Partagez | 
 

 [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mer 11 Juin - 11:16

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future Dream a little bigger

 

Je regardais souvent les photos de David sur mon téléphone, son sourire me manquait tant... je dois vraiment arrêter de penser à lui, je devais me changer les idées !

Il est 15h de l'après-midi et je ne travaille pas pendant quelques jours, je devais mettre ces jours de libres, à la contribution à enlever David de ma tête. Il ne reviendra jamais vers moi, alors autant vraiment tirer un trait sur lui le plus vite possible non .

Tout d'abord, je vais aller me faire un petit massage pour me détendre, ensuite, un petit passage chez le coiffeur ne me fera que du bien. Après ça, je prendrais un petit chocolat avec plein de crème, et une bonne pâtisserie aussi... J'ai grand besoin de réconfort.

Après une journée où j'ai réussi à ne pas trop penser à lui, à David. Il était 18h30 quand je me décide à appeler Ethan. Je sais ce qu'il veut de moi, et je me dis pourquoi pas. Ethan est charmant, sa présence est agréable, et en plus il a de beaux yeux, et je suis certaine que son corps doit être superbement bien fait.

Je lui donne rendez-vous dans le quartier de Waterfront, plus exactement en Ontario place. Je me suis installé sur un banc au centre de la place, et je dois bien avouer que j'étais très nerveuse. Si j'étais là, à attendre Ethan je savais pourquoi, il pouvait peut-être m'aider à oublier David, mais... Je n'ai jamais fait ça, aller avec un homme pour une nuit, faire ça sent sentiment... Est-ce que j'allais réussir à aller jusqu'au bout ? Si je n'y arrive pas, que penserait Ethan .
J'ai envie d'annuler toutes les 5 minutes, changeant d'avis toutes les 6 minutes... J'allais appuyer sur le bouton "appelle" pour annuler cette idée stupide, mais il arrivait déjà... À croire qu'il n'avait pas mieux à faire ce soir...
Je range alors mon téléphone, et je lui fais un grand sourire quand il s'approche de moi. Je me lève et on se fait la bise. Il avait l'air d'être en forme.

- Comment tu vas Ethan ? Tu as passé une bonne journée ?

Il avait peut-être trouvé un travail maintenant, je n'avais pas eu de nouvelle depuis notre première rencontre. Je n'en attendais pas non plus, en fait, et j'allais pas lui en donner. J'étais heureuse et en couple à ce moment-là, rien ne me faisait dire que j'allais appeler Ethan, aussi vite...

fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mer 11 Juin - 12:29


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Ma vie allait de surprise en surprise. Mon départ précipité de l’armée m’avait amené à devoir trouver un boulot en vitesse et malgré mes efforts, rien ne venait. A croire qu’aucun garage à Toronto n’avait besoin de quelqu’un de permanent. J’avais travaillé un peu, certes, mais ce n’était que pour des remplacements ponctuels, des trucs qui ne m’apporteraient rien, des choses qui ne servaient à rien sur un CV, à part à faire joli et à montrer que je cherchais tout de même à travailler.

Outre ce fait, la vie était plutôt agréable sans l’armée. Je pouvais sortir quand je le voulais et faire ce que j’avais envie de faire. Je pouvais draguer toutes les filles que je voyais, tous les soirs, et j’en arrivais presque à me dire que je devenais désespérant et que je ferais mieux de me calmer. Mais à chaque fois que je pensais une chose pareille, une nouvelle gonzesse apparaissait dans mon champ de vision et forcément, j’avais envie de nouer une conversation avec elle. Pauvre petit homme faible que j’étais.

Je n’avais plus repensé à Ella depuis notre première et unique rencontre. Aussi, lorsqu’elle m’appela pour que l’on se voit, je fus surpris, mais également plutôt content. Elle ne m’avait pas oublié, elle n’avait pas supprimé mon numéro de téléphone de son portable, et surtout, apparemment, il y avait eu quelques soucis avec son copain. Non pas que je m’en réjouisse, parce que ce serait vraiment méchant de ma part… mais au moins, j’allais pouvoir la revoir… et qui sait ? Peut-être qu’on pourrait avancer, elle et moi !

Cette fois, ce n’était pas sur la plage que j’allais la retrouver, mais dans un endroit un peu plus peuplé. Etrange… j’aurais pensé qu’elle voudrait que l’on soit au calme, mais j’avais accepté malgré tout : cette offre ne se refusait pas ! A l’heure qu’elle m’avait indiquée, j’arrivais donc à l’Ontario Place, en la cherchant du regard avec une certaine impatience. Elle était assise sur un banc, et semblait autant dans ses pensées que prête à me revoir. Quelque chose avait changé chez elle.. ses cheveux peut-être ! En me voyant arriver, elle se leva du banc et vint vers moi pour me planter deux bises sur les joues.

« Comment tu vas Ethan ? Tu as passé une bonne journée ? »

Son sourire eut un effet miroir sur le mien, même si je savais qu’il sonnait faux. Pourquoi m’aurait-elle appelé, sinon ? Mais c’était indélicat de lui demander directement ce qui n’allait pas, alors qu’elle venait de me poser une question. Comment j’allais ? Pas mal. Si j’avais passé une bonne journée ? Je m’étais réveillé chez quelqu’un dont je ne me souvenais même pas le prénom, et j’avais dormi tout le reste de l’après-midi jusqu’à ce que je doive venir ici pour la retrouver. Pas mal également, donc.

« Plutôt bien, et ma journée n’était pas trop mal. Je suis content que tu m’aies appelé, je pensais que tu m’avais oublié ! »

Je lui fis un clin d’œil pour la faire doucement sourire, et lui remonter un peu le moral. Elle en avait certainement besoin. Il ne fallait pas être Einstein pour comprendre ça. Si elle ne s’était pas tout bonnement séparée de son copain, en tout cas, elle s’était forcément bien disputée avec lui et elle avait besoin de se changer les idées pour le moment.

« Et toi ma jolie ? Tu t’ennuyais de moi ? Ou tu m’as appelé pour autre chose ? »

Il fallait tout de même que je sache pourquoi j’étais là.. et puis si elle voulait parler de ce qu’il s’était passé, c’était maintenant. Parce qu’après, je ne l’écouterai plus du tout…

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mer 11 Juin - 23:30

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .


Il me sourit, et c'était réconfortant, pourquoi ? Je n'en ai aucune idée. Peut-être parce que pour une fois, je pouvais apprécier sa présence sans me dire que j'ai David... Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

- plutôt bien, et ma journée n’était pas trop mal. Je suis content que tu m’aies appelé, je pensais que tu m’avais oublié !

Il me fait un clin d'oeil, ce qui me flatte je crois, enfaite je ne sais plus rien, je suis perturbé par ce qui m'arrive ces dernières semaines mais aussi par ma décision de l'appeler aujourd'hui. Ce n'était pas vraiment moi.

- et toi ma jolie ? Tu t’ennuyais de moi ? Où tu m’as appelé pour autre chose ?

Je me retrouve prise au dépourvu, je ne sais plus... je ne savais plus si ce que j'avais en tête été une bonne chose. J'ai le cerveau embrouillé, entre ma tristesse de ma rupture, et la petite attirance que j'éprouvais à cet instant précis.

- Ça pourrait aller mieux, mais je fais avec !

Je me remets sur le banc, et il m'imite.

- Que tu m'es . Peut-être... Ethan... je ne sais pas pourquoi je t'ai appelé, enfin si, mais je ne cesse de me dire que c'est une mauvaise idée...

Je me sens stupide... d'habitude, je suis loin d'être incertaine, je fais un choix, et je m'y tiens, mais là... je ne sais plus, j'ai le cerveau tout à l'envers et la cause était David.

- Mon mec m'a largué... ça fait quelques semaines maintenant... et... non mais laisse tomber, je t'ai faits te déplacer pour rien.

Je sais ce qu'il veut, je l'avais compris rapidement à notre rencontre, il avait été clair tout comme moi. Certes la situation avait changé, mais moi non...

fait par .cranberry


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Jeu 12 Juin - 1:47


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Ella me paraissait complètement nerveuse. Elle réfléchissait à ce qu’elle devait me répondre, et même si je commençais à comprendre que tout cela commençait à dépasser ce qu’elle aurait vraiment voulu, j’attendis une réponse pour pouvoir juger de ce que nous allions faire. Moi, en venant ici, je ne comptais pas franchement parler, mais plutôt l’emmener chez moi, ou la ramener chez elle, et qu’on en finisse… mais elle semblait tellement mal en point que même moi, pire même mon frère, n’oserait pas la toucher. C’était étrange comme sentiment. Je la suivis jusque sur le banc où elle était installée auparavant et je l’écoutai me dire que ça pourrait aller mieux, et qu’elle ne savait pas pourquoi elle m’avait appelé. Je haussai les sourcils, un peu paumé. Je lui avais bien fait comprendre qu’il faudrait qu’elle m’appelle une fois qu’elle serait célibataire, si cela arrivait. Apparemment, c’était arrivé, sinon elle ne serait pas dans un état pareil, et puis… elle m’avait appelé ! C’était qu’elle en avait envie non ? Sinon, je saurais comment lui donner envie de faire quelque chose avec moi. Sans problèmes.

« Mon mec m'a largué... ça fait quelques semaines maintenant... et... non mais laisse tomber, je t'ai faits te déplacer pour rien. »

Avant qu’elle n’ait le temps de faire quoi que ce soit, comme s’enfuir en courant par exemple, je lui attrapai doucement la main. Elle avait besoin de se détendre, et elle avait besoin d’être rassurée également. La pauvre, elle n’allait pas bien du tout. Et puis comment son mec avait pu larguer un canon comme elle ? Il était aveugle, ou bien tout simplement con ?! A sa place, et si c’était ce que je recherchais comme relation, je me serais battu pour qu’elle ne parte pas, plutôt. En tout cas, elle devait comprendre que je ne me déplaçais jamais pour rien. Et elle trouvait peut-être cela idiot, mais j’allais lui rendre le sourire sans aucun problème. Mais pour cela, il fallait préparer le terrain, et bien évidemment, la première chose à faire était de lui demander ce qu’il s’était passé…

« Il t’a larguée pour quelle raison ? Pourquoi un homme larguerait une aussi belle femme que toi ? »

Comprendre ce qu’il s’était passé, mais ne pas oublier de la complimenter pour qu’elle ne prenne pas mal le fait de cancaner un peu. J’étais peut-être un homme, mais j’aimais bien me tenir au courant des ragots. Disons qu’à l’armée, c’était une habitude à avoir pour être au courant de tout et je ne pouvais tout simplement pas m’en empêcher.  

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Jeu 12 Juin - 10:13

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .

Il me surprend lorsqu'il prend ma main, je n'avais pas une image de lui du mec très doux avec les femmes surtout quand la fille sur qui il a lâcher son dévolu, était indécise.

- Il t’a larguée pour quelle raison ? Pourquoi un homme larguerait une aussi belle femme que toi ?

Je le regarde il était assez surprenant ce garçon mais surtout prêt à tout pour me mettre dans son lit. C'était aussi, au départ l'idée que j'avais. Mais maintenant je trouve ça, stupide... pourquoi irai-je dans son lit pour essayer d'oublier David ?
Je lui fais un petit sourire et le bouscule un peu, les compliments sont toujours bons à prendre.

- Ethan...

Je soupir et prend une grande inspiration.

- Il m'a laissé pour une autre, son amour de sa vie !

Je disais ça avec un ton de voix très acerbe, mais j'avais encore du mal à le digérer.

- Tu vois que ça existe les mecs qui croient en l'amour !

Je souris et me mets à rire, moi au contraire je commençais à ne plus y croire. Mon coeur ne voulait plus souffrir, et c'était pourquoi je l'avais appelé au fait.
Je le regarde, alors qu'il a toujours sa main dans la mienne, et je m'aperçois enfin qu'il avait une main douce, c'était plutôt rare pour un garagiste !
fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Jeu 12 Juin - 13:57


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Patiemment, j’attendais qu’Ella me dise tout ce qu’il s’était passé avec son copain. J’avais du mal à le croire, très franchement, mais son regard ne mentait pas. Elle était déçue, même triste et j’aurais finalement préféré qu’elle reste avec son copain, parce que j’avais l’impression que nous n’irions pas bien loin elle et moi. Et pourtant, je n’avais pas l’intention de la lâcher. J’étais venue pour la draguer une fois de plus, et pas pour la consoler… mais s’il fallait en passer par là, alors j’allais le faire ! Après une hésitation, elle prit une grande inspiration pour finalement tout me dire.

« Il m'a laissé pour une autre, son amour de sa vie ! »

L’amour de sa vie ? Comment pouvait-il savoir que c’était l’amour de sa vie ? Et d’abord, s’il n’était plus avec elle, mais avec Ella, pourquoi était-il retourné avec cette autre femme ? C’était n’importe quoi ! Et Ella n’avait rien fait ? Mais elle aurait dû se battre pour le garder, elle n’avait qu’à la foutre à terre cette fille !

« Tu vois que ça existe les mecs qui croient en l'amour ! »

Je secouais la tête sans rien dire. Non mais ce mec croyait vivre dans un rêve, c’était pour ça. Mais sans avoir toutes les informations, je ne pouvais pas vraiment le blâmer. Ella non plus d’ailleurs, je ne pouvais pas la juger et lui dire ce qu’il aurait fallu faire. Mais je me sentais mal pour elle, bizarrement, alors que ça aurait dû m’arranger. Je ne savais pas vraiment quoi dire et comment reprendre une conversation normale. Fallait-il que j’étais désolé pour elle ? Mais c’était faux… mais pourtant, c’était ce que quelqu’un de sensé dirait !

« Il y croit peut-être, mais il t’a lâchée pour une autre… si c’est au nom de l’amour qu’il fait ça, alors autant ne pas y croire, non ? »

Je gardais encore sa main dans la mienne, en lui faisant un petit sourire que je voulais réconfortant. Je ne savais pas faire des choses comme ça, mais c’était normal que je le fasse… c’était pour mieux la garder dans mes bras par la suite. Et puis, je commençais à comprendre qu’Ella était sceptique quant à ce qu’elle m’avait dit l’autre fois. Et tant mieux, non ?

« Tu trouveras quelqu’un d’autre, si tu veux vraiment y croire… »

Fataliste, moi ? Non. Mais après tout, elle n’allait pas cesser d’y croire en quelques semaines, si ?  

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Jeu 12 Juin - 22:26

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .


Je regarde Ethan il avait un petit air désolant à mon égard, était-il plus humain que je ne le pensais ? Enfin, moins à fond sur les filles quoi...

- Il y croit peut-être, mais il t’a lâchée pour une autre… si c’est au nom de l’amour qu’il fait ça, alors autant ne pas y croire, non ?

Je ne savais plus, le "grand amour" existait peut-être pour certains, mais pour moi, c'était sûr qu'il n'existait pas. À quoi bon, à chaque fois je souffre à cause d'un homme... autant arrêter toutes relations qui pourraient me faire du mal, et c'était pour ça que j'avais appelé Ethan. Mais, je me sens toujours autant perdu.

- Tu trouveras quelqu’un d’autre, si tu veux vraiment y croire…

Je soupire et je pose ma tête sur son épaule, je suis lasse d'être triste. Lasse de ne pas savoir ce que je veux à l'instant précis.

- Je ne sais plus si je veux y croire justement... à chaque fois ça fait mal quand ça se termine... je ne veux plus...

Je redresse ma tête et retire ma main de la sienne. Je venais clairement de lui dire que j'étais prête à faire ce qu'il voulait dès la première qu'il m'ait abordé. Mais je me sentais mal, ça ne me ressemblait pas du tout.

- Je veux l'oublier, je veux arrêter de penser à David, je ne veux plus que ça me dérange quand je le croise à l'hôpital, je veux passer à autre chose, et ne plus rien ressentir pour lui ? tu crois que ça sera possible ?

Ce que je demandais, était impossible, je le sais, il n'y aura que le temps qui m'aidera, comme ça avait fait avec Benoît. Certes le fait de partir de l'Angleterre avait beaucoup aider... mais, là, je ne voulais pas, je me sentais bien ici, chez moi...
fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Jeu 12 Juin - 23:57


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Sans que je m’y attende, Ella laissa tomber doucement sa tête sur mon épaule, et je ne bougeai pas, trop surpris qu’elle fasse une chose pareille. Je ne pensais pas qu’elle oserait, elle me paraissait clairement mal-à-l’aise vis-à-vis de moi ou même de ce que nous projetions de faire tous les deux. Je n’osais rien lui dire, et je n’osais même pas bouger en fait. Il me semblait important qu’elle me dise tout ce qu’elle avait à dire, sinon, elle n’arriverait jamais à se détendre… et c’était le plus vital : qu’elle se détende.

« Je ne sais plus si je veux y croire justement... à chaque fois ça fait mal quand ça se termine... je ne veux plus...  »

Si elle ne le voulait plus, alors elle avait bien fait de m’appeler. J’étais le bon plan pour oublier des sentiments et simplement se faire plaisir. Si elle voulait que je devienne un plan cul régulier, il n’y aurait pas de soucis. En tout cas, je ne tomberais pas amoureux d’elle, c’était évident, puisque je ne recherchais d’embrouilles de ce genre. Et si je ne tombais pas amoureux d’elle, alors elle ne pourrait pas tomber amoureuse de moi. Comme ça tout était réglé, non ? Et c’était plus simple. J’avais posé les conditions, clairement, et si elle les acceptait, alors il n’y aurait pas de soucis.

« Je veux l'oublier, je veux arrêter de penser à David, je ne veux plus que ça me dérange quand je le croise à l'hôpital, je veux passer à autre chose, et ne plus rien ressentir pour lui ? tu crois que ça sera possible ? »

J’avais une idée derrière la tête, mais j’avais du mal à cerner Ella. Je ne savais pas si mon idée allait fonctionner avec elle, et pourtant, je devais la tenter. Elle ne voulait plus penser à son ex… très bien ! J’allais lui faire penser à autre chose. Je la fis bouger de mon épaule et la regardai quelques instants en souriant, avant de prendre son visage entre mes mains pour l’embrasser. C’était direct au moins, et sa surprise se ressentit. Pourtant, elle se laissa rapidement aller, sans se débattre. Tant mieux, ça serait plus facile comme ça. Je la lâchai quelques secondes plus tard et elle me regarda, bouche bée.

« Voilà. Tu n’as pas pensé à ton mec pendant quatre secondes ! Plutôt cool non ? Et si tu me suis, Ella, tu verras que ce sentiment d’oubli peut durer beaucoup plus longtemps… »

Je lui fis un léger clin d’œil en sachant pertinemment que je la cherchais. Mais il fallait bien que je lui donne envie de venir, et de me suivre. J’avais tenté le coup et apparemment, mon audace payait…
 

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Ven 13 Juin - 22:03

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .


Sans que je m'y attends, je le sens mettre ses mains sur les joues. Quand nous faisions ça à une personne c'était soit pour la faire le regarder, soit pour l'embrasser. Et j'optais pour la seconde hypothèse.
Son visage se rapproche du bien et ses lèvres se collent alors aux miennes. Au début c'était bizarre, mais pas désagréable. Je le fixe quand il s'éloigne et qu'il lâche ma tête. Il venait bien de m'embrasser... mais... et pourquoi...

- Voilà. Tu n’as pas pensé à ton mec pendant quatre secondes ! Plutôt cool non ? Et si tu me suis, Ella, tu verras que ce sentiment d’oubli peut durer beaucoup plus longtemps…

Je le fixe toujours, et je me sentais rougir à cet instant. C'était vrai que pendant le laps de temps où ces lèvres étaient sur les miennes, je n'avais pas pensé à David... Et ça m'a fait du bien... Alors si je le suis, si je passe un moment avec lui, ce sentiment de sérénité serait alors plus long... et je voulais ressentir ça !

- Je le veux, je veux l'oublier encore, encore plus longtemps...

Je baisse ma tête, et joue avec un bouton de mon manteau. Je ressens un mélange de sentiments, de la honte, mais aussi un désir non déplaisant. J'avais envie d'Ethan mais je ne ressentais rien à part de l'attirance. Mon coeur ne battait pas pour lui, et c'était la première fois que je désirai un homme sans l'aimer.
Il remonte mon visage, puis me prend une de mes mains et me demande de le suivre.
Je le fais sans plus réfléchir. Je voulais savoir où il m'emmenait, mais je ne voulais plus ouvrir la bouche de peur de refuser la proposition qui m'intéressait grandement.
On se stop pour traverser une rue, et je lui serre un peu plus la main, il tourne alors la tête et me sourit. J'étais tendu, alors que ça n'allais pas être la première fois que j'allais faire l'amour, mais c'était tout comme.
On marche encore un peu, puis on se stop devant un immeuble, et je comprends que nous allions chez lui.
fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Sam 14 Juin - 16:35


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Heureux d'avoir pu faire mon petit effet, je regardai Ella avec un petit air fier et satisfait. De son côté, la jeune femme eut l'air aussi étonné qu'appréciateur. Ravi de cette réaction, je l'écoutai alors me dire qu'elle ne voulait plus penser à lui, à son ex. Il ne m'en fallut pas pour comprendre ce qu'elle sous-entendait là. Elle allait accepter ma proposition, et j'allais l'y aider !

De mes mains, je remontai son menton jusqu'à ce qu'il soit en face de mon visage dans un premier temps, puis je pris sa main dans la mienne. La douceur de celle-ci me fit frissonner d'envie. Aussitôt, je l'embarquai doucement avec moi, en la tirant gentiment sur le bras pour qu'elle me suive. Le trajet n'était pas long jusque chez moi, et nous restâmes silencieux jusqu'à ce que l'on arrive, Ella et moi. Arrêtés à un feu rouge, je sentis sa main presser la mienne, en signe d'angoisse. Avec patience, je tournai la tête vers elle et lui fis un petit sourire. Quand je ne la regardais pas, je jetais de petits coups d'oeil autour de moi, pour voir si son ex n'était pas dans le coin. Ç'aurait été emmerdant de le croiser.

Au final, nous arrivâmes relativement sans problèmes chez moi et fébrile, j'ouvris rapidement mon appartement. Je laissai Ella entrer, en ne sachant pas exactement si je devais lui laisser le temps de découvrir l'endroit ou la prendre contre la porte. Je redoutais le fait que peut-être, en parlant, elle n'aurait plus envie de se lancer. Mais je n'étais pas là pour faire ami-ami avec elle moi. Je voulais tirer mon coup, c'était tout. Elle avait beau être adorable, très gentille et mignonne, je ne voulais rien de plus que cela.

Cependant, avant que j'aie le temps de faire quoi que ce soit, elle était déjà trop loin de moi et je dus la rejoindre au beau milieu de mon appartement. Il allait falloir faire preuve de beaucoup de patience avec elle, évidemment. J'aurais dû m'y attendre, vu qu'elle sortait d'une relation qu'elle voulait sérieuse.

« Tout va comme tu veux, Ella ? »

J'étais prêt à lui demander si elle était sûre d'elle, mais je ne voulais pas qu'elle me dise non. Au moins là, j'étais pratiquement sûr qu'elle n'allait pas m'embêter et que j'allais pouvoir faire ce que j'avais à faire. J'aurais tour aussi pu la faire boire, ça aurait fonctionné également.. mais c'était moins réglo.

Avec douceur. Je passai une main dans sa nuque pour lui retirer son manteau et la faire rester. Elle n'allait pas partir en courant sans son manteau après tout, ça me donnerait une raison de plus de la voir par la suite ! Je m'y connaissais en femmes maintenant et ça ne faisait plus de secrets pour moi. Elle n'allait pas m'échapper, sauf si elle se mettait à me hurler dessus pour partir mais je savais très bien que ça n'arriverait pas.

« Laisse-toi faire Ella... détends-toi. Je sais que tu veux l'oublier, alors laisse-toi aller, et je te promets que tu l'oublieras ! »

Elle en avait besoin de se détendre. Je savais qu'elle aurait besoin de mots du genre parce qu'elle sortait d'une relation et que c'était sûrement autre chose que tout ceci. Je n'avais pas peur de ça, il faudrait juste être patient. Très patient... Je passai mes mains sur son cou et sur ses joues et la caressai doucement, pour finalement l'embrasser avec tout autant de douceur. Quand elle commença à répondre à mon baiser, plus détendue, je sus que la journée serait bonne, finalement...
 

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Sam 14 Juin - 19:09

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .

/!\ Moment hot ! /!\

On monte chez lui, et il me laisse entrer en premier. Je marche tout en regardant son petit studio, c'était assez petit, rien à voir avec mon duplex. Je me demande s'il se sent pas trop serré ici.

- tout va comme tu veux, Ella ?

Je le regarde, et je ne réponds pas, non rien n'allais bien depuis quelques semaines, mais je ne voulais plus aller mal, j'ai envie d'aller mieux d'oublier David et c'était pour ça que j'étais là.
Il me retire mon manteau délicatement et il le pose sur le dos d'une chaise. Je le regarde, il était patient avec moi, ce qui devait le changer je crois bien. Il avait plutôt l'habitude qu'on lui dise oui à tout et tout de suite.

- Laisses-toi faire Ella... détends-toi. Je sais que tu veux l'oublier, alors laisses-toi aller, et je te promets que tu l'oublieras !

C'était bien plus facile à dire qu'à faire. Je suis tendu parce que je ne me reconnais pas dans ce que je suis en train de faire. Pourtant plus il était proche de moi, plus j'avais envie de lui.
Ses mains passent de mon cou à mes joues, et je vois sa tête se rapprocher des miennes et ma tête ne cesse de crier intérieurement de se dépêcher. Une seconde après, ces lèvres arrivent sur les miennes, et je me laisse doucement aller, répondant à ces douces lèvres. Mes mains vont se placer à sa taille pour me coller alors à lui.
On enchaine les baissés, ce qui ne fait qu'augmenter l'envie que j'ai de lui, depuis la première fois que je l'avais vue. Il m'avait plu, mais j'étais avec David... Aujourd'hui je pouvais me laisser aller, et succomber au corps d'Ethan.

Ses mains ont descendu mon corps pour aller chercher mes cuisses sont ma jupe. À ce contact, je serre son t-shirt dans mes mains, il avait des gestes tendres, je n'avais pas envie qu'il s'arrête. Il devient entreprenant, cherchant de toutes les manières possibles ce qu'il avait convoité la première fois, moi. Puis une fois qu'il ait fini avec mes cuisses, il déboutonne mon chemisier et embrasse le début de ma poitrine. Ses lèvres sont chaudes et humides, ses mains chaudes me caressaient les hanches. J'allais me donner à lui, c'était certain.
Je me lance alors, et lui retire son t-shirt. Je pouvais alors voir, ses magnifiques abdominaux, pas trop musclé juste ce qu'il faut pour faire apparaitre les fameuses tablettes de chocolat. son corps est vraiment à tomber !
Je retire mes chaussures pour être plus à l'aise, mais du coup je perds quelques centimètres, ce qui fait sourire Ethan. J'étais fini, j'allais lui succomber totalement s'il continue à sourire.
Petit à petit, il me traine vers son lit, et je finis allongé sous lui, et il continue à me déshabiller, il me restait plus que mon soutiennent Gorge et ma jupe. Alors que lui est déjà en boxer avec une énorme bosse. Il est vraiment en forme, et sûrement très à l'étroit. Sa main qui ne cessait de se balader sur ma peau, arrive à mon sex, mais je me raidis et la repousse, et me lève rapidement reprenant mes affaires.

- Je suis désolé je ne peux pas faire ça... je... je... ne...

Il s'st mis contre moi, derrière moi, et il ne m'écoute pas. Ses lèvres embrassent mon cou, et sa main est retourné sous ma jupe. Je lui attrape sa cuisse et la serre sous le plaisir naissant qu'il me donne. Je laisse un petit gémissement sortir de ma bouche.
Un petit ange sur mon épaule me disait de partir que ce n'était pas bien, et de l'autre côté, j'avais un démon qui me disait de me laisser aller. Et pour une fois, je ne voulais pas être gentille.

- Ne... t'arrête... surtout... pas...

Je gémis une nouvelle fois, puis me retourne quand il eut fini, et je me jette sur ses lèvres. Il me remet sur le lit, et reprend là où je l'avais arrêté.
Il me déshabille totalement, et je lui fais comprendre en caressant son pénis, que je voulais le voir et le sentir en moi.
Il me fait un grand sourire et retire son boxer qu'il jette dans la pièce. Je fixe un moment son membre, il était assez impressionnant, bien proportionner, s'il savait le manier, tout sera parfait ! Il enfile un préservatif tout fière de lui avec sa verge en érection.
Ses mains caressent mes seins, tout en m'embrassant tendrement. Je crie légèrement quand il entre en moi, d'un cou, et qu'il commence à bouger son bassin en rythme. Je me laisse totalement aller, profitant juste d'Ethan !
J'oublie totalement David, la seule envie que j'ai, le seul désir que je veux, c'est qu'il continue, encore et encore. Le bat de mon ventre et complètement chambouler, j'ai chaud et je ressens plein de tourbillons. Ethan est vraiment un amant excellent. Pour qu'il se repose un peu et que notre moment puisse continuer un peu plus longtemps. Je le fais basculer pour qu'il soit sur le dos et moi sur lui, à califourchon. J'ai la tête en arrière, et fais un huit avec mon bassin pour un plaisir un peu différent mais tout aussi beau.
Ethan c'était redresser, une main emprisonnant un de mes seins, alors qu'avec l'autre il m'aide à garder la cadence.
Je le regarde en souriant, et laisse des gémissements sortir de ma bouche sans le contrôler, je prenais vraiment mon pied.
Je sens lentement le plaisir monter, et j'obtiens alors mon premier orgasme. Et sans m'en rendre compte, moi qui étais plutôt silencieuse, je crie le prénom de mon amant.

Surpris, mais plutôt content, il me remet sur le dos, et monsieur reprend la domination de notre coït.
J'agrippe une de ces fesses et gémis encore, je le fixe et je l'entends lui aussi sortir des petits sons de plaisir, plutôt comme un râle, mais aux vues de sa tête, et de la manière dont il s'applique, j'arrive à ressentir le plaisir qu'on se donne.

- Encore...

J'arrive à lui souffler, quand son oreille est près de ma bouche, il ralentit un peu, mais me donne des coup de reins plus franc, ce qui est vraiment très agréable.

fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Lun 16 Juin - 14:48


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

/!\ MOMENT HOT /!\
A partir de ce moment-là, tout s’accéléra entre elle et moi et je commençais à être plus demandeur, plus passionné. Je voulais me montrer à son écoute, mais je n’en avais pas l’habitude, j’étais plutôt un égoïste qui ne pensais qu’à son plaisir, d’habitude… Dans le feu de l’action, elle ne verrait même pas que j’étais un peu pressé. Je laissai rapidement mes mains courir sur son corps, dans une précision chirurgicale qui m’était propre. L’armée m’avait aidé à toujours garder un schéma bien défini en tête, même quand je faisais l’amour avec quelqu’un. Disons que ça m’évitait de me perdre et de trop me laisser aller. Je devais garder le contrôle, le plus possible. Jusque là, ça avait toujours fonctionné, et avec Ella, ça n’allait pas déroger à la règle. J’étais tenté de la jeter sur mon lit et de lui arracher ses vêtements, comme je le faisais très souvent avec des femmes bourrées, mais Ella n’avait pas bu, et je me doutais qu’elle n’apprécierait pas cela. Bon… il fallait donc que je prenne mon temps avec elle.

En continuant de l’embrasser, je laissai mes mains glisser jusqu’au bas de son corps et je caressai ses cuisses avec envie, en la regardant d’un air lubrique, sans qu’elle ne puisse le remarquer, puisqu’elle avait fermé les yeux. Elle portait une jupe, ça allait être tellement plus facile de pouvoir faire ce que je voulais avec elle. Malgré son désir, je savais qu’elle était encore indécise. Mes mains remontèrent jusqu’à son chemisier, qui était de trop entre nous. Un chemisier ? Pourquoi un chemisier ? C’était trois fois plus long à enlever qu’un t-shirt. En soupirant intérieurement, je m’abaissai légèrement pour embrasser sa peau à chaque fois que je détachai un bouton. Pendant ce temps, elle avait passé ses mains sous mon t-shirt, et elle s’apprêtait à me l’enlever, ce que j’acceptais avec un grand sourire. Ses yeux se posèrent sur mes abdominaux, et elle sembla encore plus sous le charme. Je savais bien que l’entraînement militaire auquel j’avais le droit était une bonne chose, dans ces moments-là.

Petit à petit, les vêtements tombèrent un par un et nous terminâmes sur mon lit, encore défait de ma nuit précédente. En m’allongeant sur elle, je passai rapidement ma main droite sous sa jupe pour la caresser plus en profondeur et elle se débattit un peu, avant de finalement échapper à mon étreinte. Elle marmonna quelques mots, comme quoi elle ne pouvait pas faire ça, mais il était hors de question qu’elle parte sans qu’on ait fait quoi que ce soit. Je me levai à mon tour et me collai à elle, dans son dos, en la serrant d’un bras à la taille contre moi. De mon autre main toujours, je m’infiltrai dans sa jupe et continuai ce que j’avais entrepris de faire. Sa conscience ne voulait peut-être pas faire ce qu’elle était en train de faire, mais en tout cas, son corps me prouvait le contraire. Elle était prête à le faire, et plus que prête d’ailleurs. A croire que son ex l’avait frustrée en la quittant, certainement. La position devint vite inconfortable, et une crampe prit rapidement ma main, et je dus arrêter, lorsqu’elle se retourna vers moi pour m’embrasser, après m’avoir sommé de ne surtout pas m’arrêter. En la prenant doucement par les épaules, je la poussai gentiment sur le lit, et enlevai ses dernières fringues, tout en la regardant attentivement. Ses yeux me hurlaient de faire ce que je voulais depuis le début et je n’allais pas dire non, bien au contraire.

Je retirai mon boxer et enfilai un préservatif et finit par me coucher de nouveau sur elle, pour cette fois en venir aux faits et la pénétrer de la façon la plus douce possible, pour moi. Elle semblait se retenir de crier, préférant rester silencieuse ; ce qui ne l’empêcha cependant pas de gémir bruyamment dès que je commençais à aller et venir en elle à une allure sportive. De mes mains, je jouais avec sa poitrine, en la caressant et la pinçant, sachant exactement quel geste il fallait faire à quel moment pour qu’une vague de plaisir arrive en elle. Notre danse dura de longues et intenses minutes, jusqu’à ce qu’elle décide de me faire basculer en dessous d’elle, pour me reposer quelques instants, avant de reprendre. C’était elle qui avait les rênes, et elle devait en profiter, parce que ce ne serait pas long. Elle commença à me chevaucher sans attendre et alors que je sentais que je m’enfonçais encore plus profondément en elle, je vis dans ses yeux qu’elle allait lâcher prise pour la première fois. Lorsqu’elle hurla mon prénom dans un gémissement plutôt exaltant pour moi, je souris d’un air carnassier, avant de la soulever contre moi et de la poser de nouveau sur le matelas pour reprendre là où je m’étais arrêté.

Malgré le fait qu’elle venait de ressentir un orgasme, Ella en redemandait. Elle ne semblait même pas fatiguée, et encore moins d’en avoir marre, ce qui me donna une nouvelle poussée d’adrénaline, qui se diffusa dans tout mon corps, et qui me fit ralentir certes, mais donner des coups de rein plus puissants. Les gémissements d’Ella reprirent de plus belle, alors que je grognai légèrement dans l’effort et dans la satisfaction que cela m’apportait. Au creux de mon bas-ventre, je sentis mon propre orgasme se former et je savais que ça allait prendre moins d’une minute pour que je puisse me libérer. Au fur et à mesure que les secondes passaient, j’accélérai de nouveau, mes râles de plaisir emplissant toute la pièce. J’agrippai les hanches d’Ella en sentant l’ultime vague de plaisir m’envahir d’un coup, signe que nous en avions terminé tous les deux.

En quelques instants, j’étais hors d’elle, et je me décalai sur le matelas, pour la laisser respirer et calmer mon rythme cardiaque. Deux possibilités s’offraient à moi : soit je lui disais de partir, comme je le faisais habituellement avec les autres et je la blessais… soit je lui faisais comprendre que l’on s’était bien amusés tous les deux, et qu’on pourrait remettre le couvert plus tard, dès qu’elle en aurait envie. Avoir un plan cul régulier n’était pas dans mes habitudes pourtant. J’allais toutefois choisir cette option. Quand les femmes étaient sobres, elles faisaient plus chier qu’autre chose si on leur disait de partir. Et puis bon… elle n’était pas méchante, elle était juste paumée à cause de son ex. Toujours silencieux, je me relevai pour filer dans ma salle de bains et jeter mon préservatif dans la poubelle, avant de rejoindre Ella et d’enfiler mon boxer de nouveau.

« Alors … ça t’a plu visiblement ! Je suis meilleur que lui, non ? »

Avec un clin d’œil et un sourire, je remarquai que j’avais sûrement la modestie un peu lourde… mais je pouvais me le permettre, de toutes façons, ce n’était pas comme si elle allait s’offusquer que je parle de son ex…
 

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Lun 16 Juin - 19:54

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .

Je sentais Ethan arriver à la fin, mais je n'avais pas spécialement envié que ça s'arrête, le plaisir était tellement bon... Il accélère la cadence ce qui me rendait folle, en faite. Il attrape mes hanches, et je ferme les yeux pour profiter du dernier instant de plaisir ultime. La chaleur augmente rapidement en faisant un pic, et l'orgasme explose. Ethan sort rapidement de moi, j'ouvre les yeux, et je reste immobile un moment essayant de me remettre de notre coït. Je n'osais pas regarder Ethan, parce que même si ce que nous venions de faire était incroyable, je me sentais un peu honteuse. Ethan bouge, et je le regarde d'un oeil, et profite pour me mettre sous la couette, je commençais à avoir froid maintenant que nous avions fini. Il revient et je le regarde remettre son boxer, il était vraiment bien battu, et en plus il sait y faire...

- Alors … ça t’a plu visiblement ! Je suis meilleur que lui, non ?

Je me cache sous la couette. Avec David c'était bon, je prenais du plaisir, mais avec Ethan c'était différent, différent dans le bon sens, je m'étais libéré, je ne pensais à rien à part le plaisir, ce qui avait pour conséquence, un plaisir juste extra.
Je le sens venir se remettre sur le lit, et il tire la couette pour voir mon visage. Il voulait surement que je parte, il fonctionnait ainsi, et je l'avais accepté au moment où je l'avais appelé. Mais je ne voulais pas rester seule. Je sais qu'Ethan ne cherche pas une relation stable, et moi non plus, mais... ce soir, je ne voulais pas être toute seule, et repenser à lui et moi entrain de faire l'amour comme des fous...

- Ethan... je peux rester cette nuit, on pourrait peut-être s'amuser... encore ?

Enfaite son remède était plutôt bon, je n'avais pas pensé à David tout le long de notre union. Et puis, je sentais qu'avec lui, je pouvais en apprendre des trucs. Il en avait vu des filles, il avait de l'expérience, et moi je n'avais connu que deux hommes avant lui...
fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Lun 16 Juin - 23:26


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Alors que je commençais à parler, je vis Ella se cacher sous la couette, comme si elle avait honte de ce que nous avions fait. Pourtant, c'était une grande fille, elle semblait très bien connaître son corps et elle était plutôt douée. Pourquoi avoir honte ? Parce que ce n'était pas ce qu'elle avait l'habitude de faire ? Coucher sans sentiments ? Mais c'était comme ça que c'était le mieux, non ? Il fallait voir où ça l'avait menée de tomber amoureuse... maintenant elle était triste et désespérée. Désespérée au point de se retrouver dans mes bras, pour mon plus grand plaisir. Je vins m'allonger sur le ventre, juste à côté d'elle, et lui retirai la couette du visage pour découvrir ce qu'elle cachait. Elle était devenue rouge, et apparemment, elle n'avait aucune envie de me dire ce qu'elle avait en tête pour répondre à ma question. Au lieu de quoi, elle me demanda si elle pouvait rester pour la nuit, et si on pouvait s'amuser encore. Je souris en la voyant rougir derechef.

Je ne savais pas vraiment quoi lui répondre en fait. Bien sûr, je n'avais aucune envie qu'elle reste. Il ne fallait pas que ça se produise, parce que je ne laissais jamais personne dormir ici, même quand les filles étaient bourrées, tout simplement parce que c'était mon espace vital et que je ne voulais pas le partager. Mais devant la tête d'Ella, je ne pouvais pas dire non. Et puis, je m'étais battu pour la draguer, alors qu'elle était en couple, et j'étais flatté qu'elle m'ait appelé après avoir rompu... lui dire non serait comme la jeter comme un mouchoir et ça lui ferait du mal. Elle n'avait pas besoin de ça pour le moment ! Alors, ma réponse était presque déjà toute prête :

« Reste si tu veux. Tu travailles demain matin ? Je n'aurais qu'à t'emmener ! »

C'était vraiment exceptionnel pour moi, mais peut-être qu'Ella était un plan cul exceptionnel également, qui pouvait le savoir ? En tout cas, si je voulais la garder et la revoir dans mon lit dans le futur, il faudrait bien que je sois conciliant et gentil, non ? Ça passait par des concessions, et c'était des concessions comme celles-ci qu'il fallait faire !
 

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mar 17 Juin - 11:58

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .

Je le regarde, je vois bien qu'il n'a pas du tout envie que je reste, ce n'était pas son style, il se faisait plaisir puis, salut, à jamais. Je le savais quand j'ai appelé, mais ce n'était pas super agréable cette sensation d'avoir été utilisé. Enfin je l'ai utilisé aussi...

- Reste si tu veux. Tu travailles demain matin ? Je n'aurais qu'à t'emmener !

Il était en train de faire une exception, il ne devait jamais faire ça avec une autre, m'appréciait-il vraiment, et pas seulement pour mon corps ?
Je regarde Ethan et lui souris, il me met en confiance alors que je ne connais pas ce mec, en fait. À part qu'l était un ex militaire, et qu'il aimait les filles.
Je sentais mes joues se mettre à rougir, je n'étais pas prête à lui dire ce que j'allais lui annoncer, mais je me lance malgré tout.

- J'ai beaucoup aimé, ce qu'on a fait... je ne me suis jamais senti aussi libérée...

aiment la première fois que je ressentais ça pour un mec, une vraie attirance physique et rien de plus.
J'enlève la couette, et je me dirige alors vers sa salle de bain tout nu, et dans un sens, je ne me sentais pas si gêner. Je ne comprends pas comment ça se fait que je me sens si bien avec lui... Peut-être parce qu'il ne voulait que coucher avec moi et que par conséquent, je sais qu'il n'attend rien de moi.
Je l'entends me siffler, alors je me retourne et lui dire la langue. Je me passe un peu d'eau fraiche sur le visage, c'est à ce moment-là que je me sens observé. Ethan est un voyeur... et une fois encore je suis surpris, en ne me sentais pas si gêner, c'était même flatteur. Il laisse pendre ma petite culotte sur son index, je m'avance de lui, et attrape mon sous-vêtement, et je l'enfile, il aura le plaisir de me la retirer à nouveau.
Je sors de la salle de bain en le frôlant d'une manière un peu aguicheuse, je dois l'avouer. J'empreignis une de ces chemises, et je le regarde quand il me demande si j'avais faim. En effet, j'étais affamé, notre ébat sexuel m'avait utilisé pas mal d'énergie.
Je m'assois sur un de ces fauteuils et j'allume sa télé, tout en jetant quelques regards quand il prépare les pattes.
Nous mangeons tranquillement, tout en parlant de tout et de rien, c'était agréable. Ethan se lève et me dit qu'il va se coucher que je n'aurais qu'à éteindre la télé. Sauf que je n'avais pas envie d'être toute seule. Alors j'éteins la télé, et je le suis dans sa chambre en matant ses petites fesses musclées. Dans un élan de folie, je me jette sur son dos, et lui mord l'oreille, puis lui souffle que je n'avais pas envie de dormir tout de suite. Il prend rapidement les choses en mains, et nous faisons l'amour une seconde fois avec autant d'envie, et de passions. Ethan est vraiment un dieu, le sex pour le sex je crois que j'aime ça.
Je finis par m'endormis contre lui, bien profondément. Je me réveille le lendemain matin, étant dormant toujours. Je m'habille rapidement et sort de chez lui sans un bruit.

Deux jours plus tard, j'appelle Ethan à nouveau lui demandant s'il avait quelque chose de prévu et que si ce n'était pas le cas, il pouvait passer à la maison, je lui donne mon adresse, et je me pose dans mon sofa, avec un livre. Sans réponse de sa part, je me décide à aller me mettre en tenue pour dormir, et de me mettre sous la couette devant un film. Tant pis, Ethan m'avait eu, et maintenant il n'avait plus envie de me voir, pour... pour s'amuser... ça fait deux heures que mon message était envoyé, il devait avoir un autre projet, enfin une autre fille...
Mais on sonne à ma porte, me disant que peut-être il avait un problème dans l'immeuble et sachant que je suis médecin... Ma surprise fut de taille quand j'aperçut Ethan dans l'œilleton de la porte. J'ouvre cette dernière, et je le fais entrer. Il avait un grand sourire, mais je n'étais plus vraiment d'humeur...

- Tu aurais pu prévenir... maintenant je n'ai plus envie... tu n'as plus qu'à rentrer chez toi...

Sauf qu'il en avait décidé autrement, Ethan c'était rapprocher de moi, avais collé mon corps au sien et mon dos à un mur. D'une main il me remontait ma cuisse et de l'autre il caressait ma joue. Ses lèvres arrivent sur les miennes et ma volonté n'existait plus. Je n'avais plus qu'une envie, lui... Comment était-ce possible ? Pourquoi n'arrivais-je pas à le repousser ? Son corps bien battit . Sa manière de m'embrasser . Sa façon de me faire l'amour . Peut-être le tout mélangé !
Je passe mes mains à son coup pour me tenir au moins à quelque chose. Sa main monte à mes fesses, et je le sens retirer mon boxer que je gardais pour dormir.

Il n'avait prononcé aucun mot depuis qu'il avait passé la morte, il venait juste pour me faire l'amour, et ça me fait vraiment bizarre, je me sens comme un objet. Mais je n'ai ni la force ni l'envie de le repousser. À la place, je m'empresse de retirer sa boucle de ceinture, puis son bouton et sa bringuette de son pantalon et plonge une de mes mains à l'intérieur, il n'avait pas beaucoup besoin d'être stimulé.
Il me fait l'amour, ici même debout contre le mur, et je dois avouer que c'était vraiment bon. Une nouvelle sensation pour moi. Il n'y avait pas à dire Ethan sait réellement y faire. J'ai l'impression qu'il connaît encore mieux mes envies que moi.

Il me lâche doucement en souriant, une fois encore il était fier de l'effet qu'il venait de me faire.
Je le repousse un peu, et le traine sur mon sofa, où je le fais s'asseoir et je me mets à califourchon sur lui.

- Ne me refait jamais une chose comme ça ! J'accepte le fait que nous nous engagions pas, mais préviens si tu passes !
fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mar 17 Juin - 17:04


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Le regard qu’Ella m’accorda me fit comprendre que j’avais bien fait de lui dire de rester si elle le souhaitait. Apparemment, j’avais marqué des points avec elle. Je caressai doucement sa joue en souriant, en la voyant si gênée. Elle ne devait pas l’être, gênée, après tout, on venait de coucher ensemble et je l’avais vue nue, et il n’y avait rien de gênant là-dedans… enfin j’imaginais que ça changerait rapidement tout cela.

« J'ai beaucoup aimé, ce qu'on a fait... je ne me suis jamais senti aussi libérée... »

Sans qu’elle ne prenne le temps d’écouter une possible réponse venant de moi, elle quitta mon lit et ma couette pour se diriger vers ma salle de bains, d’où je revenais. Je posai mon regard sur ses fesses quand je la vis marcher d’un pas pressé vers l’autre pièce et la sifflai vivement. Evidemment, elle commençait à savoir comment je fonctionnais et elle ne se vexa pas, bien au contraire, elle me tira simplement la langue. Je me levai pour la suivre jusque là-bas et en chemin, j’attrapai sa petite culotte pour la narguer un peu. Alors qu’elle se passait de l’eau sur le visage, je lui montrai silencieusement le vêtement en souriant, jusqu’à ce qu’elle me la prenne des mains pour l’enfiler. A peine quelques instants plus tard, elle sortait de la salle de bains et fouillai dans ma penderie pour me prendre une chemise et l’enfiler. Je la laissai totalement faire, la laissant agir à son aise. C’était le meilleur moyen pour qu’elle reste et pour qu’elle revienne la prochaine fois.

« Tu as faim, Ella ? »

Sa réponse fut positive et je partis en cuisine pour préparer un plat de pâtes. Je n’avais pas grand-chose chez moi, il fallait que je fasse des économies en attendant de trouver un garage où pouvoir bosser. En gros, pour l’instant, je ne mangeais pas grand-chose d’autre que des pâtes. Le temps passa rapidement entre elle et moi et au bout d’un long moment, je décidai de l’aguicher un peu et de lui dire que j’allais me coucher. Evidemment, elle me suivit en éteignant la télévision et je la sentis atterrir sur mon dos assez rapidement. Toujours collée à mon dos, je réussis à la faire glisser juste devant moi et à la balancer sur le lit pour finalement me coucher de nouveau sur elle et faire voler ma propre chemise qu’elle portait.
Le lendemain matin, elle était partie avant moi.

Je n’eus pas de nouvelles jusqu'au surlendemain, lorsqu’elle m’envoya un message. Dès que mon portable sonna, je sus que c’était elle, et qu’elle voudrait que l’on se voit. Qui d’autre de toutes façons ? Mon frère était en voyage d’affaires avec sa secrétaire et personne d’autre n’avait mon numéro, hormis des employeurs… et ils ne m’auraient certainement pas envoyé de message. Elle voulait que l’on se voit en effet, et elle m’avait même donné son adresse. Je ne lui répondis pas, je voulais me faire un peu désirer, comme elle l’avait fait pour moi. Elle se vexerait peut-être un peu, mais je savais que j’avais de quoi la charmer et la satisfaire par la suite.

Le soir même, je décidai que l’attente avait assez duré, et je me dépêchai d’aller la retrouver chez elle. Je sonnai à sa porte après m’être assuré que c’était bien là qu’elle habitait et lui fis un grand sourire quand elle m’ouvrit. Elle semblait de mauvaise humeur, et j’allais régler ça en dix minutes chrono, si elle le souhaitait.

« Tu aurais pu prévenir... maintenant je n'ai plus envie... tu n'as plus qu'à rentrer chez toi... »

Elle allait voir si elle n’avait plus envie. Je ne m’étais pas déplacé pour rien. Avant qu’elle ne ferme la porte, je m’infiltrai chez elle et la bloquai contre le mur en souriant. Je commençai à l’embrasser en même temps que je laissai glisser mes mains sur son corps. Et je voyais bien qu’elle avait encore envie de moi, ça n’allait pas partir comme ça. En quelques instants, ma main arriva au boxer d’Ella, que je retirai rapidement, pendant qu’elle s’attaquait à mon pantalon. Pas besoin de l’enlever, juste de le descendre, et nous n’aurions même pas à retirer nos hauts non plus.

J’avais déjà fait l’amour contre un mur, mais c’était différent pour chacune de mes partenaires. Ella s’agrippait à moi pour ne pas tomber. D’autres femmes m’auraient accordé une confiance aveugle, et auraient voulu que je les tienne en même temps que je les bourrinais… au moins Ella avait la présence d’esprit de croire qu’elle était lourde et que je ne pourrais pas la maintenir contre le mur, même si c’était faux ! Quand nous eûmes terminé, je reposai doucement Ella par terre avec un sourire. Je remontai à demi mon pantalon pour ne pas tomber en marchant quand elle m’emmena dans son salon et qu’elle me poussa dans le canapé, avant de s’asseoir sur moi.

« Ne me refait jamais une chose comme ça ! J'accepte le fait que nous nous engagions pas, mais préviens si tu passes !
- Oui madame ! »

Je lui fis un petit salut militaire avant de pouffer de rire. Elle avait bien aimé ma petite visite impromptue, mine de rien, et je savais que ça lui plaisait que je sois venu. Sinon, elle aurait su comment me repousser. Je ne la violais pas non plus, elle était capable de me dire non et je savais l’écouter également. Mais je savais reconnaître une aguicheuse quand j’en voyais une… et Ella en était une. Sacrément bonne aguicheuse même.

« Qu’est-ce que je peux faire pour toi, Ella ? Tu avais l’air de t’ennuyer quand tu m’as envoyé le message… »

En souriant de nouveau, je me rapprochai d’elle en serrant mes abdos. Je vins l’embrasser dans le cou et lorgner sur sa poitrine tout en l’écoutant parler. J’avais bien fait de me laisser désirer, ça avait eu un effet plutôt agréable sur nos retrouvailles !

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mar 17 Juin - 21:51

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .

Ce bel idiot me répond simplement un "oui madame" avec le salut militaire, il était bête, mais si sexy... Et bizarrement j'aimais bien son humour un peu à la noix parfois.

- Qu’est-ce que je peux faire pour toi, Ella ? Tu avais l’air de t’ennuyer quand tu m’as envoyé le message…

Je le regarde, je pensais qu'il avait compris ce que je cherchais...

- Tu n'as pas une petite idée ?

Il me fait un grand sourire, en me faisant non de la tête, il voulait que je lui dise à voix haute, le petit coquin.

- J'ai... eh bien... ça te dirait qu'on soit des amies avec affinités ?

Il sourit, je crois qu'il était pour... pour sceller notre contrat, monsieur décide se prend tout en main, il me bascule sur mon canapé, passe ses mains sous ma nuisette et caresse mes seins. Mes gémissements arrivent bien vite... Je lui enlève son t-shirt, et il en profite pour retirer ma nuisette. N'ayant pas remis mon boxer, je me retrouve déjà nue. Je regarde les yeux d'Ethan ils brillaient de désir. Il était vraiment un chaud lapin...
Je me laisse totalement faire, et je me dis que je devrais acheter une nouvelle boite de préservatif. Quand Ethan en moi-même, j'ai toujours cette sensation de bonheur qui augmente la chaleur de mon bas-ventre.
Ethan toujours aussi doué, et imaginatif, me donne pas un, ni deux, mais trois orgasmes, je ne sais pas du tout comment il fait, mais je veux qu'il continue de me le faire !

Ethan s'assoit une fois notre ébat fini et je me relève doucement aussi, et le regarde alors que je m'enroule dans une couverture.

- Comment tu fais ? Tu me donnes des sensations différentes à chaque fois, et de plus en plus intense !

Il était fier, je pouvais le voir dans son regard.
Les semaines passent, et je voyais Ethan plusieurs fois dans la semaine, c'était un bon remède pour oublier David, j'avais bien entendu encore des sentiments pour lui, mais il me manquait moins, et c'était grâce à Ethan. Je me sentais plus libre, moins timide, et j'arrivais à maitriser mes rougissements.
Nous nous entendions bien Ethan et moi, pas que pour le sexe, on parlait souvent une fois le plaisir retombé, on se chamaillait aussi beaucoup, c'était devenu un vrai bon ami.
Puis un soir chez moi, alors que nous venions de faire l'amour sur le sofa, devant la télé, on se retrouve devant une émission un peu bizarre, qui parlait des déviances sexuelles. Je regarde alors Ethan ayant une idée un peu farfelue.

- On pourrait faire des jeux de rôle ? Ça pourrait être marrant ? Tu en penses quoi ?

fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Jeu 19 Juin - 18:48


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Bien sûr que je savais ce qu’Ella voulait, c’était évident et nous l’avions bien compris tous les deux. Néanmoins, je voulais l’entendre le dire. Parce que je voulais son consentement et même plus son envie. Aussi, quand elle me demanda si je n’avais pas une idée de la chose, je la regardai sans répondre, un léger sourire aux lèvres, avant de finalement secouer la tête avec malice. Et finalement, elle osa me répondre ce qu’elle voulait vraiment :

« J'ai... eh bien... ça te dirait qu'on soit des amies avec affinités ? »

C’est ainsi que de fait, je lui répondis un oui en l’embrassant. Et c’est ainsi que pour la deuxième fois en moins de cinq minutes, je couchai avec elle pour lui prouver que j’étais d’accord et que ça allait arriver très souvent. C’était étrange, ce contrat tacite que nous passions. Et c’était étrange cette relation que nous allions avoir. Mais à la limite, c’était plus simple que de devoir trouver une fille différente à chaque fois. Ce qui n’allait pas m’empêcher d’aller voir ailleurs. Je ne m’engageais pas avec elle. Je couchais simplement avec, et c’était ça le pied, pour moi. J’espérais simplement qu’elle ne se lasse pas.. et qu’elle ne revienne pas sur sa décision. Lorsque nous terminâmes, cette fois-là, Ella me regarda d’un air admiratif et me demanda comment je faisais pour réussir à lui faire sentir des choses différentes à chaque fois. Je ne lui répondis rien, mais au fond de moi, je me disais que mon expérience était vraiment une bonne chose parfois.

Elle et moi, ça faisait à présent plusieurs semaines que ça durait. Toujours sans sentiments, nous nous voyions au minimum une fois par semaine, parfois plus, et nous nous retrouvions bien vite nus sous les draps, que ce soit chez elle ou chez moi. Nous avions nos petites habitudes, comme un véritable couple, sans les effets néfastes du couple en question. Il ne s’agissait que de sport, elle et moi. Au contraire, au lieu de faire naître des sentiments, ça les avait plutôt repoussés, et nous pouvions discuter de tout et de rien sans préjugés, ni tabous, et c’était pour cette raison que j’attendais patiemment qu’elle m’appelle. De plus, mon moral était au beau fixe, parce que j’avais réussi à dégoter par-ci par-là quelques remplacements. Les employeurs avaient été plutôt satisfaits de mon travail et m’avaient promis sur leur honneur de me rappeler s’ils avaient besoin de moi. Une bonne chose de faite. Et pour parfaire le tout, je voyais Ella régulièrement. Elle était comme une amie pour moi, et une fois que nous avions fini ce que nous avions à faire, nous pouvions parler pendant des heures. Une amie améliorée. Autant dire que les semaines où elle avait ses règles, je la détestais, ou plutôt, je détestais son corps.

Un soir, alors que nous venions à peine de terminer notre affaire, Ella se pencha vers sa télécommande pour allumer la télé. Je levai les yeux au ciel. Ce n’était pas la première fois qu’elle avait cette manie, et je ne lui en voulais pas. Je n’étais pas très télé, personnellement. L’armée ne me donnait pas de temps pour regarder des émissions débiles. Nous regardâmes la télévision pendant quelques minutes, et je me rendis compte qu’il devait déjà être tard vu le sujet de ce soir : les déviances sexuelles. Je n’aimais pas ce mot « déviance ». Ça présumait qu’il y avait une normalité, et je n’appréciais pas cela. Chacun faisait bien l’amour comme il le souhaitait non ? Encore une idée d’émission débile, tiens… mais Ella semblait conquise par le sujet.

« On pourrait faire des jeux de rôle ? Ça pourrait être marrant ? Tu en penses quoi ? »

Au début, je pensais qu’elle plaisantait, mais son air sérieux me fit comprendre que j’allais devoir passer à la casserole, si je lui disais oui. Elle semblait vraiment le vouloir, et puis je n’avais essayé, elle avait raison, ça pouvait être drôle. Mais c’était elle qui souhaitait cela, alors c’était elle qui allait trouver quoi faire et comment ; je ne bougerais pas le petit doigt. Je n’étais pas très chaud pour ça, mais pour elle, je pourrais bien le faire. Sinon, elle pouvait mettre fin à nos petits rendez-vous hebdomadaires. Elle ne s’en rendait pas compte, mais elle avait un grand pouvoir de persuasion sur moi.

« D’accord, mais c’est toi qui te charges de ça, moi je veux juste profiter ! »

Je lui tirai la langue en la voyant lever les yeux au ciel. Mais c’était son idée, non ? Alors j’avais bien le droit de me défiler un peu et de la laisser prendre des initiatives. Jusque là, c’était moi qui décidais de tout ce que nous pouvions faire… maintenant ce serait à son tour !  

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Sam 21 Juin - 1:10

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .

Je le regarde impatiente d'avoir sa réponse. Avec lui jossais beaucoup de trucs, il me faisait en quelque sorte mon éducation sexuelle, et je me dis qu'il avait bien dû déjà faire ce genre de chose. Mais rapidement je m'aperçois que ce n'était pas du tout le cas. Pour une fois nous allions découvrir ensemble. Enfin s'il acceptait.

- D’accord, mais c’est toi qui te charges de ça, moi je veux juste profiter !

je le regarde surpris, pour une fois il veut que je fasse tout ! Il n'était pas du tout du genre à ne rien faire. Soit, j'allais laisser aller mon imagination et j'ai peut-être déjà ma petite idée pour notre premier jeu de rôles. Et ça allait être assez simple de trouver ce qu'il fallait. Je le regarde, il avait toujours son air coquin. Il attendra quelques jours pour pouvoir profiter.
Je vais l'embêter un peu, on était devenu assez complice, mais sans rien d'autre, un vrai copain, sauf qu'on faisait l'amour souvent. Mais le sex pour le sex c'était libérateur, et si un jour j'en avais marre ou même lui et bien ce n'était pas si grâve, on resterait ami, et c'était bien.
Il passe la nuit avec moi, et je dois bien avouer que j'étais un peu insomniac cette nuit-là. Au matin Ethan dormait comme un bébé, alors je le laisse dormir sachant que nous étions dimanche. Je pars me prendre mon petit déjeuner, puis je file sous une bonne douche. Alors que j'avais les yeux fermer l'eau bien chaude coulant sur mon corps, je sens des mains venir attraper mes hanches, Ethan était réveillé, et se sentait déjà bien en forme. Son sexe déjà bien dur venait se frotter à moi. Alors je me retourne et lui souris. J'allais craquer une fois de plus, n'arrivant vraiment pas à lui résister !
Trois jours plus tard, ayant travaillé de nuit, j'appelle Ethan, il débarque avec une pizza, ce qui ne me déplaît pas. Il connaît mes talents de cuisinière ! On mange alors tout en parlant de notre journée, puis je lui dis d'aller se mettre à l'aide dans ma chambre, que je revenais rapidement.
Je pars alors me changer dans la salle de bain, puis je sors en petit tenue d'infirmière sexy. Enfin, je n'avais que ma blouse, avec une petite guêpière avec porte jarretelle dessous. J'ai à peine fermé ma blouse, laissant mes cheveux libres.

- On a un malade qui a besoin d'une infirmière ici ?

fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Dim 22 Juin - 21:57


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Ella sembla surprise que je la laisse prendre la décision de nous emmener là-dedans. Je n’étais pas fondamentalement contre, mais je n’avais jamais d’idée pour ce genre de choses… alors elle s’en chargerait et ça ne me ferait pas de mal, certainement. Pour le reste de la soirée, nous continuâmes de regarder la télé avant d’aller nous coucher. Durant la nuit, je sentis Ella gigoter énormément, mais j’étais dans un état second, complètement ensommeillé et j’étais bien capable de la calmer et de la faire dormir. Je me retournai de l’autre côté, et m’endormis pour de bon, dans un sommeil profond et réparateur. Le lendemain matin, je fus réveillé par le bruit de la douche. Immédiatement, mon désir se réveilla en même temps que moi, et je rejoignis Ella dans sa salle de bains. Lorsque je la pris par les hanches, elle se retourna vers moi et me fit un grand sourire, ce qui m’excita encore plus. Nous nous entendions vraiment bien elle et moi, et je prenais goût à cette vie partagée entre les voitures et nos parties de jambes en l’air.

Quelques jours plus tard, elle m’appela de nouveau. Je savais que son emploi du temps avait été plutôt serré ces derniers jours, elle m’en avait prévenu, et du coup, j’avais évité de l’ennuyer. J’avais pris mon mal en patience, et j’étais sorti dans les bars pour voir si je ne pouvais pas dégoter quelqu’un d’autre pour une nuit. En voyant l’heure, je me décidai à prendre une pizza sur la route pour la partager avec elle. Elle sembla ravie par mon initiative et nous mangeâmes en discutant, elle me racontant quelques anecdotes de ses gardes de nuit, et moi lui expliquant que j’avais trouvé quelques garages potentiels où postuler. Une fois la pizza terminée, elle se mordit la lèvre et me demanda d’aller l’attendre dans sa chambre, ce que je fis sans attendre qu’elle me le dise une deuxième fois.

Lorsqu’Ella arriva dans sa chambre, elle s’était changée et portait une tenue d’infirmière. Mon sang ne fit qu’un tour dans mes veines, et je me redressai en la voyant arriver, si peu vêtue. Elle me demanda d’une voix aguicheuse si quelqu’un avait besoin d’une infirmière, et je levai automatiquement le doigt pour la prévenir, comme un enfant. Je frémis lorsqu’elle vint s’installer près de moi et je n’osais même pas la toucher, de peur de mal m’y prendre. Je ne savais vraiment pas comment aborder le sujet, et c’était bien la première fois que j’étais si hésitant. En réalité, je comptais sur elle pour me mettre dans le bain, et quelque chose me disait qu’elle y arriverait bien !

« On m’avait pas prévenu que les infirmières étaient si jolies dans le coin ! »

Avec un clin d’œil, j’essayais de lorgner sur sa poitrine pour profiter de la vue alléchante qui s’offrait à moi. Ella avait vraiment de bons atouts, mine de rien, et je n’aurais pas pu mieux tomber, en réalité…  

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Dim 22 Juin - 22:38

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .

Je souris en voyant la tête d'Ethan ce n'était pas vraiment la réaction que je m'attendais mais elle m'allait bien tout de même. Je m'approchais de lui après qu'il est levé le doigt comme un écolier. Je m'assois sur le bord du lit. La blouse remontant bien évidemment qui laisse donc place à une belle vue sur mes cuisses.

- On m’avait pas prévenu que les infirmières étaient si jolies dans le coin !

Je le vois lorgner mon décolleté, et je souris, c'était l'effet voulu.
Son regard remonte, et je passe ma langue sur mes lèvres d'une manière assez sexy, et je crois que ça commence à le rendre dans de bonnes prédispositions.

- Alors, il a mal où le chéri ?

Je me mords la lèvre inférieure, prend le jeu en main me paraissait bien plus facile que je ne le pensais.
Ma main glissait lentement sur son corps, monsieur c'était déjà mis en boxer, j'adore sa manière d'être à l'aise.
Ma main glisse le long de son torse, puis frôle son sexe. Il avait du mal à déglutir. C'était la toute première fois que je voyais mon chaud lapin d'Ethan ainsi.
Ma main caresse alors un de ces adducteurs et laissant quelquefois ma main déparée.
Je me stop en ayant un peu chaud, je déboutonne alors ma blouse laissant apparaitre un peu plus ma guêpière. J'humidifie à nouveau mes lèvres, puis je passe à califourchon sur lui. Je sentais son sex vouloir plus de place, mais il ne sera pas libéré tout de suite. J'ai envie de jouer avec lui, après tout, il m'a dit qu'il me laissait mener le jeu !
fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mar 24 Juin - 1:20


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

J'avais beaucoup de mal à croire que j'avais la gentille et douce Ella en face de moi, habillée de cette façon, et si aguicheuse. D'habitude, c'était moi qui devais la chauffer, et elle ne disait jamais non heureusement. Mais là, les rôles étaient inversés, et je devais dire qu'elle s'y prenait comme une reine. J'avais déjà chaud, et je sentais déjà que mon boxer n'allait pas me retenir très longtemps. Rien qu'en la regardant, j'imaginais déjà comment tout cela allait se terminer. Et ça me plaisait pas mal, bien entendu !!

« Alors, il a mal où le chéri ? »

J'étais presque sous le choc de la voir comme ça, et pourtant, je l'avais déjà vue nue, en sueur, dans des positions extravagantes... En réalité, rien ne changeait vraiment. Mais là, c'était tellement étrange de la voir mener la danse. Je n'allais pas lui dire, sinon elle se vexerait et elle voudrait que l'on arrête. Mais je ne voulais absolument pas qu'elle arrête, c'était trop beau pour être vrai. Et je découvrais une nouvelle facette des façons de faire l'amour avec elle. Quelque chose que je n'avais jamais pu expérimenter avec qui que ce soit d'autre, parce que je ne restais jamais avec une fille trop longtemps. C'était l'avantage d'avoir accepté qu'Ella reste et revienne de temps en temps ! Pas de sentiments, mais que du sexe. Et c'était génial.

Lorsqu'elle laissa à sa poitrine un peu plus de place, je faillis la prendre par les hanches, la renverser, et la prendre sans préliminaires. Ce ne serait pas la première fois, et même si je n'étais jamais violent avec elle, je n'étais pas toujours doux, et ça ne semblait pas la déranger, au contraire, vu les cris de plaisir qui en résultaient. Mais néanmoins, ce serait contre le jeu, contre le système qu'elle voulait que l'on mette en place elle et moi, alors j'allais me retenir !

« J'ai des douleurs dans l'entrejambe, docteur. Je crois que j'ai besoin qu'on s'occupe de moi! »

Avec un sourire, je pointai du doigt mes bijoux de famille, coincés dans mon boxer désormais trop serré pour moi, et je vis le regard malicieux de mon infirmière du jour, prête à m'aider et me soigner... et quels soins j'allais avoir !!  

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mar 24 Juin - 18:16

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .


Je regardais Ethan avec envie, mais j'avais vraiment envie de jouer avec lui ce soir. Je voyais bien qu'il luttait pour le coup.

- J'ai des douleurs dans l'entrejambe, docteur. Je crois que j'ai besoin qu'on s'occupe de moi !

Je souris, et ma morte la lèvre inférieure, et je regarde alors la bosse sous son boxer.

- Allons voit ça alors...

Je m'éloigne un peu plus de lui, tout en me penchant et je sais que son regard converge dans mon décolleté. Je lui retire son boxer avec délicatesse, laissant alors son érection libre. Je caresse lentement de haut en bas son sex, Ethan soupir de soulagement. Je le regarde, il se laissait lentement aller.
Je me penche alors un peu plus, et embrasse alors son pénis tout en malaxant ses testicules. Je n'avais pas spécialement envie de me lancer dans une fellation, ça me dégoutait un peu. Mais je pouvais faire une sorte de variante qui me déplaisait pas trop, embrassant sa queue et jouant aussi avec ma langue.
Je continue de caresser son sex alors que je me redresse. Je finis par enlever ma blouse, et je vois son érection devenir encore plus droite. Je lui faisais beaucoup d'effet, alors qu'il commence à connaitre mon corps par coeur.

- Mon pauvre chéri, je crois qu'il n'y a qu'une seule solution pour votre mal...

Ses mains étaient venue se poser sur mes cuisses alors que j'avançais doucement vers lui. Au passage je me frotte bien à son sex, Ethan réagis en me pinçant légèrement les cuisses. Je me penche alors contre lui, cherchant ses lèvres, mais il fut plus rapide que moi, et me prend les lèvres à une vitesse folle, alors je le mords un peu. Il me lâche et je le regarde en souriant. Il est bien pressé... Mais je dois avouer, que j'ai un peu de mal à tenir.

- Il faut y aller doucement, très lentement au début...

Je voyais ses yeux me supplier, alors qu'il essaie d'enlever ma guêpière. Avec un peu de difficulté il trouve le système et en une seconde la guêpière est par terre, au pied du lit.
Le premier réflexe d'Ethan était de prendre mes seins dans ses mains, ce qui par réflexe me fait pousser un petit crie de surprise. Puis ses mains glissaient le long de ma taille, de mes hanches puis sur mes fesses. Je cherche alors rapidement un préservatif sur ma petite table de chevet, et je regarde Ethan quand je fais glisser le latex. Je joue une dernière fois avec ses testicules, avant de me redresser légèrement, puis le fait me pénétrer et je commence alors des huit avec mon basin.

fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



J. Ethan Hanit


DISCUSSIONS : 283
CREDIT : casielsilencio // silver lungs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mar 24 Juin - 19:53


And it’s a fresh start fever, who wouldn’t want to be here ? Welcome to the future, dream a little bigger
AVEC ELLA

Rapidement, je vis le regard d’Ella se baisser jusqu’à mon boxer, qui avait pris une forme étrange avec mon érection. Elle se mordilla la lèvre et je faillis la faire basculer sur le lit, rien qu’à cette vision. Je me retins pourtant et restai stoïque, sans rien faire, attendant juste qu’elle daigne prendre les choses en main, et c’était bel et bien tout ce que je voulais ! Au bout de quelques longs instants, elle m’enleva enfin mon boxer et je me sentis libéré. En jetant un coup d’œil, je vis qu’en effet, il y avait de quoi. Ella me faisait de l’effet, et pas qu’un peu ! Elle posa doucement sa main sur mon pénis, et je sentis enfin du soulagement arriver, même si bien sûr, le soulagement laissa bientôt place à une envie qui m’emporta bien loin déjà. Et j’aurais simplement voulu qu’elle aille plus vite en besogne pour que je me sente encore mieux. Mais évidemment, pourquoi ferait-elle une chose pareille ? Pendant quelques minutes, que je trouvais extrêmement longues et frustrantes, mais aussi très plaisantes bien sûr, elle joua avec moi, joua avec mes émotions comme une sans-cœur et me laissa pantois quand elle se redressa alors qu’elle tenait toujours mon pénis dans sa main. Je n’en pouvais clairement plus, et tout ce que je voulais, c’était qu’elle change tout cela et qu’elle décide de nous faire avancer. Lorsqu’elle retira sa blouse, je me fis encore violence pour ne pas céder à la pression. Elle comptait sur moi, là-dessus, et je devais bien avouer que je me trouvais plutôt bon à ce petit jeu.

« Mon pauvre chéri, je crois qu'il n'y a qu'une seule solution pour votre mal... »

Je ne pouvais plus ne rien faire et attendre que ça se passe, c’est pourquoi je posai mes mains sur ses cuisses, sans bouger plus que cela. Et lorsqu’elle se pencha vers moi, je crus bon de lui rappeler qu’elle ne devait pas m’oublier quand même et je lui pinçai doucement la peau. Rapidement, je capturai ses lèvres, ne désirant plus attendre une seule seconde. Malheureusement pour moi, je n’aurais pas dû faire ça, et elle s’activa à me mordre pour que je la lâche. Elle ne m’avait pas fait mal, elle savait exactement comment faire pour que je la lâche sans qu’elle force… on aurait dit qu’elle avait fait cela toute sa vie ! Et par la suite, elle me répliqua qu’il fallait y aller doucement … sauf que là, il en était hors de question, je n’en étais plus capable. De fait, mes mains cherchèrent à tout prix le moyen d’enlever toutes ses fringues et quand enfin j’y parvins, je pus prendre ses seins dans mes mains pour reprendre un peu le contrôle de la situation. Rapidement, je fis glisser mes mains partout sur son corps, comme à mon habitude. J’aimais bien son corps. Il était bien proportionné, et elle était vraiment magnifique. Pendant ce temps-là, Ella avait récupéré une capote à côté de son réveil, et se dépêcha de me la mettre pour finalement s’asseoir sur moi, et nous soulager tous les deux. Enfin nous pouvions faire un et je pus bouger et faire ce que je voulais. J’avais apprécié ce moment. Elle m’avait encore plus excité, et je devais bien avouer que ce n’était pas plus mal, même si j’avais peur d’être un peu moins endurant, de fait. Enfin j’allais profiter quand même de ce moment, parce que chaque moment avec elle était vraiment superbe.. et je savais bien qu’un jour ça prendrait fin. Je savais que pour elle, c’était juste un moyen d’oublier son ex, et pour moi, un moyen d’être un peu plus fainéant. Un jour, ça prendrait fin, quand je déciderais de changer de vie, et quand elle trouverait quelqu’un d’autre qui l’aimerait pour qui elle était vraiment. Je ne faisais pas d’illusions, alors nous devions nous faire plaisir avant que ce ne soit trop tard !

Un bon quart d’heure plus tard, elle roula à côté de moi. Durant ce moment, nous n’avions pas du tout changé de position. J’aimais bien l’avoir au-dessus de moi, et ce n’était pas pour lui déplaire de me dominer également. Elle m’offrit un magnifique sourire en tournant la tête vers moi, et je la couvrais de sa couette pour qu’elle ne prenne pas froid, avant de l’embrasser sur la tempe.

« C’était vraiment bien, Ella. Tu sais que tu as beaucoup changé depuis la première fois ? »

Je voulais qu’elle prenne ça pour ce que c’était : un compliment. Elle s’était vachement améliorée, et c’était parfait pour moi, comme ça serait parfait pour les autres hommes avec qui elle coucherait dans sa vie…   

© EKKINOX

__________________________

I'm not in love
Il parait que la blanche colombe a trois cent tonnes de plomb dans l'aile ; il parait qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles ; la belle au bois dormant a rompu les négociations, unilatéralement le prince entame les protestations.
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   Mar 24 Juin - 23:46

And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger .

Je me laisse totalement aller, mes yeux fermés me permettaient d'être concentré sur mon plaisir. J'avais accéléré à la fin pour avoir le but ultime mon orgasme, et en même temps j'avais senti Ethan se libérer totalement.
Je m'allonge alors rapidement près de lui, j'avais mal aux cuisses, je ne sais pas combien de temps je suis resté sur le lui, mais j'avais pris mon pied, et aux vues de sa tête il n'était pas déçu non plus.
Il me met ma couette sur moi, j'étais plutôt frileuse, et après un moment comme celui-là, j'allais vite avoir froid. Je souris, il était intentionné, il rendra heureux une fille un jour.

- C’était vraiment bien, Ella. Tu sais que tu as beaucoup changé depuis la première fois ?

Je le regarde en souriant, et me suis un peu redressé pour mieux voir sa tête.

- J'ai eu un bon prof... et je ne sais pas, avec toi, je me sens plus libre...

Depuis que nous avons commencé cette relation de sex friends, je me sentais plus libéré, même moins timide dans la vie. Je ne pensais pas que le sexe pouvait me rendre ainsi, ou alors c'était Ethan lui-même qui me faisait cet effet-là !

- La prochaine fois, tu veux encore la surprise ou tu veux qu'on se trouve un truc qui te plairait, ou tu pourrais aussi faire des trucs ?

J'ai bien aimé être aux commandes, mais c'était épuisant en fait. J'aimais bien qu'on échange de temps en temps, c'était plus exaltant !
fait par .cranberry

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] And it’s a fresh start fever Who wouldn’t want to be here? Welcome to the future Dream a little bigger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: