Partagez | 
 

 [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Sam 17 Mai - 23:12

Connor me jetait un regard interrogateur, et je ne savais pas pourquoi, mais je sentais fortement que je n’allais pas apprécier la suite. Il semblait hésitant, mais je savais néanmoins qu’il allait me faire une réflexion ou me poser une question embarrassante. Et je fus servie très rapidement. Je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’il me demande si Tom ne m’ennuyait pas avec toute cette histoire. J’avais entendu les deux premières questions avec joie et soulagement et quand la troisième était tombée, j’avais senti mon cœur se serrer. Je ne voulais pas que l’on croit que je ne voyais plus mon premier fils parce que son père m’en empêchait, ce n’était pas du tout cela. Il ne m’en empêchait pas du tout… mais il ne voulait pas le laisser voyager seul sans savoir où il allait. Il avait bien raison. Mais dans un sens, je me disais aussi qu’il n’en avait probablement rien à faire, puisque s’il voulait vraiment savoir où j’étais et ce que je faisais, il n’avait qu’à tracer mon adresse ip. Je regardais Connor sans trop savoir quoi penser. Je décidais de lui répondre du tac au tac :

- Il a quatre ans. Et j’ai des photos plus récentes, elles doivent être plus loin !

J’évitais soigneusement de répondre à la question sur Tom. Je ne voulais pas le mettre dans l’embarras vis-à-vis de Connor et de toutes façons, il n’avait rien à se reprocher, il avait raison de protéger son fils, notre fils… Je regardai de nouveau la photo de Franz en souriant difficilement. Il me manquait beaucoup, mais c’était moi seule qui avais décidé de partir, c’était de ma faute si je ne le voyais plus. Quant aux photos plus récentes que je disais avoir plus loin dans l’album… elles n’existaient pas. Je n’avais pas fait de photos depuis que j’étais partie de New-York et ça commençait à faire longtemps. Je n’avais plus revu mon bébé depuis ce moment-là, où j’étais partie comme une voleuse. Je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même, après tout.

- Tu l'as vu quand pour la dernière fois ?

Il ne lâchait pas l’affaire le bougre ! En même temps, j’avais fait pareil avec lui quelques minutes auparavant, quand nous parlions de ses enfants, alors j’imaginais que c’était de bonne guerre. Je baissai les yeux et comptai sans le vouloir les mois qui avaient duré depuis que j’étais partie… Je n’avais pas besoin de les compter, mais je le faisais tout de même pour ne pas avoir à répondre de suite. Et enfin, je relevai les yeux vers Connor, bien décidée à ne pas lui dire le temps exact.

- Ça fait depuis l’année dernière. Ça ne fait pas si longtemps que ça !

Je faillis me gifler pour avoir dit ça, parce que je pensais tout le contraire. Ça faisait trop longtemps, pour une mère, de ne pas voir son fils. Beaucoup trop longtemps. Et Franz me manquait. Si je n’avais pas mes deux autres enfants, je ne savais pas comment je pourrais supporter de vivre à Toronto. Je ne serais sûrement jamais partie, d’ailleurs. Je détournais le regard, en voyant que Connor ne semblait pas convaincu, et je tentais de bafouiller quelque chose d’autre :

Tom n’y est pour rien dans tout ça !

Ça, j’en étais bel et bien persuadée. C’était la vérité. Ce n’était pas de sa faute, c’était de la mienne !

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Mer 21 Mai - 21:56

Aby me dit qu'elle a des photos de son fils plus récentes, mais au lieu de me les montrer de suite, elle s'attarde sur cette première photo, serait-elle en train de me mentir ? En plus elle avait répondu rapidement en baissant la tête comme pour éluder ma question. Je ne m'y connaissais pas beaucoup dans l'évolution des enfants, mais Josh avait quatre ans quand Lilly était née et le garçonnet qui est sur la photo est loin de les avoir. Mais peut-être ne prenait-elle pas des photos de lui à chaque fois qu'elle le voyait non plus, je décide d'en avoir le coeur net en lui demandant depuis combien de temps elle ne l'a pas vu. Elle tarde à me répondre comme si elle cherchait une date précise, puis relève sa tête vers moi

- Ça fait depuis l’année dernière. Ça ne fait pas si longtemps que ça !

Je plisse les yeux. Comment pouvait-elle dire ça ? J'avais bien vu comment elle se comportait avec Johanna et Léo, elle les aimait plus que tout, et je doute fort qu'elle pense ce qu'elle vient de dire. Elle aimait Franz autant que les enfants de Matt, c'était évident quand on la voyait regarder la photo, alors pourquoi un si long laps de temps sans le voir ? Cela ne peut être que du fait de Tom. Comment pouvait-il priver Aby de son fils ? Et puis je me souviens de ce qu'elle m'avait dit quand je lui avais demandée si elle connaissait un avocat, que Tom en connaissait surement mais qu'elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle était à Toronto. Comme si elle lisait dans mes pensées elle ajoute

- Tom n’y est pour rien dans tout ça !

Je m'en doutais maintenant, mais je suis choqué ! Elle préférait donc rester loin de son fils, plutôt que de révéler où elle vivait ? Mais c'est complètement fou ! Et pour une maman comme elle ça doit être atroce ... Je suppose que même si Tom ne sait pas où elle est alors qu'il y a Franz, les autres ne doivent pas savoir non plus, personne ne doit savoir. Je sais que rester où elle avait vécu avec Matt était trop difficile, mais partir comme ça, sans rien dire à personne

- Aby tu es en train de me dire que personne ne sait que tu vis ici, à Toronto ? Enfin personne de l'entourage de Matt, ou de tes amis ?

Elle n'a pas besoin de répondre. Coupable, elle baisse les yeux, portant à nouveau son regard sur la photo, on dirait une petite fille prise en flagrant délit de bêtise

- Mais pourquoi ? ... Je suis sur que si tu leur avais demandé de te laisser tranquille ils l'auraient fait non ? Si tu leur avais expliqué ils auraient compris !

Elle garde la tête baissée. Ses cheveux me cache son visage et je n'arrive pas à voir ce qu'elle pense. Enfin moi en tant qu'ami je l'aurais fait, même si je n'avais pas été d'accord avec sa décision, mais les autres peut-être pas ...
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Ven 23 Mai - 13:25

En disant tout cela, je sentis le regard courroucé de Connor sur mes cheveux, puisque je baissais la tête. Je savais que ce n’était pas la meilleure solution, celle que j’avais choisie, mais à l’époque, c’était la seule que j’avais pu trouver. Je ne pouvais pas faire quoi que ce soit d’autre. Je voulais m’enfuir, et je l’avais fait. Il y avait trop d’enjeux, et mon fils en était un. Je ne pouvais pas l’emmener avec moi parce qu’il devait voir son père, mais je ne pouvais pas le laisser, parce qu’il était nécessaire à ma vie. Et au final, je l’avais laissé à New-York, sans aucune indication d’où j’étais. Néanmoins, j’avais toujours donné des nouvelles à Tom. Toujours ! Et il m’en avait donné également de Franz, et de tout le monde. Une fois que je lui eus fait promettre de ne rien dire à personne, je lui avais dit que j’allais bien, que j’étais moins loin qu’ils ne le pensaient tous et que j’avais voulu partir pour oublier… même si je n’oubliais rien de Matthew, ni de tous les autres.

- Aby tu es en train de me dire que personne ne sait que tu vis ici, à Toronto ? Enfin personne de l'entourage de Matt, ou de tes amis ?

Je gardais obstinément les yeux baissés. Je ne voulais rien dire à propos de tout ça. Ça ne le regardait pas, et en plus, comment pouvait-il me juger, alors qu’il n’était pas mieux que moi ? Avait-il oublié tout ce qu’il m’avait raconté avant que je n’aille coucher les enfants ? Je n’étais certainement pas la plus idiote de nous deux, même si j’en tenais une bonne couche. Malgré cela, je n’osais rien lui dire, parce que je savais qu’il avait raison, que c’était une mauvaise idée que j’avais eu et que j’aurais mieux fait de rester à Toronto. Je gardais les yeux fixés sur la photo de mon fils, en inspirant et expirant profondément, pour rester calme et ne pas pleurer. Quant à Connor, il continua sa litanie.

- Mais pourquoi ? ... Je suis sur que si tu leur avais demandé de te laisser tranquille ils l'auraient fait non ? Si tu leur avais expliqué ils auraient compris !

Le problème était bien là : non, je n’aurais jamais eu la paix si j’étais restée là-bas. Même en leur demandant, j’aurais toujours vu leur pitié dans leurs yeux, j’aurais toujours vu nos souvenirs en commun. J’avais besoin d’une nouvelle vie, j’avais besoin de recommencer depuis presque zéro. Je ne les avais pas abandonnés… j’avais survécu à une dépression sévère qui m’aurait certainement attaquée en restant à  New-York. Venir à Toronto m’avait permis de ne plus penser à tout cela et c’était très bien ainsi. Résignée, je relevai la tête vers Connor, en soupirant :

- Ils n’auraient pas compris, Connor. C’était la seule famille et les seuls amis qu’ils me restaient, et je les connais. Ils n’auraient pas compris.

J’étais sûre et certaine de mes paroles, mais comment faire comprendre à Connor que c’était la vérité. Il allait me répondre que je n’étais pas dans leurs têtes, que je ne pouvais pas savoir à leur place, mais je le savais, c’était tout. Je connaissais par cœur leurs réactions. Et par-dessus tout, c’était ma vie, et c’était moi qui décidais de ce qu’il s’y passait. Je reviendrais peut-être à New-York un jour… mais ce n’était pas au programme pour l’instant. Franz me manquait, mais ça allait passer.

- J’envoie régulièrement des mails à Tom, et en ce moment, j’essaye de le convaincre de mettre Franz dans un avion pour une destination inconnue. C’est… plus compliqué que prévu.

Franz était encore petit, et Tom était un papa poule qui avait peur de tout. Il fallait dire que Franz avait toujours été notre sujet de préoccupation numéro un : il était né prématuré, il avait fallu s’occuper de lui jour et nuit sans interruption et nous nous étions fait de belles frayeurs. Mais ce n’était pas une raison pour ne pas le laisser vivre un peu. En plus, il ne pourrait rien se passer dans un avion, et je serais là pour le récupérer. Il fallait que je voie avec Ella si nous ne pouvions pas nous organiser autrement…

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Ven 23 Mai - 16:24

Aby finit par soupirer en relevant la tête vers moi pour me dire qu'ils n'auraient pas compris et elle a l'air d'être très sure d'elle. Après tout elle connaissait sa famille et ses amis proches mieux que moi, mais cela me choque quand même. C'est sur qu'elle avait le total contrôle de sa vie, mais là il n'y avait pas que la sienne en jeu, il y avait aussi celle de Franz, comment une maman comme elle pouvait-elle vivre séparée de son fils ? Et puis Johanna et Léo avait aussi le droit de le voir

- J’envoie régulièrement des mails à Tom, et en ce moment, j’essaye de le convaincre de mettre Franz dans un avion pour une destination inconnue. C’est… plus compliqué que prévu.

Ah, je suis un peu soulagé, au moins elle avait de ses nouvelles, c'était déjà mieux que rien. Et puis elle se démenait pour qu'il puisse venir ici. Je trouve bizarre que Tom se satisfasse de cette situation, si je me souviens il touchait sa bille en informatique, pourquoi il ne cherchait pas à savoir où était son ex-femme, ça irait beaucoup plus vite pour que Franz puisse voir sa mère. Cela me confortait dans ma conviction qu'elle avait eu tort de s'isoler ainsi et de penser que personne n'aurait respecter son souhait d'être tranquille, Tom le faisait bien lui

- Je suis désolé Aby, je n'ai pas à me mêler de ta vie

Après tout, je suis très mal placé pour la juger, mais j'espère qu'au fil du temps elle se rendra bien compte qu'elle aura besoin de les revoir, ses enfants vont grandir, ils vont commencer à poser des questions et elle ne pourra pas faire autrement que de se rapprocher de tout ce qui à touché à son passé et des gens qui connaissaient bien leur père. Je décide de ne pas insister sur ce point, Aby n'était pas bête, elle le savait aussi, et puis d'ici là peut-être qu'elle sera plus apaisée par rapport à la mort de Matt. Je ne faisais pas partie de son cercle de proches, mais elle avait bien accepté de me revoir, elle n'était pas obligée.
Elle était repartie dans ses pensées, cherchant sans doute un moyen de convaincre Tom. D'un coup j'ai une idée

- Tu sais, je n'ai pas grand chose à faire ne ce moment et Tom me connait. Si tu n'arrives pas à le convaincre je peux aller le chercher si tu veux

Je pouvais bien faire ça pour elle. Et puis ça me donnerait l'occasion de voir si Tom connaissait de bon avocat pour que je puisse récupérer la garde de mes enfants, ou tout du moins les avoir de temps en temps ...
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Dim 25 Mai - 15:16

Les traits de Connor se détendirent, et je sus alors que j’avais gagné la bataille. Il n’allait pas venir chercher des noises à Tom, heureusement pour moi. Je lui faisais confiance, mais qui sait ? Par inadvertance, il serait capable de dire où nous étions avec les enfants, et ça, je ne pouvais pas laisser passer. Néanmoins, même si Connor semblait moins tendu, je comprenais aisément qu’il ne partageait pas mon opinion. Mais je resterais ferme là-dessus pour l’instant : je ne voulais pas qu’ils le sachent. J’avais réussi à éviter de m’afficher dans les magazines jusqu’à présent, et de toutes façons, ce n’était pas leur genre de regarder ce genre de trucs donc je ne m’inquiétais pas trop, mais cependant, il était hors de question que qui ce soit leur dise. Et même s’il ne partageait pas mon avis, je savais que Connor n’allait pas faire de bêtises… il y perdrait beaucoup !

- Je suis désolé Aby, je n'ai pas à me mêler de ta vie

Je ne répondis rien, ce n’était pas la peine de l’enfoncer encore plus. Néanmoins, son regard parlait pour lui, et je savais ce qu’il pensait : que j’allais regretter d’avoir fait ça. Je voulais simplement m’éloigner et ne pas trop souffrir. C’était compréhensible, non ? Pour l’instant, je voulais simplement rester seule avec mes enfants, me reconstruire une vie normale et ensuite, je pourrais penser à informer les autres. Mais ce n’était pas dans mes plans pour le moment. Quant à Franz… j’avais un moyen de le récupérer pour les vacances, mais il fallait que Tom apprenne à connaître Ella.

- Tu sais, je n'ai pas grand chose à faire ne ce moment et Tom me connait. Si tu n'arrives pas à le convaincre je peux aller le chercher si tu veux

Il était adorable à vouloir m’aider comme ça, mais j’avais déjà prévu pas mal de trucs pour ça. J’étais simplement en négociations avec Tom, et j’attendais qu’Ella soit en vacances pour pouvoir l’envoyer à New-York chercher Franz. Elle m’avait dit que ça ne la dérangeait pas de faire ça, mais ce n’était pas Ella le problème. C’était Tom. Il avait beaucoup de mal à accorder sa confiance à quelqu’un qu’il ne côtoyait pas. Je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça bien sûr, mais c’était un peu handicapant, c’est sûr.

-Ma cousine est déjà sur le coup. Il faut simplement que j’arrive à convaincre Tom pour qu’elle ramène Franz. Je sais, ça parait un peu compliqué vu comme ça, mais… je peux t’assurer que c’est la meilleure solution.

En tout cas pour moi, ça l’était. C’était la seule solution. Je ne pouvais pas prendre le risque de rencontrer Tom à l’aéroport, à New-York. Il me connaissait par cœur, il savait comment me faire tanguer et il pourrait tout à fait réussir à me faire revenir. Et je ne le voulais pour rien au monde !

-C’est très gentil de te proposer Connor, mais on va réussir, avec Ella, à récupérer mon fils pour les vacances, ne t’en fais pas ! Occupe-toi plutôt de tes enfants, ce sont eux les plus importants.

Je pesais mes mots et  je le pensais vraiment : Connor devait s’occuper de sa famille comme je le faisais en ce moment,  sinon il s’en voudrait toute sa vie. Au lieu de s’occuper des problèmes des autres, je préférais qu’il se trouve un bon avocat et qu’il tente de régler le souci.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Lun 26 Mai - 23:27

Aby décline ma proposition en disant que sa cousine était déjà sur le coup. Je suis content, au moins elle se démenait pour revoir Franz, mais tout aurait quand même été beaucoup plus simple si elle disait à Tom où elle vivait maintenant, ou si elle allait chercher son fils elle-même. Après je connaissais un peu Tom, il avait une grande force de persuasion, en général quand il voulait quelque chose, il l'obtenait et ça devait un peu refroidir Aby, elle avait sans doute peur de céder s'il lui demandait de rester ... Enfin ce ne sont pas mes affaires

- C’est très gentil de te proposer Connor, mais on va réussir, avec Ella, à récupérer mon fils pour les vacances, ne t’en fais pas ! Occupe-toi plutôt de tes enfants, ce sont eux les plus importants.

Elle a raison, je devais penser à mes enfants en priorité. Il faudra que je réfléchisse calmement à un moyen de convaincre Betty, là pour l'instant je suis encore trop en colère contre elle, et surtout comme je me sens bête de n'avoir compris que maintenant pour Tommy ! Mais bon ce petit bout était là et il n'y était pour rien dans tout ça. Je laisse tout ça de côté pour revenir sur Aby. Je lui souris, elle n'avait pas besoin de me remercier, je l'aurais fait de bon coeur. J'espère que cette Ella va réussir à entrer dans les petits papiers de Tom, ce serait bien, et puis je m'étais trompé, elle voyait encore de la famille, puisque cette Ella était sa cousine

- Je m'excuse encore Aby, je m'étais complètement trompé puisque tu vois encore ta famille et tu as raison, je vais bien m'occuper des mes enfants maintenant, tu peux en être sure !

Oui parlons des enfants, cela remettra un peu de gaieté dans notre conversation. Je tourne à sa place la page de l'album pour continuer à avancer et j'y découvre une tête qui celle là ressemble beaucoup à Matt et dans mon souvenir à ce garçon qui avait assisté au répétitions du festival. C'est quand même fou, à part qu'il n'avait pas la même couleur de cheveux, j'avais l'impression de voir Léo en plus vieux. J'ai un peu honte, mais je ne me souviens pas du tout, ni si même un jour je l'ai su, combien d'enfants exactement avait eu Matt de son précédent mariage, au moins 3 il me semble, et encore moins s'il s'agissait de filles ou de garçons. Il faut dire que je ne lisais jamais de magazines people où d'autres torchons qui se complaisent à traîner des célébrités dans la boue, j'avais vraiment de la chance de passer à travers ce genre de désagréments, surtout avec mon mode de vie.
Aby avait retrouvé le sourire devant cette photo, elle devait lui rappeler de bons souvenirs

- Dis donc, Matt ne faisait pas les choses à moitié ! Ils sont tous sur le même modèles ?

Elle m'accompagne dans mon rire en hochant la tête, je sens que je vais avoir droit à une présentation en règle de toute la descendance de Matt et si elle le veut bien, je lui présenterai ma progéniture après. C'était bien la première fois que j'ai envie de parler de mes enfants, je dois commencer à devenir un père peut-être ... un vrai ...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Mer 4 Juin - 18:25

Mes mots faisaient leur bout de chemin jusqu’au cerveau de Connor, et j’aimais bien savoir qu’il allait sûrement m’écouter. De toutes façons, ce n’était pas comme s’il avait le choix. Je n’allais pas le laisser s’occuper d’autre chose que ses enfants. Il voulait renouer avec eux, comme un vrai père, et si je n’étais pas forcément la mieux placée pour lui donner de vrais conseils, au moins, j’étais capable de le soutenir du mieux que je pouvais. Et je savais qu’il en aurait besoin, de ce soutien.

- Je m'excuse encore Aby, je m'étais complètement trompé puisque tu vois encore ta famille et tu as raison, je vais bien m'occuper des mes enfants maintenant, tu peux en être sure !

C’était en passe de réussir en tout cas, et je n’allais pas abandonner mon fils à New-York. Ce n’était pas mon but, ce n’était pas mon plan. Quand j’étais partie de là-bas, je m’étais dit que Franz serait mieux avec son père, dans un premier temps, parce que je ne pouvais pas être assez forte pour m’occuper de lui, de Johanna et en même temps de Leopold, qui était encore vraiment petit. Je n’aurais pas pu l’emmener avec lui et instaurer un système de rotation de la garde entre Tom et moi. J’avais préféré attendre. Et maintenant que tout allait mieux, que j’avais un rythme de vie convenable avec la faculté et Jon qui était vraiment disponible tous les jours ou presque… c’était mieux, et si Ella réussissait à convaincre Tom, j’allais pouvoir revoir mon fils plus souvent. Bien sûr, les autres enfants de Matthew me manquaient également, mais ce n’était pas pareil. Si je les voyais eux, je retomberais en semi-dépression, comme après sa mort.

Pendant que j’étais dans mes pensées, Connor se mit à tourner les pages de l’album photo, et je le laissai faire par lui-même. S’il avait besoin de commentaires sur les photos, je lui donnerais sans problème. Nous étions arrivés sur une photographie d’Andrew, qui était tout sourire devant la scène. C’était Matt qui avait pris cette photo. Il était complètement gaga devant son fils, et surtout quand Andrew était avec nous en tournée. Le sourire de son fils était communicatif, et me refit penser à des tas de choses positives, que j’avais enfouies au fond, ou bien tout simplement oubliées.. C’était agréable de pouvoir s’en souvenir !

- Dis donc, Matt ne faisait pas les choses à moitié ! Ils sont tous sur le même modèles ?

J’éclatai alors de rire en même temps que lui, avant de hocher la tête, toujours un grand sourire aux lèvres, mais aussi très sérieusement. Tous ses enfants se ressemblaient et de fait, ressemblaient à leur père, plus qu’à leur mère, même si les filles avaient certains traits de leur maman, ainsi que ses cheveux. Matt  n’avait jamais été blond, et Jenny se teignait les cheveux en brun, mais elle était blonde. Je m’étais toujours demandé ce que ça pourrait faire de la voir au naturel… je n’avais qu’à regarder ses enfants et j’en avais un petit aperçu.

- Andrew est son premier fils. Et c’est de loin celui qui lui ressemble le plus. Autant au niveau du physique qu’au niveau du caractère. Il est têtu comme lui et je crois qu’il aime autant la musique.

Sachant ce qu’il se trouvait sur les pages suivantes de l’album, je décidai de tourner rapidement à celle d’après pour présenter le reste des enfants. Il y avait en effet une photo avec tous les enfants présents dessus, hormis Leopold, le petit dernier.

- Ici nous avons toute la famille Polloni, d’Andrew à Johanna. Leopold n’était pas encore conçu.

Alors, en pointant à chaque fois du doigt les enfants dont je parlais, je me mis à énoncer leurs prénoms et leurs histoires, rapidement évidemment :

- Voici sa fille aînée, Mary, qui a deux ans de moi qu’Andrew. Elle est très discrète et je crois qu’elle adore autant la musique que son grand frère. Difficile de faire autrement, parce qu’ils ont tous baigné dedans dès leur naissance en fait ! Ensuite, nous avons Eva-Lily, qui a aussi deux ans de moi que Mary. Puis, il y a Chris, qui a une maladie congénitale et enfin ma Johanna, que tu connais.

Ça faisait beaucoup d’enfants mine de rien, et j’étais sûre que je n’étais pas au courant de certaines choses concernant Matt. Son passé était quelque chose un peu obscur et je savais qu’il avait eu des moments pas très nets. Mais je n’avais rien demandé, et je ne voulais rien savoir non plus. Maintenant, c’était terminé !

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Lun 9 Juin - 22:53

Petit à petit quelques souvenirs me revenaient. Je revois bien Andrew maintenant, il avait été le premier à choper Matt quand nous étions sortis de scène après le concert, c'était très touchant, j'avais surement occulté ça pour éviter de penser à mon propre fils aîné. J'espère que la mort de son père ne lui a pas enlevé sa passion pour la musique, et que s'il veut se lancer dans le métier, l'ombre de Matt ne lui portera pas préjudice. Mais si comme le dit Aby, il a son caractère, je ne doute pas qu'il arrivera là où il veut.
Aby feuillette rapidement l'album, comme si elle cherchait une photo spéciale qu'elle trouve finalement avec un grand sourire

- Ici nous avons toute la famille Polloni, d’Andrew à Johanna. Leopold n’était pas encore conçu.

Je fais les yeux ronds, cela faisait quand même beaucoup d'enfants, et encore il manquait le petit Léo sur la photo. Aby me les présente un à un. Elle passe sur Andrew, et me parle de Mary, c'était celle qui ressemblait le moins à Matt et elle paraissait très timide, mais elle avait aussi hérité des gènes musicaux de son papa, bon sang ne saurait mentir comme on dit. La troisième, Eva-Lily offrait à l'objectif un sourire espiègle et le petit dernier était le seul, avec Johanna à ne pas regarder l'objectif, mais elle était encore petite. Je comprends mieux quand Aby me dit qu'il a une maladie. Je n'avais jamais entendu Matt en parler. Je fronce légèrement les sourcils et attends de voir si Aby veut développer ou pas, mais elle finit la présentation en mettant son doigt sur cette petite bouille blonde que j'avais apparemment intimidé tout à l'heure, je ne m'avancerai donc pas à être indiscret

- Eh bien ! Quand je disais que Matt ne faisait pas les chose à moitié j'avais raison ! 6 enfants ce n'est pas rien !

Aby reste plongée quelques instants dans ses pensées en fixant la photo, je me demande bien à quoi elle pense, à Matt sans doute. C'est marrant, j'ai du mal à imaginer Matt entouré d'enfants, c'était un séducteur né, toujours bien entouré. Il n'avait jamais nié qu'il aimait les femmes et j'étais malheureusement très bien placé pour savoir que dans ce milieu c'est difficile de ne pas déraper, mais bon, ce ne sont pas mes affaires, et je ne risquerai surement pas sur ce terrain là avec elle.
Je l'incite à tourner la page et nous regardons encore quelques photos. Elle s'attarde sur une ou deux sur lesquelles apparaît Matt, et même sur celle où il pose avec ses 2 aînés et sa première femme. Autant je peux comprendre que Matt ait craqué sur Aby, autant je suis surpris par cette dernière, mais bon elle devait bien avoir quand même quelque chose de particulier si Matt l'avait aimée. Encore une fois je me tais, je ne sais pas comment sont les relations entre elle et Aby. Je me contente donc de donner mes impressions juste sur les enfants et finalement nous arrivons à la dernière page de l'album. Aby le referme et pendant ce temps je sors mon téléphone de ma poche

- Tu veux voir les miens ?

Alors qu'elle accepte avec joie, je cherche les photos que Lilly avait prises avec mon téléphone, et quand enfin je les trouve, je me rapproche d'elle un peu plus pour les lui montrer. Je lui commente les photos au fur et à mesure que je les fais défiler avec mon pouce

- Je te présente Josh, le parfait ado rebelle ... mais bon sa mère lui passe tout aussi, alors il en profite ... Là c'est mon petit Tommy, je crois bien qu'il est né en souriant ce petit ...

Je reste un moment pensif devant la photo, il fallait absolument que je m'ôte de l'esprit ce pourquoi il était là. J'en voulais encore plus à Betty depuis que j'avais compris, mais pas tant que ça puisque ce petit bout était mon rayon de soleil à chaque fois que je le voyais. Mon pouce fait glisser la photo suivante

- Et voilà ma fille, Lilly ...

Il y en a au moins une dizaine avec des poses différentes et cela fait beaucoup rire Aby

- ... qui abuse un peu trop des selfies on dirait

Je m'étais toujours demandé quel intérêt trouvait les gens et particulièrement les ados à se prendre ainsi sans arrêt en photo. Je secoue la tête quand je sens mon téléphone vibrer dans ma main. Surpris, je n'ai pas le temps de cacher la photo de Lorie dans sa petite tenue sexy de serveuse. Je passe rapidement mon pouce sur "refuser l'appel" et range rapidement le téléphone dans ma poche sans oser regarder Aby. Elle n'est pas bête, vu la photo et vu l'heure tardive, elle va vite faire le rapprochement

Spoiler:
 

__________________________

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Jeu 12 Juin - 1:36

Connor avait l’air vraiment étonné de voir que Matthew avait pu avoir une si grande famille. Moi, ça ne m’étonnait plus. Il adorait ses enfants, plus que tout au monde, et s’il avait pu en avoir encore plus il l’aurait fait, de toutes façons. C’était son bonheur, quand il rentrait de tournée, de pouvoir jouer avec eux et de les voir grandir. Jamais il ne s’en serait lassé, je l’avais compris bien assez tôt, même bien avant que l’on se mette ensemble, et je m’étais souvent dit qu’il faisait un papa formidable et qu’avec un père pareil, jamais ses enfants ne seraient malheureux… au final, c’était faux, parce qu’ils étaient malheureux aujourd’hui. Andrew avait été dévasté, même s’il s’était montré courageux, mais il était souvent resté avec moi, après sa mort, et j’avais tôt fait de découvrir qu’il y avait des séquelles qui ne s’effaceraient jamais. J’entendis à peine Connor me dire qu’il avait raison quand il disait que Matt ne faisait pas les choses à moitié. Je regardais encore la photo, en repensant à Andrew. Je me demandais ce qu’il en était maintenant, si Jenny avait réussi à faire en sorte qu’il aille mieux. Perdre son père avait été une épreuve si terrible pour lui. Il adorait son père, il ne pouvait pas passer un jour sans jouer avec lui et il se débrouillait tellement bien… Repenser à ces moments de complicité me rendait vraiment triste. Mais Connor s’empressa de me faire tourner les pages de l’album, pour que nous arrivions sur d’autres photos, que je commentais rapidement, un peu absente. En retrouvant une photo où Matt prenait la pose avec Jenny et les enfants, je me surpris à me demander également comment allait Jenny. Nous étions en bons termes, quand j’étais partie, et, au même titre que les autres, je ne savais pas si elle avait accepté le fait que je sois partie. J’étais sûre qu’elle pourrait me comprendre… mais qui sait ? Je continuais de penser à tout cela jusqu’à ce que nous terminions l’album, et je caressai doucement la couverture en gardant mes yeux fixés dessus. Puis, Connor me demanda si je voulais voir ses enfants. En me recomposant un sourire, je hochai la tête en plongeant mon regard dans le sien. Ça me changerait les idées au moins, de voir ses bambins, et je devais dire que j’avais une certaine hâte maintenant. Heureusement, il fut rapide pour récupérer son portable et trouver les photos dans celui-ci.

- Je te présente Josh, le parfait ado rebelle ... mais bon sa mère lui passe tout aussi, alors il en profite ... Là c'est mon petit Tommy, je crois bien qu'il est né en souriant ce petit ...

Avec attention, je tentais de retenir les noms. Josh et Tom. Tom, je m’en souviendrais facilement, nous en avions déjà vraiment discuté et puis même, il portait le même nom que mon ex-mari, ce n’était pas compliqué. Josh, donc. Il était vrai qu’il avait une tête d’adolescent qui n’écoute rien. Je ris doucement en entendant les commentaires de Connor. Il semblait amer en disant tout cela, mais mieux valait le prendre à la rigolade, non ? Si seulement il avait participé à leur éducation… si seulement il n’avait pas été pris au piège par cette garce… tout aurait été différent, sûrement. Quelques secondes plus tard, Connor changea de photo, après un moment d’absence – décidément ! – et j’aperçus une petite fille, vraiment adorable, qui lui ressemblait un peu. Au fur et à mesure qu’il avançait dans les photos suivantes, nous vîmes défiler une dizaine de clichés tous ressemblants. Visiblement la jeune fille avait eu une grande passion pour les auto-portraits, un jour où elle devait s’ennuyer. C’était drôle qu’elle l’ait fait avec le téléphone portable de son père. Peut-être que c’était pour lui laisser une sorte de message… ? J’aimais bien penser cela en tout cas, ça me donnait bon espoir pour que Connor puisse se défaire de sa femme et récupérer un certain contrôle sur ses enfants. Ils n’avaient pas l’air de mauvais bougres. J’étais presque certaine que ça irait et qu’il pourrait se faire aimer d’eux. Je n’eus cependant pas le temps de lui faire une quelconque remarque, puisque son mobile vibra et une nouvelle photo s’afficha. Cette fois, pas de doute, il ne s’agissait pas de sa fille, puisque la femme sur la photographie que je vis n’était certainement pas si jeune que cela. Jeune certes, mais pas à ce point. Alors que Connor refusait l’appel, je souris, en détournant un peu la tête.

- Tu peux y aller, si tu veux, il est tard. Et on aura bien d’autres moments pour se revoir !

Sachant très bien ce qu’il comptait faire avec cette femme, je n’osais rien lui dire de plus, mais ce n’était pas mon genre de ne pas faire de petite remarque. J’avais un peu d’humour, malgré tout, et même si ma bonne humeur n’était pas spécialement là, je n’allais pas manquer de tenter le coup quand même.

- Elle parait jolie en plus.. Lorie !

Je lui tirai la langue avant de le pousser légèrement du coude pour le taquiner. De toutes façons, il faisait bien ce qu’il voulait. Il pouvait rester ici – après tout, le repas attendait encore dans la cuisine – ou bien il pouvait la rejoindre et je ne lui en voudrais vraiment pas. Il était grand, il pouvait bien décider. Et puis.. il ne faudrait pas manquer une occasion de se changer les idées.

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/


avatar



Connor Thomas West


DISCUSSIONS : 205
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Jeu 12 Juin - 21:48

Finalement je me décide à regarder Aby, après tout, elle savait que j'étais infidèle à ma femme depuis longtemps et elle devait bien se douter que si j'étais maintenant abstinent côté boisson, ce n'était certainement pas le cas côté sexe. Elle avait également détourné son regard, sans doute pour que je ne me sente pas gêné moi aussi

- Tu peux y aller, si tu veux, il est tard. Et on aura bien d’autres moments pour se revoir !

Etait-ce une façon détournée de me mettre à la porte ? Je ne le pense pas non, elle me donnait juste l'occasion de pouvoir finir cette soirée agréablement. Non pas que sa compagnie me déplaise, loin de là, mais c'est vrai que cette soirée avait été émaillée de quelques moments difficiles et la perspective de pouvoir me laisser aller avec Lorie était bien tentante

- Elle parait jolie en plus.. Lorie !

Oh non ! Elle avait non seulement eu le temps de voir son nom mais aussi de la détailler. Elle me tire la langue et me donne un coup de coude pour me taquiner, je lui rends son sourire

- Elle l'est ! Elle est très sympa, rigolote et ... gentille

Je sais combien ce mot pouvait avoir un côté péjoratif parfois, mais Lorie l'était vraiment. Elle était très docile aussi, mais ça je le garde pour moi. Il n'y avait pas de sentiments entre nous, nous ne nous voyions que quand j'en avais envie, c'est pour ça que j'avais été surpris qu'elle m'appelle. Je vois du questionnement dans le regard d'Aby, je fais un petit signe de la main

- Rien de sérieux ... c'est juste comme ça

Je crois qu'elle a bien compris de quelle genre de relation il s'agissait. Je remarque un léger sourire sur ses lèvres, pensait-elle aussi à quelqu'un, son baby-sitter peut-être, ce serait bien qu'elle ait des bras dans lesquels elle pourrait se blottir, un peu de réconfort n'a jamais fait de mal à personne après tout. Je me souviens d'un coup que pour finir nous n'avions pas diner, mais là pour l'instant c'est un autre genre d'appétit qui éveille mes sens, et si en plus j'avais l'aval d'Aby je ne vais pas m'en priver

- C'est vrai ? ça ne t'embêtes pas ?

J'avais l'impression de me comporter un peu en goujat quand même. Elle m'invitait pour boire un verre et discuter, elle s'était mise aux fourneaux pour nous cuisiner un petit quelque chose et je la plantais là, mais elle secoue la tête. Je l'embrasse tendrement et la garde un petit moment dans mes bras

- ça na pas toujours été facile ce soir Aby, mais je ne regrette pas de t'avoir revue ...

Je me détache un peu d'elle et lui adresse un clin d'oeil

- La prochaine fois ce sera chez moi ! Et j'espère que nos enfants pourront se rencontrer à cette occasion. Encore merci pour tout

J'avais compris beaucoup de choses ce soir, et surtout qu'Aby allait beaucoup compter pour moi à partir de maintenant

__________________________

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice

avatar



Abigail L. Polloni


DISCUSSIONS : 2328
CREDIT : flamingo pour l'avatar / unbreakable pour la signature / Tumblr pour les gifs
MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   Jeu 12 Juin - 23:28

Connor parut presque réfléchir en repensant à la belle qui l’attendait, apparemment. Moi, j’étais amusée. Je me fichais pas mal qu’il trompe sa femme, elle devait bien le savoir, et de toutes façons, c’était tout ce qu’elle méritait. Même si de base, c’était quelque chose que je ne pouvais pas cautionner, là, la situation se prêtait quand même assez bien au jeu. Et qui savait ? Peut-être que sa garce de femme, de son côté, avait quelqu’un d’autre sans vie également. Ça ne m’étonnerait même pas.. elle avait l’air assez odieuse et manipulatrice. En quelques mots, Connor réussit à qualifier la-dite Lorie. Il semblait bien choisir ses mots et finit par ajouter que ce n’était rien de sérieux. Ça, je l’avais compris évidemment.

Par la suite, il eut l’air de s’en vouloir et je mis un point d’honneur à ce que ce ne soit pas le cas. Je ne voulais pas qu’il s’en veuille parce qu’il connaissait quelqu’un avec qui prendre du bon temps, bien au contraire. Il s’amusait, c’était très bien pour lui. Je ne dirais pas non à le faire, mais je n’avais jamais la tête à ça.. et puis, je n’étais pas sûre de le vouloir, au fond de moi. Lorsque Connor me demanda si ça ne me dérangeait vraiment pas, je secouai la tête vigoureusement pour lui répondre. Evidemment que non, et puis nous aurions bien d’autres moments pour nous voir et discuter. Par la suite, immédiatement après, il m’embrassa sur les deux joues et fit durer l’étreinte. Ça m’avait manqué de faire un câlin à quelqu’un que je connaissais depuis plus longtemps que quelques mois. New-York me manquait parfois à cause de cela, mais je savais que ça allait changer dans les mois à venir, parce que j’allais continuer à prendre mes marques et me faire des repères.

- ça na pas toujours été facile ce soir Aby, mais je ne regrette pas de t'avoir revue ...

Oui, nous étions passés par des sujets de conversations plutôt difficiles, que ce soit de mon côté ou du sien. Nous avions des passés bien différents lui et moi, mais ils étaient tous deux vraiment compliqués. J’imaginais aisément que ça lui ait fait du bien d’en parler. En tout cas, moi j’étais vraiment heureuse de savoir que je pouvais compter sur quelqu’un de plus, ici à Toronto, qui me connaissait réellement pour ce que j’étais et non ce que je représentais. J’avais déjà hâte de pouvoir le revoir. D’ailleurs, par la suite, il m’indiqua que la prochaine fois serait chez lui et qu’il espérait pouvoir me présenter alors ses enfants. Je croisais les doigts pour lui. J’espérais les rencontrer tôt ou tard. Avec un bon avocat, ça pourrait réellement se faire, et j’allais tout faire pour l’aider ! Je lui avais promis, et j’allais tenir ma promesse, pour de bon.

Je le raccompagnais rapidement jusqu’à la porte et lui fis un dernier signe de la main alors qu’il s’éloignait vers la cage d’escalier, un léger sourire aux lèvres. Pour lui, la nuit ne faisait que commencer visiblement, et il avait hâte d’y être. Pour ma part, je n’avais plus qu’à ranger ce qui traînait dans l’appartement, manger le plat que j’avais cuisiné et garder les restes pour le lendemain à la fac et embrasser les enfants avant d’aller me coucher. Une nouvelle journée reprendrait le lendemain, comme d’habitude, mais je savais que j’avais un véritable ami en ville, sur lequel je pouvais compter…

__________________________


THIS IS MY KINGDOM COME +
I miss the taste of the sweet life, I miss the conversation. I'm searching for a song tonight, I'm changing all of the stations. I liked to think that we had it all, we drew a map to a better place. But on that road I took a fall, oh baby why did you run away ? unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] Meeting a blast from the past Connor & Abigail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♫ MLH 2.0 ♫ :: LA DETENTE :: ARCHIVES :: MLH 2.0-
Sauter vers: