de la tête, je rassemble rapidement mes esprits, pour trouver seulement ce que je voulais dire, et pas trop m’éparpiller tout de suite. Je lui dirai peut-être un jour mon histoire mais pour le moment, le stricte nécessaire sera très bien.

- Non, j’ai été policier avant, mais après quelques petit soucis, j’ai préféré prendre mon indépendance et passer ma licence de détective. C’est bien plus cool, et ça rapporte plus au niveau argent. Et puis j’aide les gens d’une autre façon, j’aime mon boulot !

Je ne regrette pas d’avoir fait se choix, je protège la population d’une autre manière, enfin protégé plus vraiment, mais je l’aide à ma manière. Ne voulant pas trop m’étendre sur le sujet du pourquoi j’ai changé de métier, je m’avance à lui retourner la question.

- Et toi ? Musicien un rêve de gosse ?

Je l’avais eu un moment quand j’avais mon groupe au lycée mais l’idée c’était vite envolé, parce que devenir policier me tenait bien plus à cœur.


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Mar 29 Juil - 0:10

Douglas n'avait donc jamais rêvé d'être James Bond, mais jouait aux gendarmes et au voleurs, et plus du côte je défends la veuve et l'orphelin. Cela collait bien aussi à sa personnalité, même si j'avais beaucoup plus de mal à l'imaginer dans ce rôle. D'ailleurs il n'avait pas du l'être longtemps. Je lui donnais une trentaine d'année et si cela faisait plusieurs années qu'il était installé en tant que détective, il avait dû exercer cette activité de policier 4 ou 5 ans maximum.
Je comprends quand il me dit qu'il avait préféré être plus indépendant. C'était mon cas aussi. Au cours de ma carrière j'avais eu plusieurs propositions  pour intégrer un groupe, mais j'avais toujours refusé. Je ne cherchais pas la célébrité, ou plus d'argent, j'en gagnais assez pour vivre confortablement, même très confortablement, mais plus que tout je tenais à ma liberté et à mon indépendance.
Quand il me dit que l'argent a aussi été un motif pour changer de métier, je réprime un petit sourire. Je m'avançais peut-être, après tout je ne le connais que depuis peu, mais il ne me semblait pas si ambitieux et arriviste que ça, être du genre à faire de l'argent à tout prix et la fin de sa phrase me le confirme

- ... Et puis j’aide les gens d’une autre façon, j’aime mon boulot !

Je croyais bien plus à ça. Aider les gens était quelque chose d'important pour lui, c'était ça sa vraie motivation, bien plus que l'argent !

- Et toi ? Musicien un rêve de gosse ?

J'aurais aimé qu'il continue de me parler de son métier, ça devait être passionnant et en plus il l'aimait, il venait de me le dire, aussi je suis surpris pas son brusque changement de conversation, mais je trouve légitime qu'il ait aussi envie de savoir pour moi

- Une nécessité plutôt ...

ça m'avait échappé et je lis de la surprise sur son visage. Il avait la question facile d'habitude, mais là il reste bouche bée. Il imaginait sans doute que toutes les rock star étaient des enfants rebelles qui avaient tout fait pour réaliser leur rêve de gosse de monter sur scène un jour, ce n'était pas mon cas. Je sais qu'il va se reprendre alors j'anticipe

- Je me suis tiré très jeune de chez moi avec juste ma guitare et ...

Il n'avait pas besoin de savoir que j'étais parti avec une fille et surtout avec la caisse du bar de mes parents

- ... et je n'avais qu'elle pour subvenir à mes besoins donc ... voilà !

J'avais dit le strict minimum, mais il devait déjà en avoir déduit que j'avais un très faible niveau d'études et que j'avais du pas mal galéré pour en arriver là où j'étais maintenant, et aussi qu'avec ma famille, ou du du moins avec mes parents les relations étaient difficiles, voire inexistantes. Je n'avais jamais cherché à reprendre contact, et eux non plus d'ailleurs, alors qu'il n'était pas difficile de me retrouver, j'avais gardé mon nom de naissance. En fait je pensais que cela me laissait indifférent, mais je sens mes poings se serrer. C'est eux qui avaient fait de moi le père que j'étais aujourd'hui, et c'était mes gosses qui en subissaient les conséquences. J'essayais de garder une apparence calme et posée en reprenant mon verre sur la table, mais Doug avait brièvement froncé les sourcils avant de faire de même

- Dis Doug, il arrive que des hommes te demandent d'enquêter sur leur femme ?

Si oui, pourquoi ne pas lui demander d'enquêter sur Betty. Il pourrait trouver des choses qui feraient pencher le dossier du juge de mon côté après tout ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Mar 29 Juil - 18:48

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


Sans réfléchir d’avantage Connor me répond du tac au tac que c’était plus une nécessité qu’autre chose. Ce qui me fait comprendre que sa jeunesse n’a pas été facile tout le temps.

- Je me suis tiré très jeune de chez moi avec juste ma guitare et ...

Ah oui quand même, ce n’était pas rien. Mais il est partie à quel âge ? 15 ans ? 16 ans ? 18 ? Je vais avoir l’opportunité de lui demandé si il est ouvert à me parler.

- ... et je n'avais qu'elle pour subvenir à mes besoins donc ... voilà !

Je vois très bien le style de vie qu’il a dut avoir, faire la mange pour pouvoir manger un peu plus, ou même juste pour se payer le loyer… mais pourquoi est il partie de chez lui ? Son père le battait ? C’était probable, mais ça serai horrible pour lui… J’avais plein de question que je voulais lui poser, mais il fut plus rapidement que moi et me pose alors une question concernant mon métier.

- Dis Doug, il arrive que des hommes te demandent d'enquêter sur leur femme ?

Pourquoi cette question ? Il était marié ? Mais il n’avait pas une aventure avec la serveuse du bar où l’on s’est rencontré ? Bon c’était son problème après tout si il trompe sa femme.

- Oh oui, c’est la plus grande clientèle que j’ai. Tu… tu es marié Connor ?

Je le fixe quand il me dit que oui, et je comprends alors sa question remplie de sous entendu.

- Tu veux que je t’aide comment ? Dis-moi ?

J’ai réussis à retrouver Clio et sa mère sans avoir beaucoup d’information, alors avoir des trucs sur sa femme, c’est tout a fait faisable.


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Mer 30 Juil - 12:38

Ma question semblait l'avoir pris au dépourvu, c'est vrai que nous avions déjà discuté de son métier, mais je voulais savoir si son côté professionnel pouvait m'être utile. Il me répond que c'est la majeure partie de son travail, sans doute des hommes qui ont des doutes sur la fidélité de leur femme. N'étant pas fidèle moi-même, je ne m'étais jamais posé de question sur la fidélité de la mienne, mais maintenant je me dis pourquoi pas, après tout elle était souvent seule. Je ressens une petite satisfaction en me disant que ce serait bien si elle l'avait fait, nous serions alors au moins à égalité sur une chose si jamais nous devions aller au tribunal

- Tu… tu es marié Connor ?

Il semble sous le choc quand je lui dis que oui. C'est vrai que je n'avais pas été très discret avec Lorie au bar et malgré qu'il était ivre il devait s'en souvenir. Mais je ne vois sur son visage nulle désapprobation, au moins il ne me juge pas

- Tu veux que je t’aide comment ? Dis-moi ?

Son côté professionnel et surtout son côté gentil ont vite repris le dessus. Je m'attendais à un autre genre de questions, ou même à quelques gentils reproches sur mon infidélité, mais non, il me propose spontanément de m'aider. Le problème c'est que si je lui raconte mes soucis conjugaux, je vais aussi devoir lui raconter des choses pas très jolies sur moi, mais s'il voulait m'aider c'était dans mon intérêt de le faire. Et puis je suis peut-être un salaud avec ma femme mais je suis honnête. Je ne sais pas par où commencer

- C'est compliqué ... c'est surtout pour les enfants en fait ...

Après un petit temps de surprise, Douglas se réinstalle confortablement dans le canapé au contraire de moi qui m'était ravancé sur bord pour prendre mon verre. Je bois un peu de soda et sitôt mon verre reposé, je porte les doigts à ma bouche pour ronger mes ongles, une sale habitude dont je n'ai jamais réussi à me défaire. Douglas ne dit rien, il doit attendre que je me décide à continuer ma phrase. Quand je lève les yeux vers lui, il m'envoie un petit sourire encourageant

- Je voudrais divorcer, mais ... mais il y a les enfants ... et pour la garde alternée, ce n'est pas gagné

Doug fronce les sourcils puis en lève un en signe d'interrogation. J'attaque un deuxième ongle, bon sang que c'était difficile d'avouer ça à un quasi-inconnu. Avec Abby ça avait déjà failli mal tourner, mais il faut dire que c'était une femme, et puis il était hors de question que je raconte à Doug tout ce que j'avais avoué à Abby. Je cherche comment lui présenter l'histoire sans trop avoir à me dénigrer

- Je n'ai pas beaucoup d'atout dans ma manche. De par mon métier je suis un père souvent absent, je suis infidèle, et j'étais alcoolique ... et je l'ai frappé une fois ...

Autant être franc jusqu'au bout. Je dois beaucoup décevoir Doug, il avait sans doute une toute autre image de moi, mais il le cache bien, son visage reste impassible

- Mais ce n'est arrivé qu'une seule fois !

Je m'énerve tout seul ! Evidemment j'avais la parfaite attitude du mec qui cherche à se justifier et cette fois la furtive grimace qui passe sur le visage de Doug ne m'échappe pas. Mais bien sur, qui ira croire un ex-alcoolique ? Je suis tellement mal et énervé que je n'ose même plus le regarder ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Mer 30 Juil - 18:51

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


Je ne voyais pas Connor, comme un homme marié, mais il y avait il vraiment un style pour être marié ? Mais ma surprise fut encore plus grande quand il me dit que c’est compliqué surtout pour les enfants ? Il en avait combien ? Et pourquoi il est là au lieu d’être avec eux ?? Enfin, je dois garder mes questions pour plus tard, là je vois bien qu’il a besoin de se sentir en confiance pour continuer à parler. Alors je lui souris pour qu’il se laisse aller.

- Je voudrais divorcer, mais ... mais il y a les enfants ... et pour la garde alternée, ce n'est pas gagné

Oui, je l’avais bien compris et quand je vois ce que ça a donné avec Thomas, je voudrais que ça se passe bien plus facilement avec Connor, mais j’ai l’impression que ça va être bien plus difficile, bien entendu la situation n’est pas identique, mais je vois bien qu’il faut que je l’aide.

- Je n'ai pas beaucoup d'atout dans ma manche. De par mon métier je suis un père souvent absent, je suis infidèle, et j'étais alcoolique ... et je l'ai frappé une fois ...

Ah oui en effet, si en plus il a été violent avec elle, il peut l’être aussi avec ses enfants enfin c’est ce que je le juge doit penser… Connor insiste sur le fait que c’était la première fois et je vois bien dans son regar qu’il s’énervait.

- Reste calme, je vois bien que tu t’en veux… tu étais sous alcool quand tu t’en es pris à ta femme ?

Je voulais comprendre, parce que oui j’aurai du mal à savoir qui il est, et aussi à l’aidé si c’était quelqu’un de violent, je me devais de préserver ses enfants. Mais je ne vois pas Connor comme quelqu’un ayant le sang chaud, il avait plutôt l’air d’un nounours surtout quand il mange ces ongles.

- T’en prend pas à tes doigts, tu vas avoir mal pour jouer après…

Je m’appuie sur mes genoux et je le fixe, il doit se détendre, je veux comprendre qui il est en faite.

- Et tu voudrais que je trouve quels genres d’information sur ta femme ?


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Sam 2 Aoû - 11:37

Douglas me demande si j'étais soul quand j'ai frappé Betty. Bien évidemment que j'avais bu, jamais je ne l'aurais frappé si j'avais été sobre ! Foutu vice que l'alcool ! Je porte à nouveau mes doigts à ma bouche en pensant à ce que je lui avais fait ce jour là. Je m'en voulais encore plus depuis qu'avec ma discussion avec Abby, j'avais compris combien elle avait été manipulatrice en plus d'être une garce

- T’en prend pas à tes doigts, tu vas avoir mal pour jouer après…

C'était bien là le dernier de mes soucis. Il est marrant lui ! Il est loin de savoir toute l'histoire ! S'il n'en connaissait ne serait-ce qu'un quart il y a longtemps qu'il m'aurait tourné le dos. Abby ne l'avait pas fait parce qu'on était amis mais avec Doug, on se connaissait à peine !
Je sens qu'il s'avance comme moi sur le bord du canapé et qu'il se penche en appuyant ses coudes sur ses genoux, une position d'attente. Il devait attendre la suite de l'histoire, du moins savoir pourquoi j'en étais arrivé à cette extrémité. Je me risque à lever les yeux vers lui un dixième de seconde, histoire de voir s'il est en colère ou déçu, mais non

- Et tu voudrais que je trouve quels genres d’information sur ta femme ?

C'était sympa à lui de dévier la conversation sur elle et non plus sur moi, mais je me devais quand même de lui donner un minimum d'informations sur ma vie

- J'ai épousé Betty parce qu'elle était enceinte, nous étions jeunes, et nous avons eu une vie conjugale je dirais ... en pointillé. Je m'occupais de ramener de l'argent et elle s'occupait de la maison et des enfants ... ça n'a jamais été le grand amour entre nous ... Je crois même que malgré nos 3 enfants, il n'y a jamais eu d'amour du tout

Je risque à nouveau un regard vers mon interlocuteur. Il s'était remis au fond du canapé et semblait noter dans sa mémoire tout ce que je lui disais sans laisser transparaître ce qu'il pensait, mais je me doutais que ça devait cogiter dans sa tête, tout le monde se demanderait comment on peut faire 3 enfants avec la même femme sans avoir de sentiments pour elle. Je me forçais à voir en lui le détective privé, et non plus l'ami qu'il aurait pu devenir, sinon je n'allais pas pouvoir finir

- Comme je te l'ai dit, je lui ai été infidèle ... souvent et ...

Je me demande s'il à besoin de savoir que ma femme était au courant de mes infidélités. Il n'était pas rare que j'oublie des préservatifs dans mes poches, elle avait bien du tomber dessus plus d'une fois, pourtant elle ne m'avait fait de scène ou reproché quoique ce soit, sauf ce fameux soir. Je sens que je m'énerve à nouveau alors je décide d'attendre que Doug me demande les informations dont il aura besoin, parce qu'il était clair maintenant que j'allais lui demander de m'aider, je m'étais trop confié pour en rester là, même si je ne lui avais dit que le strict minimum. Je l'engagerai s'il faut, au moins cela aura un poids officiel pour le juge s'il fallait en arriver là, mais avec Betty c'était à peu près sur

- ... je me dis qu'elle l'a peut-être été aussi

Doug hoche la tête comme s'il pensait aussi que cela était possible. Cela me détend un peu mais il y a une chose qui pourrait le freiner dans son enquête

- Par contre ma femme est restée à Chicago

J'espérais de tout coeur que cela ne soit pas un obstacle, parce que j'avais confiance en Doug ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Sam 2 Aoû - 20:22

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


Connor n’était pas à l’aise j’avais l’habitude des ses réactions, alors j’essaie de le mettre à l’aise, lui montrer que je ne le juge en rien. Il a fait des erreurs, mais je vois bien qu’il veut se rattraper, se faire pardonner, surtout aux yeux de ses enfants. Ca n’a pas dut être facile de partir pour des tournées et revenir comme si de rien n’était. Je ne sais pas combien d’enfant il a, mais il n’a pas du les voir grandir, c’était triste en faite.

- J'ai épousé Betty parce qu'elle était enceinte, nous étions jeunes, et nous avons eu une vie conjugale je dirais ... en pointillé. Je m'occupais de ramener de l'argent et elle s'occupait de la maison et des enfants ... ça n'a jamais été le grand amour entre nous ... Je crois même que malgré nos 3 enfants, il n'y a jamais eu d'amour du tout

Ce n’était pas le cadre idéal pour avoir une famille, si même lui n’était pas vraiment amoureux de sa femme… mais si c’était le cas, pourquoi faire 3 enfants ? Ca n’avait pas vraiment de sens.

- Comme je te l'ai dit, je lui ai été infidèle ... souvent et ...

Bon, c’est un chaud lapin, mais si il n’aime pas réellement sa femme, ça peut se comprendre, mais bon, je n’approuve pas vraiment ce genre de comportement. Mais elle aussi de son côté elle a dut se satisfaire ailleurs. Connor me dit alors qu’il pense aussi que ça femme pouvait, elle aussi de son côté le trompé. La bonne brochette de couple infidèle, mais au moins ils sont sur la même longueur d’onde.

- Par contre ma femme est restée à Chicago

Ce n’est pas la porte à côté, mais j’ai quelques contact la bas… j’ai bien réussis à retrouver Clio à Miami, alors trouver des infos à Chicago…

- Ce n’est pas un souci, ça va prendre juste un peu plus de temps. La seule chose que je peux faire, c’est trouver des preuves qu’elle est aussi infidèle que toi, pour que ça ne joue pas contre toi. Mais pour le reste, il te faut un bon avocat.

Après avoir remis un peu mes idées en place ainsi que mes questions, je le regarde tout en étant toujours légèrement professionnel, malgré tout ce qu’il m’a dit j’avais toujours envie de passer du temps à faire de la musique et apprendre à le connaitre.

- Tes enfants doivent te manqué… c’est quoi leur petit nom ?

Je pouvais vraiment l’aidé, j’en étais certain mais il fallait que sa femme soit aussi dans le mauvais chemin.


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 204
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Mar 5 Aoû - 11:09

Je suis soulagé quand Doug fait un signe de la main lorsque je lui dis que ma femme est resté à Chicago. Il avait surement des contacts un peu partout, entre gens du métier ils devaient se filer un coup de main de temps en temps. Et puis même s'il fallait lui payer un billet pour qu'il aille sur place j'étais près à le lui offrir, sans problème

- Ce n’est pas un souci, ça va prendre juste un peu plus de temps. La seule chose que je peux faire, c’est trouver des preuves qu’elle est aussi infidèle que toi, pour que ça ne joue pas contre toi. Mais pour le reste, il te faut un bon avocat.

J'acquiesce de la tête et baisse le regard quand il dit "aussi infidèle que toi". Doug ne devait pas être le genre à courir après deux lièvres à la fois, quand il avait quelqu'un il devait lui être fidèle. S'il trouvait des preuves cela me mettrait au moins à égalité sur un point avec Betty, mais malheureusement il y avait beaucoup d'autres points où elle avait une longueur d'avance. Je lui dis que pour l'avocat je m'étais déjà renseigné sur quelques uns en ville. Du coup, je repense à ma conversation avec Abby. Je me dis aussi qu'il faudra que je la recontacte pour lui demander si elle serait toujours d'accord pour m'aider avec les enfants au cas où j'arriverais à les récupérer, et puis ça me ferait bien plaisir de la revoir elle et ses petits bouts.
Douglas s'était à nouveau remis sur le bord du canapé mais il gardait un visage sérieux. Je savais que j'avais peut-être gâché une éventuelle amitié en lui exposant ainsi mes problèmes personnels, mais finalement j'étais quand même content d'avoir pu en discuter avec lui, s'il pouvait m'aider j'étais sur qu'il le ferait

- Tes enfants doivent te manqué… c’est quoi leur petit nom ?

Je suis un peu déstabilisé par sa question, je pensais qu'il en aurait un peu marre de parler de moi. Nous étions dimanche et à la base il m'avait appelé pour jouer et non pas pour discuter de ma vie, mais parler de mes enfants me fait plaisir. Ils me manquaient oui, surtout depuis que j'étais clean et plus le temps passait, plus je me disais que j'étais passé à côté de quelque chose de vraiment important

- Je sais que je ne peux pas rattraper le temps perdu avec les 2 aînés mais le dernier est encore petit

Je sors mon portable et me rapproche de lui pour lui montrer les photos que j'avais. Je lui présente mon aîné, Josh, en lui expliquant que les relations entre nous sont tendues depuis un certain temps déjà et que comme il venait d'avoir 18 ans, cela m'étonnerait qu'il veuille bien me rendre visite. C'était comme ça, je devais m'y faire, après tout je n'avais pratiquement jamais été là pour lui, c'était un juste retour des choses qu'il m'en veuille. Je passe à la photo suivante

- Ça c'est Lilly, ma fille. Elle a 13 ans et comme tu peux le voir elle maîtrise bien l'art des selfies

Doug dit qu'elle me ressemble un peu et nous rions tous les deux alors que mon pouce fait défiler une dizaine d'auto-portraits de mon ado de fille, puis mon pouce stoppe sur celle de Tommy

- Mon petit dernier, Thomas ! Il a 15 mois là ...

Mon petit coeur. J'aimais beaucoup cette photo. Il regardait l'objectif d'une façon interrogative comme s'il me demandait quand j'allais revenir. Je souris quand Doug me dit qu'il est trop craquant, c'est vrai qu'il avait une bonne bouille, mais il avait du changer depuis Noël, c'était tellement loin. Il faut absolument que j'active les choses, plus j'attends et plus ce sera difficile. Et puis Betty commençais déjà à l'éloigner de moi, lors de mes deux derniers coups de fil elle n'avait pas voulu me le passer, prétextant qu'il dormait. Je sens que je m'énerve à nouveau. Je range mon téléphone et fait un petit sourire forcé à Douglas en lui désignant les partitions restées sur la table

- On a le temps de se les refaire ?

J'espérais que oui, j'avais besoin de me défouler un peu après tout ça ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   Jeu 7 Aoû - 17:53

 



«The pleasure of playing... »

«Connor & Douglas»


Comme à mon habitude, je pensais un peu du coq à l’âne mais je fonctionnais toujours comme ça, je pense à plein de chose sur le moment et j’analyse plus tard, je crois que je suis un type bien étrange par rapport au monde.

- Je sais que je ne peux pas rattraper le temps perdu avec les 2 aînés mais le dernier est encore petit

Il a donc trois enfants d’âge assez différent. Et je vois que pour lui, il c’est fait une raison pour ces grand, mais qu’il a encore du mal pour son dernier, ce que je peux comprendre, même si je n’ai pas d’enfant. Il sort son téléphone et me montre alors des photos de ces enfants. Josh qui a donc 18 ans, est vraiment loin de son père niveau affection, mais comment le blâmé ? Un père alcoolique et jamais présent… Et maintenant il c’est fait son idée sur son père, ça va être dur de lui faire changé d’opinion maintenant.

- Ça c'est Lilly, ma fille. Elle a 13 ans et comme tu peux le voir elle maîtrise bien l'art des selfies

Je souris, en effet, elle adorait l’objectif sa fille, il en avait des photos d’elle, elle avait beaucoup de trait de son père, mais avec une grâce bien spécifique des filles. Elle doit en faire chavirer des cœurs.

- Mon petit dernier, Thomas ! Il a 15 mois là ...

Son dernier est vraiment craquant, son petit sourire qui fait fondre n’importe qui. Il devait incroyablement lui manqué, et j’en étai désolé. Son expression avait bien changé, je voyais beaucoup de tristesse dans son regard, et ça me faisait mal, parce qu’il aimait vraiment c’est gosse, et que je pouvais ressentir un peu ce qu’ils pouvaient ressentir, grandir sans leur père… Connor me fait alors un sourire mais je décrypte bien le fait qu’il ne soit pas sincère…

- On a le temps de se les refaire ?

Je fais oui de la tête, il avait besoin de se changer les idées, oublier le manque que ces enfants lui creuse dans le cœur. Je me lève pour aller remettre les assiettes dans l’évier de la cuisine, et en repassant je prends ma guitare.

- On reprend dans le même ordre ?

Dans signe de tête il me fait oui, alors je réchauffe un peu les doigts histoire d’être bien à l’aise avec les passages difficiles qui m’ont donnée des soucis tout à l’heure.
La mélodie commençant par la guitare je me lance, et je souris quand Connor me rejoint, c’était vraiment agréable de faire de la musique avec quelqu’un qui s’y connaissait vraiment. Et puis ça libérait vraiment la tête. Peut-être que je pourrais aller plus souvent dans des groupes histoire de jouer à plusieurs.
A la fin du morceau je regarde Connor, il était ailleurs, surement dans la musique mais aussi toujours un peu avec ces enfants, ce qui me parait normal.
On continue les chansons les enchainant quand il n’y a pas de problème. Je pose alors ma guitare et je regarde Connor.

- Je vais faire de mon mieux… pour tes enfants, ils ont besoin de toi, et je vois bien que tu as besoin d’eux. Aucun enfant ne devrait être séparé d’un de ces parents.

La douleur je connais, et il y a tellement d’enfant qui ne demande qu’à être aimé, alors autant essayer de le faire pour que Connor retrouve son rôle de père, et rendre heureux ses enfants, du moins son dernier.


(c) Spinelsuns
 

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINE] The pleasure of playing   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] The pleasure of playing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: