Partagez | 
 

 [TERMINER] Right Action of the Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: [TERMINER] Right Action of the Night   Ven 4 Avr - 18:26

Je viens de passer une journée un peu merdique... alors je me décide à sortir un peu. Je me suis fait "beau", enfin je voulais me vider un peu la tête, et je connaissait l'endroit idéal pour ça, le Crocodile Rock. J'ai besoin de boire un peu et de danser, voir des filles aussi, enfin peut-être, ça on verra sur place !
Je me prépare donc pour sortir et vers 23h, je part de chez moi. Je prend un taxi pour y aller ne voulant pas risquer d'une qu'on me vole ma voiture et de deux que je l'oublie si je bois un peu trop... et puis c'est bien plus raisonnable.

Je suis donc dans ce restaurant/boite de nuit et je fais un petit tour pour voir qui il y a ici se soir, je me dirige ensuite vers le bar et commande un verre. Je m'installe dans un petit coin libre, et peu de temps après deux belles demoiselles viennent me parler. Je dirai même me draguer et à ce que je comprend elles ont bien envie de faire un plan à trois ! J'étais flatter, mais ce n'était pas du tout mon fantasme, alors je dis poliment que je ne suis pas intéresser, et elles partent vers une autre proie.

Je bois mon verre, et par sur la piste de danse et commence à danser un peu, ça fait du bien. Je remarque une demoiselle jolie et je me décide à aller danser avec elle sans trop la collé au départ, elle fait un pas vers moi alors c'était partie pour un collé serrer agréable. Je voulais simplement danser je ne cherchais rien d'autre et elle non plus je crois bien.

Les heures défilent et je fais un peu connaissance avec la belle brune, jusqu'à son départ. Je prend un dernier verre quand 4h du matin sonne. Je vois alors un mec bien bourré au bar, et mon côté bon samaritain prend le dessus et je commence à aller lui parler. Mais quand je vois sa tête, je me bloque, il était l'homme sur qui j'enquêtais, ce fameux Thomas Bennett !
Je ne l'abandonnerai pas malgré tout... je l'aide à se mettre un peu debout, et à sortir de la boite de nuit. J'appelle un taxi et met Thomas dedans et j'entre avec lui. Je donne l'adresse de Thomas au chauffeur.

Je me demande comment je vais lui expliquer que je connais son prénom et son adresse... je vais avoir le temps pour y réfléchir, le temps qu'il dessaoule.
Une fois devant chez lui, je fouille dans ses poches pour trouver ses clés.
En attendant, il ne cesse de parler enfin bafouiller des choses incompréhensible. Mais ça m'aidera peut-être pour mon enquête sur lui...

J'entre chez lui, l'installe sur son lit, lui enlevant juste ces chaussures. Je fais un tour dans son appartement, c'était très représentatif d'un homme célibataire. Bien plus que moi.... j'avais la chance d'avoir ma petite soeur pour avoir des conseils en décoration.

Bon, en attendant qu'il cuve, je m'installe sur son sofa et je m'endors. Je me réveille bien avant lui, et je fouille un peu dans sa cuisine pour faire du café. Il m'en fallait une bonne dose, et lui aussi à son réveille. Je me met devant une fenêtre regardant la vue, je pouvais presque voir ma maison...
J'ai une tasse de café dans les mains et je me retourne quand j'entends du bruit, il venait d'émerger.

- Salut mec !  


Dernière édition par Douglas Forman le Lun 21 Avr - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Ven 4 Avr - 19:37

Un grand besoin de sortir et de boire un coup. C'était ce que je ressentais, ce soir-là, et ce dont j'avais le plus besoin. De sortir. De voir d'autres têtes. De me moquer d'eux intérieurement, et ensuite volontairement de façon visible, quand je serais trop bourré pour m'en rendre compte. De lorgner sur les jambes des filles, jusqu'à leurs cuisses et essayer de les imaginer nues. De boire comme un trou, sans copter les mojitos et autres cocktails. De me détendre un peu et d'oublier un peu les derniers jours.

Les derniers jours... oui, ils avaient été plutôt difficiles. Disons que Billy me menait la vie dure, à la rédaction. Il m'avait redonné de façon temporaire mon poste, mais je devais toujours garder un pied dans la case people, pour finir le travail commencé. Si jamais j'apprenais plus de choses sur Polloni, je devais l'écrire. Je n'en avais aucune envie. Cette idiote ne m'intéressait pas et surtout, je n'avais pas envie de la scruter à longueur de temps. Elle avait une vie banale, et je ne voulais pas perdre mon temps pour elle, alors que je pourrais être avec mes collègues habituels plus longtemps. Nous formions une excellente équipe, tous ensemble et je voulais que ça redevienne ainsi. La moquerie avait assez duré.

Quant à Sarah, elle doutait de moi, c'était évident. Elle voulait savoir ce qu'il se passait, de plus en plus. Elle avait bien vu que ce n'était pas normal que je me sois battu avec quelqu'un. Et j'étais sûr qu'elle avait fait le rapprochement avec David. C'était évident. D'ailleurs ce dernier ne m'avait toujours pas recontacté, mais je savais que ce n'était qu'une question de temps. Pour en revenir à Sarah, elle me paraissait plus froide, plus distante, et ça m'agaçait un peu. Je ne voulais pas qu'elle se barre, je commençais à développer quelques sentiments... et ce serait dommage de tout gâcher. Et même si je m'étais dit que plus jamais je ne pourrais aimer quelqu'un, je commençais à me rendre compte que j'avais tort.. encore une fois !

Néanmoins, l'humeur était à la tristesse. C'était l'anniversaire de ma fille, aujourd'hui, et elle n'était pas là pour que je puisse lui souhaiter. Je n'avais même pas de numéro de téléphone, ou bien d'adresse pour lui envoyer un petit mot. Tout cela me mettait dans une rage sans nom, et me rendait plus triste qu'une pierre. Quel père pourrait passer une journée pareille sans éprouver trop d'émotions à la fois ? Pas moi en tout cas... Alors sortir était la meilleure solution, parce que je pourrais me bourrer la gueule sans avoir à donner de comptes à qui que ce soit.

En arrivant dans le premier bar que je croisais, je m'assis au comptoir et commandai un verre de whisky, pour bien commencer ma soirée. Je n'avais absolument rien mangé, pour que l'alcool me monte plus vite à la tête. Ce qui arriva très rapidement, puisque je n'eus pas besoin de boire cinq verres avant de voir tout trouble et d'avoir la tête qui tournait. Cependant, ma soirée passa vite. Je ne sus absolument pas ce que j'avais fait et je sentis vaguement que je me faisais ramener chez moi. Je n'étais pas sûr que ce soit une femme qui soit avec moi, et ça me faisait un peu peur d'ailleurs. Je n'avais pas envie de me taper un homme !

Pourtant, je m'endormis, sans rien faire, ou alors je ne m'en souvenais pas. Le lendemain matin, quand je me réveillai, j'étais dans mon lit, tout habillé. Je grognai en sentant que ma tête me lançait, comme si j'avais un tambour dans le front. Je soupirai en me frottant les yeux et me levai avec délicatesse, en sentant que ma tête tournait encore. Comment étais-je rentré déjà ? Ah oui, on m'avait ramené. Qui était-ce ? Comment savait-il où j'habitais ? J'avais dû lui dire la veille au soir, et je ne m'en souvenais pas. Peu importait...

Quand j'arrivai dans ma cuisine, je compris que le type en question avait dû dormir ici, puisque je sentais une odeur de café. C'était qui ce type ? Un clochard qui avait voulu profiter de mon appart ?? Pourtant, quand je le vis enfin, accoudé devant la fenêtre, je compris que le mec en question était juste un type comme ça, qui était juste serviable. Il portait ses fringues de la veille évidemment, et il était fringué comme moi. Il avait un grand sourire et buvait un café, l'air un peu plus réveillé que moi. Il me salua avec entrain et je finis de bailler avec de lui répondre.

- Salut...

Il paraissait me connaître et pourtant je ne voyais pas du tout qui il était. Je ne me souvenais pas d'avoir parlé avec quelqu'un de particulier hier soir. Peut-être que dans mon inconscience, nous avions fait connaissance et je ne m'en souvenais plus, c'était possible. Néanmoins, cette histoire me turlupinait.

- On se connait ? Tu m'as ramené ici ? Comment tu savais que je vivais ici?

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Ven 4 Avr - 20:06

Il me regarde avec une drôle d'impression, j'aurai surement la même si je me réveillerai chez moi sans souvenirs de ma soirée et qu'un homme serai chez moi.
Je garde le sourire, la situation était vraiment drôle au fond, mais de mon point de vue seulement je pense.
Je ris un peu j'avais préparer les réponses à chacune de ces questions pour que ça ne paraisse pas suspect.

- On ne se connait pas. Mais hier soir, enfin plutôt se matin très tôt, je t'ai vue dans un état assez minable au Crocodile Rock, j'ai décider de te ramener chez toi. J'ai chercher dans ton porte feuille pour avoir ton nom et ton adresse.

C'était une bonne explication je trouve, et tout à fait plausible.

- Bon, bah maintenant que tu es réveiller et que je suis rassuré sur ton état de santé, je vais te laisser.

Ce n'est pas dans mes habitudes de m’incruster quelque part. Je part poser la tasse dans son évier, et je vais prendre ma veste.

- Je m'appelle Douglas au faite !

Je n'allais pas partir comme un voleur malgré tout, je lui devais bien mon prénom. au moins qu'il sache à qui il doit le fait d'être rentrer sain et sauf chez lui !

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Ven 4 Avr - 21:36

Fixement, je regardais l’inconnu. J’étais méfiant, après tout, que pouvait-il me demander, en échange ? Déjà qu’il avait dormi chez moi, comme si de rien n’était, il croyait peut-être que j’allais gober l’histoire du bon samaritain ? J’avais depuis longtemps cessé d’avoir foi en la bonté humaine. Les gens étaient tous odieux les uns envers les autres, je l’avais appris à mes dépends, et depuis, j’agissais comme eux. Sinon, mes parents ne seraient pas morts. Ma femme ne serait pas partie, ma fille serait encore avec moi. Alors oui, j’étais un connard fini, mais la société m’avait fait ainsi.

- On ne se connait pas. Mais hier soir, enfin plutôt se matin très tôt, je t'ai vue dans un état assez minable au Crocodile Rock, j'ai décider de te ramener chez toi. J'ai chercher dans ton porte feuille pour avoir ton nom et ton adresse.

Détendu, le gars croyait vraiment qu’il allait me faire gober tout ça. Dommage pour lui, si je le croyais en partie au début, je sus qu’il me mentait à partir du moment où il parlait du portefeuille. Tout simplement parce que je n’avais pas besoin d’y mettre mon adresse. Je savais où j’habitais, et je n’avais pas peur de le perdre. Donc il me mentait, oui, en effet. Je ne dis rien cependant, pour ne pas le froisser. Il ne s’en tirerait pas comme ça. J’avais peut-être l’air dans les vapes à cause de ma tête, mais j’étais parfaitement alerte. Avoir un inconnu chez soi, ça aide à bien se réveiller. Il continua en m’indiquant qu’il allait partir, maintenant que j’étais réveillé, et me précisa son prénom, Douglas. Je n’avais jamais entendu parler de lui. Un prénom aussi ridicule, je m’en souviendrais. Peut-être que c’était une connaissance de David, peut-être qu’il lui avait demandé de me suivre, qui sait ? Ça ne m’étonnerait même pas de lui en réalité. Avant qu’il ne puisse atteindre la porte d’entrée, je m’avançai vers lui et le bloquai. Il n’allait pas partir maintenant, c’était hors de question.

- Attends un peu, toi… Douglas… Il n’y a pas mon adresse dans mon portefeuille.

« Fait comme un rat ! » pensais-je, fier de moi-même et avec un sourire narquois. Je me demandais bien ce qu’il allait pouvoir m’inventer pour me faire croire qu’il savait mon adresse. Il y avait anguille sous roche, et je voulais tout savoir. C’était mon côté curieux à cause du journalisme quotidien qui ressortait. En fait ce n’était pas plus mal ! Au moins, j’étais attentif aux détails ainsi, et je pouvais dénicher le vrai du faux !

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Ven 4 Avr - 22:05

J'étais donc sur le point de partir quand Thomas se met entre la porte et moi. J'avais donc un problème pour sortir d'ici.
Je le fixe quand il me dit qu'il n'y avait pas son adresse dans son porte feuille... crotte j'aurai dut vérifié... j'ai perdu quelques réflexe de flic... toujours vérifier l’alibi mais quel idiot je fais ! Je réfléchis alors à toute vitesse, et mon métier de policier me fais penser qu'il y a toujours l'adresse sur le permis de conduire, et je sais qu'il en a un.

- Sur ton permis de conduire, il y a ton adresse !

Ouf sauvé, enfin je ne vais pas crier victoire malgré tout, il était bon dans son jeu, j'ai pu le remarquer quand j'ai essayer de trouver des informations sur lui. Il est très doué pour cacher les choses...
Il me regarde j'ai l'impression de passer au rayon X, c'était atroce, je comprend pourquoi madame Watson se pose des questions.


__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Sam 5 Avr - 0:04

Le regard rapide, les lèvres tremblantes, tout me montrait que mon interlocuteur me mentait. Je savais reconnaître un menteur quand j’en voyais un. J’en étais un moi-même. Sauf qu’étant expérimenté, je ne me faisais pas avoir comme un bleu. Je le regardai sans broncher, en essayant de l’intimider, mais bien vite, je vis dans son regard qu’il avait réfléchi, et qu’il avait trouvé une réponse, malheureusement pour moi.

- Sur ton permis de conduire, il y a ton adresse !

Le coup du permis, je devais bien avouer qu’il m’épatait. Il fallait le trouver, et je n’étais pas du genre à penser à ces choses-là. Son alibi tenait… mais pour combien de temps encore ? J’étais un professionnel, j’avais suivi plus de personnes qu’on pouvait le croire et quand il s’agissait de courir et de se planquer, et de mentir, évidemment, j’étais un as. Je le sondais du regard, longuement, avant de me décrisper. Je ne pouvais plus rien lui dire, sur ce coup-là. Sa théorie tenait, même si je n’en croyais pas un mot, étrangement. Je tentai alors le tout pour le tout.

- On ne se serait pas déjà vus, toi et moi ?

Bien évidemment que non. J’étais physionomiste, je savais reconnaître quelqu’un quand je le voyais. Ce n’était pas le cas avec Douglas. Mais peut-être qu’il se vendrait lui-même en répondant… même si j’en doutais pas mal !

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Sam 5 Avr - 1:12

Il a l'air de m'avoir cru, c'est parfait. Maintenant il faut qu'il me laisse partir, je n'ai plus le réflexe de mentir aussi facilement depuis que j'ai quitter la police. Bien entendu il ne me lâche pas la grappe, et il me demande alors si nous nous serions déjà vue quelque part. Moi oui, mais lui non... bon, reste calme, croit en se que tu dis et tout se passera bien.

- Non, jamais, je t'ai vue pour la première fois hier.

C'était un peu vrai au final, c'est la première fois que je lui parlais, je n'avais fais que des recherches sur lui et bien sur je l'ai suivis une journée pour voir ce que je pouvais apprendre. Mais rien de plus. Donc il y avait une grande vérité dans ce que je disais.

- Tu m'as l'air bien suspicieux ! Tu caches des choses ?

Pris à son propre piège je crois, mais il est louche se mec, il cache son véritable métier à sa petite amie. Et en plus au lieu de passer du temps avec elle, il préfère boire comme un trou dans une boite de nuit ! Franchement, si j'avais une copine je passera du temps avec elle moi !

Je le vois devenir un peu surpris, mais il se reprend vite. Depuis combien de temps fait il ça ? Il est doué pour ne rien laisser paraître !

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Sam 5 Avr - 17:02

Le regard de Douglas resta le même. Il me scrutait, il essayait de trouver une faille apparemment, mais il restait d’excellente humeur. Comment faisait-il ? Il n’avait pas la gueule de bois, lui ? Bon il n’avait peut-être pas bu autant que moi, évidemment. Pourquoi avais-je bu déjà ? Ah oui. L’anniversaire de ma fille. Bah… au moins j’aurais passé une bonne soirée en compagnie de nombreux verres. Douglas me répondit enfin en me disant qu’il m’avait vu pour la première fois la veille au soir. Je le croyais bien volontiers. Sur le nombre d’habitants présents à Toronto et sortant pour faire la fête, il y avait peu de chances pour que je croise quelqu’un que je connaissais, même en ayant vécu ici toute ma vie durant.

- Tu m'as l'air bien suspicieux ! Tu caches des choses ?

Je fronçai les sourcils devant sa question. Pourquoi cacherais-je des choses à un inconnu dont je n’avais aucun intérêt à avoir ? Si ça avait été pour un article, j’aurais menti et essayé de préserver mes informations, mais là… je me fichais de cet homme. J’étais juste reconnaissant qu’il m’ait ramené. De là à cacher des choses… non, pas vraiment !

-Cacher des choses ? Pourquoi je ferais ça ? Qui es-tu ? On dirait que tu me connais, je me trompe ?!

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Sam 5 Avr - 17:58

Il ne se dégonfle pas, il reste stoïque, ne jouerai t'il pas de jeu ?

- On ne se connait pas.

Ca c'était vraie, je ne le connais pas, certes j'ai cherché des informations sur lui, mais sans en savoir plus sur lui.

- Comment veut tu que l'on se connaisse, on a pas l'air d'voir des choses en communs sauf les lieux pour faire la fête, toi pour boire....

Je ris un peu, je trouvais ça assez étrange au final, j'ai enquêter sur lui sans grand succès je dois l'avoué, et ça ne me rendais pas très fière.

- Tu veux que je restes pour qu'on apprenne à se connaitre, ou tu me laisse rentrer chez moi ?

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Sam 5 Avr - 20:43

Douglas me confirma bien rapidement que l’on ne se connaissait pas tous les deux. Bien, au moins c’était clair. Il ne mentait pas, je l’aurais remarqué sinon. Il était clean avec moi, c’était agréable d’avoir enfin quelqu’un d’honnête en face de moi. Chacun a ses petits secrets… mais en ce moment, c’était mon job de les débusquer, même si je n’en avais rien à faire.

- Comment veut tu que l'on se connaisse, on a pas l'air d'voir des choses en communs sauf les lieux pour faire la fête, toi pour boire....

Quand il se mit à rire, je ne pus m’empêcher de sourire à mon tour. Il m’amusait ce type. Je ne savais pas qui il était, mais il savait mettre les gens à l’aise. Et puis, il n’avait pas l’air d’être un mauvais bougre, dans le fond. Je sentais que je pouvais lui faire confiance. Mes tripes ne me mentaient jamais. Pourtant, je trouvais encore qu’il ne me disait pas tout. Et là-dessus non plus, mes tripes ne me mentaient pas.

- Tu veux que je restes pour qu'on apprenne à se connaitre, ou tu me laisse rentrer chez moi ?

Je laissais le chemin jusqu’à la porte d’entrée libre, en me décalant pour de bon. Il pouvait partir s’il le souhaitait, mais il pouvait également rester. Mon appartement était plutôt accueillant, quand même et je n’étais pas d’humeur à me battre pour qu’il parte ou reste. Il faisait ce qu’il voulait. Il était assez grand pour décider !

-Fais ce que bon te semble. Comme il est presque midi, tu peux rester là si tu veux et manger ici.

Je ressentais le besoin de le remercier d’une façon ou d’une autre, en fin de comptes. Il m’avait quand même ramené, il avait dû payer le taxi et m’avait supporté alors que j’étais ivre mort. Je n’étais pas très drôle dans ces moments-là, alors il fallait bien que je me fasse pardonner un peu.

-Disons que pour te remercier, je peux te faire des pâtes ! C’est ce que je fais de mieux !

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Sam 5 Avr - 22:39

Il se décale me laissant alors le champs libre entre la porte et moi. J'allais fait un pas en avant, mais il fait me une invitation un peu maladroite qui me fait sourire. Des pâtes pour me remercier ? Ce n'est pas énorme, mais je prend volontiers, je n'ai pas eu le temps de faire les courses et mon frigo était vide. Je sors mes mains de mes poches et j'enlève ma veste.

- Avec plaisir !

Je crois que c'est la première fois que je le vois faire un rictus presque amical. Il n'était pas méchant... il cachait peut-être des choses à ma clientes, mais en se moment il avait plutôt l'air serviable, reconnaissant et pas méchant. Cacherait il une bipolarité ? Il m'a l'air sein d'esprit.... Bon, essayons de le connaitre avant de tiré des conclusions toutes plus loufoques que les autres.

- Et bien dis moi Thomas, que fais tu dans la vie ? Ton appartement est incroyablement grand pour un homme seul !

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Sam 5 Avr - 23:03

Le regard que me lança Douglas me fit comprendre qu’il allait rester. Je m’en doutais un peu, au final, sans trop savoir pourquoi. Je le sentais, comme si je l’avais deviné et que j’avais prévu à l’avance qu’il accepterait. Il enleva sa veste et sembla ravit de rester plus longtemps. A croire que ce type se fichait pas mal de ne pas connaître une personne pour se sentir à l’aise. C’était génial pour lui, moi je n’étais pas vraiment comme ça. Mais il m’inspirait vraiment une confiance relative. J’aimais bien ça. Cependant, il continuait de me regarder, l’air interrogateur. Je ne savais pas pourquoi j’avais l’impression qu’il me sondait du regard, qu’il me jaugeait et me jugeait. Je n’aimais pas ça. Mais c’était peut-être faux !

- Et bien dis moi Thomas, que fais tu dans la vie ? Ton appartement est incroyablement grand pour un homme seul !

Pendant qu’il me parlait, j’étais parti vers la gazinière pour l’allumer et faire chauffer de l’eau pour préparer les pâtes. Ce n’était pas grand-chose, mais quand je disais que je les faisais bien, je ne mentais pas. J’étais très doué. Je n’aimais pas cuisiner, mais s’il y avait quelque chose pour laquelle personne ne pouvait m’égaler, c’était préparer un plat avec des pâtes. Et tout y passait. Bolognaise, pesto, saumon, crème fraîche, herbes… Tout !

-Je suis journaliste ! Je travaille pour le premier journal de Toronto. Et toi ?

En repensant à mon appartement, qui était en effet bien trop grand pour un homme seul, je pensais évidemment à mon ex-femme et ma fille. Elles vivaient ici avant, mais je n’avais pas eu le cœur de déménager. J’aimais bien cet endroit, j’avais de bons souvenirs ici… Ca faisait dix ans que j’avais acquis ce logement, et il était génial !

-C’est vrai que c’est grand. Mais je peux me le permettre !

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Sam 5 Avr - 23:28

Je regarde encore un peu autour de moi, et je me dirige dans la même pièce que mon hôte. Il me répond alors qu'il est journaliste. Ce qui m'étonne c'est qu'il me le dise aussi facilement alors qu'il ment à soit disant petite amie.... que peut il cacher ? Il me dit par la suite qu'il peut se le permettre d'avoir un appartement aussi grand. Tu m'étonnes ! Un journaliste gagne bien quand il vend ses papiers... mais qu'est qu'ils sont chiant... je me suis souvent confronter à eux dans le passé.... C'est une vie loin de moi maintenant.

- Moi, je suis un ancien policier, je me suis reconvertit en détective aujourd'hui.

J'ai pris le partie de lui dire la vérité, enfin sur ça, je ne vais pas lui avouer que j'ai et enquête sur lui... on verra plus tard.

- Je n'habite pas loin d'ici, j'ai une maison à quelques rues, on peut presque la voir d'ici...

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Dim 6 Avr - 0:41

Je faillis m’ébouillanter quand il m’indiqua ce qu’il faisait dans la vie. Ma casserole tangua dangereusement vers mon bras, mais je réussis à éviter à la renverser partout. Je la posais rapidement sur le feu, pour qu’elle chauffe sans me tomber dessus, puis, je me retournai vers Douglas. Un ancien flic, alors ? Super… il fallait que je fasse attention à moi, il devait encore avoir des contacts. Mais un détective… c’était plutôt cool comme métier ! Il était comme moi, il fouinait partout ! Nous nous ressemblions déjà sur ce point, c’était sympathique !

- Je n'habite pas loin d'ici, j'ai une maison à quelques rues, on peut presque la voir d'ici...

Ça aussi, c’était bon à savoir ! Au moins, il habitait dans le coin, ce qui signifiait que nous étions voisins. Après tout dans une ville comme Toronto, c’était assez incroyable de pouvoir rencontrer quelqu’un au hasard qui habitait près de chez soi. C’était tellement grand.. le jeu des coïncidences était trop fort. Je l’aimais bien, ce type. Il était honnête avec moi et je le trouvais plutôt marrant. J’étais encore fatigué, et mon taux d’alcool n’était sûrement pas redescendu à zéro, mais je n’étais pas saoul non plus. Alors j’étais tout à fait conscient en disant cela.

-On est voisins ! Mais dis-moi… tu enquêtes sur les gens alors ? Je fais la même chose ! Enfin disons que mon boss est chiant en ce moment et il veut que j’enquête sur des personnes dont je n’ai rien à faire ! Je suis plus axé politique et économie, à la base…

Je grognais dans ma barbe, à la fin. Billy allait me le payer. Vraiment.

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Dim 6 Avr - 10:27

Il a l'air surpris de savoir que je n'habitais pas loin, c'est vraie que c'était une coïncidence peu probable, mais comme dans toute grande ville au final.
Je souris quand il me dit que nous avions un peu le même travail, enquêter sur les gens sans que ça soit pour nous.

- Et pourquoi se changement alors ? Si tu aimes tant ton travail de journaliste en économie et la politique pourquoi ne pas faire des papiers dessus ?

Je comprenais alors un peu plus de chose, mais pas encore tout. Pourquoi trouver des informations sur une personne qui ne l’intéresse pas. Faire le métier que l'on aime est vraiment un bonheur sans non. Enfin c'est ce que je pense. Alors pourquoi a t'il changé de domaine de presse ?

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Dim 6 Avr - 23:23

Plus le temps passait, plus je me disais que cet homme était très étrange, dans le bon sens du terme. Notre première ressemblance n’était que la première justement, et je sentais que d’autres allaient venir dans le même temps. C’était bon de savoir que je pouvais encore faire connaissance avec quelqu’un sans le tuer. Je pensais que je n’étais plus capable de faire ça, quand j’avais vu David pour la première fois. Bon ce n’était pas les mêmes circonstances non plus. Je l’avais questionné, certes, mais il y avait une visée bien dégueulasse derrière tout cela. Alors que Douglas était honnête, sincère, et paraissait tout à fait sympathique.

- Et pourquoi se changement alors ? Si tu aimes tant ton travail de journaliste en économie et la politique pourquoi ne pas faire des papiers dessus ?

Je lui accordai un regard avant de repartir vers mon évier pour faire la vaisselle. Avec un accès de rage et de rancœur, je balançai l’éponge dans l’eau avant de commencer à lui répondre :

- Mon ancien rédacteur en chef s’est barré dans une autre ville. Son remplaçant est un connard et m’a pris en grippe dès qu’il est arrivé alors que ça fait dix ans que je suis dans la boîte. Il m’a relégué à la case people et j’ai pas eu le choix !

Et depuis, je me battais pour récupérer mon poste. Et c’était une question d’honneur : je n’allais pas démissionner pour trouver un autre journal. Je voulais mon poste, celui que j’avais toujours eu, celui qui me plaisait plus que tout au monde ! Celui que mes parents m’avaient forgé, et celui qui rendait honneur à leur mémoire tous les jours. Celui que personne n’occupait pour le moment. Toujours vacant, il n’attendait que moi !

- Je veux redevenir un journaliste éco et politique. Je n’en ai absolument rien à faire de la vie des célébrités torontoises. Il fait ça uniquement dans le but de me faire quitter la boîte et je me battrais pour que ça n’arrive pas…

Je me rendis compte que j’avais beaucoup parlé. Mais quand il s’agissait de mon métier, j’étais pris de passion et je pouvais parler pendant longtemps. Douglas ne semblait pas s’en plaindre.

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Lun 7 Avr - 18:55

Je sentais dans sa voix une légère animosité, elle détestait vraiment faire du people, et je peux le comprendre, tout le monde à le droit à sa vie privé. Oui, bon, je sais c'est paradoxale avec mon travail, mais il faut bien que je vive, et puis je ne cherche pas la petite bête, juste ce qu'on me demande.
Il me dit donc, qu'il préférerai milles fois revenir à ce qu'il aime faire, mais qu'il a un patron qui le pousse à partir. Ce qui n'est pas très déontologique. Il n'est pas ce genre de type qu'il lâche facilement à ce que je comprend. J'aime bien se genre de personne.

- Tu es un vraie passionné ! C'est plutôt rare maintenant d'en rencontrer. Ca t'ai venu quand l'envie d'être journaliste ?

Quand on est passionné la plupart du temps c'est parce qu'on le veux depuis bien longtemps. J'ai aimer être policier, mais ça ne m'est pas venu comme un flash, c'était plutôt les circonstances qui m'ont donné envie de protéger les gens.

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Lun 7 Avr - 22:42

Je me rendais bien compte que j’avais peut-être un peu trop parlé. Ce pauvre mec ne devait rien comprendre à mon charabia et surtout ça ne devait pas l’intéresser. Pourtant, quand je lui jetai un coup d’œil, après avoir fini de m’emporter tout seul, je vis qu’il avait l’air étonné, voire même compréhensif. C’était la première fois depuis bien longtemps que quelqu’un me regardait de cette façon.

- Tu es un vraie passionné ! C'est plutôt rare maintenant d'en rencontrer. Ca t'ai venu quand l'envie d'être journaliste ?

Je me figeai rapidement en entendant sa question. Je n’avais pas très envie de raconter à un inconnu toute mon histoire, cependant. J’aimais bien parler de mon boulot, parce que j’en étais très fier, malgré mes dernières actions passées, mais ce n’était pas une raison pour tout livrer. Je ne pouvais pas prétendre que cet homme était quelqu’un que je connaissais. Non, ce n’était définitivement pas un ami, mais rien qu’une connaissance, même moins que ça pour l’instant. Je parlais beaucoup, mais lui ne disait pas grand-chose sur lui-même. Et j’aimerais bien ne pas être le seul à raconter des choses sur moi.

- Disons que depuis que je suis tout gamin, j’ai envie d’être journaliste. J’ai travaillé pour ça et me voilà ! Et toi ? Détective, c’est peu commun !

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Lun 7 Avr - 23:47

C'était donc une réelle passion, une qui est présente chez lui depuis le tout début. Il avait donc raison de ne pas abandonner.
Il me demande alors pourquoi détective. J'ai beaucoup de mal à parler du pourquoi du comment je suis devenue détective, et je ne vais pas tout lui raconter non plus.

- En effet ce n'est pas commun, et je n'ai pas vraiment rêvé de ça depuis que je suis gosse, mais la vie a fait que je me suis reconvertit en détective privée.... Aujourd'hui ça me convient bien, j'aime mon travail, j'aide les gens comme je le peux...

Je hausse les épaules, et je souris et me rapproche de lui, je vais peut être lui donnée un coup de main...

- Besoin d'aide l'ami ?

Je le vois me regarder, bon il croit peut-être que nous sommes ami, pour le moment nous en sommes loin, c'est juste une expression que j'utilise souvent.

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Mar 8 Avr - 19:17

Avec joie, je remarquai rapidement qu’il n’allait pas épiloguer sur mon compte. Il n’allait pas me poser plus de questions, et ça me faisait un bien fou. S’il avait insisté, nous serions arrivés sur une pente bien glissante, et je n’avais pas tellement envie de m’y engager. Je n’avais pas envie de parler de mes parents à un individu inconnu, et puis, je n’étais pas assez reposé pour ça. Il me fallait tout mon self-control, dans ces moments là, au cas où je perdais pied. En pensant à leurs morts, ça ravivait en moi des rages immenses contre des hommes d’autres pays que je ne connaissais ni d’Eve, ni d’Adam, mais que je définissais comme ennemis, parce qu’ils avaient tué la seule famille qu’il me restait.

- En effet ce n'est pas commun, et je n'ai pas vraiment rêvé de ça depuis que je suis gosse, mais la vie a fait que je me suis reconvertit en détective privée.... Aujourd'hui ça me convient bien, j'aime mon travail, j'aide les gens comme je le peux...

C’était étrange comme histoire. Détective privé, ce n’était pas vraiment le genre de jobs que l’on choisissait par dépit. J’avais cette bizarre impression qu’il avait décidé de le devenir parce qu’il ne savait pas trop où il en était, parce qu’il avait choisi ceci pour se caser quelque part. Et pourtant, il semblait très bien s’en accommoder. Tant mieux pour lui, il avait de la chance. Moi j’avais aussi eu la chance d’avoir toujours envie de suivre les traces de mes parents, qu’ils soient encore là ou non. Du plus loin que je me souvienne, je n’avais jamais voulu devenir policier ou pompier, mais journaliste. Et j’avais réussi. Grâce à eux, mais aussi grâce à moi quand même. Disons que j’avais travaillé seul, mais que le piston avait été le bienvenu, une fois sur le marché du travail.

- Besoin d'aide l'ami ?

Je ne l’avais pas entendu s’approcher de moi et je ne m’y attendais pas non plus. Je n’avais pas spécialement besoin d’aide, mais je n’allais pas le renvoyer non plus. Il voulait juste être serviable… il l’avait suffisamment été pendant la nuit apparemment.

- Tu peux mettre la table si tu veux…

Je pouvais paraître méfiant, mais je ne l’étais pas. Je n’avais pas envie de me montrer malpoli non plus, mais j’avais très envie de lui demander s’il était homosexuel. Je n’aimais pas ce genre de rapprochement trop exagéré à mon goût et surtout, je ne voulais pas qu’il se méprenne sur mon compte.

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Mar 8 Avr - 22:01

Il me dit que je peux mettre la table, alors je le fais sans trop de souci, me rendre utile c'est ma raison d'être non ?! Je le sens gêné et un peu perplexe sur moi, j'ai dis quelques chose de bizarre ? Je ne crois pas, rien d'exceptionnel pourtant... bon...
Je m'assois et j'attends tout en regardant la cuisine, il y avait une femme ici, la déco en dis long...
J'oubliais totalement le fait que j'enquêtais sur lui il y a encore deux jours... il m'a plutôt l'air sympathique et pas spécialement méchant.
Il se met en face de moi après avoir mis la casserole de pâtes sur ma table, et je me sens encore dévisagé.

- Qu'est-ce qu'il y a ? J'ai dit un truc ?

Je n'aimais pas du tout qu'on me dévisage comme ça, je me revois entre les quatre murs et les mecs des services interne...

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Mar 8 Avr - 22:23

Sans plus prononcer un seul mot, je continuais de préparer mes pâtes. J'évitais de trop réfléchir, mon mal de tête prononcé revenait et ce n'était pas bon signe. Je n'allais certainement pas réussir à faire quoi que ce soit de ma journée. Et je ne devais pas penser au fait que Douglas cachait peut-être bien son jeu. Je devais surtout arrêter de penser que tout le monde était suspect. Je devenais paranoïaque. Douglas était juste un homme bien, qui avait aidé son prochain.

- Qu'est-ce qu'il y a ? J'ai dit un truc ?

Nous étions à présent à table, et je devais bien avouer que je n'étais pas causant, tout à coup. Bien entendu, c'était encore une fois parce que je réfléchissais. Alors que j'avais dit que je ne devais plus le faire. Evidemment, il se posait des questions du coup. Je ne savais même pas quoi lui raconter. Lui mentir ou bien lui dire la vérité ? Que j'étais un homme qui accordait très peu sa confiance, même si je le trouvais sympathique ? Non. Mauvaise idée.

- Oh rien, ne t'inquiète pas. Je suis encore un peu dans la panade. Je sais plus combien de verres j'ai bu ...

J'avais menti. Bien sûr. C'était ce que je faisais de mieux. Je pratiquais le mensonge tous les jours...

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Mer 9 Avr - 19:58

Il me dit alors qu'il n'a rien juste son lendemain de cuite qui reviens un peu à la charge.

- Tu devrais prendre de l'aspirine....

Il me sourit, et comme il met un temps un peu trop long à servir les pâtes, je me serre. J'avais le ventre vide, et il réclamait. Je le serre par la suite, et je vois de nouveau se regard très insistant sur moi. Il n'apprécie peut être pas que je l'ai servis ? Et bah tant pis pour lui. Je suis comme je suis ! Et puis qui sait, après ce repas, on ne se reverrai peut-être pas...
Après plusieurs fourchette de pâtes je me lance pour couper le blanc.

- Tu as raison, tu es très doué pour faire les pâtes.

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar



Thomas Bennett


DISCUSSIONS : 355
CREDIT : vava : shiya
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Mer 9 Avr - 22:00

Douglas portait une nouvelle fois attention à moi. Un peu trop peut-être. Oh allez, je devais oublier mes préjugés, il était juste très proche des gens. Je n’avais plus l’habitude de fréquenter de personnes normales non plus. Sarah était ma petite amie, ce n’était pas pareil. Et David, … non ce n’était pas un bon exemple du tout ! Restons crédibles. David et moi ne serions jamais rien d’autre que des ennemis qui ne peuvent pas se voir. C’était idiot, mais c’était à cause de lui. Il n’avait pas à me chercher. Il aurait pu simplement répondre aux questions et ne pas réfléchir. C’était tout ce que je lui demandais. Mais forcément, il avait fallu qu’il ramène sa fraise.

Parti dans mes pensées, je n’avais pas vu Douglas se servir en pâtes. Je repris « conscience » en remarquant qu’il me servait à mon tour, en me regardant comme si j’étais un extraterrestre. J’avais envie de lui crier d’arrêter de me regarder ainsi, mais ç’aurait été impoli de ma part. Je n’avais pas à faire ça, il était mon « invité » même si c’était lui qui s’était invité en restant dormir ici.

- Tu as raison, tu es très doué pour faire les pâtes.

Contre toute attente, sa remarque me fit rire. J’éclatai de rire, d’abord doucement pour ne pas le vexer et ensuite plus clairement. Je le vis sourire en retour, et je me calmais rapidement pour ne pas passer pour un fou. Décidément, les lendemains de soirée, ce n’était pas mon truc. Il faudrait que je songe à arrêter de boire trop souvent.

- Merci beaucoup.

J’essuyai une larme de rire de mon œil droit, et commençai à manger à mon tour. Puisque je disais que je faisais si bien les pâtes et que même mon nouvel ami me disait la même chose, alors il fallait les manger. Soudain plus léger, mon appétit arriva rapidement et bientôt nous n’entendîmes plus que le couinement des fourchettes sur la faïence de nos assiettes. C’était un silence léger, bon enfant, et signe que nous appréciions ce que nous mangions. Cependant, je voulais briser la glace, une fois de plus.

- Ça fait longtemps que tu habites ici ?

Parler de Toronto, quelle bonne idée !

__________________________

I may be on the side of the angels but don't think for one second that I am one of them!

Signature par Moriarten sur PRB
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Douglas Forman


DISCUSSIONS : 553
MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   Jeu 10 Avr - 21:41

Il se met à rire, je ne vois pas pourquoi, j'étais poli après tout, pourquoi il rit comme ça ?! Bon okay, ce n'était que des pâtes, mais il se moque de moi... oh et puis, ce n'est pas grave, son rire était communicateur. Nous mangeons et nous ne parlons plus. C'était un peu déstabilisant...
Thomas décide de rompre le silence, en me demandant depuis combien de temps j'habite à Toronto.

- Oh oui, je n'ai pas d'autre souvenirs qu'ici, même si je ne suis pas née ici. Mais j'y ai grandit, toute ma vie est ici... J'aime beaucoup cette ville et ce pays, je ne me vois pas vivre ailleurs en faite.

Ici, j'avais tous mes souvenirs avec mes parents, je sais que je ne dois pas vivre dans le passé, mais c'est plus fort que moi, j'ai peur de les oublier si je pars d'ici.

__________________________

EVERYBODY KNOWS
Nothing really matters ; Nothing really matters at all ; When all your dreams are shattered ; Everything is beautiful


crédit by TITANIUMWAY
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINER] Right Action of the Night   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINER] Right Action of the Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: