Partagez | 
 

 Connor Thomas West

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 203
MessageSujet: Connor Thomas West   Dim 16 Mar - 23:27



    Connor Thomas West
    ◈ qualité : quisque rutrum
    ◈ qualité : cras dapibus
    ◈ qualité : etiam rhoncus
    ◈ défaut :  consectetuer
    ◈ défaut : integer
    ◈ défaut : integer
    (liste non exhaustive)



    feat Christopher Wolstenholme


_




Ton parcours, de ta naissance à aujourd'hui.

Je suis né il y a 37 ans dans une petite vile d’Irlande. J’ai grandi sans amour entre une mère débordée par son travail de tenancière de bar et un père qui se préoccupait plus d’en vider le stock d’alcool que de l’éducation de ses 5 enfants. Nous avons déménagé dans le sud de l’Angleterre quand j’avais 9 ans, pour prendre un nouveau départ disaient-ils ! Oui, c’est sur que laisser la responsabilité d’élever ses frère et sœurs à leur ainé a du grandement leur faciliter la vie.
J’ai fumé ma première clope à 10 ans, j’ai toussé, beaucoup, bu mon premier verre d’alcool à 11, même pas en cachette, et couché pour la première fois avec une fille à 14, un vrai fiasco. J’ai fini par lâcher prise à 16 ans. Poussé par ma copine du moment, je me suis tiré à Londres avec elle, la recette du bar et la guitare de mon père. Elle m’a larguée aussitôt arrivée dans la capitale, autant vous dire que depuis ce jour, ma confiance en la gente féminine est toute relative, et ma façon de la traiter aussi.
Mon seul moyen de subsistance fut ma guitare. La musique est bien le seul point positif de mon éducation, elle était omniprésente au bar et à la maison et  mon père préférait que je lui joue quelque chose de correct plutôt que lui rapporter de bonnes notes. Le collège m’avait d’ailleurs permis de toucher à pas mal d’instruments et mon prof de musique avait même reconnu que j’étais pas mal doué. Je pense que j’aurais pu aussi être un bon élève, si j’avais eu plus de temps pour étudier et l’esprit moins souvent embué par l’alcool, parce que malheureusement l’envie de boire était rapidement devenue un besoin.
J’ai vivoté 2 ans en faisant des petits boulots, principalement dans des bars, et puis un jour, j’ai remplacé au pied levé le batteur d’un groupe. Ce ne fut pas transcendant mais ils m’ont gardé et de fil en aiguille, j’ai fait pas mal de tournées avec des groupes plus ou moins connus en tant que musicien additionnel. C’était un peu la vie dont j’avais toujours rêvée, la musique, les voyages, l’argent, les filles aussi, malgré qu’une donzelle ait réussi à me mettre la corde au cou en tombant enceinte, j’avais même trouvé le temps de lui faire 2 autres enfants entre 2 tournées.
Mais quand vous êtes addict à l’alcool vous n’êtes plus vraiment libre. Un drame au sein d’un groupe avec lequel je tournais souvent aux US où je m’étais fixé, et avec qui j’avais tissé des liens particuliers m’a fait comprendre que si je voulais profiter pleinement de la vie il fallait que je me prenne en main. J’ai longtemps hésité, mais finalement je l’ai fait.
J’avais galéré en Angleterre, fait ma vie aux Etats-Unis alors j’ai décidé après ma cure de m’exiler à l’étranger, le temps de me faire oublier un peu. Une amie m’a parlé de Toronto, alors pourquoi pas ?

Je pense être quelqu’un de sympathique, bien qu’ayant un côté un peu ours, un peu têtu parfois. Elevé à la dure, j’ai appris à cacher mes sentiments et à faire semblant, mais quand j’accroche bien avec quelqu’un je sais aussi faire confiance. Mes amis se comptent sur les doigts d’une main, mes potes se comptent par dizaines, c’est le métier qui veut ça je pense. Bref, je suis ici pour peut-être commencer une nouvelle vie et pourquoi pas trouver une femme qui saurait me faire changer d’avis sur la piètre estime que je leur porte et surtout sur ma façon de les traiter.



      ϟ Mes Connaissances



    Abigail L. Polloni
    J’ai connu Abigail quand son groupe m’a engagé pour un festival, nous avions bien sympathisé. Je l’ai revue par hasard dans une salle de sport à Toronto et nous avons décidé de continuer à nous voir. Ma première visite chez elle fut assez éprouvante, mais se dire franchement les choses était la meilleure solution.



    Douglas Forman
    J’ai remarqué Douglas à l’Underground Garage alors qu’il se produisait sur scène en amateur et j’ai été séduit par sa façon de jouer. Je l'ai revu pour jouer avec lui et il a proposé de m'aider en enquêtant sur ma femme afin que je puisse revoir mes enfants.



    Ella Kayser
    J'ai croisé Ella lors d'un concert et les choses ont fait que j'ai réussi à la raccompagner chez elle. Il était clair dans mes intentions que je ne me contenterais pas d'un dernier verre. Elle fut une bonne élève, on se reverra sans doute ...

_


    Juliet Carlson
    Juliet est très jolie mais Juliet ressemble à mon ex-femme et deux verres d'alcool de trop ont fait que je l'ai agressée à cause de sa ressemblance avec celle-ci. Je le regrette de tout mon être mais est-ce que cela sera suffisant ?



    Prénom Nom
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis.



    Prénom Nom
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis.


Revenir en haut Aller en bas
 

Connor Thomas West

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA PAPERASSE :: L'ADMINISTRATION :: A PROPOS DES PERSONNAGES-
Sauter vers: