Partagez | 
 

 [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Sam 3 Mai - 20:03


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


C'était une journée tout à fait normale. Rien n'aurait pu la gâcher. Le soleil était au rendez-vous, et je n'avais pas de cours prévus pour la journée. J'avais alors gardé les enfants avec moi pendant toute la journée, et Jon devait nous rejoindre plus tard dans la soirée, avant le dîner. Nous n'avions toujours rien dit aux enfants, et ce n'était pas plus mal en fait. Ils ne se doutaient de rien et ainsi, nous étions tranquille. Ou presque, puisqu'il fallait que nous soyons discrets pendant que les enfants étaient avec nous.

J'avais décidé d'emmener les enfants se promener avec moi, en poussette, pour profiter du beau temps et découvrir de nouvelles choses à Toronto. Depuis les quelques mois qui séparaient ce jour-ci de notre arrivée ici, nous n'avions vraiment pas vu grand-chose de la ville, et pourtant, elle était magnifique. Il y avait tant de choses à voir que je ne savais plus où donner de la tête. Au final, nous étions partis pour faire une balade dans un parc, calmement.

Cependant, j'avais parlé trop vite quand j'avais dit que rien ne pourrait gâcher la journée. Juste devant moi, je remarquai une jeune femme aux cheveux bleus vif. J'étais étonnée par une telle couleur à première vue, mais c'est quelques secondes plus tard que je remarquais qu'il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. Elle ne marchait pas droit, elle semblait malade, et j'allongeai alors le pas pour me retrouver à sa hauteur et essayer de comprendre ce qu'il se passait. C'est alors qu'elle tomba par terre. Je demandai aux enfants de rester sages dans la poussette et m'accroupis à côté d'elle, pour essayer de la réveiller et de la redresser, avec l'aide d'une autre maman, qui passait à proximité.

« Mademoiselle... vous m'entendez ? Tout va bien, on s'occupe de vous, vous pouvez me serrer la main ? »

C'était mon premier réflexe, sans en savoir pourtant grand-chose. Mais si elle avait quelque chose, nous le saurions bien assez vite. Elle ouvrit les yeux et ils tombèrent dans les miens. Elle serra ma main doucement, assez fortement tout de même pour que je puisse comprendre qu'elle allait bien.

« Je vais vous emmener à l'hôpital, d'accord ? »

J'amorçai un mouvement pour me redresser et l'entraîner avec moi, sans même savoir son prénom. Pour moi, c'était normal de faire ça, et puis ma voiture n'était pas loin, je n'aurais aucun problème à l'emmener !
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/

Invité



Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Sam 3 Mai - 23:54


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


Une semaine de pur problème…une semaine qu’elle avait passé enfermée chez elle, dans une certaine dépression provenant de son trouble bipolaire. Une longue semaine où manger n’était pas son activité favorite, où elle ne sortait pas de son lit. Pourtant, aujourd’hui, Rebecca s’était enfin décidé à sortir malgré tout et s’était levé de sous ses couvertures chaudes, tout de même faible sur ses deux jambes. Elle s’était habillée rapidement d’un chandail noir et jeans. Les cernes sous ses yeux étaient facilement remarquables, sauf qu’elle n’avait tout de même pas pris la peine de se maquiller. Disons que cette éventualité ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Ses cheveux en batailles, son regard assombri par le sommeil et une certaine instabilité qui la rendre agressive d’un instant à l’autre, elle était sortie à l’extérieur, se promener malgré le soleil qui lui blessait les yeux. Un soupir s’échappa de ses lèvres tandis qu’elle commençait à se sentir étourdie, mal. Puis soudain, trou noir. Ce n’est que quelques secondes plus tard qu’elle reprit conscience, étalée sur le trottoir. Elle ouvrit doucement les yeux, son regard se plantant dans celui d’une jeune femme qu’elle ne connaissait ni d’Adam ni d’Ève et elle s’exécuta quand la femme lui demanda de serrer sa main. Elle prit toute ses minces forces pour lui donner l’impression que tout se passait bien. Par contre, celle qui s’était porté à son secours fit une erreur en lui parlant de l’apporter à l’hôpital, elle qui détestait cet endroit qui puait non seulement l’antiseptique, mais aussi la mort. Elle retira sa main et se recula brusquement. Elle se pinça les lèvres, une colère soudaine brillant dans ses yeux. *

Non! Vous y irez sans moi!

Ses lèvres en devenaient blanches à force d’être pincé et elle se tenait à une certaine distance de cette femme. Pourtant sa colère s’atténua rapidement étant donné qu’elle était si fatiguée, si lasse. Elle finit par soupirer une nouvelle fois et abdiquer. Elle n’aurait de toute façon pas eut la force de rouspéter bien longtemps.

D’accord…

Elle se leva donc en faisant signe à la dame de l’apporter, ce que cette dernière sembla faire sans aucune hésitation et elles partirent donc en direction de l’hôpital, à grand regret pour Rebecca qui détestait ce lieu. Elle regrettait même d'être si faible de façon à ne pas pouvoir s'opposer à la personne qui souhaitait l'aider. Elle savait très bien que cela partait d'une très bonne intention, mais Miaso détestait ces murs blancs.
© casielsilencio
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Dim 4 Mai - 20:58


Un jour de travail comme tous les autres, et je commençais à en avoir un peu marre, la faitgue jouant beaucoup aujourd'hui. Je ne sais pas se qui m'arrive mais j'ai du mal a avoir la pêche comme tous les autres jours. C'est peur-être parce que je passe plus de temps au téléphone le soir avec David... oui, surement... Mais rien qu'en pensant à lui, je me dis que je dois encore garder courage. J'ai tellement envie qu'il soit fier de moi.
Enfin bref, je suis aux urgences aujourd'hui, je vérifie un patient, quand je vois dans un box un peu plus loin une chevelure blonde que je connais très bien. Abigail ! Mais qu'est-ce qu'elle venait faire ici ? Leopold ? Johanna ? Je pose le dossier alors rapidement à sa place, une fois après avoir bien fini le check.
Je m'avance alors d'un pas rapide près d'Abigail, quand je la vois avec une inconnue.
Elle était étrange d'ailleurs, des cheveux bleue, des piercings...

- Abigail ! Qu'est-ce qui se passe ?

Je prend la jeune femme en main, faisant alors les premiers tests, et je pose alors milles questions pour savoir un peu son état et avancer dans son diagnostique.

- Mademoiselle ! Comment vous appelez-vous ?

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Jeu 8 Mai - 21:23


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


Comme je m’y attendais, la jeune femme ne se laissa pas faire et elle se débattit pour ne pas me suivre et ne pas venir avec moi. Ce qu’elle ne savait pas, c’était que je ne lâchais pas l’affaire aussi facilement et je n’avais pas peur d’employer la force avec les gens. Elle avait besoin d’un avis médical d’urgence, et je n’allais pas la laisser s’en aller sans qu’elle ait vu un médecin ! Si elle avait peur des frais, je les couvrirais sans problème !

Finalement, elle obtempéra, et elle finit par me suivre. J’étais fière de moi, et contente, parce que j’avais apporté de l’aide à une personne qui en avait a priori besoin. Nous rejoignîmes alors ma voiture et j’installai rapidement les enfants pour nous conduire jusqu’à l’hôpital. J’emmenai les enfants à l’intérieur avec la poussette et je conduisis la jeune femme jusqu’aux urgences. Je ne savais pas où était Ella aujourd’hui, dans quel service elle se trouvait, et je n’avais pas le temps de lui téléphoner, tant pis !

Aux urgences, nous attendîmes dans l’un des box, et je restais avec la jeune femme pour lui tenir compagnie, même si nous ne parlâmes pas plus que cela. Je l’observais à la dérobée. De longs cheveux bleus, ce n’était pas commun et elle était plutôt jolie. Je me demandais bien ce qu’il se passait pour qu’elle ait fait ce malaise, ou du moins ce qui y ressemblait ! Au bout d’un long moment d’attente, durant lequel les enfants s’ennuyèrent et me le firent bien comprendre, je vis une tête que je connaissais bien. Ella était aux urgences ! Elle sembla surprise de me voir ici, mais je lui fis un sourire pour la rassurer : ce n’était ni moi, ni les enfants qui avaient besoin de soin.

« Abigail ! Qu'est-ce qui se passe ? »
« J’étais en train de me balader dans le parc, et j’ai vu cette jeune femme faire un malaise. J’ai préféré l’amener ici ! »

Ella m’écouta attentivement, tout en commençant à s’occuper de la jeune femme, dont j’ignorais encore le nom. Ella ne m’attendit d’ailleurs pas pour lui poser les questions que je n’avais pas posées auparavant. La jeune femme restait néanmoins très silencieuse, et Ella se retourna vers moi pour me poser silencieusement des questions. Je décidai donc de prendre la main.

« Mademoiselle ? Ella est ma cousine, vous pouvez lui faire totalement confiance, je ne connais aucun médecin aussi bon qu’elle ! »

J’espérais que de cette façon, elle nous réponde… mais je l’avais forcée à venir ici, et peut-être qu’elle n’aurait aucune envie de nous répondre maintenant.
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/

Invité



Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Ven 9 Mai - 2:27


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


Elle s’était installée dans l’automobile de la jeune dame à contrecœur et avait passé tout le trajet à fixer la route, sans dire aucun mot. Ses pensées s’envolaient loin, bien loin, là où était son ancienne vie qu’elle avait laissé tomber pour venir ici. Elle ferma un instant les yeux qui s’étaient rapidement empli de larmes afin de les dissimuler à ceux présent dans la voiture. Dans son état, elle n’avait même pas remarqué les enfants qui se trouvaient à l’arrière et ce n’est qu’à un moment que les murmures de ces derniers l’avertirent de leurs présences, mais elle s’en foutait légèrement. Quand la bâtisse apparut, elle pinça les lèvres, la jaugeant haineusement.

Elle sortit donc avec la famille qui se trouvait avec elle et avança doucement, se sentant encore assez faible et même encore plus qu’avant son malaise qui l’avait finalement conduit ici. Chose qu’elle maudissait tout simplement. Elle se trouva par la suite dans ce qui ressemblait à une salle d’attente dans laquelle Rebecca prit place sur une chaise plus ou moins confortable. La haine et l’appréhension se bataillaient en ce moment précis dans son for intérieur tandis que l’extérieur demeurait figée, indifférent. Elle ne prononçait toujours aucune parole et quand le médecin, ou tout du moins la personne qui s’occuperait d’elle arriva, elle se ferma encore un peu plus et s’enfonça dans un mutisme déconcertant peut-être.

La nouvelle arrivante commença immédiatement à lui poser des milliers de questions dont elle ne répondit à aucun, préférant rester dans un silence réconfortant, devant également se faire violence pour ne pas lui dire de se taire méchamment. Elle voyait bien que la jeune fille devant elle était à cours de ressources quand cette dernière se tourna vers la fille qui était aux côtés de la jeune Ray. Elle écouta celle qui l’avait tout simplement obligé à venir ici et soupira de découragement. Allaient-elles lâcher l’affaire? Rebecca n’en avait point espoir, aussi c’est pour cela qu’elle répondit du bout des lèvres, non pas son prénom, mais autre chose.

« Je m’appelle Personne. »

Parce que pour elle, elle était personne et elle n’avait aucune envie de leur dire la vérité, alors elles devraient se contenter de cette phrase n’étant ni un mensonge ni une vérité.
© casielsilencio
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Sam 10 Mai - 10:13


Abigail me répons qu'elle a vue cette jeune femme faire un malaise et qu'elle a préféré l'amener à l'hôpital, c'était la chose à faire. Je sais qu'Abby est très responsable et avec un grand coeur, elle n'allait pas laisser l'inconnu seule dans un état pareil.

La patiente ne répond à aucune de mes questions, c'est souvent pas bon signe, soit elle est désorienté, ou elle a très bien pu se prendre un coup sur la tête, il y a beaucoup de possibilité.

[- Mademoiselle ? Ella est ma cousine, vous pouvez lui faire totalement confiance, je ne connais aucun médecin aussi bon qu'elle !

Abby essayer de m'aider, et j'apprécie beaucoup, mais il y a certaine personne qui préfère ne rien dire, et malheureusement il y en a beaucoup... Le compliment de ma cousine me va droit au coeur, je regarde cette dernière et lui fait un grand sourire. Je regarde alors ma patiente qui prononce enfin quelque chose.

- Je m’appelle Personne. 

Et bien au moins elle fait de l'humour, mais je peux enfin enlever certaine petite hypothèse.

- Et bien mademoiselle "Personne", avez-vous mal quelques part ? avez-vous reçu un coup quelque part ? ....

Je lui fait une liste de question, elle devait me répondre au moins à quelques une.... et je pourrai être au mieux de l'aider.
Mais elle ne me répond toujours pas, peut-être que si Abby redis quelques chose, elle me parlera.

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Sam 10 Mai - 11:12


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


L’attente fut longue avant que je ne vois la jeune femme ouvrir la bouche pour nous donner une réponse. Je me demandais si je n’étais pas folle, et si je l’avais bien entendu parler quelques instants auparavant. Peut-être que mon imagination me jouait des tours ? Mais en tout cas, il y avait quelque chose d’étrange chez elle. J’avais bien compris qu’elle ne voulait pas venir à l’hôpital, mais pourquoi refuser les soins ?

Finalement, au bout d’un long moment, elle nous répondit enfin, en nous renseignant sur son prénom. Du moins, sur ce qu’on croyait être son prénom. Personne… quelle réponse ! Elle était pire que ma fille quand celle-ci faisait la tête et que j’essayais de discuter avec elle. Alors, je ne connaissais pas assez cette jeune femme pour la comparer avec ma fille de deux ans et demi, mais quand même… le rapprochement se faisait aisément ! Ella ne se découragea pas pour autant et continuer les questions. Patience est mère de vertu.

« Et bien mademoiselle "Personne", avez-vous mal quelques part ? avez-vous reçu un coup quelque part ? »

Malheureusement pour elle, sa patiente ne lui répondit pas une seule fois, et je décidai alors d’essayer de nouveau, en espérant avoir plus de succès. En l’agaçant, elle nous répondrait peut-être, alors il fallait continuer de lui poser des questions. Néanmoins, je ne savais pas pourquoi mais je n’y croyais pas beaucoup.

« Mademoiselle, c’est important que vous répondiez, ça pourrait être grave, ce malaise ! »

Encore un long silence, et j’échangeai avec Ella un regard empli de sous-entendus. Je ne savais pas pourquoi elle ne voulait pas parler, mais il y avait quelque chose qui clochait sérieusement. Je n’étais pas médecin, mais je n’avais pas besoin de l’être pour le comprendre !
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/

Invité



Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Sam 10 Mai - 21:29


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


Alors qu’elle venait de leur fournir un maigre élément de réponse, elle avait espéré qu’on lui foute la paix par la suite. Elle n’avait qu’une envie et c’était de retourner s’enfermer dans sa chambre sans en sortir. De cette façon, elle n’aurait aucune chance de se retrouver dans cet endroit où l’odeur omniprésente et pourtant si faible de la mort rodait. Elle se pinça la lèvre, tout simplement agacée par le nombre de questions que ces femmes lui posaient. Elles ne semblaient pas vouloir la laisser tranquille et elle comprit rapidement qu’elle ne pourrait obtenir ce qu’elle voulait que si elle leur parlait, ce dont elle n’avait strictement aucune envie.

« Il ne vous ait jamais venu à l’esprit que je pourrais connaître la cause de ce malaise sans avoir pour autant envie d’en parler?»

Elle avait bien conscience de s’être montré légèrement arrogante ou bien même froide à la limite de la méchanceté dans sa phrase, mais cela ne l’importait peu. Elle savait très bien que ce malaise était dû à sa faible alimentation et son manque de sommeil de ces dernières semaines, mais elle n’allait certainement pas le leur dire. D’un coup, elle se leva, plutôt blanche et toujours aussi faible sur ses jambes, mais elle s’en fichait carrément. Elle arpentait la pièce sans s’asseoir un instant, n’aimait juste pas les questions qui lui étaient posées. Elle n’allait pas tout révéler à des inconnues dont une travaillait à l’hôpital! «Respire…inspire et expire, inspire et expire, inspire et expire.» se disait Rebecca afin de garder son calme et de ne pas piquer une crise, car dans son état, c’était la dernière chose qu’elle souhaitait. Par moment, la jeune fille à la couleur de cheveux assez étrange pour certain fusillait les autres personnes se trouvant près d’elle.

«Il me semble que ce n’est pas un crime de ne pas vouloir parler. À moins que je me trompe. »
© casielsilencio
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Dim 11 Mai - 12:25

J'avais l'habitude de certaines personne qui ne veulent pas nous répondre, mais c'était bien plus compliquer pour les soigner...

- Il ne vous ait jamais venu à l’esprit que je pourrais connaître la cause de ce malaise sans avoir pour autant envie d’en parler?

Elle ne veut pas t'aide ? Mais alors pourquoi avoir céder à Abigail ! Je sais qu'elle peut être très persuasive, mais quand même...
Je dois garder mon calme, mais le ton de la demoiselle, ne me plait pas spécialement, elle nous a gentiment fait comprendre qu'on l'embête beaucoup. Surtout moi avec toutes mes questions.

Elle se lève et je la regarde, je ne peux pas la retenir contre son grès, mais je voudrais bien l'aider, surtout qu'elle était bien pâle, et à bout de force.

- Il me semble que ce n’est pas un crime de ne pas vouloir parler. À moins que je me trompe.

Je soupir, elle a un très fort caractère.

- Oui, c'est votre droit, mais vous avez besoin de soin, vous ne tenez pas debout mademoiselle "Personne"... S'il vous plais laissez moi vous mettre une petite perfusion juste pour vous remettre sur pied, dans une heure vous pourrez ressortir d'ici...

Je me demande bien qu'elle était donc sa maladie, j'avais une longue liste dans ma tête qui défilait.

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Mer 14 Mai - 14:34


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


Malgré tous nos efforts, à Ella et moi, nous ne réussîmes pas à capter l'attention de la demoiselle, et de la faire parler. C'était comme si elle était hermétique aux remarques, et ne répondait que lorsqu'elle était réellement énervée ou lassée de tout ce que nous lui demandions. Fort bien... alors nous allions être dans un système à sens unique dans ce cas. Au bout d'un moment, néanmoins, elle finit par nous répondre, d'un ton agacé, voire un peu méchant qu'elle savait peut-être la cause de son malaise mais qu'elle n'avait pas envie d'en parler. Elle ne pouvait pas me dire ça dans le parc ? Au lieu de me laisser l'emmener ? Quelqu'un qui ne voulait pas dire de quoi il souffrait n'était pas du genre à abandonner et à tout raconter au premier venu.

« Il me semble que ce n’est pas un crime de ne pas vouloir parler. À moins que je me trompe. »

Elle avait commencé à arpenter le box de long en large, pour le peu d'espace qu'il y avait. Je regardais Ella, impuissante, ne sachant plus trop quoi faire pour réussir à la calmer et à pouvoir la soigner. Peut-être n'avions-nous pas le choix et devions-nous la laisser repartir sans rien faire ? Mais ce serait de la non-assistance à personne en danger, non ? Et je connaissais ma cousine, je savais qu'elle n'allait pas se laisser faire et qu'elle allait continuer, inlassablement, à lui demander.

« Oui, c'est votre droit, mais vous avez besoin de soin, vous ne tenez pas debout mademoiselle "Personne"... S'il vous plais laissez moi vous mettre une petite perfusion juste pour vous remettre sur pied, dans une heure vous pourrez ressortir d'ici... »

Je le savais ! Je l'avais prédit ! Je la connaissais trop bien, et je savais qu'elle dirait quelque chose comme ça ! Cependant, j'avais écouté avec attention ce qu'elle lui avait proposé... et au vu du regard de la jeune femme en face, elle n'allait pas accepter. Une perfusion... ce n'était sûrement pas ce à quoi elle s'attendait, et à vrai dire moi non plus, mais c'était Ella le médecin, elle savait mieux que nous ce qui était bon ou pas ! Je surenchéris alors :

« Croyez-la, s'il vous plait ! Et ce n'est l'affaire que d'une heure, ce n'est rien dans une vie une heure ! »

J'avais l'impression d'avoir marqué des points, mais en réalité, je me doutais que j'avais tort. Pourquoi m'écouterait-elle de toutes façons, si elle n'écoutait pas un médecin ?
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/

Invité



Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Ven 16 Mai - 0:52


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


Rebecca soupira légèrement, elles ne semblaient pas vouloir lâcher prise tandis qu’elle, elle ne souhaitait que sortir de cet endroit qui la rendait si mal-à-l’aise. Elle leva les yeux au ciel et tressaillit en entendant le mot perfusion. Elle en avait eu plusieurs alors qu’elle était petite et y vouait une haine certaine à ces trucs médicaux. Elle secoua par la suite vivement la tête et prononça d’une voix claire bien qu’hésitante quelques mots.

-Pas de perfusion! Je peux tenir sur mes jambes…

Mais comme elle s’en doutait, elle s’emmêlait les pieds et tomba par terre, se relevant cependant immédiatement. Son regard allait d’une fille à l’autre, gêné. Disons que s’étaler par terre n’aidait en rien à prouver ses dires. Elle baissa par la suite son regard, honteusement, les larmes lui montant aux yeux et se tassa dans un coin, cherchant à se faire petite.

-Pardon…je…j’ai juste besoin de manger et dormir…

Sa voix n’était qu’un faible murmure tandis qu’elle n’osait plus les regarder ni même esquisser un seul geste, la honte la submergeant toute entière. Elle souhaitait disparaître et priait presque. Elle luttait même contre l’envie de se mettre à genoux et prier, bien qu’elle n’ait jamais été croyante. Ce qui n’aidait pas était la conscience de leur avoir mal parlé alors que cette femme l’avait si gentiment aider. Elle écouta cette dernière lui dire que ce n’était qu’une histoire d’une heure et elle se tordit les mains sans réagir.

-Pardon…
© casielsilencio
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1596
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Ven 16 Mai - 18:28

J'observe la patiente sans nom, j'en avais déjà vue des personnes ne voulant pas être soigné et qui par la suite deviennent agressive quand on essaie de les aider.

-Pas de perfusion! Je peux tenir sur mes jambes…

Vraiment ! J'en suis moins sur, elle tangue dès qu'elle essaie de mettre un pied devant l'autre. Je réagis rapidement quand elle tombe, je savais bien qu'elle ne pouvais pas marcher, je suis médecin et pas stupide. Malgré le peu de force qu'elle avait, elle réussis à se remettre sur ses pieds.
Je m'avance alors d'un pas vers elle, et je la vois se mettre à pleurer et à parler très doucement, presque inaudible, mais j'avais l'ouïe fine.

-Pardon…je…j’ai juste besoin de manger et dormir…

Elle murmure une nouvelle fois pardon, et je me doute que c'était à l'intention d'Abigail. Je regarde cette dernière qui ne savais plus trop quoi faire, alors je lui souris, j'allais aider cette jeune femme excentrique, elle ne demandait rien d'autre qu'un peu de calme.

- Remettez vous dans le lit s'il vous plais, je vous amène de quoi manger, vous pourrez dormir tranquillement.

Je la dirige donc lentement vers le lit, toujours en souriant, je la forçait un peu certes, mais elle me faisait de la peine. Elle doit avoir le même âge que moi, et je la sentait seule, et je connais tellement se sentiment que j'ai plus qu'envie de l'aider.

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Sam 17 Mai - 17:32


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


La jeune femme était vraiment bornée. Et tête en l’air. Et elle ne faisait pas attention à elle-même, et c’était ce qui me faisait le plus peur en réalité. Je n’aimais pas voir des gens qui ne prenaient pas soin d’eux. C’était la base. Je savais qu’après un choc, un traumatisme, on pouvait avoir des envies de ne rien faire pendant des jours et des jours, des déprimes qui pouvaient dériver… j’en avais eu… mais j’avais un peu d’estime pour moi-même, malgré tout et je ne voulais pas rester dans un état pareil. Elle s’était remise à marcher en criant presque qu’elle ne voulait pas de perfusion, et qu’elle pouvait tenir sur ses jambes sans problème. A peine quelques secondes plus tard, elle chuta sur le sol et nous prouva bien le contraire. Je regardai Ella, effarée, et elle l’aida immédiatement. Je restais stoïque, ne sachant plus quoi faire, ni quoi dire pour l’aider. Si elle ne voulait pas de notre aide, nous ne pouvions rien faire sans l’obliger…

« Pardon…je…j’ai juste besoin de manger et dormir… »

Et si ça, ce n’était pas une demande d’aide, je ne savais pas ce que c’était. Mais cette femme ne pouvait pas vivre dans la rue, elle était trop bien portante pour cela. Alors pourquoi ne mangeait-elle pas ? Il était clair qu’elle en avait besoin certes, mais pourquoi ne pas le faire par soi-même, au lieu d’attendre de faire un malaise en plein parc ? Ella me jeta un regard, me sourit en essayant de me rassurer un peu, et finit par s’approcher de la jeune femme pour l’aider.

« Remettez vous dans le lit s'il vous plais, je vous amène de quoi manger, vous pourrez dormir tranquillement. »

Tout en parlant, elle l’emmenait vers le lit qui lui était attribué, dans le box, et docilement, la jeune femme la suivit. C’était gagné alors, et nous avions réussi à la convaincre. Néanmoins, je craignais encore que ce ne soit pas suffisant. J’allais rester ici, au moins jusqu’à ce qu’Ella revienne avec un plateau repas.

« Je vais rester un peu avec vous, ajoutai-je en souriant. Histoire de vous tenir compagnie ! »

Qu’est-ce que j’avais l’air cruche en disant cela ! Il était clair qu’elle ne voulait pas de compagnie, qu’elle voulait être seule et pas ici, mais je ne pouvais tout bonnement pas la laisser seule ici. Et si elle décidait de partir pendant qu’Ella était partie ? J’aurais bien l’air idiote.
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/

Invité



Invité


MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Mer 21 Mai - 2:31

Après que Rebecca s’eut relevée avec l’aide du médecin, elle n’avait plus prononcé d’autres mots que des « Pardon. » et l’avait suit, obéissante, jusqu’au lit, même si elle avait conscience que la jeune femme devait redouter qu’elle se braque une nouvelle fois et refuse toute aide encore. Par la suite, elle s’était assise en acquiesçant puis avait regardé la jeune fille qui avait pris la peine de l’amener ici. Elle n’avait toutefois pas l’intention de dormir ou lui parler, se contentant ainsi de fixer le sol avec une insistance étrange. Elle attendait donc que le médecin aille lui chercher quelque chose qu’elle pourrait manger sans prendre plaisir, tranquillement. Elle n’avait tout de même pas réagit à la remarque que celle qui était maintenant près d’elle avait dit qui consistait à lui rappeler qu’elles ne lui faisaient pas confiance et craignaient qu’elle cherche à partir sitôt seule. Elle laissait maintenant ses pensées la porter loin et elle se mit doucement à sangloter.
-Je n’aurais pas dû…quitter ma chambre.. Si j’étais resté là, rien ne se serait passé… Mais je sais ce que j’ai! Je sais…
Elle continua à marmonner ainsi durant plusieurs minutes, se balançant sur le lit, s’en foutant si elle était écoutée. Elle finit par s’appuyer contre le mur, et enfouie sa tête entre ses mains, tremblant légèrement et quand elle se releva, elle posa son regard sur la femme qui était resté dans la pièce.
-Merci.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   Dim 1 Juin - 22:52


And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing


Pas certaine que la jeune femme soit vraiment contente de me voir lui tenir compagnie, je tentai de rester près d'elle quand même. Il était hors de question que je la laisse seule. Une fois qu'elle aurait mangé, peut-être que je serais moins angoissée, et que je pourrais la laisser repartir sans trop réfléchir. Et puis Ella savait faire son boulot, elle saurait bien si la jeune femme, dont on ne connaissait toujours pas le prénom, était capable de rentrer chez elle ou non... même si je me doutais que nous n'aurions pas le choix, au bout d'un moment. Alors que je me rapprochai de la jeune femme pour vraiment être avec elle et l'aider, si besoin il y avait, tout en jetant des coups d'oeil aux enfants pour les surveiller. C'est alors que la mystérieuse inconnue aux cheveux bleus saphir se mit à pleurer doucement. Comme si elle s'en voulait. Comme si elle regrettait. Je ne sus que faire. Je me demandais si elle accepterait que je m'assied à côté d'elle pour la réconforter ? Je me doutais cependant que ça n'allait pas fonctionner, et je préférais attendre Ella avant de faire quoi que ce soit. Je n'entendais pas spécialement ce qu'elle disait. Elle parlait trop bas pour que je puisse entendre, à la distance où j'étais. Mais je la voyais aller très mal, se balançant comme un enfant autiste sur le lit, d'avant en arrière. J'avais mal pour elle et j'aurais voulu la comprendre pour l'aider. Enfin, elle se reprit, et se releva après s'être pris la tête entre les mains. Et elle me remercia. Je ne savais pas pourquoi. J'avais cru comprendre qu'en essayant de l'aider, je l'avais plutôt embêtée. Néanmoins, je n'allais pas remuer le couteau dans la plaie, et je lui fis un léger sourire, histoire de ne pas la froisser.

« Ce n'est vraiment rien... »

J'aurais vraiment voulu savoir son prénom, rien que ça. Ce n'était pas grand-chose, ça n'engageait à rien et puis c'était plus sympa pour tout le monde. Néanmoins, je n'allais pas lui demander plus d'informations que ce qu'elle voulait bien nous dire. Ce n'était pas grave qu'elle ne le fasse pas... elle devait sûrement avoir ses raisons.

« Vous vous sentez mieux ? »

Du coup, parler de l'état de la jeune femme me semblait être une possibilité enviable... même si ce n'était pas un sujet qu'elle appréciait... c'était au moins pour ça qu'elle était dans cet hôpital !
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] And I, don't remember a thing. And I, won't remember a thing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: