Partagez | 
 

 [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mar 15 Avr - 0:17

Ella & Abigail
 
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Une semaine, ça passait définitivement trop vite.

Déjà, sept jours étaient passés et je devais dire au revoir à mon plus grand fils. Franz. Il allait me manquer, tellement me manquer. Mais dans un sens, ce n’était qu’un « au revoir » et nous nous ferions la promesse de très vite nous revoir, soit parce que je reviendrais à New-York un jour, soit parce qu’il reviendrait à Toronto. Je savais qu’à partir de maintenant, il allait tanner son père pour qu’il le laisse partir de temps en temps. Et Tom allait accepter, je le connaissais !

En attendant, je devais rejoindre Ella à l’aéroport, avec mes enfants. J’avais réussi à trouver la force de me battre contre le directeur de la faculté de musique et j’avais eu gain de cause. Il m’avait accordé deux jours, en plus du week-end, et nous avions ainsi quatre jours pour (re)découvrir New-York, Ella et moi, et profiter encore un peu de mon fils. J’avais discuté avec Jonathan et il avait pensé que ce serait une bonne idée d’emmener Johanna et Leopold avec moi, même s’il pensait que c’était un gros voyage pour mes enfants. J’avais murement réfléchi, et finalement, je m’étais dit que ça ne leur ferait pas de mal. Et puis… ce serait peut-être la seule fois où ils verraient New-York avec moi. La mission cependant, c’était de ne pas croiser Tom. Ni les autres. Je ne voulais pas revoir Jenny, ou les enfants, ou Cathy, ou qui que ce soit d’autre. Ella avait fini par l’accepter et je sentais que ça n’allait plus la chagriner. Tant mieux ! Au moins, je pourrais avoir la tête libre, et si nous évitions les endroits où mes amis avaient l’habitude d’aller et de trainer, tout irait bien. Je me doutais qu’ils avaient dû avancer dans leurs vies, et qu’ils devaient bouger un peu dans la ville maintenant… néanmoins, je les connaissais aussi, et je savais qu’ils aimaient bien leur confort et leur routine. Qui vivra verra, comme on dit !

Le matin du départ, j’emmenai les enfants avec moi après avoir chargé les valises en voiture. J’avais pris assez de vêtements pour partir une semaine, mais avec les enfants, on ne peut jamais être totalement sûr… Nous rejoignîmes Ella dans le hall de l’aéroport, personne ne m’avait suivie, nous étions au calme, et c’était le cadre parfait pour un départ vers mon ancienne ville. New-York. Elle me manquait. Son bruit me manquait. Ses taxis jaunes me manquaient. Ses buildings me manquaient. Mais c’était tellement bon de quitter tout ça, pour changer de vie, pour essayer d’avancer et d’oublier un peu. J’avais la chance de pouvoir le faire, et je ne regrettais rien, vraiment rien. C’était une chose que je pourrais refaire cent fois, mille fois, un million de fois. Et Toronto n’était vraiment pas mal, je l’aimais beaucoup aussi et elle était très originale ! Faire un saut à New-York me ferait du bien, et je serais encore plus heureuse de rentrer à Toronto par la suite. Même si c’était sans Franz. Au moins j’aurais mes deux autres enfants, et Ella, ma merveilleuse cousine. Sans elle, Franz ne serait jamais venu, après tout. Je lui devais bien ce voyage de quelques jours à New-York !

Je la cherchai du regard pendant quelques instants, avant de la retrouver, debout devant le panneau d’affichage des vols. Elle semblait pensive, et je me demandais alors s’il s’était passé quelque chose avec David. Après tout, peut-être qu’elle ne voulait pas tout me dire, et elle avait bien raison, c’était sa vie privée. Mais elle semblait triste… alors je ne savais pas, j’imaginais toutes sortes de scénarios, et je voulais surtout savoir si elle allait bien. Je m’approchai d’elle, je voulais être discrète, mais avec les enfants, ce n’était pas gagné, et elle se retourna dès que Franz cria son prénom. « Salut Ella ! Tout va bien ? » Son sourire m’en dit long alors, et j’allais forcément la questionner par la suite. Je voyais tout plein d’interrogations dans son regard, et elle semblait soucieuse. Peu importait pour l’instant, nous n’allions pas en discuter devant les enfants, ce n’était ni l’endroit, ni le moment. Tout le monde pouvait nous entendre, et ça, c’était hors de question. Nous n’aurions qu’à être discrètes dans l’avion ! Je ne voulais pas que tout le monde sache que j’allais à New-York, je ne voulais pas que les journalistes le sachent, et, plus que tout au monde, je ne souhaitais pas que les histoires d’amour de ma cousine soient entendues de tous. Quoiqu’un terminal d’aéroport était certainement plus bruyant et plus impersonnel qu’un avion. Mais au moins, je n’aurais pas à surveiller autant les enfants qu’ici, je pourrais me concentrer uniquement sur elle.

D’ailleurs, nous n’avions pas que cela à voir ensemble. Il fallait aussi que l’on décide de notre trajet à New-York, de ce qu’elle voulait voir ou non, et de ce que nous ferions. Je voulais repasser rapidement dans les quartiers où j’avais vécu avant. Sauf au loft, où Tom vivait encore. D’ailleurs, je ne savais même pas où nous déposerions Franz, une fois le séjour fini. Pas chez lui j’espère ! Nous verrions… Je voulais revoir la maison de Matthew – ma maison, celle qu’il m’avait léguée, celle que j’avais revendue à grands regrets pour partir à Toronto – une dernière fois avant de repartir. J’avais vécu de bons moments là-bas, j’avais d’excellents souvenirs, et je désirais les partager avec Ella, qui en était sûrement encore avide. Elle voulait savoir qui j’étais, elle voulait pouvoir me comprendre et quoi de mieux pour cela que de lui montrer mon ancienne vie ? Elle choisirait des lieux que l’on visiterait, mais j’allais juste poser une obligation sur cette maison. Elle pouvait tout me demander, tout, mais elle devait me garder au moins ça.

Bref, je revins sur terre et dans le hall du terminal de l’aéroport, en face de ma cousine. A présent, elle me souriait, et elle n’avait plus cet air un peu triste et soucieux. Je n’allais cependant pas oublier, vraiment pas. Je n’oubliais jamais rien, elle devrait le savoir. Elle avait embrassé les enfants et câliné Johanna un peu plus longtemps, comme d’habitude parce que ma fille lui réclamait. « Prête pour le grand voyage ? » Je m’esclaffais. Le « grand voyage » n’était en réalité pas si grand que ça. Nous n’allions pas spécialement voyager pendant longtemps. New-York n’était vraiment pas loin de Toronto. Quelques heures, je ne m’étais même pas renseignée. Une heure ou deux de trajet n’étaient rien pour moi. J’avais voyagé jusqu’en Australie avec Matthew, jusqu’en Amérique du Sud, et jusqu’au Japon et au Vietnam. Les voyages en avion ne me faisaient plus peur. J’étais une habituée. Ella peut-être un peu moins. Quoique… elle avait tout de même traversé l’Atlantique pour venir ici !
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mar 15 Avr - 8:17

Pendant une semaine, ma dernière semaine de vacances. Je me suis bien reposer, ais surtout ça fait trois semaines que je suis avec David un vraie bonheur ! Même si ce dernier m'a mentis pour je ne sais qu'elle raison, et ça me perturbe. Mais malgré ça, j'arrive à avoir confiance en lui, ce qui n'était pas gagné !
Bref, aujourd'hui, je repars pour New-York et pour mon grand plaisir, Abigail a pu se libérer de ces obligation de travail. Elle m'accompagnait donc avec Franz et les petits. Nous nous étions donné rendez-vous à l'aéroport, je reviens sur terre, quand on m'appelle.

- Salut Ella ! Tout va bien ?

Je souris quand je vois mon petit cousin Franz, je les embrasse fort, et câline un peu plis longuement ma petite Johanna, elle était ravissante. J'essai de faire bonne figure devant eux, mais l'histoire avec David m'occupe beaucoup l'esprit.

- Prête pour le grand voyage ?

Je fais oui de la tête et laisse échapper un petit rire. "Grand" était peut-être un peu fort comme adjectif, mais il était certain que pour les enfants ça allait être long les quelques heures d'avion. Et puis je n'étais pas du tout à l'aise dans les airs.
Je regarde vers le plafond, c'était un peu stupide, mais c'était un réflexe que beaucoup de personne ont en entendant une annonce. Comme si le fait de regarder d'où venait la vois nous allions mieux comprendre ! Enfin, voilà, l'annonce de notre vole venait d'être annoncer. Je prend la petite main de Johanna puis ma valise, et nous commençons à nous diriger par la bonne porte.

- Alors ! Pas trop tendu de retourner la bas ?

Je m'inquiétais pour Abby, je ne voulais pas que des mauvais souvenirs, ou sa tristesse remonte de trop à la surface.
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mar 15 Avr - 22:24

Ella & Abigail
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Ella n’eut pas le temps de me répondre avant qu’une speakerine nous apprenne que notre vol était annoncé et qu’il fallait que l’on rejoigne notre porte d’embarquement. Je gardais donc une main sur les valises et les trainai derrière moi alors que Franz trottinait à mes côtés, que Leopold lui tenait la main, ainsi que la mienne, et que Johanna s’était emparée de la main de sa grande cousine. Nous étions tous en route pour New-York, et ça allait être mémorable ! « - Alors ! Pas trop tendu de retourner la bas ? » Je ris doucement en regardant ma cousine. Elle était adorable à s’inquiéter pour moi, mais elle ne devait pas. Il fallait qu’elle pense à elle en premier. Nous allions visiter New-York, c’était génial, et j’avais pris mes dispositions pour ne pas qu’on me reconnaisse. Lunettes de soleil banales et chapeau. J’avais de la chance, parce qu’il faisait beau. Du moins, il faisait beau à Toronto, et j’imaginais qu’il faisait beau à New-York aussi. S’il pleuvait, ça pourrait être une chance aussi, puisqu’ainsi, les gens ne me regarderaient même pas. Parfait ! « J’ai hâte de la revoir, ma chère ville. Je suis sûre qu’on va bien s’amuser. » Nous finîmes par arriver à la porte d’embarquement et je présentai mon passeport et celui des enfants à l’hôtesse qui s’empressa de les valider et de contrôler nos tickets. Ella fit de même. Nous n’avions plus qu’à attendre pouvoir monter dans l’avion, et nous serions en route ! « Ne t’en fais pas pour moi, d’accord ? Je vais me détendre un peu. Il y a peu de chance que l’on croise quelqu’un d’indésirable.. » Je savais que je ne devais pas les appeler comme ça… mais devant les enfants, et notamment Franz, c’était un nom de code que je m’imposais, et je savais qu’Ella le comprendrait ! « Tu as déjà une idée de tout ce que tu veux voir là-bas ? » Je m'attendais à ce qu'elle me réponde des trucs de base. L'Empire State Building, la Statue de la Liberté, Ground Zero, Time Square tous ces endroits qui font que New-York était une ville géniale et aussi pleine d'Histoire.
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mer 16 Avr - 23:15

Abigail sourit et j'entends même un petit rire venant d'elle. Pourtant il n'y avait rien de drôle dans ma question. Elle me répond alors qu'elle avait plutôt hâte de remettre les pieds là bas et que nous allions bien nous amusé. S'amuser ? J'étais plutôt anxieuse, comme toujours quand je dois débarquer dans une nouvelle grande ville qui m'est inconnue.
Je n'ai pas le temps de lui répondre car nous arrivons à la porte d'embarquement. Je donne mon passeport après qu'Aby se soit occupé du sien et de ses enfants.Maintenant on a plus qu'à attendre... c'est le moment le plus embêtant de tous les voyages je trouve.
Surement au vue de ma tête, très anxieuse pour se voyage un peu spécial parce que quand même Abigail n'était pas n'importe qui, et puis elle avait des personnes qu'elle ne voulait pas du tout voir, et tout ça m'inquiète. Abby essaie de me rassurer, en me disant qu'elle allait se détendre, peut être, mais il faut donc être très maligne pour éviter toute chose indésirable.
Je souris à ma cousine quand elle essaie de changer de sujet, sauf que je n'avais pas du tout réfléchit à tout ça... j'ai eu la tête ailleurs ces derniers jours...

- Et bien.... au moins la Statue de la Liberté, ça ne serai pas aller à New-York sans aller lui fais un petit coucou.

C'était un magnifique cadeau que les Français avait fait aux Américain, un peu fou certes, mais magnifiquement gigantesque, rien que d'y penser, j'avais hâte d'y être à présent.

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Jeu 17 Avr - 22:47

Ella & Abigail
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Bizarrement, j’étais très excitée de rentrer à New-York pour quelques jours. Evidemment que ma vie là-bas me manquait, évidemment que mes amis me manquait, que même les disputes avec ma mère me manquaient. Mais je ne changerais pour rien au monde la vie que j’avais maintenant. C’était beaucoup plus sain, beaucoup plus normal pour moi. J’étais heureuse et je comptais le rester. Je vivais au milieu des gens normaux, qui, pour la plupart ne savaient pas qui j’étais… c’était parfait ! Je voulais garder ce statut si privilégié. Pour rien au monde je ne changerais à nouveau de vie. Surtout que j’avais Ella, j’avais Jon, j’avais plein de petites choses au quotidien qui faisaient que j’aimais ma vie, que j’y avais repris goût depuis la mort de Matthew et depuis mon départ de New-York.

« Et bien.... au moins la Statue de la Liberté, ça ne serai pas aller à New-York sans aller lui fais un petit coucou. »

Evidemment, souris-je, la Statue de la Liberté était un grand monument incontournable à New-York. L’avantage, c’était qu’elle était visible de très loin. De la maison de Matthew, où je vivais auparavant, nous pouvions la voir. Alors que nous n’étions pas si proches que cela de Manhattan. Il avait acquis la maison presque quinze ans auparavant et avait toujours voulu la garder. Il l’adorait, et trouvait la vue partiellement magnifique. De là où il était, il devait vraiment m’en vouloir de l’avoir vendue. J’espérais juste qu’il pouvait me comprendre et comprendre les raisons pour lesquelles j’étais partie. Et en la revendant, j’avais bien fait attention à ce que des gens de confiance l’acquièrent.

« Alors on ira lui passer le bonjour. Les enfants vont adorer ça en plus.

J’hésitai à parler à Ella de la maison de Matthew et de mon ancien quartier. Je voulais absolument y aller, mais je ne savais pas comment lui dire que j’avais presque besoin d’y faire un petit saut. Je n’avais peut-être pas besoin de lui dire maintenant, nous aurions le temps plus tard… mais j’avais envie de lui faire comprendre ça avant que nous ne fassions le planning entier sans placer ce moment..

« Ella… j’aimerais repasser où j’habitais avant… histoire de voir si la maison a changé ou non … Ça te dérangerait ? »

Je me tordais les mains, un peu stressée par sa réponse. Je craignais le refus, même si je ne l’imaginais pas me dire non, parce que ce n’était pas son genre…
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Jeu 17 Avr - 23:07

Je vois que ma cousine était ravie de savoir par où nous allons au moins passer. Après il est vrai qu'il y avait encore plein de chose que j'aimerai voir, surtout la grande bibliothèque.... Mais ça va ennuyer les enfants et Abby aussi, donc je vais leur éviter ça.
Le visage de ma cousine change légèrement, elle veut me dire quelque chose, mais quoi ? Elle finit par se lancer et me demande si nous pourrions passé devant son ancienne maison.

- Bien sur ! Et en plus je serai ravie de la voir aussi.

Je lui fais un sourire, et pose ma main sur les siennes. Elle ne devait pas être si stresser de m'avoir demandé ça. Je ne suis pas un monstre, et puis elle ne retourne pas à New-York tous les week end, elle a le droit de se faire plaisir aussi. Et puis elle peut m'emmener où elle veut, je vais la suivre aveuglement, sans la perdre un instant du regard.

- Si tu as d'autre endroit que tu aimerais voir, pas la peine de me le demandé tu sais...

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Jeu 17 Avr - 23:32

Ella & Abigail
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF

A mon plus grand bonheur, Ella accepta ma requête. J’aurais presque pu sauter de joie face à son acceptation. C’était vraiment une bonne nouvelle, parce que c’était le seul endroit que je voulais impérativement revoir. S’il n’y avait qu’une seule chose à voir à New-York pour moi, c’était cela. Et je pourrais montrer aux enfants où ils auraient vécu si jamais leur père était encore en vie. Ils ne comprendraient pas… mais ce n’était pas grave, c’était important pour moi. Johanna me poserait encore des questions, mais cette fois, j’aurais assez de cran pour y répondre et lui dire la vérité, sans pleurer, sans éluder.

- Si tu as d'autre endroit que tu aimerais voir, pas la peine de me le demandé tu sais...

Il fallait encore que j’y réfléchisse. Il y avait beaucoup de choses à voir à New-York, et nous avions beaucoup de temps devant nous, pour tout visiter. Bien sûr, nous n’aurions pas le temps, mais ce n’était pas grave, nous pourrions revenir plus tard. En attendant, il fallait déjà que l’on arrive à New-York, ce qui ne serait plus qu’une question de temps, d’ailleurs.

- Je ne sais pas… tu veux aller à Broadway ? C’est tellement beau là-bas, et c’est mythique surtout. J’y ai joué plus d’une fois.

Plus d’une dizaine en réalité, mais c’était tellement magique, que je préférais le minimaliser, pour ne pas trop me vanter. Le conservatoire m’avait à la bonne et les comédies musicales aimaient mon talent, ce qui m’avait permis de faire quelques activités extra-scolaires pour eux.
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Ven 18 Avr - 11:14

Abby me parle alors de Broadway elle me dit alors qu'elle y a jouer plusieurs fois et je n'en doute pas, elle est très talentueuse et tout le grand monde du spectacle doit l'adorer.

- Oh oui, Broadway... c'est vrai que c'est mythique... Un jour on devrait y retourner pour une pièce ou une comédie musical....

Je me découvre des envies que je ne soupçonnais pas que j'avais en moi. J'aime ma petite vie tranquille, mais il est vraie qu'aujourd'hui j'ai envie de découvrir le monde, enfin pas entièrement, mais des petits endroit du monde. David y est peut-être pour quelque chose.

- Et Time Square aussi... ça serai un coin tranquille même pour les enfants non ?

Je souris, je deviens un peu excité pour le coup, j'avais hâte maintenant d'y être.
Une annonce se fait entendre comme quoi nous allions embarquer.
Johanna me redonne la main et nous avançons lentement pour aller dans l'avion. J'angoissais un peu à nouveau, le mal de l'air me prend l'estomac, heureusement que j'ai pris un médicament qui normalement ne me ferra pas dormir.
Nous somme maintenant installer dans l'avion. Les enfants entre Abigail et moi, laissant Franz au hublot.

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Ven 18 Avr - 22:31

Ella & Abigail
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Ella avait l’air très enthousiaste quand j’évoquai Broadway. J’avais atteint une cible, au moins, je savais que nous allions pouvoir y passer sans que ça l’ennuie. Revoir les grosses enseignes rouges, retrouver certains endroits mythiques, certains théâtres de renommée mondiale, ça allait nous émerveiller, et moi, ça allait m’éveiller de nombreux et superbes souvenirs.

« Oh oui, Broadway... c'est vrai que c'est mythique... Un jour on devrait y retourner pour une pièce ou une comédie musical.... »

J’étais heureuse que ça lui plaise, et je savais que ça allait plaire aux enfants également. Ils adoraient découvrir de nouvelles choses, et là, ils allaient en prendre plein la vue dans cette nouvelle ville. Ma ville. J’y avais passé presque quinze ans, en réalité. J’étais arrivée à New-York à la fin de mon adolescence, pour étudier au conservatoire et je ne l’avais plus quittée par la suite, excepté pour les concerts avec les garçons. Et excepté quand j’avais décidé de partir pour de bon. Ça allait me faire du bien de retrouver mes anciens repères. Et il ne fallait simplement pas que je croise quelqu’un de mon ancienne vie. Elle me parla ensuite de Times Square, et si c’était évident que nous allions y passer, je n’étais toutefois pas vraiment de son avis, concernant la tranquillité. Il y avait toujours énormément de monde sur cette place si célèbre et je n’avais pas envie que les enfants se perdent. J’allais les surveiller, les laisser dans leurs poussettes et tout irait bien. Nous finîmes par nous installer dans l’avion dès que nous y fûmes autorisés. J’étais toujours aussi excitée à propos de ce séjour à New-York. Je ne m’attendais pas à être aussi énervée… Une fois dans l’avion, je repris la conversation là où elle s’en était arrêtée.

« Times Square, on y passera forcément. On peut aller à Soho aussi. J’ai toujours rêvé d’habiter là-bas, mais je n’avais pas les moyens, et ensuite, j’ai dû y renoncer en devenant maman ! »

Soho était un mythe pour tous les artistes, et je m’étais toujours dit que lorsque je serais une grande violoniste, j’achèterai un loft là-bas… encore un rêve avorté…
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Sam 19 Avr - 21:34

Une fois dans l'avion, Abigail me répond, et je souris quand elle me parle de Soho, ça se voyait que c'était un quartier où elle voulait vivre. Mais même si son rêve a été avorté lorsqu'elle est devenu maman, je crois qu'elle ne le regrette pas plus que ça, au final ces petits elle les aime plus que tout.

Je respire doucement, je commençait à angoisser de plus en plus car je sais qu'on se rapproche du décollage. Je regarde Johanna quand elle pose sa tête sur mon bras, je ne dois pas faire ma trouillarde, elle n'a pas peur elle, alors qu'elle est toute petite. Bon je dois me reprendre. Je lui souris et l'embrasse dans le cheveux.

- On a déjà un bon nombre d'endroit à visiter, on verra par la suite si nous avons du temps pour autre chose avant le retour. Et puis se que nous ne pourrons pas faire maintenant, on le ferra une prochaine fois non ?

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Dim 20 Avr - 0:12

Ella & Abigail
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Ma pauvre cousine semblait assez mal en point, voire carrément angoissée dans cet avion. Je ne pensais pas qu’elle avait le mal de l’air. Je ne l’avais plus depuis des années. La première fois que j’avais pris l’avion, j’avais été la fille la plus angoissée du monde. Mais au fil du temps, des allers-retours entre l’Allemagne et New-York, ou bien avec les tournées des garçons, je n’avais plus peur. Je pouvais m’endormir dans un avion, je pouvais faire n’importe quoi dans un avion, rien ne me dérangeait. Et visiblement, les enfants ne se posaient pas non plus de questions. Je ne blâmais cependant pas Ella d’avoir peur de ça. Ce n’était pas naturel d’être dans un avion et forcément, c’était une peur irrationnelle. Quelle idée de faire flotter dans les airs un engin de plusieurs milliers de tonnes ! En y pensant, ça me fit froid dans le dos.

« On a déjà un bon nombre d'endroit à visiter, on verra par la suite si nous avons du temps pour autre chose avant le retour. Et puis se que nous ne pourrons pas faire maintenant, on le ferra une prochaine fois non ? »

Evidemment qu’on le ferait plus tard ! A chaque fois que nous devrions aller chercher ou ramener Franz à New-York, nous pourrions rester quelques jours, ce serait un plaisir. Et peut-être même qu’au fil du temps, j’arriverais à revoir mes anciens amis. Même si je n’en avais pas du tout envie maintenant, ça ne voulait pas dire que je n’allais pas le faire dans le futur. Un jour, il faudrait bien que je m’explique… même si je n’en avais pas envie. Mais je devais me comporter en adulte, évidemment. Ils comprendraient. J’étais sûre qu’ils comprendraient…

« Bien entendu, on reviendra. On n’aura jamais le temps de tout voir en quelques jours à peine, alors on fera ça plus tard ! »

Je fus presque interrompue par la voix d’une hôtesse qui nous expliquait les consignes de sécurité et tout le blabla sur les masques à oxygène et tous ces trucs qui étaient sensés nous sauver en cas de dépressurisation de l’appareil ou en cas de crash. Bien sûr. Si on se crashait, c’était évident que nous aurions besoin de masques à oxygène… Je levai les yeux au ciel, en me rendant compte que tout cela ne m’avait pas manqué. Quand nous avions notre avion, avec les garçons, c’était bien plus sympa.

Quand l’avion démarra pour de bon et amorça son décollage, je vis Ella se crisper sur son siège et maintenir les accoudoirs avec ses ongles. Je posai ma main sur la sienne pour la rassurer. Tout irait bien. Nous n’allions pas mourir maintenant, pas encore !
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Dim 20 Avr - 8:15

Abigail fut interrompus par l'hôtesse qui nous explique les consignes de sécurité. Je les connais par cœur, même si je n'ai que rarement pris l'avion. Mais j'ai une mémoire qui retient beaucoup de chose, j'oublie très peu de chose, mais il y a une condition le sujet doit m'intéresser.

L'avion commence à rouler, et l'angoisse se fait encore plus ressentir. Je n'aime vraiment pas les décollages, mais surtout le fait que je vais me retrouver dans le vide, tout en haut. Que j'aimerai ne pas avoir le vertige... Mais je dois être forte pour ne pas faire peur aux enfants, quoiqu'ils n'ont pas l'air de se soucier de quoique se soit eux. Je dois être aussi courageuse.

Je sens la main de ma cousine sur la mienne et je lui souris.

- J'ai le mal de l'air et le vertige, ce n'est pas super pratique. Mais j'ai pris des médicaments contre le mal de l'air justement, mais pas contre l'angoisse !

Je laisse un rire m'échapper mais je suis un peu tendu quand même.
Je souris très sincèrement quand Johanna me regarde et me dit de ne pas avoir peur, elle était vraiment une petite fille adorable.

Je lui fais un gros bisou, ce qui fait que je ne me suis même pas aperçu que nous avions déjà décollé et même haut dans le ciel au vue des exclamations de Franz.
Une chose était certaine mon médicament fonctionnait bien, et j'arrive à me calmer grâce aux sourire de ma petite cousine.


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Dim 20 Avr - 15:04

Ella & Abigail
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Ma cousine tourna la tête vers moi et je vis dans son regard la peur qu'elle ressentait. De toutes façons, c'était trop tard maintenant, elle ne pouvait plus faire machine arrière... nous étions dans l'avion qui avait démarré et nous allions à New-York !

« J'ai le mal de l'air et le vertige, ce n'est pas super pratique. Mais j'ai pris des médicaments contre le mal de l'air justement, mais pas contre l'angoisse ! »

Elle se mit doucement à rire et je l'accompagnais volontiers. Johanna, toujours aussi franche, lui fit bien comprendre qu'elle n'avait pas peur. Ella l'embrassa alors que je me moquais légèrement d'elle, comme je me moquais de Matthew, qui lui aussi avait peur des décollages et des atterrissages, alors qu'il avait sûrement beaucoup plus pris l'avion que moi.

« Eh cousine, on a décollé ! Tu vois, c'est pas si terrible ! »

Je la taquinais mais je savais que ça pouvait vraiment être angoissant de prendre l'avion. Je m'occupais ensuite un peu de Franz, qui était comme d'habitude tout content d'être dans les airs. Il allait me manquer, mon bonhomme, et j'avais déjà hâte d'être à la prochaine fois. Nous n'étions qu'à une heure vingt d'avion l'un de l'autre, et il fallait que nous nous voyions plus souvent...

« J'ai hâte d'y être, dis-je alors à Ella, l'ambiance de la ville me manque. Toronto est bien mais... c'est vraiment pas pareil ! »

Le Canada et les Etats-Unis n'étaient pourtant pas si différents... mais tout cela ne s'expliquait pas, c'était juste du vécu.
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Lun 21 Avr - 9:45

Abby se moque de moi, mais je sais que ce n'est pas du tout méchant et qu'elle le fait pour me détendre un peu, ce qui marche je dois l'avouer. Je souris à ma cousine quand elle me dit qu'elle avait hâte d'être de nouveau sur la terre ferme, mais du côté Américain, elle voulait retrouver la folie de la ville de New-York.

- J'imagine.... déjà que Toronto ce n'est pas du tout pareil que l'Angleterre, et encore moins de l'Allemagne...

A ce qui se disait à Toronto et partout ailleurs, que les Américain n'aimaient pas les Canadiens pour des raisons inconnues. J'étais Anglaise donc pas de problème pour moi, normalement, mais je ne comprend pas ce qu'ils pouvaient avoir contre les Canadiens, ils sont pourtant très gentil et amical, enfin. Je ne vais pas chercher à tout comprendre, la vie est ainsi faite.

Pouvant retirer nos ceinture, Johanna décide de se mettre sur mes genoux pour regarder son dessin animé. C'est sur que je suis bien plus confortable que tout autre fauteuil. Et puis ça ne me gêne pas le moins du monde de la câliner un peu en même temps.

- Je ne suis pas tout à fait rassurer par les grandes villes... c'est vraiment si grand impressionnant New-York ?

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Lun 21 Avr - 19:20

Ella & Abigail
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Ella semblait contente de me voir aussi excitée. Je n’en pensais pas moins. J’avais hâte d’atterrir, vraiment hâte. Je voulais retrouver l’ambiance new-yorkaise pendant quelques jours, essayer de retrouver cette atmosphère que seuls les new-yorkais pouvaient vraiment connaître et apprécier. Tout cela me manquait, même si je ne changerais ma vie actuelle pour rien au monde.

« J'imagine.... déjà que Toronto ce n'est pas du tout pareil que l'Angleterre, et encore moins de l'Allemagne... »

Je ne pus que hocher la tête. L’Allemagne avait tout à envier à l’Amérique. J’adorais mon pays d’origine, mais je préférais la vie américaine. C’était là où j’avais passé mes plus belles années, New-York en général. Où j’avais rencontré les garçons. Où j’étais tombée amoureuse. Et où j’étais devenue maman. C’était incroyable, j’avais vécu tellement de choses… Ce n’était pas anodin !

Un peu plus tard, quand l’avion eut atteint sa hauteur maximale dans le ciel, bien au dessus des nuages, les enfants purent détacher leurs ceintures. Franz resta sur son siège, collé à moi, Leopold dormait sur son siège, déjà, et Johanna vint s’installer sur les genoux d’Ella. J’étais fière de mes enfants, ils étaient déjà entièrement habitués aux voyages en avion apparemment. Johanna l’avait pris une fois déjà, mais c’était la première fois de Leo, vu qu’il était né à Toronto. Et Franz.. ça faisait longtemps qu’il était habitué à cela.

« Je ne suis pas tout à fait rassurer par les grandes villes... c'est vraiment si grand impressionnant New-York ? »

Je hochai la tête. Je pouvais comprendre qu’elle en avait peur, mais New-York, c’était juste Toronto en plus grand et en plus peuplé. New-York avait ses qualités et ses défauts, mais j’adorais cette ville. Quand on y vivait, on apprenait rapidement à trouver ses quartiers préférés, ses restaurants préférés, ses bars et ses salles de cinéma… C’était agréable, même si évidemment, ça ne pouvait pas plaire à tout le monde, en raison de la pollution, du monde en général…

« Il faut y vivre pour l’apprécier pleinement. Des vacances ne sont pas suffisantes. Les touristes adorent la ville, mais ils ne connaissent que les lieux touristiques, les musées et les grandes rues… C’est autre chose, en vérité ! C’est génial ! Tu verras ! »
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Lun 21 Avr - 23:34

Y vivre pour l'apprécier pleinement... peut-être elle a surement raison, mais je suis loin d'avoir envie de poser bagages là bas... Enfin pour le moment, je me sens si bien à Toronto pour le moment. Ma cousine des amis, un petit ami, mon boulot, une vie parfaite pour le moment.

- Je veux bien te croire !

Je souris, je me sentais un peu plus détendu, parler m'aide beaucoup. Johanna fini par s'endormir, je la sentais s'alourdir petit à petit et glisser légèrement, alors je la rattrape pour qu'elle soit bien pour dormir.

Abigail souris, mais il devient un peu espiègle, un peu curieuse et je me doute qu'elle va vouloir me parler de chose un peu plus intime, me parler de David, mais qu'elle ne sait pas comment annoncer le sujet. Alors je profite pour commencer de parler de lui.

- David t'envoie le bonjour.

Je souris, rien qu'en parlant de lui je sens mon coeur s'accélérer, j'étais vraiment amoureuse de lui !

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mar 22 Avr - 12:34

Ella & Abigail
 
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Johanna s’endormit à son tour, sur les genoux d’Ella. Au moins, nous allions être tranquilles, si nous voulions parler de choses plus personnelles. Franz n’allait pas tout raconter à tout le monde, c’était mon fils, je savais comment le faire taire si besoin il y avait. Ella me paraissait bien plus détendue, comme si elle s’était déjà habituée à l’avion. C’était bien parce que quelques jours plus tard, il y aurait le retour en avion à faire également. C’était sûrement ses médicaments homéopathiques qui la faisaient se calmer. A croire que ça marchait vraiment. Ça ne calmait pas la peur et l’angoisse, certes, mais ça devait libérer des endorphines.. tant mieux !

J’allais entamer une conversation sur sa relation avec David et je remarquai aisément qu’Ella l’avait compris au premier coup d’œil. Je la regardai en souriant, ne sachant pas réellement par où commencer, et elle prit alors la parole, en me disant que David me passait le bonjour. Je ris doucement pour ne pas réveiller les enfants et passai une main dans mes cheveux, un peu gênée.

« Il sait qui je suis ? Tu lui as dit finalement ? »

Après un hochement de tête de la part d’Ella, je ris d’autant plus en imaginant la tête de David. Ça avait dû être comique. Le pauvre, il ne devait plus savoir où se mettre. Surtout, c’était assez drôle comme situation. D’abord, il me rencontrait, et ensuite, il rencontrait Ella… et surtout, il n’y avait aucun moyen de savoir que nous étions de la même famille. On ne se ressemblait pas du tout elle et moi. Elle brune, moi blonde. Elle les yeux marrons, moi les yeux verts. Impossible..

« Comment il a réagi ? »
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mar 22 Avr - 19:59

Oui, en effet, j'avais enfin dit à David qui était ma cousine, ça fait bien rire Abby, je dois avouer que la situation était assez comique.
Je la regarde en me remémorant la scène de se matin.

- Plutôt bien en faite.... ça la fait rire après le choc passé. Enfin choc, c'est peut être un grand mot, mais tu aurais vue sa tête ! Mais je dois avoué que je c'était moi qui était stressée.

Je sais qu'elle va se moquer de moi, et je sais d'avance qu'elle va me dire qu'il n'y avait pas de quoi, mais j'appréhendais se moment... Et puis bon, il était bien détendu, j'avais fais en sorte qu'il le soit aussi. Enfin bref, je ne dois pas penser à mon moment sous la douche.

- David était plutôt soulagé, parce qu'au moins la rencontre sera moins formelle, vue que vous vous connaissez déjà.

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mar 22 Avr - 23:22

Ella & Abigail
 
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Je me demandais bien ce que David avait pu dire en apprenant tout cela. Ça avait dû lui paraître tellement étrange. Mais en même temps, nous avions été méchantes avec lui aussi, à ne pas lui dire plus tôt qui nous étions l’une pour l’autre. A l’hôpital, j’aurais pu lui dire, et Ella surtout aurait pu le faire également. Mais c’était peut-être mieux qu’il ne le sache que maintenant. Comme ça, Ella pouvait être sûre des sentiments de David, même si ce n’était pas le genre de garçon à faire des coups foireux !

« Plutôt bien en faite.... ça la fait rire après le choc passé. Enfin choc, c'est peut être un grand mot, mais tu aurais vue sa tête ! Mais je dois avoué que je c'était moi qui était stressée. »

Elle, stressée ? Mais pourquoi donc ? Il n’y avait pas besoin d’être stressée, au contraire ! C’était plutôt à lui de l’être, puisque c’était lui qui devrait rencontrer sa belle-famille.. enfin, du coup, il m’avait déjà vue et rencontrée. Je me demandais s’il savait réellement qui j’étais maintenant. Peut-être pas. Peut-être qu’Ella ne lui avait rien dit. Je n’en savais rien en fait, il fallait que je lui demande. Cependant, elle reprit la parole avant que j’aie le temps de dire quoi que ce soit.

« David était plutôt soulagé, parce qu'au moins la rencontre sera moins formelle, vue que vous vous connaissez déjà. »

Ah eh bien voilà, c’était bien ce que j’avais pensé. Je souris, en me disant que la prochaine fois que nous nous rencontrions, nous allions bien rire de tout cela. J’avais hâte de le revoir d’ailleurs, il me manquait beaucoup ce petit jeune. Il était adorable, il avait vécu de grandes choses, et nous n’avions pas eu le temps d’en discuter plus que cela.

« J’ai vraiment envie de le revoir, tu me le ramèneras à la maison ? J’ai envie de vous voir tous les deux, vous devez être mignons ! »

Je tournai la tête vers les enfants pour vérifier que tout allait bien avant de me reconcentrer sur Ella, qui caressai doucement les cheveux de Johanna. Encore une fois, je me rendis compte que dès qu’elle aurait des enfants, elle ferait une super maman !

« Au fait, est-ce que tu lui as dit qui j’étais ? Je veux dire… tout ce qu’il s’est passé avant Toronto ? Ou est-ce qu’il l’a découvert tout seul ? »

Je ne voulais pas paraître paranoïaque, je voulais juste savoir s’il était au courant ou non, pour savoir si je devais encore faire attention à ce que je disais et mentir, ou bien si je pouvais dire tout ce que je voulais quand je le voulais…
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mer 23 Avr - 12:51

Que je le ramène chez elle ?! Et bien... je vais devoir lui en parler, mais je pense qu'il sera ravie. Mignon tous les deux ? Surement oui !
Je câline ma petite cousine elle était si adorable, et ses cheveux si doux....
Je regarde Abigail et je fais non de la tête, si elle avait voulu que je lui parle d'elle en détail elle me l'aurai surement dit, mais je garde son secret comme elle le souhaite.

- Ce n'est pas à moi de lui dire, sauf si tu le souhaites. Mais on a pas parler de toi plus que ça, il a juste été curieux sur se week-end.

Je regarde les petits, ils dormaient sauf Franz, et du coup ça me gênait de parler de David comme je voulais en parler a ma cousine, sans détail bien entendu ça restera mon jardin secret.

- En rentrant, je vérifierai mes gardes de nuits, et tu me diras quand est-ce que tu veux qu'on se voit tous les trois. David devrai être content de te revoir.


__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Mer 23 Avr - 22:02

Ella & Abigail
 
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Ella semblait réfléchir à ma proposition, qui au final n'en était pas une, parce que j'exigeais qu'ils viennent tous les deux. N'importe quand, la semaine prochaine ou dans trois mois, mais c'était une obligation ! Cependant, ma cousine revint bien vite dans la réalité, en hochant la tête de gauche à droite, pour me faire comprendre qu'elle ne lui avait pas dit qui j'étais. Ce n'était pas grave, je le ferai. Peut-être l'avait-il deviné, ou peut-être avait-il fait des recherches !

« En rentrant, je vérifierai mes gardes de nuits, et tu me diras quand est-ce que tu veux qu'on se voit tous les trois. David devrai être content de te revoir. »

Je souris de toutes mes dents en l'entendant m'annoncer cela. J'avais hâte qu'ils viennent, et apparemment, elle avait l'intention de faire ça rapidement. Tant mieux ! J'étais contente, parce que j'allais enfin la voir avec lui et en plus, j'allais le revoir. Ça faisait tellement longtemps... Nous allions bien nous amuser, et David pourrait rencontrer mes enfants. Nous en avions un peu parlé lui et moi, ça lui ferait plaisir, du moins je l'espère.

« Super !! J'ai hâte de vous voir ensemble ! »

Nous continuâmes de parler pendant tout le trajet en avion, et l'heure passa rapidement, Ella ne s'en rendit même pas compte et surtout, si le stewart ne nous avait pas indiqué que nous amorcions notre atterrissage, Ella ne l'aurait même pas senti. Elle était détendue et ça faisait plaisir à voir.
Une fois sur le plancher des vaches, Ella fut quand même un peu plus rassurée et les couleurs revinrent sur son visage. J'avais doucement réveillé les enfants pour qu'ils ne soient pas trop fatigués en sortant de l'avion, et nous étions parés pour partir à l'assaut de New-York !
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Jeu 24 Avr - 15:43

Abigail était vraiment exciter de me voir avec David, je ne comprend pas trop pourquoi, nous étions deux être humains qui aimait beaucoup être ensemble, rien de bien extraordinaire, mais il semblerai que ça soit le contraire à ses yeux !
Quand on nous annonce que nous allons commencer la phase d'atterrissage, je me suis rendu compte que le temps avait passé bien vite. Prendre l'avion avec de la compagnie est bien plus sympathique que toute seule, c'est certain !
Je me sens bien moins angoisser dès l'instant on l'avion s'arrête et que nous sommes enfin sur la terre ferme. Oh que oui, c'est vraiment pas la place des humains dans le ciel !
Nous sortons de l'avion dans le plus grand calme, et je m'occupe toujours de Johanna qui est encore endormie...
En sortant de l'aéroport je ressens se même sentiment qu'une semaine auparavant, c'était étrange, comme si je n'étais pas à ma place et en même temps, j'avais envie de ne pas partir en courant. Je regarde ma cousine plus que joyeuse d'être ici. Je suis ma cousine, ne la perdant pas de vue une seule seconde, la dernière fois je suivait Tom, ici je ne me sens pas du tout capable d'être seule. Je fais donc très attention à ne pas perdre ma cousine de mon champs de vision.

- Abigail.... on commence par où ? Déposer nos affaires à l'hôtel ?

C'était une idée comme une autre, mais je ne me vois pas vraiment visiter new-York avec ma valise. Elle me fait un clin d'œil, et je me met en route pour la suivre.

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Jeu 24 Avr - 22:32

Ella & Abigail
 
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Ella restait proche de moi une fois que nous ayons récupéré nos valises. Elle avait peur de se perdre alors que nous étions simplement à l'aéroport. Je sentais que nous allions bien nous amuser pour nore séjour, parce qu'elle n'allait pas arrêter de me coller. Non pas que ça me déplaisait, mais je n'aurais pas intérêt à avancer sans elle, sinon j'allais la perdre, c'était clair. Elle n'était pas bien grande, déjà, alors si en plus je la perdais du regard, ce n'était même pas la peine. Pour les enfants, ce serait moins problématique. Franz connaissait un peu la ville, même si je ne voulais pas qu'il reste sans tenir la main à l'une de nous deux, et pour les deux autres, il y avait la poussette. Ella n'aurait qu'à s'y accrocher.

En sortant à l'air libre, du moins pollué mais libre, je lançai un regard circulaire à ma ville en me félicitant d'avoir réussi à me libérer pour venir. Ca allait clairement me faire du bien de rester ici quelques jours. Et je pourrais revoir des endroits qui m'étaient chers. Une vraie promenade de santé !

« Abigail.... on commence par où ? Déposer nos affaires à l'hôtel ? »

Je me retournai vers elle avec un grand sourire, laissant mes cheveux voler autour de moi comme une petite fille qui se prendrait pour une princesse. Je hochai la tête avec vigueur, en décidant de prendre les devants et de descendre les quelques marches en faisant attention à la poussette pour héler un taxi. Nous n'allions pas pouvoir tous entrer dedans, mais si Ella prenait Franz sur ses genoux, alors tout irait bien. De toutes façons, je me fichais de me prendre une amende. Je pouvais la payer, ou bien je pouvais aussi refuser de la payer, et ça ne me dérangerait pas plus que cela, ce n'était pas la première fois. En attendant le taxi, je repensais à tout le parcours que nous pourrions faire, et je me demandais si nous devions commencer dès maintenant - du moins, après le passage à l'hôtel - ou bien si nous devions attendre un peu...

« On va à l'hôtel mais après ? On va faire des visites directement ou bien on attend un peu et on se repose ? »

Je ne savais vraiment pas ce qui était le mieux. Je ne pensais pas être fatiguée, mais c'était à cause de mon trop-plein d'énergie débordante et mon excitation. Peut-être qu'Ella, ou même les enfants étaient fatigués... bien qu'ils aient dormi dans l'avion...
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Ella Kayser


DISCUSSIONS : 1597
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Sam 26 Avr - 11:35

- On va à l'hôtel mais après ? On va faire des visites directement ou bien on attend un peu et on se repose ?

Je souris à ma cousine puis regarde Johanna.

- Je pense qu'on peut prendre un verre et après aller faire un tour ?

L'avion m'avait un peu désaltéré, et comme dans cet appareil je n'arrive pas à boire ou manger.... même si je me suis forcé pour la traversé Angleterre-Canada.
Abigail me fait un sourire, et nous commençons à marcher, je ne quitte toujours pas cousine du regard. Après un peu de marche nous arrivons devant un petit hôtel, charmant et assez discret mais avec tout le confort, ça se voit.
On nous donne nos chambres et nous déposons nos bagages. On se pose alors un peu dans le restaurant bien dans un coin pour boire un petit truc.

__________________________

LOVE IS EASY
Now I know exactly what they mean
Oh I can’t believe that it’s so simple
It feels so natural to me  


Crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   Dim 27 Avr - 1:30

Ella & Abigail
 
Concrete JUNGLE WHERE DREAMS ARE MADE OF


Ella était à la direction des opérations et c’était à elle de décider. Si elle estimait que la majorité était trop fatiguée, alors nous resterions un peu à l’hôtel. Sinon, nous pourrions décoller, sans mauvais jeu de mots. Elle sembla réfléchir quelques secondes avant de finalement lâcher la sentence finale :

« Je pense qu'on peut prendre un verre et après aller faire un tour ? »

Je ris, excitée comme une puce, et hochai frénétiquement la tête. Boire un coup et ensuite visiter, ça me paraissait honorable. Comme cela, chacun pourrait se reposer un peu et se désaltérer, et ensuite, nous pourrions enfin commencer les visites ! Ça allait être génial, je le sentais déjà. J’adorais cette ville, elle me faisait sentir comme une adolescente à nouveau, comme quand j’étais arrivée ici, toute seule. Ça avait été une grosse aventure, une énorme même, la plus grosse que j’aie jamais vécu. Et où j’en étais maintenant ? Veuve, certes, mais avec un diplôme professionnel en poche, de magnifiques enfants, et une expérience dans l’un des groupes les plus en vogue du moment, à l’époque. C’était incroyable tout ce qu’on pouvait faire à New-York !

Une fois à l’hôtel, nous nous installâmes dans le restaurant dédié aux clients, et je commandai des jus de fruits pour les enfants, un café pour moi, et un chocolat pour Ella. Je savais qu’elle n’aimait pas vraiment le café. Et moi j’avais trop bu de chocolats pendant mes grossesses, je redécouvrais le café avec plaisir depuis quelques temps. Nous avions déposé nos bagages dans les chambres et nous les déferions plus tard, ça ne pressait pas. J’avais hâte de ressortir. En réalité, boire un café n’était peut-être pas une bonne idée, puisque j’étais déjà énervée et j’avais la bougeotte. Une vraie gamine !

« Je suis tellement heureuse d’être ici. C’est vraiment incroyable ! Je ne pensais pas revenir avec des années ! »

J’étais toute émue, aussi. Je revoyais des tas de souvenirs, avec mes amis du conservatoire, avec les garçons, avec le groupe, les musiciens, tous ces gens merveilleux qui avaient fait qui j’étais aujourd’hui !
© casielsilencio

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] [NEW YORK] « Concrete jungle where dreams are made of... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: